Cela ne pouvait plus être un hasard ! A force de bonnes performances depuis le début de la saison 2021, le texan Jordan Spieth a fini par retrouver le chemin de la victoire sur un tournoi du PGA Tour. Pour son huitième départ en 2021, Spieth a remporté le Valero Texas Open devant un public tout acquis à sa cause, à commencer par sa femme Annie Verret. A quelques jours du Masters à Augusta, l’ancien numéro un mondial met fin à la plus longue phase de doute de sa jeune carrière, à seulement 27 ans, un spécialiste du petit-jeu peut-il encore durablement rivaliser avec les « bombardiers » type Dustin Johnson ou Brooks Koepka ?

710 Hits
0 commentaires

Depuis plusieurs saisons, les chroniqueurs se perdent en conjectures concernant les performances du golfeur américain Jordan Spieth, 27 ans, natif de Dallas, et anciennement numéro un mondial, peut-être un peu trop tôt appelé le nouvel Arnold Palmer. « Le problème est mental. Le problème est physique. Le problème est technique. Son swing ne va pas ». On a à peu près tout entendu concernant le prodige, déjà vainqueur de 11 tournois PGA entre 2013 et 2017 dont 3 majeurs. En l’espace d’une dizaine de jours, il vient consécutivement de tenir le rôle de leader d’un tournoi PGA après 3 tours sur deux tournois. Certes, à deux reprises, il n’a pas transformé l’essai avec une victoire à Scottsdale ou Pebble Beach, deux parcours radicalement différents. Pour autant, il s’est rappelé à notre bon souvenir, et inversé la spirale de la chute au classement mondial, alors que le spectre d’une sortie du top-100 mondial n’était plus très éloigné. Est-il alors vraiment sur le retour ? Sera-t-il à même de continuer sur cette voie dès le prochain tournoi, le Genesis Open, et de là à en refaire un favori un majeur ? Beaucoup aimeraient jouer le rôle de devin, et cherchent le moindre indice d’un changement de swing ou d’une raison pour expliquer le meilleur ou le moins bon. Et si Jordan Spieth nous donnait justement une toute autre leçon : Celle de la résilience par rapport à un jeu intimement difficile ?

475 Hits
0 commentaires

Vainqueur ce dimanche du Saudi International 2021, l’américain Dustin Johnson, numéro un mondial, et récent vainqueur du Masters d’Augusta a une nouvelle fois démontré son sang-froid en dernière partie pour remporter un trophée qui lui semblait promis depuis la veille, et malgré la belle résistance du français Victor Perez. Alors que la saison de golf 2021 ne fait que commencer, Dustin Johnson semble toujours aussi dominateur de son jeu de golf, et dominant du reste du champ des joueurs.

551 Hits
0 commentaires

« Ce n’est pas la fin de ma route. Je suis juste sur la mauvaise route. » De son propre aveu, l’américain Jordan Spieth, 27 ans, jeune prodige du golf mondial, déjà trois fois vainqueur en majeur, a fait le constat de l’état de son jeu actuel, et sa sortie du top-50 mondial. Pourtant quelques années plus tôt, en 2015, les chroniqueurs américains lui prédisaient un destin à la Arnold Palmer. Dans ce même laps de temps, le monde a découvert le « Mad scientist », Bryson DeChambeau, lui-aussi 27 ans, un futur numéro un mondial de golf en puissance, qui vient tout juste de remporter l’US Open, et ne cesse de faire parler pour ses choix audacieux, et plus récemment pour sa métamorphose physique. Les destins sportifs de ces deux golfeurs se croisent, et leurs histoires sont très révélatrices de l’évolution actuelle du jeu de golf, toujours tournée vers plus de puissance, et de distance. Cela étant, attention de bien regarder la vérité en face, et ne pas se tromper d’analyse…

874 Hits
2 commentaires

C’est le nouveau phénomène du golf américain, tout juste passé professionnel un mois plus tôt, Matthew Wolff remporte son premier titre sur le PGA Tour, à l’occasion du 3M Open, sur le TPC Twin Cities à Blaine, dans le Minnesota. Ce n’est pas encore un Championnat du monde ou un majeur, pourtant Wolff semble promis à un très bel avenir, à en juger par son passé amateur particulièrement brillant. Il rappelle Jon Rahm et Bryson DeChambeau pour la précocité, avec en plus, son truc à lui…

802 Hits
0 commentaires

Sony Open 2019 : Matt Kuchar une victoire arc-en-ciel

Il n’a beau pas avoir encore remporté de majeurs, Matt Kuchar est une des figures les plus connues sur le PGA Tour. Sans victoire depuis quatre ans, il vient de remporter deux succès en l’espace de trois mois, le Mayakoba Golf Classic et le Sony Open à Hawaii. Avant de profiter de deux semaines de vacances au soleil, l’américain de 40 ans a profité du « Hawaii Swing », pour revenir tout près de son meilleur niveau. Cela valait bien une victoire sous un arc-en-ciel sur le 18eme trou du Waialae Country Club.

901 Hits
0 commentaires

spieth-swing.jpg

L’américain Jordan Spieth, 25 ans, déjà vainqueur de trois tournois majeurs de golf est connu pour la précision de son jeu de fers et son putting particulièrement diabolique. On connait moins le golfeur sous les traits d’un athlète de haut niveau qui recherche le maximum de performance à travers une préparation physique où rien n’est laissé au hasard. Découvrez comment il a préparé le PGA Championship 2018, et les exercices physiques qui servent à sa préparation spécifique en majeur.

929 Hits
0 commentaires

Patrick Reed remporte le Masters d’Augusta 2018 - crédit photo : Getty Images

Le texan de 27 ans remporte sa première veste verte après un putt décisif sur l’avant dernier trou du tournoi. Au départ du 72eme trou, Patrick Reed, en -15, a su conserver son avance magistralement acquise pendant les trois premiers tours. Sans être absolument brillant dimanche, Reed n’a pas failli, au contraire de McIlroy, très, très décevant sur ce dernier tour, alors que Jordan Spieth a réalisé dans le même temps, un dernier tour exceptionnel. Finalement, Reed s’impose avec un coup d’avance sur Rickie Fowler, l’autre animateur des derniers instants du Masters, premier à le saluer avant qu'il n'aille signer sa carte, et réaliser qu'il est le nouveau champion du Masters.

1409 Hits
0 commentaires

Pebble-Beach : Le Masters d’Augusta 2018 en point de mire pour les gauchers

Pour les connaisseurs du PGA Tour, le parcours de Pebble-Beach, théâtre ce week-end du ATT Pro-Am, tournoi très particulier dans le calendrier de la saison de golf, se dispute sur un parcours qui partage un point commun souvent décisif avec le parcours du Masters, Augusta… C’est un parcours plus favorable aux gauchers. Justement, cette semaine, deux gauchers ont terminé aux deux premières places. Ted Potter Jr s’est imposé devant Phil Mickelson, actuellement en très grande forme. A une semaine de la fin du « West Coast Swing » dont le final aura lieu à Pacific Palissades pour le Genesis Open. Revue de formes des principaux favoris à deux mois du Masters.

1341 Hits
0 commentaires

Jordan Spieth – Dustin Johnson : Duel spectaculaire à New-York

La saison 2017 du PGA Tour touche à sa fin. Jordan Spieth et Dustin Johnson, multiples vainqueurs de tournois auront été les grands animateurs de cette année spectaculaire. Dimanche, au cours du quatrième tour du Northern Trust Open près de New York, les deux hommes se sont livrés un match d’anthologie, pour aller jusqu’à un trou de play-off. Rarement dans l’histoire moderne du golf professionnel, deux golfeurs d’un tel niveau ont été aussi performants au même moment. Difficile de les départager…

1533 Hits
0 commentaires

PGA Championship : Quail Hollow, un parcours de difficulté majeur ! Sauf pour Kevin Kisner ? - crédit photo : Mark Newcombe

Il suffit de voir les pros toucher les balles tout en douceur sur les greens du parcours de Quail Hollow à Charlotte, en Caroline du Nord, théâtre du 99eme PGA Championship de l’histoire, pour comprendre que le vainqueur, dimanche, surpassera un parcours de difficulté vraiment majeure. Après deux tours, Kevin Kisner semble être celui qui a trouvé la meilleure stratégie.

1423 Hits
0 commentaires

Jordan Spieth, le golfeur aux nerfs d’aciers remporte The Open 2017

Quel golfeur aux nerfs d’aciers ! Jordan Spieth, co-leader en -8 sur le trou numéro 13 est alors en fâcheuse posture.  Matt Kuchar l’attend sur le green pour continuer leur mano à mano. Spieth a le coup le plus crucial de sa partie, et peut-être The Open qui peut filer de ses mains. Avec le recul, tout s’est joué à ce moment précis du 146eme Open Championship disputé à Birkdale, un open parmi les plus suivis dans l’histoire du British avec près de 230,000 spectateurs. Le dernier tour devait être une formalité. Spieth est passé par toutes les situations délicates. Golfeur hors norme, il a fini par se surpasser ! Quel spectacle !

1684 Hits
0 commentaires

The Open 2017: Fitzgerald secoue McIlroy pour qu’il se réveille enfin ! - Crédit photo à Birkdale : Mark Newcombe

Il était enfin temps que quelqu’un bouscule le trop tranquille et pas assez motivé Rory McIlroy ! Depuis le début de l’année 2017, le nord-irlandais s’est blessé, surtout consacré à faire monter les enchères entre Callaway et TaylorMade, pour finir par signer un contrat pharaonique, et enfin, marié avec Erica Stoll. Beaucoup d’activités hors golf pour l’ex-numéro un mondial, qui en conférence de presse n’hésitait pas à déclarer qu’il ne se sentait pas obligé de gagner, même si ce serait mieux… Sérieusement, est-ce une attitude de professionnel ambitieux ?

1337 Hits
0 commentaires

The Open 2017 : Jordan Spieth montre qu’il sait faire autre chose que bien putter !

Une critique récurrente revient souvent au sujet de Jordan Spieth : « C’est un joueur de fers moyen mais un putter exceptionnel ! ». Ce jeudi à Birkdale, l’américain a donné un aperçu des récents progrès qu’il a accompli avec son coach, pour changer aussi bien physiquement que techniquement. Pas nécessairement pour faire taire les critiques, mais bien jouer la gagne en majeur…

1479 Hits
0 commentaires

Mister Jordan Spieth… Mister Jordan dix

Et de dix victoires sur le PGA Tour pour Jordan Spieth, le nouvel Arnold Palmer, qui ce week-end a irrémédiablement suscité des comparaisons avec Tiger Woods pour sa performance « Tigeresque » ! Si le nombre de 15 victoires avant 24 ans semble difficilement atteignable (il va avoir 24 ans le 27 juillet prochain), Spieth confirme avec sa victoire au Travelers Championship, sa deuxième de l’année après Pebble Beach, qu’il sera l’un des hommes forts des années à venir.

1446 Hits
0 commentaires