Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

La saison 2019 de l’European Tour, et particulièrement la Race to Dubaï, s’achève ce dimanche 24 novembre, avec la dernière épreuve, dite DP World Tour Championship qui réunit les 50 premiers du classement, dont les français Victor Perez, Benjamin Hebert, et Mike Lorenzo-Vera. Quel bilan tirer de cette saison alors que le système, peu lisible, classe des golfeurs qui ont disputé plus de 25 tournois dans l’année contre 12 pour d’autres ? Quel bilan pour le golf européen à un an de la Ryder Cup 2020 ? Quel bilan pour le camp tricolore ? Quel challenger s’est le plus illustré ? Quels sont les golfeurs qui se sont fait connaître ? On passe la saison 2019 en revue.

42 Hits
0 commentaires

Vainqueur ce week-end de l’Open d’Espagne de golf, titre qu’il défendait, Jon Rahm en est déjà à cinq victoires sur l’European Tour, et ce, en seulement 39 départs. Seve Ballesteros avait atteint ce même total de victoires après 49 tournois. Rahm, 24 ans, s’impose donc de plus en plus comme le leader du golf ibérique, mais aussi européen. Ses temps de passages ne sont pas seulement comparables à ceux de Ballesteros. Au niveau international, y compris PGA Tour, au même âge, il se situe juste derrière Tiger Woods, et devant Rory Mcllroy. Prochaine étape : Remporter un premier majeur, et pourquoi pas le Masters ou le British Open…

198 Hits
0 commentaires

Pour la deuxième fois au cours de ces quatre dernières années, Patrick Reed a remporté le premier tournoi des séries éliminatoires de la FedEx Cup. Patrick Reed est revenu au premier plan au bon moment. Démontrant peut-être que ses fonctions en tant que capitaine de l’équipe américaine ne le limitent pas seulement aux tournois par équipes.

175 Hits
0 commentaires

C’est le nouveau phénomène du golf américain, tout juste passé professionnel un mois plus tôt, Matthew Wolff remporte son premier titre sur le PGA Tour, à l’occasion du 3M Open, sur le TPC Twin Cities à Blaine, dans le Minnesota. Ce n’est pas encore un Championnat du monde ou un majeur, pourtant Wolff semble promis à un très bel avenir, à en juger par son passé amateur particulièrement brillant. Il rappelle Jon Rahm et Bryson DeChambeau pour la précocité, avec en plus, son truc à lui…

358 Hits
0 commentaires

Dimanche, avant de s’élancer pour la dernière partie, l’espagnol Jon Rahm avait cinq coups de retard sur la tête. Rien qui ne puisse effrayer le natif de Barrica (24 ans) puisque sur les deux dernières parties, il a tout simplement rentré plus de birdies que de pars (12 contre 11), et autant d’eagles que de bogeys (sur les 27 derniers trous). Son dernier tour a été magistral du premier au dernier putt. Son nom figure désormais en tête du classement de la Race to Dubaï. Il fait aussi office de favori pour le prochain British Open, qui sera disputé du 18 au 21 juillet prochain, sur le parcours de Royal Portrush, où tous les joueurs devraient être à égalités… Ce parcours n’a pas accueilli The Open depuis 70 ans. Jon Rahm est-il en train de devenir une référence en matière de jeu sur un links ?

351 Hits
0 commentaires

Image : JeudeGolf.org avec Fotolia et Centro Nacional de Golf

Le golf en Espagne a toujours été considéré comme un sport d'élites, et n'était généralement joué que par des membres de la haute société. À Madrid, le Centro Nacional a été construit pour briser ces barrières « sociales » et « culturelles », dans le but de populariser le golf pour toutes les classes sociales.                                             

257 Hits
0 commentaires

Les pros du PGA Tour taperont-ils leurs drives vraiment plus loin en 2019 ?

Comme chaque année, ce sera la grande question : Est-ce que le nouveau matériel de golf permettra vraiment de taper encore plus loin ? La saison du PGA Tour est déjà bien entamée puisque les pros ont disputé une dizaine d’épreuves, soit pratiquement un quart du calendrier 2018-2019, et certaines tendances concernant la longueur depuis le tee de départ sont mesurables et observables. Nouvelles balles, nouveaux drivers, nouvelles performances ?

485 Hits
0 commentaires

The Open 2018 : L'importance de la tactique sur le parcours de Carnoustie

Théâtre depuis jeudi du 147eme British Open, le parcours de Carnoustie en Ecosse pouvait permettre plusieurs approches tactiques pour tenter de « casser » le PAR et réaliser le meilleur score possible. A la différence de beaucoup de parcours pouvant accueillir des majeurs, Carnoustie n’a pas été nécessairement allongé au fil des ans. Son finish est toujours considéré comme l’un des plus délicats des parcours inscrits dans la rotation pour accueillir The Open, le troisième majeur de golf au calendrier. Avant le dernier tour, on pouvait déjà avoir une réponse claire et nette au débat sur la meilleure stratégie à adopter…

516 Hits
0 commentaires

noren-depart1-mini.jpg

Le final de ce 102eme Open de France a été haletant, malheureusement pour le spectacle et les spectateurs, le scénario a voulu que le vainqueur se trouve déjà au club-house quand les dernières scènes furent à écrire. Nombreux étaient les prétendants à pouvoir s’imposer dans la dernière ligne droite. L’Amen’s Corner du Golf National n’a pas failli à sa réputation. Les joueurs sont passés dans l’essoreuse, et c’est le nom d’Alex Noren qui est sorti. Dans la partie d’Adrian Oategui, à sept coups du leader au départ du premier trou, le suédois a vécu une partie assez tranquille avec relativement peu de spectateurs pour le suivre. Qui aurait pu imaginer un dénouement ou tour à tour, tous les leaders se sont auto-détruits ?

578 Hits
0 commentaires

HNA Open de France 2018 : La surprise Kinhult, un cut terrible pour les tricolores

Marcus Kinhult est suédois, et c’est pour bon nombre d’entre nous un illustre inconnu. Si on attendait plutôt Jon Rahm, Sergio Garcia, Justin Thomas ou Tommy Fleetwood, c’est pourtant ce jeune homme de 21 ans qui se retrouve en tête après deux tours sur le HNA Open de France 2018. Il a détoné avec un score de 65. Attention, c’est peut-être le prochain Henrik Stenson, à en juger par son parcours junior. Dans une journée où Rahm et Thomas ont assuré l’essentiel, du côté des français le cut a été terrible. Gregory Havret et Raphael Jacquelin ont néanmoins fait parler l’expérience. Difficile d’être prophète en son pays…

604 Hits
0 commentaires

HNA Open de France 2018 : La première réussie de Jon Rahm

Tout comme Justin Thomas plus tôt dans la journée, Jon Rahm a su manier les difficultés du Golf National pour sa première sortie. D’autant qu’entre les parties du matin, et celles de l’après-midi, le vent est venu considérablement complexifier le jeu. A plusieurs reprises, avec l’aide de son cadet, l’espagnol s’est soucié du sens, et de la force du vent, pour réaliser les meilleurs choix possibles sur les premiers 18 trous de ce 102eme Open de France. A trois coups du leader Bradley Dredge, bien qu’il rende finalement la même carte (70) que l’an passé pour sa première apparition, le contenu de sa partie a été différent. Une question d’expérience et d’attitude ?

397 Hits
0 commentaires

Qui pour succéder à Tommy Fleetwood ? L’anglais, aujourd’hui dixième joueur mondial, s’était imposé l’an passé sur les greens du golf National, une victoire qui avait été capitale pour l’acquisition de son titre de meilleur golfeur européen aux termes de la Race.

Qui pour succéder à Tommy Fleetwood ? L’anglais, aujourd’hui dixième joueur mondial, s’était imposé sur les greens du golf National, à l'occasion de la 101eme édition. Une victoire qui avait été capitale pour l’acquisition de son titre de meilleur golfeur européen aux termes de la Race. Désormais élevé au rang des superstars du circuit, deuxième du dernier US Open, le golfeur de 27 ans est peut-être le premier à pouvoir être considéré comme favori, pour cette nouvelle édition du HNA Open de France. L’américain Justin Thomas découvrira le tournoi, alors que les espagnols Jon Rahm et Sergio Garcia voudront faire bien plus que le spectacle…Quid des français ?

583 Hits
0 commentaires

Gagner à la maison ! Le parallèle entre le Golf Français et le Golf Espagnol

Il voulait absolument gagner. Le public voulait qu’il gagne. Jon Rahm Rodriguez a ressenti lors du dernier tour de l’Open d’Espagne 2018  toute l’attente, et même l’intensité du public espagnol. Au lieu de le tétaniser, cela l’a visiblement galvanisé. En ce début de saison, le golf espagnol professionnel semble rayonnant sous l’impulsion de plusieurs joueurs dans le top-100 mondial. La France a connu pareille expérience en 2004, 2005 et 2011 avec les victoires de Jean-François Remesy et Thomas Levet sur l’Open de France. Alors que pour Jon Rahm, cela semble marquer un début de cycle, dans le cas des deux français, c’était plutôt un aboutissement. Quels enseignements peut-on en tirer ?

775 Hits
0 commentaires

Rahm vainqueur de l’Open d’Espagne 2018: Le nouveau boss du golf Européen? - Crédit photo : Getty Images

Sur les trente dernières années, ils ne sont que cinq à avoir remporté cinq victoires avant l’âge de 24 ans sur les deux circuits PGA et European Tour. Il s’agit de Tiger Woods, Sergio Garcia, Rory McIlroy, Jordan Spieth, et désormais Jon Rahm. Numéro quatre mondial, l’espagnol se présente de plus en plus comme le prochain patron du circuit européen, et le meilleur atout de l’équipe européenne de Ryder Cup. D’ici la fin de saison 2018, au rythme actuel, pourquoi pas remporter son premier majeur, et le titre de numéro un mondial ?

800 Hits
0 commentaires

DP World Tour Championship 2017 : Jon Rahm comme une évidence

La saison européenne de golf est arrivée à son terme dimanche sur le parcours du Jumeirah Golf Estate à Dubaï, sanctionnée par une dernière victoire de l’espagnol Jon Rahm, véritable phénomène, désormais numéro quatre mondial, seulement 15 mois après son passage chez les professionnels. Sur la ligne des meilleurs amateurs du monde à passer professionnel fin 2016, ils étaient trois avec DeChambeau et Langasque. Rahm a nettement gagné la première manche. Jusqu’où ira-t-il ? Certainement très loin !

1139 Hits
0 commentaires