Cette mot clé contient 1 blogs privés qui ne sont pas mentionnés ici.

Au cours d’une récente interview, Pascal Grizot, candidat unique à la Présidence de la Fédération Française de Golf a répondu à une question d’un anonyme sur de possibles conflits d’intérêts. Pour beaucoup de golfeurs amateurs, le sujet pourrait paraître flou, pourtant, il s’avère que depuis 2018, plusieurs articles de presse rédigés par des journalistes d’investigations ont déjà soulevé un certain nombre de questions. Quelles sont-elles ? Y-a-t-il un ou des conflits d’intérêts au sujet de la Ryder Cup organisée en France, et sur d’autres sujets en lien avec le golf ? Le candidat a-t-il clos le débat ou au contraire ouvert ?

1336 Hits
1 commentaire

Président et fondateur de Swing, agence spécialisée dans l’organisation d’événements de golf, plus particulièrement dédiés aux entreprises, Edouard Tuffier a accepté de répondre à mes questions, sur la situation actuelle du golf en France en 2020, plus précisément en ce qui concerne l’organisation et la tenue de tournois et d’événements à venir, que ce soit en France ou à l’étranger.

408 Hits
1 commentaire

Dans le cadre du tournage du deuxième épisode de « Raphael : Une vie sur le tour » un nouveau programme développé par JeudeGolf.tv, autour du golfeur professionnel Français Raphael Jacquelin, et avec le concours de leur sponsor respectif, Srixon-Cleveland, nous avons organisé les retrouvailles avec Jean Garaialde, 85 ans, plus grand palmarès du golf français. Pendant deux jours, le mardi et mercredi avant le début du tournoi, les deux champions se sont retrouvés au practice, pendant une partie d’entraînement, et dans le camion Srixon, pour un débat d’une heure à retrouver prochainement sur notre site. Retour sur 2 jours qui ont marqué cet Open de France 2019…

709 Hits
0 commentaires

Vainqueur de l’Amundi Open de France de golf 2019 au National, le belge Nicolas Colsaerts, 36 ans, démontre à tous les golfeurs, professionnels ou amateurs, qu’il faut toujours s’accrocher, et que malgré une longue période sans résultats, le jeu peut revenir, et permettre des performances très solides. Tout au long des quatre jours de compétitions, le natif de Schaerbeek a fait preuve d’une très belle capacité à dominer son jeu, et ses émotions. Avec une superbe attitude, notamment quand on le pressait de questions sur une éventuelle victoire, il est resté concentré sur l’essentiel : Ne pas faire de fautes éliminatoires sur ce parcours si souvent impitoyable. Sa dernière journée n’a pas été de tout repos, mais à la fin, il était celui qui méritait le plus la victoire.

706 Hits
0 commentaires

Désormais réellement considéré comme le « second » circuit professionnel après le PGA Tour, l’European Tour a pourtant une carte à jouer avec le remaniement du calendrier du circuit nord-américain. Alors que ce dernier se termine beaucoup plus tôt depuis cette année, l’European Tour a une fenêtre ou une chance à saisir, dans ce qui pourrait devenir peut-être un jour, un circuit mondial unifié. Pour cela, Keith Pelley le sait bien ! Il faut développer le concept des Rolex Series ! En 2020, le prochain calendrier n’arrive pourtant pas à atteindre l’objectif fixé initialement, 10 dates au lieu de 8 ! L’Open de France manque toujours à l’appel dans ce décompte, de même que l’Open d’Allemagne, pourtant le plus grand pays golfique d’Europe Continentale.

642 Hits
0 commentaires

Un an après la tenue de la Ryder Cup, à Saint-Quentin-En-Yvelines, la Fédération Française de Golf a expliqué à quelques invités, que l’événement avait été un succès incontestable, aux multiples retombées médiatiques, environnementales et économiques. Au moment d’être retenue pour accueillir le « match », la Fédération Française de Golf annonçait pourtant l’objectif de 700 000 licenciés à horizon 2022. Aujourd’hui, elle affiche avec satisfaction un résultat beaucoup plus modeste de 420 000 licenciés, une augmentation entre 10 et 20 000 joueurs/joueuses, principalement des reprises de licences. Peut-on parler de réussite ou au contraire d’échec ? Quel est le véritable bilan de la Ryder Cup 2018 en France ?

584 Hits
0 commentaires

Cette année, l’Open de France de golf n’aura pas lieu en Juillet, et cela a déjà donné lieu à de nombreuses récriminations envers l’European Tour. C’est peut-être le bon moment pour lancer un nouveau débat, sur le théâtre censé toujours accueillir le tournoi masculin français. Le Golf National à Saint-Quentin-En-Yvelines a été conçu dès le départ pour être le vaisseau amiral du golf en France, en même temps que le siège de la Fédération. Alors que la France compte près de 700 structures de golf, et souffre en parallèle d’un manque de notoriété de sa destination « France Golf » à l’étranger, ne pourrait-on pas remettre l’Open de France, en circulation, du nord au sud, de l’est à l’ouest, et au passage, illustrer la beauté souvent méconnue des golfs français ? Faire contre mauvaise fortune, bon cœur… Tirer d’un mauvais pas, une bonne opportunité ! Quels seraient les 10 golfs qui pourraient accueillir le nouvel Open de France, histoire de le relancer ?

1355 Hits
0 commentaires

L’expérience type d’un spectateur à Paris pour la Ryder Cup 2018

Je vous propose de dérouler l’expérience d’un spectateur muni d’un billet pour aller à la Ryder Cup au Golf National de Saint-Quentin-En-Yvelines. J’ai pu mener l’expérience mercredi pour une journée d’entraînement. L’objectif était de pouvoir suivre l’entraînement de Tiger Woods, et des membres des deux équipes, comme par exemple, Sergio Garcia ou Rory McIlroy.

1014 Hits
2 commentaires

Open de France : L’affluence en berne inquiète à deux mois de la Ryder Cup

Depuis mon retour de Paris, et des fairways du Golf National où j’ai passé cinq jours de mercredi à dimanche, j’ai pu lire un certains nombres de messages sur les réseaux sociaux, et même des articles de presse de confrères, laissant penser que le dernier Open de France avait été un flop d’un point de vue de la fréquentation. Je voudrais vous mettre en garde au sujet de raccourcis qui peuvent mener à des erreurs d’analyses. Toutefois, dans la perspective de la prochaine Ryder Cup, cela ne permet pas d’être trop optimiste pour le changement d’image du golf en France.

1667 Hits
3 commentaires

noren-depart1-mini.jpg

Le final de ce 102eme Open de France a été haletant, malheureusement pour le spectacle et les spectateurs, le scénario a voulu que le vainqueur se trouve déjà au club-house quand les dernières scènes furent à écrire. Nombreux étaient les prétendants à pouvoir s’imposer dans la dernière ligne droite. L’Amen’s Corner du Golf National n’a pas failli à sa réputation. Les joueurs sont passés dans l’essoreuse, et c’est le nom d’Alex Noren qui est sorti. Dans la partie d’Adrian Oategui, à sept coups du leader au départ du premier trou, le suédois a vécu une partie assez tranquille avec relativement peu de spectateurs pour le suivre. Qui aurait pu imaginer un dénouement ou tour à tour, tous les leaders se sont auto-détruits ?

956 Hits
0 commentaires

HNA Open de France 2018 : Lorenzo-Vera pour mettre le golf français dans le coup dimanche

Dimanche sur le Golf National, Mike Lorenzo-Vera se sentira peut-être un peu seul parmi les golfeurs français pouvant encore espérer un bon résultat. Le second tour avait été fatal à bon nombre des bleus. Des quatre rescapés, Lorenzo-Vera est le seul à avoir gagné des places sensibles pendant le Moving Day. Pour le dernier tour, dans la partie 23, un nouvelle carte sous le par pourrait lui permettre d’accrocher un top-10 d’un tournoi dominé par les espagnols, les suédois, les anglais, et les américains. Avec un plateau encore plus relevé, difficile d’exister à la maison ?

827 Hits
0 commentaires

HNA Open de France 2018 : Sergio Garcia souffle le « show »

Avant de prendre le départ du trou numéro 14 sur le Golf National, théâtre du HNA Open de France 2018, l’espagnol Sergio Garcia peut souffler sur ses doigts ! Au cours du troisième tour du tournoi Rolex Series, en plein match de l’équipe de France de Football contre l’Argentine de Messi, Garcia réalise la journée parfaite.  Il lui reste cinq trous à disputer. La chasse au Suédois Marcus Kinhult est lancée.

591 Hits
0 commentaires

HNA Open de France 2018 : La surprise Kinhult, un cut terrible pour les tricolores

Marcus Kinhult est suédois, et c’est pour bon nombre d’entre nous un illustre inconnu. Si on attendait plutôt Jon Rahm, Sergio Garcia, Justin Thomas ou Tommy Fleetwood, c’est pourtant ce jeune homme de 21 ans qui se retrouve en tête après deux tours sur le HNA Open de France 2018. Il a détoné avec un score de 65. Attention, c’est peut-être le prochain Henrik Stenson, à en juger par son parcours junior. Dans une journée où Rahm et Thomas ont assuré l’essentiel, du côté des français le cut a été terrible. Gregory Havret et Raphael Jacquelin ont néanmoins fait parler l’expérience. Difficile d’être prophète en son pays…

899 Hits
0 commentaires

HNA Open de France 2018: Sergio Garcia à la relance pour la Ryder Cup

Il n’était pas revenu en région parisienne pour disputer un tournoi de golf depuis sa victoire au Trophée Lancôme. C’était il y a déjà 18 ans. Depuis El Nino a fait du chemin, et notamment remporté le graal de tout golfeur, le Masters à Augusta. A 38 ans, il est l’une des trois principales attractions de ce 102eme Open de France au Golf National.  Après un premier tour joué un au-dessus du PAR, l’espagnol ne s’est pas laissé trop surprendre par le court, mais difficile tracé de l’Albatros. A la recherche de son meilleur jeu, il lui faudra faire encore mieux pour les tours à venir, notamment parce qu’il est en danger pour l’équipe européenne de Ryder Cup, un objectif majeur pour lui.

647 Hits
0 commentaires

HNA Open de France 2018 : La première réussie de Jon Rahm

Tout comme Justin Thomas plus tôt dans la journée, Jon Rahm a su manier les difficultés du Golf National pour sa première sortie. D’autant qu’entre les parties du matin, et celles de l’après-midi, le vent est venu considérablement complexifier le jeu. A plusieurs reprises, avec l’aide de son cadet, l’espagnol s’est soucié du sens, et de la force du vent, pour réaliser les meilleurs choix possibles sur les premiers 18 trous de ce 102eme Open de France. A trois coups du leader Bradley Dredge, bien qu’il rende finalement la même carte (70) que l’an passé pour sa première apparition, le contenu de sa partie a été différent. Une question d’expérience et d’attitude ?

602 Hits
0 commentaires