Cette mot clé contient 1 blogs privés qui ne sont pas mentionnés ici.

Toujours dans l’objectif de vous faire découvrir les golfs de France, nous avons interrogé Sébastien Reisky, directeur depuis 2019 du golf Bluegreen de Guerville dans les Yvelines. Ce golfeur, qui a le golf dans la peau depuis ses trois ans, nous explique, à travers ce portrait, son parcours, sa passion pour le golf, mais aussi comment il intègre les problématiques liées à l’inégalité hommes/femmes dans le golf, ainsi que les problèmes liés au réchauffement climatique sur son golf.

395 Hits
0 commentaires

Les chiffres des licences de golf prises en 2020 sont récemment apparus sur le site de la Fédération Française de golf. Pas un mot supplémentaire sur le site de la Fédération, pas un communiqué, et pourtant une baisse quasi-historique du nombre de licenciés golf qui ne collent pas avec le ressenti que peuvent avoir les professionnels de la filière golf sur le terrain. Le dossier produit par la FFG fait bien état de la crise sanitaire mondiale pour justifier la perte de 15 750 licences, pourtant les parkings des golfs ont fait le plein hors période de confinement. Cette impression de popularité du golf en France est-elle faussée par la contraction du temps, entre les moments de privations, et les moments où il était possible de jouer ? Avec la crise sanitaire, les licenciés sont-ils devenus plus actifs et plus pratiquants ? Quid de la création de nouveaux joueurs, et nouvelles joueuses ?

533 Hits
4 commentaires

Un an après le début de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Coronavirus, le premier Ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi, de nouvelles mesures de confinements, et notamment pour 16 départements Français. Dès vendredi, la filière golf (fédération, parcours, fabricants et encore distributeurs) était à pied d’œuvre pour tenter de trouver la bonne organisation, et ce, pour surtout gérer au mieux une nouvelle période de quatre semaines, entre restrictions et peut-être opportunités. En effet, à la différence de l’an passé, la pratique sportive n’est pas interdite, sans limite de temps, mais dans un rayon d’actions limité à dix kilomètres.

682 Hits
2 commentaires

 

Dans les premiers jours du confinement, en France, en Angleterre, et une bonne partie du monde, un vent de panique a soufflé sur l’économie de la filière golf, des propriétaires de parcours jusqu’aux dirigeants des marques de matériel. Même le premier marché mondial, les Etats-Unis, où le confinement n’a pas été aussi important, en avril dernier, deux parcours sur trois étaient bel et bien fermés avec des conséquences directes sur l’économie. Près de 6 mois ont passé, et les premiers chiffres sur le nombre de parcours joués par les golfeurs/golfeuses, et la vente de matériel pourraient, finalement et au contraire, faire état de records !

555 Hits
0 commentaires

A l’occasion de la reprise du jeu en France, sur la plupart des terrains de golf, les directions ont beaucoup communiqué sur les gestes barrières, et les règles à suivre pour le bien commun. Pour Mark Wagner, Président de Club Car, marque de voiturettes de golf, cette situation de déconfinement doit être justement l’occasion de reconstruire l’activité économique des golfs, et pour cela, il invite les acteurs à se focaliser sur le fait de travailler plus que jamais la relation client, en même temps que la transparence de la communication.

505 Hits
1 commentaire

Vendredi 1er mai, pas de répit pour le pro de golf Rina Rajaonarisata, enseignant au Golf du Parc de Tremblay, bien connu pour ses prises de positions libres et fortes, farouchement convaincu du bien-fondé du golf scolaire pour changer l’image du golf « tout court », et en France. En postant, en début de matinée, une image choc « La carte du golf scolaire pour le 11 mai – F… you », le pro a pris le risque de choquer, et laissé exprimer une forme de colère. Nous avons voulu comprendre les raisons de cette expression si singulière dans l’univers du golf. Quelle est la véritable nature de son message ? Pour ou contre le golf scolaire ? A qui est vraiment destiné ce message ? La forme sert-elle le fond ? Le pro a accepté de répondre à nos questions pour s’expliquer.

1215 Hits
1 commentaire

Pour la France, la première date de déconfinement a été annoncée par le Président de la République, ce sera le 11 mai 2020. Pour beaucoup d’acteurs de la filière golf, c’est déjà un élément à partir duquel il va être possible de préparer les semaines, et les mois à venir… Depuis plusieurs semaines, les industriels qui dessinent et produisent des clubs, comme les distributeurs et les clubfitters qui les commercialisent, tous sont directement et durement touchés par la crise liée à la propagation de l’épidémie de COVID-19, avec des conséquences sur les emplois, et au moment où démarrait justement le temps fort de la saison des ventes. Comment ont-elles fait face ? Les entreprises peuvent-elles faire faillite ? Quelles seront les qualités nécessaires pour perdurer ? Comment préparent-elles la reprise ? Quelles conséquences sur leurs relations entre fabricants et distributeurs ? Faut-il imaginer demain plus de ventes directes du fabricant au consommateur ? Quels impacts sur les collections matériel et textiles 2020, et plus largement 2021 ? Pour ce dossier en deux volets, nous avons d’abord interrogé trois fabricants (Callaway, Cobra, et Srixon), et pour le second volet, deux distributeurs (Eurogolf, et Carré Golf), et tous, entre inquiétudes et espoirs, espèrent retrouver demain, le soutien des consommateurs…

1123 Hits
0 commentaires

Développer du golf en France : Une question de prix pour beaucoup

Qui va faire le premier pas ? A l’occasion de la publication du précédent sujet consacré au bilan de la Ryder Cup en France, et l’impact sur le nombre de licenciés, de très nombreux internautes ont réagi et pris la parole. Parmi les thèmes récurrents, on retrouve la notion de coût de la pratique, abonnements dans un club ou green-fee. En France, le prix de revient moyen d’une partie de golf se situe en moyenne autour de 40-45 euros (c’est une moyenne) pour les clubs. Difficile de descendre sous ce seuil alors qu’une bonne partie des parcours sont déficitaires. Quelles solutions, si elles existent ?

918 Hits
0 commentaires

François Illouz lance le débat développement du golf post-Ryder Cup

En octobre 2016, François Illouz publiait un billet sur les réseaux sociaux, pour en quelque sorte alerter le golf français, sur la performance des joueurs du haut niveau, l’impact supposé de la Ryder Cup, et plus généralement sur le faible développement du golf en France. Janvier 2019, son nouveau billet intitulé « Bonne année au golf Français » reprend un certain nombre de constats qu’il formulait trois ans plus tôt, désormais à l’épreuve des faits. S’il épargne habilement Pascal Grizot, son plaidoyer implique directement l’actuel Président de la Fédération Française de Golf, et les membres de l’institution. Quelques jours après Bernard Pascassio, et sa lettre à l’encontre de l’European Tour, en plein contexte Gilets Jaunes, la France du Golf post-Ryder Cup se réveille avec la gueule de bois, et déboussolée. Il y a pourtant toujours de l’espoir.

2532 Hits
0 commentaires

Le golf américain renoue avec la croissance en 2018

Quand le golf aux Etats-Unis va tout va ! Quand le golf aux Etats-Unis va tout va ! 84 milliards de dollars, c’est l’impact du golf sur l’économie américaine en 2018, soit une progression de 22% par rapport à 2011. Alors qu’en France, on cherche encore comment sauver l’année 2018 après un début de saison proche du catastrophique, le golf aux Etats-Unis se porte de mieux en mieux. Comment le pays leader du golf dans le monde a réussi à rebondir après plusieurs années de crises et de doutes ? Quelles sont les terribles différences avec le golf en France ?

3260 Hits
0 commentaires

Emmanuel Gedouin : Tenir la promesse de performance auprès du golfeur

A l’occasion du PGA Show d’Orlando, j’ai eu l’occasion d’interviewer Emmanuel Gedouin, directeur commercial Callaway Golf pour l’Europe du Sud. Ce fut l’occasion d’aborder avec lui ses impressions sur le show 2018, les enjeux pour sa marque, mais aussi l’état du marché français en comparaison du marché américain, et les prévisions pour l’année à venir.

1272 Hits
0 commentaires

Manuel Biota - Bluegreen : Notre objectif consiste à démontrer à une plus large audience que l’on peut s’amuser sur un golf

Présent à Orlando pour le PGA Show 2018, j’ai eu l’opportunité d’interviewer Manuel Biota, Président de Bluegreen depuis début 2017. A quelques mois de la Ryder Cup, la société veut affirmer son leadership en Europe dans le domaine du management de parcours de golf, et surtout son statut d’innovateur, avec un tout nouveau projet voué à relancer la pratique du golf. Bluegreen investit actuellement plus de 2 millions d’euros dans cette perspective. De quoi s’agit-il concrètement ?

1752 Hits
0 commentaires

Adrien Saddier, golfeur français parmi les leaders du dernier tour en termine avec son Open de France 2017

Le HNA Open de France vient de rendre son verdict. Pour une première, le spectacle a été au rendez-vous sur le parcours, et l’organisation a été plutôt de bonne facture, sans grosses fausses notes. Toutefois, un élément ajoute de l’ombre au tableau et interroge sur l’état de santé du golf dans notre pays : l’absence de public. Sans parler du prix des places qui n’est pas nécessairement l’explication, d’autres facteurs se cumulent et laissent craindre des lendemains qui déchantent, sans une réflexion, et une réaction à la mesure du défi qui attend toute la filière.

2122 Hits
0 commentaires

Golf du Touquet, la Mer, trou n°12

Les nouveaux parcours de golf en France se font rares, et certains ont du mal à assurer leur évolution, voir tout simplement leur maintien. Alors quand un golf historique comme Le Touquet entreprend avec réussite une restauration d’importance pour redonner au parcours son esprit et son tracé d’origine, c’est un peu comme si l’on nous annonçait la réouverture après une longue restauration, d’une salle du musée du Louvre, fermée depuis près d’un siècle, et maintenant prête à nous dévoiler ses chef d’œuvres oubliés, ou tout simplement inconnus par nos générations.

1743 Hits
0 commentaires

golf-france-tourisme.JPG

On aurait souhaité que l’attribution de la prochaine Ryder Cup à Paris en Septembre 2018 puisse déjà apporter un immense boom de notoriété à la pratique du golf en France, et à l’image du golf à l’étranger. Sur le premier point, les chiffres des licences ne traduisent pas encore un engouement, et sur le second, un récent sujet publié par un expert en marketing et tourisme golfique illustre le fait que les golfs à Paris sont non seulement sous-cotés aux yeux des golfeurs étrangers, notamment américains, mais qu’en plus de souffrir de l’état d’urgence, Paris n’a pas franchement bonne presse. Pourtant, la France du golf a tant d’atouts à faire valoir… et encore du temps pour convaincre.

1557 Hits
0 commentaires