Associé à Justin Thomas, pour la seule victoire américaine à l’occasion des premiers matchs de la President’s Cup 2019, Tiger Woods s’investit beaucoup dans son rôle de capitaine/joueur. Depuis Hale Irwin en 1994, Woods est le plus jeune à occuper cette double-fonction, qu’il a eu l’occasion de préparer lors de la Ryder Cup 2016, et la President’s Cup 2017. Pour beaucoup d’observateurs, justement ses rôles précédents de vice-capitaine ont notamment contribué à le changer, et en faire, un leader apprécié des autres joueurs.  A Melbourne, en cas de victoire finale, il pourrait bien démontrer qu’il n’est plus un tigre solitaire…

572 Hits
0 commentaires