Ce mot clé contient 2 articles privés qui sont uniquement accessibles par les membres.

Comparaison des applications tennis et golf

Un peu plus d’un an après le lancement de la toute nouvelle application émanant de la Fédération Française de Golf, Kady annoncée en mai 2020, où en est-on justement sur cet « outil » effectivement « sur le papier » pertinent pour faciliter la principale action d’une Fédération Sportive : Fédérer. C’est aussi l’occasion de sortir un temps du seul cadre du golf, et de comparer Kady avec une autre application, Ten’Up, cette fois imaginée par la Fédération Française de Tennis. Ten’Up/Kady, quels enseignements peut-on retenir à propos de ces nouveaux outils à destination des licenciés ?

177 Hits
0 commentaires

WHS, système de classement des golfeurs

A l’occasion de notre dernière enquête sur la satisfaction des golfeurs, et des golfeuses, en 2021, nous avions en plus des questions fermées, laissé un champ libre pour recueillir quelques commentaires complémentaires. Parmi les nombreuses réponses que nous avons déjà collectées (plus de 350 répondants), plusieurs commentaires sur le WHS (nouveau système de calcul du handicap) ont retenu notre attention. Ils illustrent quelques mois après son entrée en vigueur, une défiance de la part de certains golfeurs et golfeuses qu’il conviendra de traiter, pour faciliter l’harmonie dans les clubs de golf…

493 Hits
2 commentaires

Depuis plusieurs années, la Fédération Française de Golf, et les principales chaines regroupant des parcours, se sont mis en quête de créer des nouveaux golfeurs, pour assurer la pérennité de la filière, des clubs, et des emplois. Pour un pays plutôt latin de 67 millions d’âmes, effectivement, le nombre de licenciés peine à dépasser les 400 000 depuis bientôt une décennie. Ce chiffre ramené à la population totale illustre que moins de 0,6% de la population se licencie dans ce sport qui a pourtant beaucoup à apporter. Parmi ceux qui travaillent tous les jours dans la poursuite de cet objectif louable, beaucoup considèrent que le golf souffre pourtant de deux maux : Un manque de visibilité à la télévision, et en complément l’absence d’un grand champion majeur. Les exemples de Yannick Noah pour le tennis ou Martin Fourcade pour le biathlon sont souvent mis en avant. Est-ce pourtant le seul constat à faire ?

327 Hits
1 commentaire

Dans un sport comme le golf, la distance à parcourir est un élément majeur qui va conditionner le score, les difficultés, et surtout le plaisir à jouer. A l’été 2020, la fédération française de golf a mis sur pied un projet novateur et pertinent pour aider notamment les amateurs à mieux apprécier l’expérience golf, il s’agissait des « nouveaux repères ». Un an plus tard, ce projet est largement un échec d’abord imputable aux parcours qui, dans une grande majorité, ne l’ont tout simplement pas mis en application. Si on parle en France, comme dans le reste du monde, d’un boom de la pratique, si rien ne change, en 2022, la France passera pourtant pour la première fois sous la barre des 400 000 licenciés. Le prix, le temps pour jouer ne peuvent pas être toujours mis en avant comme explication à l’heure où LIDL lance une gamme pour les golfeurs… L’inadéquation d’un grand nombre de parcours de l’hexagone, beaucoup trop difficiles pour la moyenne des golfeurs, et des golfeuses, le plus souvent classé autour de 30 d’index doit être regardé de très près. Beaucoup d’amateurs ont du mal à appréhender la notion de difficulté du golf en rapport à la distance. Pour tenter de vous éclairer, j’ai mené une étude sur 18 mois pour un total de 34 parties de 18 trous jouées alternativement des boules jaunes ou blanches dans différentes régions de France, pour justement mesurer concrètement les effets sur la difficulté, le score et le plaisir. Vous le comprendrez très vite, il y a urgence à mettre en œuvre la réforme des « nouveaux repères ».

807 Hits
4 commentaires

Chaque année, la Fédération Française de golf par l’entremise d’opérations Tous au Golf, et surtout les clubs de golf privés indépendants ou regroupés en chaines mettent fortement l’accent sur la création de nouveaux golfeurs, et nouvelles golfeuses. Avec du recul, sur dix ans, les chiffres sont d’ailleurs plutôt impressionnants, avec entre 31 000 et 49 000 créations de nouvelles licences chaque année. Pourtant, sur cette même période, dans l’hexagone, le nombre de licences ne cesse de reculer. Collectivement, est-ce que nous ne tromperions pas de sujet ou de combat en faveur du développement du golf ?

709 Hits
3 commentaires

Les chiffres des licences de golf prises en 2020 sont récemment apparus sur le site de la Fédération Française de golf. Pas un mot supplémentaire sur le site de la Fédération, pas un communiqué, et pourtant une baisse quasi-historique du nombre de licenciés golf qui ne collent pas avec le ressenti que peuvent avoir les professionnels de la filière golf sur le terrain. Le dossier produit par la FFG fait bien état de la crise sanitaire mondiale pour justifier la perte de 15 750 licences, pourtant les parkings des golfs ont fait le plein hors période de confinement. Cette impression de popularité du golf en France est-elle faussée par la contraction du temps, entre les moments de privations, et les moments où il était possible de jouer ? Avec la crise sanitaire, les licenciés sont-ils devenus plus actifs et plus pratiquants ? Quid de la création de nouveaux joueurs, et nouvelles joueuses ?

995 Hits
4 commentaires

Un an après le début de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Coronavirus, le premier Ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi, de nouvelles mesures de confinements, et notamment pour 16 départements Français. Dès vendredi, la filière golf (fédération, parcours, fabricants et encore distributeurs) était à pied d’œuvre pour tenter de trouver la bonne organisation, et ce, pour surtout gérer au mieux une nouvelle période de quatre semaines, entre restrictions et peut-être opportunités. En effet, à la différence de l’an passé, la pratique sportive n’est pas interdite, sans limite de temps, mais dans un rayon d’actions limité à dix kilomètres.

891 Hits
2 commentaires

RIP ma bonne vieille licence de golf, qui occupait toujours depuis 1999 au moins une place dans mon porte-cartes porté près du cœur ? En janvier 2021, la Fédération Française de Golf annonce effectivement « Moins de plastique, plus de services » et en fait la fin de cette très chère petite carte format CB (85.6x54 mm) qui illustrait le rattachement de plus de 418 000 licenciés (en 2019) à leur fédération. Peu à peu, au moment du renouvellement, les golfeurs et les golfeuses sont prévenues qu’en 2021, il ne faudra pas s’attendre à recevoir la « licence physique », ce lien pourtant si évident entre un golfeur et sa FFG. Du coup, se posent plusieurs questions : Finalement à quoi me sert ma licence de golf ? Quel est le lien entre le licencié et la fédération ? La Fédération manque-t-elle d’argent ? Les autres fédérations sportives françaises ont-elles augmenté les prix en 2021 ?

2484 Hits
3 commentaires

L’annonce a été faite vendredi 27 novembre, et préfigure d’une très probable et prochaine fusion de l’European Tour et du PGA Tour, dans une future organisation globale du golf professionnel masculin. Il aura tristement fallu une épidémie de Coronavirus, pour que l’évidence s’impose enfin aux yeux des membres de l’European Tour, qui aujourd’hui saluent cette initiative après avoir lutté contre pendant des années. « Never Mind », l’horizon s’éclaircit pour la médiatisation du golf professionnel, et surtout sa lisibilité auprès du grand public, avec probablement un calendrier harmonisé et un classement unique. Avec près 50 ans de retard sur le tennis (ATP Tour initié en 1972), le golf professionnel va peut-être enfin basculer dans une ère moderne ?

651 Hits
0 commentaires

Selon Météo-France, le premier semestre 2020 est le plus chaud jamais enregistré en France. Selon les termes employés par l’organisme, l’anomalie de température moyenne pour cette première moitié d’année a été de +1.8 degrés Celsius. Cette réalité s’impose déjà de manière très marquée sur de nombreux parcours de golfs de l’hexagone, avec des fairways grillés ou même détruits, conséquences d’interdictions d’arroser dans certains départements. En octobre 2020, inversement complet de scénario, les Alpes Maritimes et le Var ont enregistré des records de précipitations (jusqu’300 litres au mètre carré). Comment les golfs vont pouvoir mieux se préparer à l’avenir, et surtout s’adapter à ces conditions de plus en plus contrastées, dans une économie déjà fortement météo-dépendante ? Quelles sont les solutions déjà employées ailleurs ? Quel avenir pour la pratique du jeu de golf, en France, si nous alternons entre sécheresse l’été, et pluie torrentielle l’hiver ? Nous vous proposons un dossier complet en cinq articles, qui a mobilisé l’ensemble des membres de la rédaction, le recueil de nombreuses sources, et les interviews d’experts.

878 Hits
0 commentaires

Evoquer la question des changements climatiques, de la nécessaire adaptation des parcours de golf, la préservation de l’environnement, et ne pas traiter des préjugés ou des situations réelles qui entraînent une mauvaise perception du golf, la consommation d’eau, et les impacts écologiques aurait été un choix parcellaire de notre part. Bien entendu, il existe beaucoup d’exemples vertueux, et la Fédération Française de Golf milite depuis des années en ce sens, tout en expliquant les bons protocoles mis en place. Toujours est-il que l’on trouve encore selon les projets, des oppositions toujours tenaces. Certains exemples alimentent cependant le débat.

617 Hits
2 commentaires

Au cours de sa récente interview sur notre média, Michel Niedbala a lâché une phrase dont le sens nous a paru très important « On n’hérite pas toujours de beaux terrains. » C’est quoi un beau terrain avant la construction d’un golf ? En région Parisienne, l’exemple du Golf de Fontainebleau est souvent mis en avant, justement au moment de parler de beaux terrains, et jouable toute l’année. Il a une particularité très forte, et qui mérite de s’y intéresser…

583 Hits
0 commentaires

Mercredi 28 Octobre, 20h, le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron annonce une mesure qui paraissait à la fois inéluctable, et un coup de massue sur le moral de millions de Français, le reconfinement total, et la fermeture des activités économiques non-essentielles. Dans ce contexte de pandémie du COVID-19, cette nouvelle mesure de protection sanitaire s’applique à la filière golf, en premier lieu aux parcours et structures qui accueillent du public, mais aussi aux commerçants qui distribuent du matériel.

1400 Hits
1 commentaire

Le golf éducatif a été initié en 1997 pour la première fois par Bill Owens, un professionnel de golf gallois vivant en France, et depuis plus de 25 ans. Il pousse le trait et affirme que « le golf pourrait devenir un outil socialisant, remboursé par la sécurité social ». Depuis plus de 20 ans, l’ADGE (Association pour le Développement du Golf Educatif) arpente les quartiers difficiles de France pour aider les jeunes par le biais du golf. Nous avons décidé de nous y intéresser, et de comprendre les ressorts et enjeux de ce projet, en interrogeant Stéphane Bachoz.

703 Hits
0 commentaires

Au cours d’une récente interview, Pascal Grizot, candidat unique à la Présidence de la Fédération Française de Golf a répondu à une question d’un anonyme sur de possibles conflits d’intérêts. Pour beaucoup de golfeurs amateurs, le sujet pourrait paraître flou, pourtant, il s’avère que depuis 2018, plusieurs articles de presse rédigés par des journalistes d’investigations ont déjà soulevé un certain nombre de questions. Quelles sont-elles ? Y-a-t-il un ou des conflits d’intérêts au sujet de la Ryder Cup organisée en France, et sur d’autres sujets en lien avec le golf ? Le candidat a-t-il clos le débat ou au contraire ouvert ?

2311 Hits
1 commentaire