Ce mot clé contient 2 articles privés qui sont uniquement accessibles par les membres.

La presse golfique française s’était montrée d’emblée dithyrambique pour expliquer le bien-fondé de cette nouvelle application pour smartphone, développée par la filiale de la Fédération Française de golf, FFGolf digital. Kady est tout simplement un nouvel assistant personnel à destination des golfeurs et des golfeuses. Pour la Fédération, c’est certain, c’est l’application qui va révolutionner votre golf ! A juste titre, dans la foulée des très nombreuses applications déjà existantes comme Game Golf, Hole 19, Hello Birdie, Fungolf, Arccos, ShotScope… le digital s’inscrit de plus en plus dans le quotidien des pratiquants. Avec Kady, sujet à débat, il est possible de certifier des parties amicales qui vont ainsi permettre aux golfeurs licenciés de rendre des cartes éligibles à l’index… Avec Kady, point aussi à prendre en compte, les très nombreux commentaires négatifs des utilisateurs qui l’ont déjà testé, signe d’une attente forte, et d’exigences, au moins au niveau de la promesse de la Fédération…

624 Hits
2 commentaires

Vendredi 1er mai, pas de répit pour le pro de golf Rina Rajaonarisata, enseignant au Golf du Parc de Tremblay, bien connu pour ses prises de positions libres et fortes, farouchement convaincu du bien-fondé du golf scolaire pour changer l’image du golf « tout court », et en France. En postant, en début de matinée, une image choc « La carte du golf scolaire pour le 11 mai – F… you », le pro a pris le risque de choquer, et laissé exprimer une forme de colère. Nous avons voulu comprendre les raisons de cette expression si singulière dans l’univers du golf. Quelle est la véritable nature de son message ? Pour ou contre le golf scolaire ? A qui est vraiment destiné ce message ? La forme sert-elle le fond ? Le pro a accepté de répondre à nos questions pour s’expliquer.

670 Hits
1 commentaire

Il y a quelques semaines, dans les premiers jours du confinement, nous avions demandé à l’un de nos rédacteurs, de produire un article sur le plaisir imaginé de retrouver le parcours, de reconnecter avec l’environnement d’un golf, dans un contexte imaginé de post covid-19. Alors que le déconfinement se précise pour le 11 mai, cette crise nous a au moins appris une chose : Nous supposons plus que nous ne savons ! Ce que nous imaginions, il y a encore quelques semaines, n’est peut-être pas ce que nous allons découvrir.

608 Hits
0 commentaires

Alors que la crise du Covid-19 et le confinement qui s’en suit frappent tous les pays où l’on pratique le golf, les fédérations nationales de golf ont naturellement un rôle primordial à jouer. Dans ce sujet, nous avons recensé une série d’exemples d’actions concrètes déjà prises dans des pays voisins, pour venir au soutien d’une économie en très grande difficulté, car dans ce contexte, le temps qui passe est une donnée clé. Chaque jour, chaque semaine, la situation peut évoluer, et l’anxiété des acteurs, gestionnaires de parcours, propriétaires, salariés, enseignants, greenkeepers, hôtesses d’accueil, métiers de bouches, tous les métiers finalement, s’expriment, le plus souvent en silence… et dans l’espoir de retrouver le plus rapidement possible, les golfeurs et les golfeuses. De nombreuses pistes et solutions peuvent néanmoins être explorées, et nous donner de l’espoir…

971 Hits
1 commentaire

Dans le cadre de la préparation d’un article à paraître sur l’économie du golf, parcours, mais aussi équipements et distribution du matériel, beaucoup d’acteurs m’ont interpellé directement sur la nécessité d’une intervention rapide de la Fédération Française de Golf, et auprès des pouvoirs publics pour défendre une filière, pour l’instant jugée non-stratégique, mais dont la survie pourrait se jouer à un fil. La FFGolf est cette fois confrontée à son plus grand défi historique.

2609 Hits
6 commentaires

Depuis dimanche 15 mars, c’est l’ensemble des golfs français qui se sont fermés pour respecter les directives clairement édictées par le Président de la République, et le Premier Ministre. Le 17 mars, le Président de l’ADGF (association des directeurs de golf en France), Denis Fabre, publiait un communiqué pour expliquer tout aussi clairement la position de la filière golf, et notamment les parcours : « La fermeture effective des golfs, et au moins jusqu’au 15 avril ». Pourtant situé en plein air, les golfs français s’inscrivent surtout dans une démarche sanitaire, mais aussi morale et de solidarité, malgré l’impact économique.

458 Hits
0 commentaires

Dans la foulée de la déclaration solennelle du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, incitant les Français à se protéger face à la propagation du virus COVID_19, les acteurs de la filière golf mettent en place des directives visant à protéger les golfeurs, et les golfeuses. Au premier rang, la Fédération Française de Golf n’a pas tardé à annoncer des mesures de reports des épreuves sous sa responsabilité, et au moins jusqu’au 31 mai 2020.

669 Hits
0 commentaires

Depuis dix ans, bonne nouvelle, le nombre de licenciés golf en France s’est maintenu à son niveau entre 400 000 et 410 000 licenciés. La Fédération Française de Golf imagine même que le nombre de pratiquants tourne plutôt autour d’un million dans l’hexagone. Effectivement, sur la dernière décennie, le golf en France a plutôt bien résisté aux différentes crises qui ont secoué notre société (crise économique, sociale ou sanitaire), et alors que de manière générale, rares sont les fédérations qui enregistrent de fortes hausses du nombre de licenciés. Pourtant, la pratique du golf a encore de nombreux leviers à faire valoir, pour générer enfin plus de demande…

473 Hits
0 commentaires

Un an après la tenue de la Ryder Cup, à Saint-Quentin-En-Yvelines, la Fédération Française de Golf a expliqué à quelques invités, que l’événement avait été un succès incontestable, aux multiples retombées médiatiques, environnementales et économiques. Au moment d’être retenue pour accueillir le « match », la Fédération Française de Golf annonçait pourtant l’objectif de 700 000 licenciés à horizon 2022. Aujourd’hui, elle affiche avec satisfaction un résultat beaucoup plus modeste de 420 000 licenciés, une augmentation entre 10 et 20 000 joueurs/joueuses, principalement des reprises de licences. Peut-on parler de réussite ou au contraire d’échec ? Quel est le véritable bilan de la Ryder Cup 2018 en France ?

499 Hits
0 commentaires

412 000 licenciés golf en 2018, dont seulement 41 000 ont moins de 18 ans (10%), par conséquence, la moyenne d’âge des pratiquants est repassée au-dessus de 53 ans. Ces chiffres suffisent à expliquer la relative stagnation de l’économie du golf en France, et depuis au moins 10 ans. Quelques mois après la tenue de la Ryder Cup à Paris, les premiers chiffres de 2019 laissent penser qu’il y a bien un très petit effet (+3%) essentiellement lié à des reprises de licences, mais pas de potentiel sur de la création de nouveaux golfeurs. C’est bien dans le domaine des jeunes que le bas blesse. Que peut-on faire ?

703 Hits
0 commentaires

L’utopie du champion aveugle la filière golf

Depuis bientôt 10 ans que j'interroge des acteurs de la filière golf en France, à chaque fois que je pose la question de ce qu’il faudrait faire pour développer le golf dans notre pays, la réponse qui me revient le plus fréquemment est « Il nous faudrait un champion », ce qui sous-jacent, la plupart du temps dans l’esprit de mes interlocuteurs, sous-entend une plus grande médiatisation de ce sport. La Ryder Cup 2018 est passé. Il n’y a pas de français dans le top-100 mondial actuellement. Bien qu’en sport, tout peut aller très vite, cela ne semble pas pour demain. Surtout, c’est peut-être ne pas comprendre les véritables enjeux, les besoins des golfeurs et des non-golfeurs, qui sont aux antipodes de ce que pourrait faire un champion. C’est en fait une utopie qu’il convient de dépasser pour réaliser les vrais constats.

541 Hits
0 commentaires

Licences golf 2018 : Pas d’effet boom lié à la Ryder Cup en France

On attendait les derniers chiffres des licences avec impatience. Y-allait-il avoir un effet Ryder Cup en 2018 ? Au moment de lancer son projet d’organisation dix ans plus tôt, la Fédération Française de Golf tablait alors sur un plan de croissance régulier pour atteindre 700 000 licenciés en 2022. En ouvrant le dossier statistiques des licences 2018 récemment publié, c’est la déception qui l’emporte. Pas de +10, +5 ou même +2% de croissance, mais un faible 0,6% qui illustre l’inadéquation de l’offre avec les besoins de la demande. N’est-il pas venu le moment d’un nouveau projet de développement avec de nouvelles têtes et de nouvelles idées ?

683 Hits
0 commentaires

François Illouz lance le débat développement du golf post-Ryder Cup

En octobre 2016, François Illouz publiait un billet sur les réseaux sociaux, pour en quelque sorte alerter le golf français, sur la performance des joueurs du haut niveau, l’impact supposé de la Ryder Cup, et plus généralement sur le faible développement du golf en France. Janvier 2019, son nouveau billet intitulé « Bonne année au golf Français » reprend un certain nombre de constats qu’il formulait trois ans plus tôt, désormais à l’épreuve des faits. S’il épargne habilement Pascal Grizot, son plaidoyer implique directement l’actuel Président de la Fédération Française de Golf, et les membres de l’institution. Quelques jours après Bernard Pascassio, et sa lettre à l’encontre de l’European Tour, en plein contexte Gilets Jaunes, la France du Golf post-Ryder Cup se réveille avec la gueule de bois, et déboussolée. Il y a pourtant toujours de l’espoir.

2007 Hits
0 commentaires

Open de France 2018 : La dernière d’HNA

Seulement un an après son arrivée, le sponsor titre chinois HNA devrait confirmer son retrait dès 2019 du sponsoring de l’Open de France de golf, soit un an avant le terme de son accord initial avec le Tour Européen.  Amené par Keith Pelley dans la perspective de la Ryder Cup, et le déploiement de sa stratégie autour des Rolex Series, HNA argumente, tout comme Alstom auparavant, de difficultés financières pour justifier son retrait.  Il reste douze mois pour trouver une solution d’urgence dans le but de pérenniser l’édition 2019.

911 Hits
0 commentaires

Le Ryder Cup Tour fait son Tour de France

Pendant deux jours à Lyon, place des Terreaux (1 et 2 juin), la Ryder Cup poursuit son tour de France des centres-villes, et ce, dans l’objectif d’aller à la rencontre des français, et faire parler du plus grand événement de golf. La Ryder Cup aura lieu en septembre prochain au Golf de Saint-Quentin-En-Yvelines près de Paris. A quatre mois de l’événement, il faut faire monter la mayonnaise. Si l’initiative est intéressante, elle manque encore de relais médiatique. C’est pourtant la bonne formule.

848 Hits
1 commentaire