Ce mot clé contient 2 articles privés qui sont uniquement accessibles par les membres.

Le golf éducatif a été initié en 1997 pour la première fois par Bill Owens, un professionnel de golf gallois vivant en France, et depuis plus de 25 ans. Il pousse le trait et affirme que « le golf pourrait devenir un outil socialisant, remboursé par la sécurité social ». Depuis plus de 20 ans, l’ADGE (Association pour le Développement du Golf Educatif) arpente les quartiers difficiles de France pour aider les jeunes par le biais du golf. Nous avons décidé de nous y intéresser, et de comprendre les ressorts et enjeux de ce projet, en interrogeant Stéphane Bachoz.

204 Hits
0 commentaires

Au cours d’une récente interview, Pascal Grizot, candidat unique à la Présidence de la Fédération Française de Golf a répondu à une question d’un anonyme sur de possibles conflits d’intérêts. Pour beaucoup de golfeurs amateurs, le sujet pourrait paraître flou, pourtant, il s’avère que depuis 2018, plusieurs articles de presse rédigés par des journalistes d’investigations ont déjà soulevé un certain nombre de questions. Quelles sont-elles ? Y-a-t-il un ou des conflits d’intérêts au sujet de la Ryder Cup organisée en France, et sur d’autres sujets en lien avec le golf ? Le candidat a-t-il clos le débat ou au contraire ouvert ?

1331 Hits
1 commentaire

Candidat déclaré d’une liste unique et plurielle à la présidence de la Fédération Française de Golf, Monsieur Pascal Grizot a récemment accordé une interview à un média de golf Français pour expliquer son projet. Dans une vidéo fleuve qui dure 43 minutes, il parle principalement de sa vision, de son projet, et plus particulièrement de sport, de développement et d’environnement. Après 12 minutes, une question apparaît, concernant un possible conflit d’intérêt entre ses fonctions de chef d’entreprise, et son rôle à la Fédération Française de Golf, en qualité de bénévole… une question posée sous couvert d’anonymat ? A quelques semaines d’une élection qui ne fait pas de suspense, est-ce une opération de transparence, ou y a-t-il vraiment un sujet qui pose débat sur d'éventuels conflits d’intérêts ?

240 Hits
0 commentaires

Le projet du prochain président de la FFGOLF peut faire l’unanimité : Priorité aux jeunes !

Candidat depuis quelques mois à la succession de Jean-Lou Charon, à la Présidence de la Fédération Française de Golf, Pascal Grizot semble avoir méticuleusement préparé son projet, su écouter et rassembler autour de lui de nombreuses forces positives, et constructives, pour le développement du golf en France. A quelques semaines d’une élection qui ne fait plus de doutes (seul candidat en lice), Pascal Grizot a présenté encore récemment clairement sa vision, et de nombreux points sont susceptibles de faire consensus.

280 Hits
0 commentaires

Depuis le 1er juillet 2017, la Fédération Française de Golf est tenue de demander aux licenciés, un certificat médical de non-contre indication à la pratique du golf. Cette obligation étant imposée par le Ministère des sports (Loi n°  2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé). En reprenant le golf à 71 ans, et après huit ans sans avoir été licencié à la FFG, je me suis volontiers plié à cette obligation, et je me suis rendu compte ainsi que ce n’était pas si simple.

393 Hits
1 commentaire

La presse golfique française s’était montrée d’emblée dithyrambique pour expliquer le bien-fondé de cette nouvelle application pour smartphone, développée par la filiale de la Fédération Française de golf, FFGolf digital. Kady est tout simplement un nouvel assistant personnel à destination des golfeurs et des golfeuses. Pour la Fédération, c’est certain, c’est l’application qui va révolutionner votre golf ! A juste titre, dans la foulée des très nombreuses applications déjà existantes comme Game Golf, Hole 19, Hello Birdie, Fungolf, Arccos, ShotScope… le digital s’inscrit de plus en plus dans le quotidien des pratiquants. Avec Kady, sujet à débat, il est possible de certifier des parties amicales qui vont ainsi permettre aux golfeurs licenciés de rendre des cartes éligibles à l’index… Avec Kady, point aussi à prendre en compte, les très nombreux commentaires négatifs des utilisateurs qui l’ont déjà testé, signe d’une attente forte, et d’exigences, au moins au niveau de la promesse de la Fédération…

1004 Hits
2 commentaires

Alors que la crise du Covid-19 et le confinement qui s’en suit frappent tous les pays où l’on pratique le golf, les fédérations nationales de golf ont naturellement un rôle primordial à jouer. Dans ce sujet, nous avons recensé une série d’exemples d’actions concrètes déjà prises dans des pays voisins, pour venir au soutien d’une économie en très grande difficulté, car dans ce contexte, le temps qui passe est une donnée clé. Chaque jour, chaque semaine, la situation peut évoluer, et l’anxiété des acteurs, gestionnaires de parcours, propriétaires, salariés, enseignants, greenkeepers, hôtesses d’accueil, métiers de bouches, tous les métiers finalement, s’expriment, le plus souvent en silence… et dans l’espoir de retrouver le plus rapidement possible, les golfeurs et les golfeuses. De nombreuses pistes et solutions peuvent néanmoins être explorées, et nous donner de l’espoir…

1286 Hits
1 commentaire

Depuis dix ans, bonne nouvelle, le nombre de licenciés golf en France s’est maintenu à son niveau entre 400 000 et 410 000 licenciés. La Fédération Française de Golf imagine même que le nombre de pratiquants tourne plutôt autour d’un million dans l’hexagone. Effectivement, sur la dernière décennie, le golf en France a plutôt bien résisté aux différentes crises qui ont secoué notre société (crise économique, sociale ou sanitaire), et alors que de manière générale, rares sont les fédérations qui enregistrent de fortes hausses du nombre de licenciés. Pourtant, la pratique du golf a encore de nombreux leviers à faire valoir, pour générer enfin plus de demande…

549 Hits
0 commentaires

Un an après la tenue de la Ryder Cup, à Saint-Quentin-En-Yvelines, la Fédération Française de Golf a expliqué à quelques invités, que l’événement avait été un succès incontestable, aux multiples retombées médiatiques, environnementales et économiques. Au moment d’être retenue pour accueillir le « match », la Fédération Française de Golf annonçait pourtant l’objectif de 700 000 licenciés à horizon 2022. Aujourd’hui, elle affiche avec satisfaction un résultat beaucoup plus modeste de 420 000 licenciés, une augmentation entre 10 et 20 000 joueurs/joueuses, principalement des reprises de licences. Peut-on parler de réussite ou au contraire d’échec ? Quel est le véritable bilan de la Ryder Cup 2018 en France ?

581 Hits
0 commentaires

L’utopie du champion aveugle la filière golf

Depuis bientôt 10 ans que j'interroge des acteurs de la filière golf en France, à chaque fois que je pose la question de ce qu’il faudrait faire pour développer le golf dans notre pays, la réponse qui me revient le plus fréquemment est « Il nous faudrait un champion », ce qui sous-jacent, la plupart du temps dans l’esprit de mes interlocuteurs, sous-entend une plus grande médiatisation de ce sport. La Ryder Cup 2018 est passé. Il n’y a pas de français dans le top-100 mondial actuellement. Bien qu’en sport, tout peut aller très vite, cela ne semble pas pour demain. Surtout, c’est peut-être ne pas comprendre les véritables enjeux, les besoins des golfeurs et des non-golfeurs, qui sont aux antipodes de ce que pourrait faire un champion. C’est en fait une utopie qu’il convient de dépasser pour réaliser les vrais constats.

635 Hits
0 commentaires

Licences golf 2018 : Pas d’effet boom lié à la Ryder Cup en France

On attendait les derniers chiffres des licences avec impatience. Y-allait-il avoir un effet Ryder Cup en 2018 ? Au moment de lancer son projet d’organisation dix ans plus tôt, la Fédération Française de Golf tablait alors sur un plan de croissance régulier pour atteindre 700 000 licenciés en 2022. En ouvrant le dossier statistiques des licences 2018 récemment publié, c’est la déception qui l’emporte. Pas de +10, +5 ou même +2% de croissance, mais un faible 0,6% qui illustre l’inadéquation de l’offre avec les besoins de la demande. N’est-il pas venu le moment d’un nouveau projet de développement avec de nouvelles têtes et de nouvelles idées ?

808 Hits
0 commentaires

François Illouz lance le débat développement du golf post-Ryder Cup

En octobre 2016, François Illouz publiait un billet sur les réseaux sociaux, pour en quelque sorte alerter le golf français, sur la performance des joueurs du haut niveau, l’impact supposé de la Ryder Cup, et plus généralement sur le faible développement du golf en France. Janvier 2019, son nouveau billet intitulé « Bonne année au golf Français » reprend un certain nombre de constats qu’il formulait trois ans plus tôt, désormais à l’épreuve des faits. S’il épargne habilement Pascal Grizot, son plaidoyer implique directement l’actuel Président de la Fédération Française de Golf, et les membres de l’institution. Quelques jours après Bernard Pascassio, et sa lettre à l’encontre de l’European Tour, en plein contexte Gilets Jaunes, la France du Golf post-Ryder Cup se réveille avec la gueule de bois, et déboussolée. Il y a pourtant toujours de l’espoir.

2201 Hits
0 commentaires

Le Golf Européen a-t-il encore besoin de l’European Tour ?

Dans une lettre ouverte à Keith Pelley, patron de l’European Tour, et publiée sur le journal l’EQUIPE, Bernard Pascassio, figure emblématique du golf français, membre PGA European Tour depuis 40 ans s’interroge sur le sort de l’Open de France. Si Bernard Pascassio choisit le principe d’une lettre ouverte, c’est bien pour être lu par une majorité de personnes, et en l’occurrence, le public français, et pas forcément parce qu’il a la certitude d’être lu par la principal intéressé. Sans doute n’escompte-t-il pas de réponse de la part d’un organisme qui ne semble plus, et depuis longtemps, en connexion avec les golfeurs, et les golfeuses. Et si le golf européen se passait de l’European Tour, alors que se profile un Hard Brexit, pas sans conséquences pour cette organisation essentiellement britannique ?

875 Hits
0 commentaires

L’expérience type d’un spectateur à Paris pour la Ryder Cup 2018

Je vous propose de dérouler l’expérience d’un spectateur muni d’un billet pour aller à la Ryder Cup au Golf National de Saint-Quentin-En-Yvelines. J’ai pu mener l’expérience mercredi pour une journée d’entraînement. L’objectif était de pouvoir suivre l’entraînement de Tiger Woods, et des membres des deux équipes, comme par exemple, Sergio Garcia ou Rory McIlroy.

1014 Hits
2 commentaires

Le Ryder Cup Tour fait son Tour de France

Pendant deux jours à Lyon, place des Terreaux (1 et 2 juin), la Ryder Cup poursuit son tour de France des centres-villes, et ce, dans l’objectif d’aller à la rencontre des français, et faire parler du plus grand événement de golf. La Ryder Cup aura lieu en septembre prochain au Golf de Saint-Quentin-En-Yvelines près de Paris. A quatre mois de l’événement, il faut faire monter la mayonnaise. Si l’initiative est intéressante, elle manque encore de relais médiatique. C’est pourtant la bonne formule.

920 Hits
1 commentaire