Peu à peu, les principaux marchés mondiaux de golf réouvrent à la suite de la crise du coronavirus, et il semble que dans beaucoup de pays, France inclus, les mêmes constats reviennent : Il y a une véritable avidité pour le jeu, et une augmentation du nombre d’abonnements dans les clubs. Quels sont les ressorts de cette nouvelle demande ? La frustration du confinement ? Passer du temps dehors ? Se retrouver avec des amis ? Est-ce un phénomène passager ou quelque chose de plus profond ?

710 Hits
0 commentaires