Le mois de mai marque traditionnellement la publication des premiers résultats financiers des grandes marques de matériel (OEM ou Original Equipment Manufacturer). En 2020, dans le contexte du COVID_19 et du confinement qui s’en est suivi, les marques comme Callaway, Cobra-Puma ou encore Titleist, dont certaines cotées en Bourse, ont donc publié des résultats qu’elles n’auraient pu prévoir, ne serait-ce qu’en début d’année. 2020 devait être une nouvelle année de croissance et de profitabilité. Le coronavirus a bouleversé la donne. Toutefois, les marques ont pris de mesures immédiates pour protéger le court-terme. Les cartes sont-elles rebattues ? Comment vont-elles adapter leurs stratégies en sortie de crise ?

444 Hits
0 commentaires

Plus ou moins de distance? Le débat fait rage autour de la balle entre les marques et les législateurs

Le 5 mars 2018, l’USGA et le Royal et Ancient publiaient conjointement leur rapport annuel sur la distance au drive mesurée sur les sept principaux circuits professionnels de golf. Cette étude est réalisée chaque année depuis 2015, et contrairement aux années précédentes, elle relève un gain de distance anormalement élevé par rapport aux autres années. De quoi ajouter de l’eau au moulin de ceux qui sont pour un retour en arrière concernant la performance actuelle de la balle de golf premium, dont Jack Nicklaus et Tiger Woods. Les marques n’ont pas tardé à réagir, Titleist et TaylorMade en tête, pour en contester l’idée, et relever des incohérences.

1634 Hits
0 commentaires

hq-acushnet-mini.jpg

Acushnet, le géant américain des vêtements, chaussures, clubs et des balles de golf connait une année 2017 contrastée avec ses marques Titleist et FootJoy. Les mois à venir devraient être marqués par des actions coordonnées pour contrer de multiples concurrents, qui, depuis plusieurs saisons, ne cessent de lui rogner ses parts de marchés sur tous les fronts, et notamment sur son segment historique : « le golfeur passionné ». Une toute nouvelle balle de golf va voir le jour, alors que le président historique, Wally Ulhein, va passer la main après 40 ans de bons et loyaux services. Une page se tourne, Titleist se prépare au changement, pas forcément à la révolution.

1949 Hits
0 commentaires