Quelques semaines après la reprise du PGA Tour sur fond de pandémie, le jeune américain Collin Morikawa, considéré à juste titre comme un des grands espoirs du golf remportait son premier majeur. C’était à l’occasion de sa première apparition dans le champ des joueurs sur le PGA Championship 2020 disputé à Harding Park, près de San Francisco, et surtout sans aucun public. Que penser d’une victoire, même de deux coups devant Paul Casey et Dustin Johnson, sans l’ingrédient majeur de tout tournoi de golf, le public ? Un an plus tard, devant cette fois le public britannique du 149eme The Open, dans un tout autre environnement, celui du Royal St. Georges (Sandwich), Morikawa a remis ça, illustrant comment le meilleur frappeur de fers du moment peut devenir l’égal des tous meilleurs, en remportant à seulement 24 ans, déjà deux majeurs. Est-ce la naissance d’un nouveau phénomène comparable à Woods ou McIlroy ?

228 Hits
0 commentaires

18 mois que l’on attendait de retrouver Rory McIlroy à son meilleur niveau ! A l’occasion du Wells Fargo Championship 2021 disputé sur le magnifique parcours de Quail Hollow, près de Charlotte (Caroline du Nord), McIlroy a retrouvé l’énergie de la victoire. Paradoxe, on aurait pu penser que le fait de jouer des tournois de golf sans public aurait pu être une aide pour l’ancien numéro un mondial, et en fait, cela aura été tout le contraire ! McIlroy de nouveau vainqueur d’un tournoi, le 19eme sur le PGA Tour, ne fait que confirmer que pour certains sportifs de haut niveau, le public sert à se dépasser, se galvaniser, et dans le cas du nord-irlandais, à rugir de plaisir au moment de rentrer un dernier putt pour la victoire…

329 Hits
0 commentaires

Bernhard Langer et Collin Morikawa se sont retrouvés au départ du 3 eme tour du Masters, après avoir tous les deux passé le Cut. Bernhard Langer 63 ans, était ce jour là le joueur le plus âgé encore en compétition pour la veste verte, et Collin Morikawa 23 ans, était lui le plus jeune du plateau. De toute évidence, l'expérience compte sur l’Augusta National Golf Club. Mais quel est le poids de l’expérience en regard d’un talent en devenir ?

430 Hits
1 commentaire

Au cours d’une récente conférence de presse, l’américain Bryson DeChambeau, numéro 8 mondial, a déclaré « Je me réveille tous les matins en me disant – Je peux swinguer encore plus vite. Je ne sais pas où se situe réellement ma limite, et je continue à la chercher chaque jour, à chercher à quelle distance maximum je pourrais bien atteindre ». Au cours du premier tournoi majeur de la saison, le PGA Championship, il s’est rapproché de la victoire, sans toutefois pouvoir l’atteindre, et a même défrayé la chronique avec un driver cassé. Cet été 2020, on n’aura jamais autant parlé de puissance au drive dans le domaine du golf, et pourtant, c’est un sujet central du jeu. Certains pros, dont Justin Thomas, s’inquiètent d’une possible législation à venir qui freinerait cette quête de distance. Aujourd’hui, à propos des professionnels sur le tour, on ne parle plus de drives à plus de 300 mètres, mais de drives à près de 400 mètres. Le jeu est-il menacé ? Les distances sur le tour ont-elles autant augmenté en 10 ans ?  DeChambeau incarne-t-il vraiment l’avenir du golf ? Quelles conséquences pour les golfeurs amateurs ?

884 Hits
2 commentaires