Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Avant le départ du dernier tour de l’US PGA Championship 2019 disputé sur le Black Course de Bethpage, à Farmingdale, on pouvait légitimement se demander si cela valait le coup de se coucher tardivement, pour assister à un sacre annoncé, celui de l’américain Brooks Koepka. Le golf a ceci de magique qu’aucune histoire n’est vraiment écrite à l’avance, et rien n’est définitif, tant que le dernier putt n’est pas entré dans le dernier trou. Ce dernier tour nous a offert un scénario que l’on ne soupçonnait pas entre d’une part un Koepka, étonnamment fragile sur les trous du retour, et un Dustin Johnson, aussi cool qu’à son habitude que flamboyant, tout du moins jusqu’à un petit putt au 16…

570 Hits
0 commentaires

Le troisième tour de l’US PGA Championship 2019 disputé sur le parcours Black Course de Bethpage, le moving day, n’a pas été marqué par un nouveau record du leader, l’américain Brooks Koepka, 29 ans. Avec un score de 70, il a cependant maintenu son avance à sept coups avant le dernier tour. Sauf cataclysme, il devrait logiquement remporter ce second majeur de l’année, conserver le Wanamaker Trophy obtenu l’an passé à Bellerive, et ainsi gagner son quatrième majeur en moins de trois ans. Les comparaisons avec le Woods des années 2000 commencent à fleurir. Le temps de la reconnaissance est-il venu pour Koepka ?

462 Hits
0 commentaires

Après deux tours joués en 63 (record) et 65, l’américain Brooks Koepka se retrouve seul en tête du second majeur de l’année 2019, avec sept coups d’avances sur son plus proche poursuivant. A 12 coups sous le par en seulement deux tours, il n’est plus en bataille qu’avec lui-même pour remporter ce majeur, et conserver son titre. Le Black Course de Bethpage ou le reste du champ des joueurs, dont Tiger Woods, n’ont pas intimidé le meilleur joueur en majeur depuis deux ans.

440 Hits
0 commentaires

Depuis sa victoire au Masters à Augusta en avril, Tiger Woods a fait l’impasse sur le Wells Fargo Championship, pourtant initialement prévu à son calendrier. Pas de blessure, simplement le besoin de récupérer émotionnellement et physiquement après sa 15eme victoire en majeur, un titre après lequel il courait depuis plus d’une décennie. Engagé cette semaine sur le second majeur de l’année sur le parcours de Bethpage, Tiger peut sous certaines conditions redevenir numéro un mondial, un classement qu’il n’ambitionnait même plus d’occuper quelques mois en arrière…

393 Hits
0 commentaires