Sur les 87 golfeurs engagés à l’occasion du derniers Masters à Augusta, disputé en avril 2021, le japonais Hideki Matsuyama était loin d’être le premier nom choisi par les bookmakers, les médias ou les fans, comme potentiel vainqueur. Si son succès engendre un retentissement historique au Japon, il n’en demeure pas moins une grosse surprise, et bien que le japonais pouvait être légitimement considéré comme un candidat au curriculum vitae solide, à en juger par ses précédentes prestations, sa cote était inversement très élevée. Matsuyama n’a pas seulement déjoué les pronostics, la base de sa victoire n’obéit pas aux standards habituels en tournoi Majeur…et rappelle que le jeu de golf ne se joue pas d’une seule manière…

412 Hits
0 commentaires

Il est 13h36 vendredi à Augusta, une ville de taille moyenne pour un pays gigantesque tel que les Etats-Unis. Dans ce coin de Géorgie, à quelques 240 kilomètres d’Atlanta et PeachStreet, un golfeur pas comme les autres s’apprête à prendre le départ du second tour du plus célèbre tournoi de golf dans le monde, le Masters. Quelques mois seulement auparavant, il avait atteint le Saint-Graal, la plénitude, touché les étoiles, et devenu l’espace d’un instant fugace l’égal d’un dieu dans un sport pratiqué par des millions de galériens. Le pas n’est pas le même, l’attitude a changé, il prend sa respiration, jette un dernier coup d’œil, le poids d’une simple veste peut-être sur les épaules…il tire son premier drive devant une foule plus clairsemée qu’en temps normal. Sur Tea Olive, sa balle atterrit entre les arbres plus que centenaires, un départ loin d’être idéal pour un champion qui était « up » seulement quelques mois, semaines, jours, déjà passés, et maintenant « down ». Une nouvelle page d’histoire du sport est en train de s’écrire sous nos yeux, et au même moment, à quelques pas, un autre homme, plus âgé, lui-aussi un élu touché par la grâce en son temps, lutte pour passer son Everest personnel, réussir tout simplement à durer quelques heures de plus, passer deux jours de plus à arpenter Magnolia Lane, avec dans la tête des rêves secrets de champions. Lui aussi a connu des grands moments de « down », et là, il respire un bref moment de plénitude. Somme toute, c’est la simple histoire du golf…

476 Hits
1 commentaire

Vainqueur du Masters à Augusta en qualité de numéro un mondial, si Dustin Johnson a livré une démonstration de haut niveau pendant quatre tours, et seul sur sa « planète », il convient de s’intéresser à son plus gros point fort, et source d’inspiration pour des millions de golfeurs, son mental. Bien entendu, on pourrait le réduire à un long-frappeur, ce qu’il est depuis des années sur le PGA Tour. Pourtant, il est bien complet dans tous les domaines du jeu de golf, et au-delà de ses compétences techniques, c’est bien son attitude sur et en dehors du parcours qui en font un modèle.

530 Hits
0 commentaires

A 36 ans, l’américain Dustin Johnson, numéro un mondial de golf en 2020 remporte son premier Masters, sur le parcours d’Augusta. Auteur notamment de deux cartes exceptionnelles de 65, jeudi et samedi, « DJ » avait déjà une bonne main sur la veste verte promise au vainqueur. Lors d’un dernier tour sans suspense, et un brin ennuyeux, sans les vrombissements du public absent, il n’a pas été réellement poussé dans ses retranchements par ses plus proches poursuivants, le sud-coréen Sungjae Im, et l’australien Cameron Smith. Rory McIlroy et Tiger Woods ont animé la journée, pour des raisons différentes, et sans pouvoir changer le scénario préétabli.

824 Hits
1 commentaire

Auteur d’un troisième tour en 65 (-7 coups sous le PAR) à l’occasion du « Moving Day » à Augusta pour le compte du 84eme Masters, l’américain Dustin Johnson (36 ans) a délivré une partie digne d’un numéro un mondial, en parfaite maîtrise de son jeu, et de ses émotions. Rory McIlroy le reconnaît lui-même, DJ est certainement le meilleur golfeur du point de vue de l’attitude sur un parcours. Dimanche, pour le compte du dernier tour, avec une avance de quatre coups, difficile d’imaginer un scénario où il ne pourrait pas enfin enfiler sa première veste verte. Fin du suspense ?

349 Hits
1 commentaire

C’était il y a 19 mois, Tiger Woods réussissait en même temps un des come-back, et un des exploits les plus mémorables du sport, en remportant le Masters d’Augusta 2019. En 1997, quand il remporta sa première veste pour sa troisième participation, et le chèque de 486 000 dollars qui allait avec, en sortant du dix-huitième green, il serra son père, Earl, fort dans ses bras, pour une image qui resta dans les annales du golf. En avril 2019, en quittant cette fois le 18eme green, remontant vers le club-house, cette fois, ce fut une autre émotion, quand Tiger put étreindre son fils Charlie avec la même dose d’amour. Cette image risque fort de marquer, elle-aussi, l’histoire de la légende du golf. Interrogé cette semaine en conférence de presse, le tenant du titre ne cachait pas son émotion à l’évocation de ses souvenirs. Dès ce jeudi, il lui faudra puiser dans cette énergie, pour au contraire, oublier que depuis ce fameux dimanche 14 avril 2019, Tiger a eu bien du mal à retrouver son jeu…

500 Hits
0 commentaires

Dans quelques heures, Bryson DeChambeau va s’élancer pour seulement son quatrième Masters à Augusta. Lors de ses trois dernières participations, il n’a pas réussi à se classer parmi les 20 premiers. En ce mois de novembre 2020, inhabituel pour un tel Majeur de golf, DeChambeau est pourtant le favori des bookmakers, et la principale attraction suite à un changement « majeur » de son athlétisme, et sa récente victoire à l’US Open, disputé sur le parcours de Winged Foot. Indiscutablement, le Masters 2020 est déjà focalisé sur la distance au drive, les drivers de 48 inches de long, et les trous que l’américain pourraient couper, en jouant au-dessus des arbres, sur un tournoi qui exceptionnellement va se jouer sans spectateurs…

616 Hits
1 commentaire

Tiger Woods remporte le Masters d’Augusta 2019 : Le jour de gloire est arrivé ! Crédit photo : Michael Wade/Icon Sportswire

Ce dimanche 14 avril 2019, le monde a changé ! Le monde ne connait plus Tiger Woods, l’homme aux 14 victoires en majeur, mais désormais, Tiger Woods, 43 ans, deuxième golfeur le plus âgé à remporter le Masters après Jack Nicklaus, et donc titulaire de 15 Majeurs en carrière. 11 ans de traversée du désert pour redevenir enfin le plus grand golfeur de la planète, sacrée dans le théâtre de nos rêves.

910 Hits
0 commentaires

Masters Augusta 2019: Brooks Koepka en route pour un 3eme majeur en 4 départs?

On aurait presque tendance à l’oublier, mais le meilleur golfeur du moment en majeur, c’est bien l’américain Brooks Koepka, déjà détenteur de trois majeurs dont les deux derniers US Open. A 28 ans, le numéro 4 mondial se présente à Augusta dans la peau d’un favori. Discret depuis le début de la saison, il est bien décidé à surgir au bon moment, et au passage, à faire taire les critiques sur son physique.

844 Hits
0 commentaires

Masters Augusta 2019 : Quand Bryson DeChambeau touche les mats!

Incroyable ! C’est le qualificatif qui peut résumer le premier tour de l’américain Bryson DeChambeau, 25 ans, numéro 6 mondial, présent à Augusta pour seulement la troisième fois de sa carrière. Leader en -6 au soir du premier tour, l’américain a multiplié les coups de fers exceptionnels pour régaler le public. Une semaine avant d’arriver à Augusta, le « Mad Scientist » avait encore un peu plus forgé sa réputation de fou de travail…

809 Hits
0 commentaires

tiger-woods-masters2019.jpg

De son premier tour sur le parcours d’Augusta, théâtre du Masters 2019, premier majeur de la saison, on pourra retenir quelques putts manqués, mais surtout un énorme coup de fer 9 depuis la gauche du fairway sur le trou 14, Chinese Fir, où entre les arbres, il arrive à trouver le milieu du green. Si vous vous demandez encore ce qui différencie Tiger Woods de tous les autres golfeurs, c’est bien pour ce type de coup impossible qu’il arrive pourtant à réaliser, tout simplement !

990 Hits
0 commentaires

Masters 2019 : Quels sont les trous où la différence peut se faire ?

Alors que les meilleurs golfeurs du monde vont disputer du 11 au 14 avril 2019, le premier Majeur de l’année, le Masters d’Augusta, l’Amen’s Corner, cette célèbre dénomination caractérise trois trous au retour du parcours (11, 12 et 13), généralement déterminants pour la carte de score, car ils conditionnent le joueur pour sa fin de partie. Pour autant, il ne faudrait pas oublier que dès l’aller, les trous 4, 5 et 5 sont souvent plus décisifs.

751 Hits
0 commentaires

Patrick Reed remporte le Masters d’Augusta 2018 - crédit photo : Getty Images

Le texan de 27 ans remporte sa première veste verte après un putt décisif sur l’avant dernier trou du tournoi. Au départ du 72eme trou, Patrick Reed, en -15, a su conserver son avance magistralement acquise pendant les trois premiers tours. Sans être absolument brillant dimanche, Reed n’a pas failli, au contraire de McIlroy, très, très décevant sur ce dernier tour, alors que Jordan Spieth a réalisé dans le même temps, un dernier tour exceptionnel. Finalement, Reed s’impose avec un coup d’avance sur Rickie Fowler, l’autre animateur des derniers instants du Masters, premier à le saluer avant qu'il n'aille signer sa carte, et réaliser qu'il est le nouveau champion du Masters.

1429 Hits
0 commentaires

Masters 2018 : Le retour réussi de Tiger Woods à Augusta - Crédit photo : Getty Images

Oui, Tiger Woods a réussi son retour au Masters après avoir manqué les éditions 2016 et 2017. Certes, il n’a pas gagné cette édition 2018, mais c’était beaucoup demandé pour un premier majeur, et après une longue absence pour blessure. Quelques semaines en arrière, observer Tiger déambuler sur le parcours d’Augusta paraissait hautement improbable, et pourtant, il a passé le cut, tout tenter pour se rapprocher des leaders, parfois manqué de chance. Le Masters 2018 est peut-être un nouveau point de départ pour Tiger…

1749 Hits
0 commentaires

Masters Augusta 2018: Qui sont les favoris des bookmakers ? - crédit photo : Mark Newcombe

Le Masters d’Augusta, véritable coup d’envoi de la saison golfique pour beaucoup de golfeurs aura lieu du 5 au 8 avril 2018 pour une dotation affichée à 11 millions de dollars. Sergio Garcia est actuellement en possession de la veste verte, et bien avant de connaître le menu du champion, les bookmakers s’intéressent déjà à qui pourrait être le possible vainqueur de la prochaine édition. L’occasion de faire le point sur les favoris à quelques semaines seulement du premier coup de départ sur Tea Olive, le premier trou du célèbre parcours dessiné par Bobby Jones.

1664 Hits
0 commentaires