Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Dans la nuit de dimanche à lundi, il faudra veiller tard pour connaître le vainqueur du 119eme US Open disputé sur le célèbre parcours de Pebble Beach, en Californie (9 heures de décalage horaire). Le suspense promet d’être encore au rendez-vous avec un Mano à Mano prévisible entre le leader depuis deux tours, Gary Woodland, et l’homme du premier tour, l’anglais Justin Rose. Toutefois, respectivement à -11 et -10, ils peuvent encore voir le double tenant du titre, Brooks Koepka (-7) revenir, et réaliser un incroyable triplé. Quel que soit le vainqueur dimanche (ou plutôt lundi), ce sera un « Big Man » !

59 Hits
0 commentaires

Mais où est passé le Justin Rose dominateur de la fin de saison 2018, et début d’année 2019 avec notamment une victoire à Torrey Pines ? Il a justement pris la tête de l’US Open de golf 2019 disputé à Pebble Beach avec un score de 66 qui n’est pas sans rappeler celui d’un certain Tiger Woods à l’occasion du mythique US Open 2000. Alors, Justin Rose va-t-il être mythique à son tour sur le célèbre 18 trous de Pebble Beach ? Il est surtout déterminé à ne pas reproduire la même erreur que celle qui a conduit à un cut manqué au dernier Masters…

89 Hits
0 commentaires

Malgré l’immense qualité du champ de joueurs engagés sur ce 119eme US Open disputé sur le mythique parcours de Pebble Beach, en Californie, impossible de ne pas considérer comme immense favori le double tenant du titre, Brooks Koepka. Déjà vainqueur de l’US PGA Championship quelques semaines plus tôt cette saison, Koepka est depuis deux ans la force majeure du golf dans les plus grands tournois. L’actuel numéro un mondial, 29 ans est déjà dans les temps de passages des plus grandes légendes comme Jack Nicklaus ou Tiger Woods avec quatre victoires en majeur. Son ascension a été si soudaine que même le public américain tarde à le prendre en sympathie. Comment est-il passé de bon joueur du circuit à top-player en moins de 3 ans ?

109 Hits
0 commentaires

Contrairement à ce qu’il a voulu laisser entendre dans la presse américaine, Claude Harmon, le fils du célèbre Butch, n’a pas mis fin à sa collaboration avec l’américain Dustin Johnson. C’est bien l’ex-numéro un mondial, qui a, de sa propre initiative, repris son ancien coach universitaire, Allen Terrell, sans en informer Claude Harmon, ni lui répondre sur cette décision. Cette rupture rappelle celle de Woods avec Hank Haney. Dans les faits, c’est le joueur qui rompt, et c’est le coach qui l’annonce. Dans le cas de Dustin Johnson, le ménage à trois formé avec Harmon et Koepka est très certainement la raison de ce vif volte-face d’un garçon déterminé à redevenir numéro un mondial, et gagner plus de majeurs.

228 Hits
0 commentaires

Formée à l’Université de Duke aux Etats-Unis, Céline Boutier démontre que pour percer au plus haut niveau dans le golf féminin, il faut passer par le cursus complet « américain », de l’université au LPGA Tour, en passant par le Symetra Tour. Son exemple doit inspirer de nombreuses jeunes golfeuses dans l’hexagone, bien qu’en France, beaucoup voudront poser en photo à côté d’elle, en espérant qu’ils ou elles puissent s’adjuger une part de sa réussite. La vérité, c’est qu’elle doit ses performances principalement au fait d’avoir très jeune accompli le difficile choix de l’expatriation, en même temps que de travailler avec les meilleurs, dont Dan Brooks, Cameron McCormick ou Karine Mathiot.

239 Hits
0 commentaires

Le come-back de Tiger Woods au plus haut niveau a déjà été largement commenté. Il a en quelque sorte occupé tout l’espace médiatique au sujet du golf. Cependant, il y a d’autres histoires de golfeurs qui ont traversé ou qui traversent encore une sorte de désert de résultats, avec bien entendu des raisons moins spectaculaires ou plus courantes pour un sportif de haut niveau, comme tout simplement la perte de confiance, et suite à une blessure. A l’occasion du Memorial disputé sur le parcours de Muirfield Village, chez Jack Nicklaus, l’allemand Martin Kaymer a retrouvé les feux des projecteurs après trois tours. En tête avec deux coups d’avances sur Adam Scott avant le dernier tour, il peut mettre fin à cinq ans sans victoire, une éternité pour un ancien numéro un mondial…

178 Hits
0 commentaires

Avant le départ du dernier tour de l’US PGA Championship 2019 disputé sur le Black Course de Bethpage, à Farmingdale, on pouvait légitimement se demander si cela valait le coup de se coucher tardivement, pour assister à un sacre annoncé, celui de l’américain Brooks Koepka. Le golf a ceci de magique qu’aucune histoire n’est vraiment écrite à l’avance, et rien n’est définitif, tant que le dernier putt n’est pas entré dans le dernier trou. Ce dernier tour nous a offert un scénario que l’on ne soupçonnait pas entre d’une part un Koepka, étonnamment fragile sur les trous du retour, et un Dustin Johnson, aussi cool qu’à son habitude que flamboyant, tout du moins jusqu’à un petit putt au 16…

342 Hits
0 commentaires

Le troisième tour de l’US PGA Championship 2019 disputé sur le parcours Black Course de Bethpage, le moving day, n’a pas été marqué par un nouveau record du leader, l’américain Brooks Koepka, 29 ans. Avec un score de 70, il a cependant maintenu son avance à sept coups avant le dernier tour. Sauf cataclysme, il devrait logiquement remporter ce second majeur de l’année, conserver le Wanamaker Trophy obtenu l’an passé à Bellerive, et ainsi gagner son quatrième majeur en moins de trois ans. Les comparaisons avec le Woods des années 2000 commencent à fleurir. Le temps de la reconnaissance est-il venu pour Koepka ?

320 Hits
0 commentaires

Après deux tours joués en 63 (record) et 65, l’américain Brooks Koepka se retrouve seul en tête du second majeur de l’année 2019, avec sept coups d’avances sur son plus proche poursuivant. A 12 coups sous le par en seulement deux tours, il n’est plus en bataille qu’avec lui-même pour remporter ce majeur, et conserver son titre. Le Black Course de Bethpage ou le reste du champ des joueurs, dont Tiger Woods, n’ont pas intimidé le meilleur joueur en majeur depuis deux ans.

307 Hits
0 commentaires

Depuis sa victoire au Masters à Augusta en avril, Tiger Woods a fait l’impasse sur le Wells Fargo Championship, pourtant initialement prévu à son calendrier. Pas de blessure, simplement le besoin de récupérer émotionnellement et physiquement après sa 15eme victoire en majeur, un titre après lequel il courait depuis plus d’une décennie. Engagé cette semaine sur le second majeur de l’année sur le parcours de Bethpage, Tiger peut sous certaines conditions redevenir numéro un mondial, un classement qu’il n’ambitionnait même plus d’occuper quelques mois en arrière…

274 Hits
0 commentaires

Début mai, deuxième étape de la saison 2019 du World Amateur Tour, disputée au Portugal, près de Lisbonne sur le parcours du Oitavos Dunes, une trentaine de participants, hommes et femmes, ont pu connaître l’expérience ultime de jouer deux tours en compétition, comme des professionnels de golf. Ils, et elles, se sont retrouvées dans les conditions d’un tournoi du circuit professionnel, tout en participant à un championnat en six manches, dont l’épilogue aura lieu en Novembre sur le parcours de la Reserva Sotogrande. Découvrez le déroulement d'un tournoi WAT de l'intérieur...

424 Hits
0 commentaires

Début mai 2019, le classement de la Race To Dubaï, qui sert à classer les meilleurs golfeurs évoluant sur le circuit européen, nous révèle les dysfonctionnements actuels de ce tour professionnel, dans l’ombre du grand circuit PGA Tour américain, de plus en plus dans le rôle de la première division mondiale de golf. A ce stade de la saison, nous devrions avoir une hiérarchie déjà établie des meilleurs joueurs, et des têtes d’affiches. C’est loin d’être le cas, et révélateur d’un système à bout de souffle.

297 Hits
0 commentaires

Ces dernières heures, la toile s’est agitée à la publication sur Twitter, d’une liste de noms de joueurs du tour européen reconnus pour jeu lent, et ce, par l’italien Eduardo Molinari, qui a pris sur lui de rompre la loi du silence. En 2016, le tour européen avait pourtant annoncé des mesures vigoureuses pour combattre le jeu lent. Trois ans plus tard, les choses ne semblent toujours pas avoir accéléré dans le bon sens.

333 Hits
0 commentaires

Tiger Woods remporte le Masters d’Augusta 2019 : Le jour de gloire est arrivé ! Crédit photo : Michael Wade/Icon Sportswire

Ce dimanche 14 avril 2019, le monde a changé ! Le monde ne connait plus Tiger Woods, l’homme aux 14 victoires en majeur, mais désormais, Tiger Woods, 43 ans, deuxième golfeur le plus âgé à remporter le Masters après Jack Nicklaus, et donc titulaire de 15 Majeurs en carrière. 11 ans de traversée du désert pour redevenir enfin le plus grand golfeur de la planète, sacrée dans le théâtre de nos rêves.

202 Hits
0 commentaires

Masters Augusta 2019 : Jason Day leader à -7 avec un dos toujours fragile

Cela devient presque une habitude en majeur, Jason Day allongé sur le sol réalisant des mouvements avec un chiropracteur pour soulager son dos. US Open 2015, WGC-Dell Match-Play 2016, Jason Day est souvent au centre de l’attention pour son état de santé, ce qui ne l’empêche pas nécessairement de gagner à la fin. Cela pourrait bien être encore l’histoire de ce 83eme Masters à Augusta, alors que quelques minutes avant de prendre le départ, il estimait avoir de bonnes chances d’abandonner, et finalement, après deux tours, il se trouve en tête du leaderboard à -7.

160 Hits
0 commentaires