Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Sergio Garcia galvanisé par la perspective de la Ryder Cup ?

Sergio-Garcia2.png

A quelques jours de l’annonce par le capitaine José Maria Olazabal, de la composition de l’équipe de 12 golfeurs qui vont défendre le continent européen contre les Etats-Unis d’Amérique en Ryder Cup, célèbre tournoi de golf par équipes. Son compatriote espagnol, Sergio Garcia a eu la bonne idée de lui enlever une épine du pied, en remportant avec brio et dans des conditions difficiles, le dernier tournoi de la saison régulière du PGA Tour.

Sergio Garcia est depuis près de 10 ans, l’un des principaux animateurs de l’équipe européenne de Ryder Cup.

En 2012 et pour peut-être la première fois, ces performances sur les parcours américains et européens étaient jusqu’à présent insuffisantes pour lui assurer une place à la régulière dans l’élite du golf européen.

Il aura finalement attendu le meilleur moment pour signer un coup d’éclat, et se relancer dans une plus que probable sélection à Medinah.

Le Wyndham Championship 2012 a offert au bondissant espagnol sa première victoire depuis quatre ans sur le tour américain, et un véritable bond en avant au classement de la FEDEX Cup : 33ème avant de disputer le Barclays !

Cette victoire sert doublement les intérêts de Sergio Garcia : elle redonne un élan à sa carrière de golfeur professionnel, et lui donne une légitimité pour faire partie de l’équipe européenne.

On imaginait mal Olazabal se passer du talent et de la grinta d’un Sergio Garcia même diminué sur les fairways de Medinah en septembre prochain.

Olazabal aurait sans doute qualifié son compatriote à l’aide d'une wild-card, mais aurais dû faire face à bon nombre de questions de journalistes sur ce choix à l’époque discutable.

Après cette victoire nette au Wyndham Championship, Sergio Garcia a refermé la question avant qu’elle ne se pose !

Sergio-Garcia.jpgIl ne reste plus qu’une seule épreuve sur l’european tour pour sceller les dix places qualificatives pour la prochaine Ryder Cup : le Johnnie Walker Championship.

Pour l’instant, Sergio Garcia est assuré de faire partie de l’équipe, et même si par malheur, il devait encore se faire dépasser au classement.

Cette fois, on demanderait à Olazabal : comment peut-il se passer d’un Garcia en forme ?

Donc au pire, Sergio bénéficiera sans surprise d’une wild-card pour disputer la Ryder Cup, et encore une fois insuffler son état d’esprit de battant à l’équipe.

Retour sur un brillant coup d’éclat

Auteur d’un sans-faute sur quatre tours (67-63-66-66), et malgré l’apparition de violentes pluies diluviennes sur le dernier tour, reporté d’une journée, Sergio Garcia termine son tournoi en tête à -18 avec deux coups d’avance sur le second, le sud-africain Tm Clark, lui-aussi de retour au sommet d’un leaderboard.

Sergio accroche son 8ème succès sur le PGA Tour en carrière en jouant au golf comme à son habitude : à l’attaque !

Ce golfeur fantasque est connu pour toujours tenter les coups les plus spectaculaires, ce qui lui a rapidement valu une réputation de prodige du golf au début des années 2000.

Mais son style de jeu lui a aussi coûté cher, et notamment une victoire au British Open qu’il dominait pourtant en 2007, et qu’il finira par laisser filer au profit de Padraig Harrington.

On peut même se demander si ce relatif échec n’a pas ébranlé le toujours souriant espagnol ?

Derrière, il lui aura donc fallu quatre ans pour s’imposer de nouveau sur le PGA Tour pour le plus grand bonheur de son capitaine de Ryder Cup et son équipementier TaylorMade.

Puisqu’il s’agit du premier "coup de pub" d’un golfeur chaussé avec la nouvelle Crossflex, dernière innovation Adidas en matière de chaussures de golf.

Garcia a d’ailleurs récemment déclaré à son sujet « Quand j’ai testé pour la 1ère fois cette nouvelle paire de chaussure de golf Crossflex, j’ai tout de suite plus voulu les enlever ! C’est de loin la chaussure de golf la plus confortable que j’ai jamais porté. On se sent plus dans une chaussure de running légère que véritablement dans une chaussure de golf classique, tout en ayant pourtant tous les bénéfices d’une bonne chaussure de golf, notamment en termes de traction sur le parcours. »

Pour l’anecdote, Adidas revendique non sans humour, une part de la victoire de l’espagnol sur le parcours détrempé de Sedgefield (parcours du Wyndham Championship 2012).

Chaussure de golf Crossflex d'AdidasLes innovations proposées par cette chaussure Crossflex se situant, selon le fabricant, principalement au niveau de l’étanchéité de la partie supérieure de la chaussure, et des crampons à formes géométriques sous la semelle !

Qu'est-ce qu'il y a dans le sac de Sergio Garcia ? 

Driver : TaylorMade R11S 9°
Bois de parcours : RocketBallz 15° 3-wood
Bois de parcours : Burner SuperFast 2.0 18° 5-wood
Fers : Tour Preferred MB (3-PW)
Wedge s: ATV 50° & 58°
Putter : Ghost Tour MA-81
Balle de golf : Penta TP
Vêtement pluie : adidas Golf
Chaussures de golf : adidas Golf crossflex

Crédit photo : TaylorMade Golf

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2829
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Avis montre de golf GPS BUSHNELL NEO
LPGA Tour : Mika Miayazato remporte le Safeway Cla...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.