Pourquoi Sergio Garcia a t’il autant de mal à contenir ses émotions ?

La récente explosion de colère de Sergio Garcia à Memphis soulève d'autres questions sur son comportement. Les appels d’autres joueurs en faveur de l'interdiction de jeu pour Sergio Garcia resteront encore une fois sans réponse. Ils demandent que Sergio Garcia soit banni du golf après ses dernières frasques, mais ces requêtes tombent une nouvelle fois dans l'oreille d'un sourd. C’est pourtant souvent ainsi que l’Espagnol se comporte comme un petit enfant gâté.

Découvrez nos formules d'abonnements

Sa réaction suite à un coup de départ lors du dernier jour du tournoi WGC-FedEx St. Jude à Memphis la semaine dernière  s’ajoute à de nombreux délits antérieurs. Le vainqueur des Masters en 2017 avait ainsi joué un mauvais drive au 16e trou du TPC Southwind, il a alors saisi son driver à deux mains et l'a percuté violement au sol, faisant ainsi un énorme divot.

S’en sont suivi des hurlements de protestation. Le Daily Telegraph a cité un joueur gardant l’anonymat mais qui a déclaré : « Nous commençons à nous demander ce que Sergio doit faire pour obtenir deux semaines de congés forcés ».

La vérité est qu'il peut faire presque tout ce qu'il veut et ne pas recevoir une interdiction de deux semaines. Le Tour Européen ou la PGA peuvent prendre des mesures sérieuses, surtout le Tour Européen. Mais le circuit européen ne voudra pas éloigner des parcours l’une de ses plus grandes stars.

Les autorités du golf subissent de plus en plus de pression pour enfin prendre des mesures disciplinaires sérieuses contre Sergio Garcia après que son tempérament se soit à nouveau exposé à Memphis.

Il va probablement être pénalisé par une sorte d’amende, mais on n’en entendra pas parler. En outre, cette somme sera dérisoire pour un multimillionnaire comme Sergio Garcia.

Une vidéo a été publiée de l'Espagnol perdant tout contrôle après sa mauvaise performance au 16ème trou du TPC Southwind, lors du dernier tour le dimanche.

Pour un autre golfeur au palmarès vierge, c’est le genre de crise qui serait mal vue, avec autant de joueurs le suivant, et qui devaient utiliser cette zone de départ.

Pourtant, Sergio Garcia a accumulé tellement d’histoire en 2019 et avant, qu’il y a un sentiment croissant dans les vestiaires qu’une amende ne suffira pas à cette occasion et qu’une interdiction de jeu serait justifiée.

Le vainqueur sur le Tour Européen à 15 reprises a promis plus tôt cette année qu'il était un homme changé. S’en souvient il ?

Les comportements enfantins et les commentaires infantiles de Garcia, âgé de 39 ans, sortent vraiment de l'ordinaire.

Il a endommagé les greens lors du troisième tour du Saudia International au point que les autres joueurs s’en sont plaints. Ses agissements sont survenus un jour après avoir frappé avec colère un club dans un bunker.

Au crédit du Tour Européen, Sergio Garcia a été disqualifié pour le tour final. Il était probablement heureux de quitter l’Arabie Saoudite un jour à l’avance, compte tenu de son aversion totale pour ce parcours de golf, bien qu’il reçoive des frais d’engagement élevés.

Le directeur du tournoi, David Williams, a déclaré que les marques faites par Garcia sur le green étaient comparables à celles des traces de cerf ou de chameau…

L'Espagnol s'est alors excusé pour ses actions. Dans une déclaration, il a déclaré : « De frustration, j'ai endommagé deux greens, je m'en excuse, et j'ai informé mes collègues joueurs que cela ne se reproduira plus ».

Keith Pelley, directeur général du Tour Européen, a déclaré « la question est close » et a exprimé sa confiance en la sincérité de la contrition de Garcia.

La frustration fait partie du golf. Sergio Garcia n'est pas le premier golfeur, amateur ou professionnel, à être submergé par des émotions négatives.

Si Sergio Garcia a perdu la tête au début du troisième tour du Saudia International, il l’attribue à un problème personnel qui l'a mis dans un mauvais état d'esprit en début de semaine et des greens au Royal Greens d'Arabie Saoudite qui étaient granuleux et lents.

Il n'a pas révélé l'affaire personnelle, et a dit que ce n'était pas une excuse, et qu'il savait immédiatement qu'il avait mal agi. 

Mais endommager le parcours de golf est inacceptable. Sergio Garcia s'est à nouveau comporté comme un adolescent gâté plutôt que comme un professionnel chevronné, cela même étonné ses amis. 

La liste de doléance contre Sergio Garcia inclue le fait d’avoir lancé une chaussure, parce qu’il était en colère sur le 16e tee du Wentworth Golf Club lors de ses débuts au Championnat du monde de match play en 1999.

Huit ans plus tard, il a commis une infraction grave et déplaisante en crachant dans le 13e trou de Doral après avoir raté un putt lors du WGC-CA Championship 2007.

Il y a deux semaines, Sergio Garcia a lancé son driver sur son cadet, son frère Victor, lors de l’Open Championship. Sergio Garcia ne regarda même pas où il lançait son driver, et si son frère Victor, n'avait pas réagi rapidement, il aurait pu être touché et blessé.

Sergio Garcia c’était rendu tristement célèbre en 2013, lors d'un dîner de remise des prix du Tour Européen, Sergio Garcia a fait une remarque raciste à propos de Tiger Woods, avec lequel il a eu une relation glaciale tout au long de sa carrière. Il s'est excusé le lendemain.

Pourtant, le meilleur marqueur de points de l'histoire de la Ryder Cup est demeuré si prestigieux qu'il semble quasiment intouchable.

On aurait pu penser que la naissance de son premier enfant Azalea l’année dernière, aurait tempéré ses frustrations. Il ne semble pas.

Peut-être que Sergio Garcia doit adopter l'approche de Walter Hagen « soyez sûr de sentir les fleurs le long du chemin » plutôt que de leur couper la tête chaque fois que c’est vous qui perdez la tête. 

Sergio Garcia a remporté le Players Championship, 31 victoires internationales en tant que joueur professionnel, et il est l’un des meilleurs attaquants du jeu au cours des 20 dernières années.

Il a gagné plus de 48 millions de dollars sur le circuit américain de la PGA et a bénéficié de contrats lucratifs avec TaylorMade et Callaway au cours de sa carrière.

Il fait partie du World Golf Hall of Fame et sera probablement intronisé au cours de la prochaine décennie.

Pourtant, en faisant ces gestes de colère, il a probablement détruit la plupart des gains de sympathie qu’il avait cumulé  auprès du public américain du golf après sa percée sentimentale à Augusta, tout en confirmant qu’il n’avait jamais vraiment changé.

« Nous pensons toujours qu'il va s'en remettre, mais il ne fait pas de doute que pour le moment, il se comporte de la sorte » a déclaré Adam Scott, l'un de ses plus proches amis du golf.

« Il a dit qu'il avait besoin de comprendre ses émotions et de mieux canaliser cela. Je ne suis pas psychologue et je ne sais pas comment faire pour l’aider ».

Le jeu de golf peut parfois nous vaincre, et il semble avoir plus le dessus sur Sergio Garcia que sur d'autres joueurs.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 222
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Matériel de golf: L’expérience utilisateur prend l...
FedEx Cup, départ demain d’un sprint de 3 semaines...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.