Posté par le dans Golf en France

S’abonner dans un club de golf, choisir un parcours de 9 ou 18 trous et plus ?

Au moment de choisir un club de golf, pour s’y abonner et en devenir membre, ou au moment de renouveler son abonnement dans un club de golf, comme pour toute décision impliquant une dépense d’argent, si le coût a son importance, il y a également d’autres questions que l’on se pose sur le choix d’un club de golf ou d’un autre. Les infrastructures, l’accueil et les services apportés par le club, entrent aussi en ligne de compte, et bien entendu le nombre de trous, du ou des parcours, et surtout leur qualité.

Découvrez nos formules d'abonnements

À une époque où les clubs de golf se battent pour attirer et fidéliser leurs membres, pour certains clubs, la concurrence pour le faire est redoutable. Pour d’autres clubs cela ne leur semble pas nécessaire, soit parce qu’ils ont plus de demandes que de places de membres à proposer, soit parce qu’ils n’ont pas compris l’intérêt de séduire de nouveaux membres pour se développer. 

La principale raison pour laquelle on veut devenir membre d'un club de golf est de jouer au golf et d'en profiter. Par conséquent, le parcours sera la première considération lors de la sélection d'un club.

Chaque individu aura ses propres idées sur ce qui fait un bon parcours, mais pour beaucoup d’entre nous, ce doit être un parcours que l’on trouve agréable à jouer et que l’on serait heureux de jouer régulièrement.

Les gros frappeurs peuvent rechercher un parcours plus long où ils peuvent vraiment lâcher leurs drives depuis le départ, tandis que les amateurs du jeu court peuvent préférer un parcours plus technique et délicat, où leurs prouesses autour des greens seront mises en avant.

Certains considéreront les links comme la seule option, d'autres pourraient préférer un parcours de style parc moins balayé par le vent et généralement mieux entretenu.

Venant ensuite en termes d'importance, on considère la qualité de l'entretien du parcours, les tees de départ, les fairways, les bunkers et la qualité du sable, les roughs, puis l'aspect général, y compris les sentiers, les obstacles, la végétation.

La facilité d’obtenir une heure de départ sera également un facteur important. Si les départs sont constamment réservés pour des groupes et des sorties d'entreprise, alors l'adhésion semblera moins attrayante.

Et combien de temps dure une partie en moyenne ? Si votre emploi du temps ne le permet pas, cinq heures pour faire 18 trous n’est pas envisageable. 

Choisir un club avec un parcours de 9 trous, 18, 27, 36 trous ou plus ?

Pour certains clubs célèbres, vous pouvez toujours vous demander si vous pouvez vous le permettre financièrement, tant le prix des cotisations est élevé. Mais ce sont aussi les mêmes clubs qui pourraient ne pas vous laisser entrer, même si vous avez de l’argent.

Ces clubs pourraient être à la recherche de membres « notables », que ce soit dans le monde du golf, ou ayant un certain statut de célébrité, comme être une personnalité publique ou un chef d’entreprise reconnu.

Tout d'abord, il faut savoir si vous recherchez un club de golf axé principalement sur le sportif, et uniquement pour jouer, ou bien un club de golf qui en plus de la qualité du parcours, et du complexe d’entraînement, peut aussi offrir une excellente expérience de golf, mais dans un cadre plus amical ou familial.

En réalité, la plupart des clubs de golf sont un mélange des deux, mais pencheront probablement plus dans un sens que dans l'autre.

A l’occasion de la rédaction de l’article sur le Golf de Cap Malo que je découvrais, et qui propose un parcours de 9 trous, je me suis posé la question.

D’autant plus que précédemment j’étais membre du club de golf d’Aroeira, au Portugal, à côté de Lisbonne, club qui dispose de deux superbes parcours de 18 trous, le 1 et le 2.

Je n’imaginais pas alors que j’allais devenir un partisan des parcours de 9 trous, mais avec le temps, ma disponibilité pour jouer au golf a évoluée, aussi plusieurs fois par semaine en fin de journée, m’entraîner puis jouer neuf trous, me convient bien.

Et cela ne m’empêchera pas d’aller jouer de temps en temps sur un autre parcours de 18 trous de la région, et à un tarif préférentiel pour les membres de Cap Malo.

Mon abonnement au club d’Aroeira me permettait de jouer à mon grès sur deux parcours, par contre, comme j’aime bien m’entraîner un peu avant d’aller sur le parcours, ce n’étais pas possible en jouant sur le parcours 1, la petite zone d’entraînement ne se trouvant que sur le 2, qui est situé à environ 10 minutes en voiture du 1.

À Cap Malo, certes il n’y a que 9 trous, mais la zone d’entraînement est complète. Practice, green d’entraînement aux approches et aux sorties de bunker, ainsi que le vaste putting green, sont juste avant d’aller sur le parcours.

Ensuite il y a le prix, je ne vais pas faire de comparaison avec les tarifs d’abonnement des golfs portugais.

Mais un abonnement mensuel pour jouer en Bretagne à Cap Malo, tous les jours de la semaine à volonté (possibilité de jouer plusieurs fois les 9 trous), coûte 670 € à l’année.

Pour être abonné dans les mêmes conditions dans un autre club de la région rennaise, cette fois pour des parcours de 18 trous, il faut compter entre 1540 et 1984 €.

J’imagine que l’on doit retrouver cette fourchette de tarifs dans toutes les régions de France.

Quelle motivation, et quelle disponibilité, avez vous pour jouer au golf ?

Ces dernières années les motivations et besoins des golfeurs ont augmentés, et leur temps disponible a diminué. Il est donc évident que les parcours de 9 trous doivent prendre une place importante pour rendre le jeu plus attrayant et moins chronophage.

HSBC a publié un rapport intitulé « Vision 2020 du golf », dans lequel il est énoncé la nécessité de rendre le golf plus attractif pour les non golfeurs, pour les familles, les femmes et les enfants, et que les installations de 9 trous sont l'avenir du golf, avec des parties plus rapides et plus axées sur la famille.

D’autre part de nombreux parcours de golf, qu'ils soient privés, commerciaux ou municipaux, ont impérativement besoin d'investissements, mais la crise économique post Covid est là, et souvent la conséquence en est la restriction de l’entretien de ces parcours.

Pour ma part, je préfère jouer sur un parcours de 9 trous aux fairways et greens souples et bien verts, que sur un parcours de 18 trous avec des fairways et des greens grillés en été et bourbeux en hiver.

Avec les conditions climatiques de ces dernières années, les parcours de golf sont devenus des endroits moins attractifs pour jouer.

Et il y a tellement d'autres options de sports de plein air pour les personnes actives aujourd'hui, que par rapport à cela, l'industrie du golf doit trouver de nouvelles idées pour apporter des changements permettant de maintenir ou de développer l’activité du golf.

La demande des golfeurs a évoluée

Dans les années 2000, pour satisfaire la demande des nouveaux golfeurs et du boom ainsi créé, de nombreux parcours « fermiers » se sont ouverts, souvent avec des trous de golf ternes, s’acheminant à travers des champs boueux sur des sites balayés par le vent, et loin de la population active.

Au cours des 20 dernières années, le terme « décharge » a été négativement associé aux développements de parcours de golf qui impliquaient la conversion de « paysages lunaires » ou « champs de bataille » en parcours de golf, par des entrepreneurs sans scrupules et sans souci du design, avec pour seul objectif d'en faire autant d'argent que possible.

Le temps est passé, et les désirs des golfeurs ont évolués. Avec les conditions de météo incertaines à laquelle nous sommes maintenant habitués, des étés humides et des hivers longs et froids, les parcours de golf sont des endroits moins attrayants pour jouer.

Il existe des centaines de parcours de 18 trous construits sur des sites de seulement 40 hectares ou moins, avec des installations d'entraînement de mauvaise qualité, voire pas du tout.

Beaucoup de ces parcours de 18 trous sont cependant de plus, trop courts selon les normes modernes, avec des marges de sécurité si étroites que cela ferait grincer les dents d’un consultant en assurance, ou un agent de santé et de sécurité.

Compte tenu des récentes demandes de dommages-intérêts et d'indemnisation suite à des accidents, cela expose de nombreux clubs à de grands risques.

Dans les années 1990 et 2000, il y a eu des centaines de parcours de golf développés dans toute la France, et la plupart d’entre eux ont probablement commencé leurs activités avec une trésorerie de quelques euros.

Il n’est pas surprenant qu’un si grand nombre d’entre eux éprouvent aujourd’hui des difficultés financières ou aient été vendus à maintes reprises, se dévalorisant à chaque vente. Le montant de la dette dans l’industrie du golf est ainsi devenu énorme.

Une des réponses est de réduire certains de ces parcours de 18 trous existants dans les zones urbaines et suburbaines à 9 trous, et dans l'espace restant, enfin fournir une zone d’entraînement, un practice et une zone de putting de bonnes qualités.

Ce dont l'industrie du golf a besoin, c'est d'une révolution, pour construire moins de parcours de 18 trous et plus de parcours de 9 trous avec des installations d’entraînement à la fine pointe de la technologie, et des zones d’entraînement complètes.

Rendre le golf plus sûr en supprimant les fairways étroits, les marges de sécurité insuffisantes, les trous traversant, les trous parallèles, etc.

Crier « balle », quand une balle de golf risque de toucher et blesser une autre personne présente sur le parcours, n’est plus aujourd’hui une défense suffisante. Le joueur et le club de golf risquent bien de ne pas se faire entendre, ni par la personne touchée, ni par un tribunal.

Construisez moins de parcours de 18 trous, et plus de parcours de 9 trous avec des installations d’entraînement et des services de qualité adaptés aux demandes des clients, et vous aurez sans doute davantage de nouveaux golfeurs.

Les golfeurs « puristes » soutiendront qu'un parcours de 9 trous n'est pas un parcours de golf complet, cependant, s'il est bien conçu, avec des caractéristiques et des risques imaginatifs, avec des positions de départs distinctes pour chaque trou, il est possible de jouer 18 trous sur un Par-9 avec plaisir.

Déjà, de nombreux pays favorisent les parcours de 9 trous

Pourtant, le golf sur neuf trous a une riche tradition. Le premier US Open, en 1895, a été joué sur un parcours de neuf trous.

Le R&A a mené une réflexion après qu'une étude qu'il a menée a révélé que 60% des golfeurs apprécieraient davantage le golf si cela prenait moins de temps.

Cela a conduit le R&A à organiser un tournoi sur neuf trous au Royal Troon en 2016, et son succès a abouti à une série de tournois sur 9 trous organisée dans toute la Grande-Bretagne et l'Irlande depuis 2017.

« Le golf à neuf trous n'est pas nouveau, mais nous pensons qu'il est souvent négligé comme un moyen parfaitement valable de pratiquer ce sport avec votre famille et vos amis ou en compétition », a déclaré Martin Slumbers, directeur général de The R&A.

Les parcours de 9 trous sont des parcours de golf ! Ils sont un terrain propice pour les futurs golfeurs. Ils servent souvent de base pour apprendre le jeu, ainsi que sa technique, ses coutumes et son étiquette.

Il est possible de virtuellement créer un parcours de 18 trous dans un 9 trous. Il peut être possible de concevoir deux greens par trou, ou au moins, des greens beaucoup plus grands avec beaucoup plus de possibilités de positions de drapeau.

Il y a des avantages qui l'emportent sur les inconvénients : si vous ne jouez que 9 trous, le jeu prend moins de temps, hors accélérer le jeu est un gros problème pour les autorités du golf, c'est moins fatiguant pour les enfants et les personnes âgées, et moins cher pour un green fee ou un abonnement.

Pour l'environnement, moins de terres sont nécessaires, donc moins d'herbe entretenue de manière intensive, moins d'engrais, moins d'eau pour l'irrigation. De manière durable, il est donc judicieux sur le plan économique et environnemental de développer des parcours de 9 trous.

Ce n'est pas un projet simple à développer sans une réflexion et une planification minutieuses. Si la collectivité locale était bien informée, elle verrait qu'il y a un avantage pour elle à offrir une installation sportive passionnante, dans son département, sa ville, sa communauté de commune.

Alors que la pandémie COVID-19 continue d'avoir un impact sur la société, se concentrer sur des formats de golf plus courts pourrait aider les pays à encourager de nouveaux joueurs et à répondre à la demande de ceux qui sont désireux de retourner sur les fairways.

Pour Marie-Christine Henrist, secrétaire général et chargée de la communication de la Fédération Belge de Golf, et qui répondait à la question posée par Le Soir.be : Y a-t-il trop de parcours de golf ?

« Peut-être. Il faudrait que les joueurs « rattrapent » les terrains. Les nouvelles structures devraient être du style : neuf trous plus un practice près d'un centre urbain ».

Au cours des derniers mois de leur saison estivale, les initiatives de participation ont contribué à une augmentation du golf sur neuf trous en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Les deux pays réfléchissent à une augmentation du nombre de compétitions de neuf trous jouées, car ils promeuvent des formats plus courts pour attirer de nouveaux joueurs dans le sport, et donner plus d'opportunités de jouer aux golfeurs existants et à court de temps.

L'accent est mis sur la participation de masse, avec l'objectif de Golf Australia de travailler avec autant de clubs et d'installations à travers le pays que possible, afin de promouvoir le Play 9 et le golf à neuf trous.

En encourageant notamment les clubs à offrir plus de compétitions de neuf trous aux membres, pour démontrer que le golf peut être une option de style de vie flexible et rapide.

Les résultats se sont avérés impressionnants avec 190315 tours de qualification qui se sont déroulés en 2019/20, impliquant 36288 golfeurs individuels venant de 903 clubs.

À l'instar de ses homologues australiens, la Nouvelle-Zélande a également connu une augmentation du golf sur neuf trous grâce à l'activité Play 9. Le total des tournois disputés d'octobre à février 2019/20 sont impressionnant, avec 239175 participants.

Pour New Zealand Golf « Faire partie du R&A 9 Hole Challenge nous a permis d'inspirer une croissance de plus de 20% des parties de neuf trous jouées. Nous sommes convaincus que le format neuf trous constituera une part importante de l'avenir du golf, et sommes ravis de faire partie de l'initiative ».

En fait, il y a encore beaucoup à dire sur les parcours de 9 trous. Les avantages les plus évidents sont le coût et le temps, et ce sont les deux principaux facteurs qui empêchent les golfeurs, et les futurs golfeurs, d’aller sur le parcours ou de se mettre au golf.

Enfin, il est toujours possible de glisser dans son emploi du temps un parcours de neuf trous après une journée de travail, ou un week-end, lorsque vous n'avez pas une journée entière à consacrer au golf.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 382
  • 1 commentaire
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Scoop : Les pros sur le Tour peuvent aussi mal jou...
Quand un resort de golf devient le camp de prépara...

Auteur

 

Commentaires   

mhezkia@gmail.com
0 #1 le 9 trousmhezkia@gmail.com 15-08-2020 16:03
Bonjour,
Je suis inscrit chez Inesis à Marcq en Baroeul (9 trous compact + 6 trous Pitch & putt), 3 grands Putting-greens, practice extérieur et surtout la fameuse bulle et son practice intérieur. C'est génial, le parcours est très étroit, très technique, faussement facile. Suivant le nombre de joueurs, nous le faisons entre 1H10 à 1H40. Avant, ma partie, je m'échauffe régulièrement sur le pitch&putt, et les progrès sont visibles. En fait, c'est très pratique quand on n'a pas le temps de se dégager 4 heures. Et le mieux, c'est quand nous allons sur un 18 trous, celui-ci nous parait beaucoup plus facile avec des fairways qui ressemblent à des boulevards et qui nous pardonnent plus facilement nos erreurs. Bref, pour un prix modique (moins de 700 euros), j'ai accès à une belle académie de golf, avec une ambiance très sympa. Et je peux me permettre de jouer régulièrement en green-fees dans d'autres golfs. Pour moi, ce genre de parcours est une solution moderne, qui colle parfaitement, à notre société hyper-speed !

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.