Rory McIlroy : Faire moins d’erreurs pour retrouver mon meilleur golf

Fin 2019, le golfeur nord-Irlandais, Rory McIlroy dominait son jeu, et le classement mondial. Nommé « Joueur de l’année », tout semblait lui réussir. Victorieux de quatre tournois, dont le Tour Championship, et le Player Championship, il recevait légitimement des éloges en même temps que des questions sur une prochaine victoire au Masters à Augusta. Depuis l’interruption du PGA tour au Printemps 2020, et surtout la reprise, il semble avoir été coupé dans son élan, et alors que le Masters se profile justement, son niveau de jeu n’inspire pas la même confiance, et lui-même laisse exploser sa frustration sur le parcours…

Découvrez nos formules d'abonnements

Premier tour du Zozo Championship 2020, délocalisé exceptionnellement sur le parcours de Sherwood aux Etats-Unis, Rory McIlroy rend une carte de 73, et se fait surtout remarquer pour avoir casser volontairement un club de golf, en plein parcours.

Le nord-Irlandais n’avait plus cassé de club depuis longtemps, ou laissé échapper un moment de frustration aussi spectaculaire, depuis son lancer de club, au Doral, en Floride, à l’occasion d’un championnat du monde de golf, en 2015. C’était il y a 5 ans, et depuis McIlroy ne s’était plus vraiment illustré pour un geste d’humeur.

Interrogé après cet incident, il avait concédé que ce n’était ni la première fois qu’il cassait un club, ni la dernière.

Cet incident bénin pour un golfeur professionnel est cependant révélateur d’une tendance de fond concernant l’ex-numéro un mondial, et qui depuis la reprise du PGA Tour peine à retrouver le niveau de jeu exceptionnel qui avait été le sien, tout juste un an plus tôt.

A quelques jours d’un Masters d’Augusta décalé exceptionnellement en novembre, et en raison de la pandémie de Coronavirus, difficile de l’imaginer en mesure de remporter le seul majeur qui manque encore à son palmarès.

Pour sa déjà 12eme participation, l’expérimenté McIlroy peut toutefois renverser la tendance. L’an passé, les chroniqueurs estimaient qu’il avait connu un important pic de forme, trop tôt dans la saison, et n’avait pas pu contester la

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 320
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Pourquoi toutes les femmes n'aiment pas le golf ?
Que font les golfeurs pendant le confinement, quan...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.