Posté par le dans Golf en France

Quelle est la voiture idéale pour un golfeur/une golfeuse ?

Eh bien elle ne serait pas de marque française ! Dans le cadre d’un sondage réalisé du 14 au 17 février 2020 sur la page Facebook de JeudeGolf.org, renseigné par 135 personnes, 54% des sondés ont déclaré avoir une mauvaise image des marques automobiles françaises. Plus largement, et malgré la communication des marques, parfois sponsors de différentes compétitions de golf amateurs, le constat est sans appel : Deux golfeurs sur trois considèrent que l’industrie ne propose pas aujourd’hui des véhicules suffisamment adaptés pour les golfeurs. Décryptage détaillé de notre enquête sur la voiture idéale ou espérée par les golfeurs/les golfeuses…

Découvrez nos formules d'abonnements

Notre sondage comportait 16 questions, dans le but d’identifier les véritables critères et attentes des golfeurs, et des golfeuses, concernant leur véhicule idéal pour se déplacer sur un golf.

Le sondage a été renseigné à 98% en France (2% en Belgique et en Suisse), et plus précisément par 26% de Parisiens ou 9% de Lyonnais.

En moyenne, un sondé a passé 3min20 pour aller au bout des questions, et dans 90% des cas, ils ont répondu depuis un mobile.

La dernière question était dite « ouverte » avec la possibilité de déclarer la voiture préférée ou celle que le golfeur/la golfeuse sondée recommanderait.

Le golf, un sport qui se pratique le plus souvent loin des centre-ville, et nécessite un matériel volumineux (sac et clubs) ne commence pas au départ du trou numéro 1, mais bien avant.

Bien avant d’arriver sur le parking du club, le trajet en voiture du golfeur ou de la golfeuse est en quelque sorte le début de l’expérience golfique.

Plus que les marques automobiles, les pratiquants en on bien conscience, et sans surprise, à la question « Quand vous souhaitez acquérir un nouveau véhicule, quel est votre premier critère d'achat ? », la réponse est sans équivoque : 34% des sondés définissent la taille du coffre en critère d’achat numéro 1 !

Ce critère vient largement en premier, devant l’esthétisme (19%) ou le confort (13%).

Le prix d’acquisition ne vient qu’en quatrième position, et pour seulement 11% des sondés.

Les marques seraient bien inspirées de repenser leur stratégie de communication, peut-être pas très sincère vis-à-vis des golfeurs.

Les marques automobiles investissent parfois dans le golf, au seul motif que les golfeurs et les golfeuses sont supposées avoir de l’argent, et représenteraient des catégories dites CSP+.

Les golfs servent alors de lieux privilégiés pour présenter des offres.

En réponse, la marque n’est le premier critère que pour seulement 9% des sondés, et pire, à la question « Quelle est votre marque préférentielle ? » parmi toutes les marques du marché listées, le résultat démontre une absence de domination d’une ou plusieurs marques.

Audi arrive néanmoins en tête avec seulement 17% des voix pour un leader, devant Peugeot 11%, seule marque française dans le top-5, et encore devant BMW et Volvo avec 9%, puis Mercedes à seulement 5%.

16 autres marques cumulent 47% des voix, tandis que 9 marques ne recueillent aucun vote (Alfa Romeo, Dacia, Fiat, Jeep, Mazda, Mini, Mitsubishi, Suzuki et Toyota).

Ce résultat démontre essentiellement que les golfeurs ne mettent pas réellement en avant une marque plutôt qu’une autre.

Si une légère faveur semble être accordée aux fabricants Allemands, alors qu’à l’inverse, les Japonais sont ignorés, le sondage démontre que les marques ont en réalité du pain sur la planche pour se faire une image auprès des golfeurs.

Ce sondage reflète peut-être aussi une moindre communication des marques dans le domaine du golf.

A ce stade, la voiture idéale des golfeurs et des golfeuses n’est pas rattachée à une marque !

Pour Renault (4,5% des voix) et Citroën (seulement 3,5%), les résultats sont même particulièrement décevants.

Résultat confirmé par la question « Parmi les modèles suivants, quelle voiture vous ne voudriez pas acheter ? » où parmi quatre propositions de véhicules français, le Kadjar caracole en tête !

Avec à lui seul 50% des voix, le Kadjar de Renault, pourtant un SUV, réussit à faire l’unanimité contre lui devant le Citroën C5 Aircross (30%), et le Peugeot 3008 (13%).

Seul le D7 Crossback tire son épingle du jeu. Seulement 6% des votants n’en voudrait pas !

Le sondage met surtout en lumière la déception des golfeurs et des golfeuses par rapport à l’offre de véhicules.

Considérant que le critère d’achat numéro 1 est la taille du coffre pour 34% des sondés, quand on interroge l’ensemble du panel sur la satisfaction par rapport à l’offre, le résultat défie l’ensemble des fabricants !

A la question « Selon vous, les marques proposent-elles assez d'équipements bien pensés pour le transport du matériel de golf, et sans occulter la place pour les passagers ? », la réponse est aussi unanime que cinglante : 82% des sondés répondent non !

Autrement, avec un simple sondage réalisé par un site d’information sur le golf, il est facile de distinguer que l’offre ne répond pas complètement à la demande !

Les marques font de la communication, mais en retour, elles ne semblent pas écouter les clients !

Certains sondés nous ont fait un retour qualitatif, en expliquant que la problématique posée par le matériel de golf se situe dans le fait de rentrer le sac de golf en entier dans le coffre, et notamment les clubs qui dépassent comme le driver ou les bois !

Justement pour Yannick : « Sur certaines voitures asiatiques type Mazda 3 ou Toyota CHR, il existe des zones creuses au niveau des phares à l’arrière. Plus besoin d’enlever les bois du sac, et pourtant, ce ne sont pas des grosses voitures. »

Sur ce sujet, un autre sondé ajoute « Avec le Ford Kuga, le sac trépied entre nickel en largeur dans le coffre. »

Un autre sondé complète « Une voiture modulable, comme sait le faire Honda, avec la banquette arrière rabattable type CRV. »

Paradoxe, ces véhicules sont cités en exemple comme existants, mais d’une part la majorité l’ignore, et surtout, les marques japonaises ne font pas rêver spontanément les sondés.

La marque automobile qui aura l’humilité de prendre cela en compte, et d’écouter le cahier des charges des golfeurs (65 millions de pratiquants dans le monde) pourra donc marquer de gros points sur la seule question du coffre, et plus précisément son aménagement !

Pour l’instant, la voiture idéale du golfeur ou de la golfeuse en a pris un coup sur le capot, et sur la seule question du coffre !

A la question « Quel type de véhicule vous paraît le plus adapté à un golfeur/une golfeuse ? », les sondés placent pourtant bien le SUV en pole position avec 37% des voix juste devant le break avec 35% des suffrages.

Deux golfeurs sur trois valorisent donc des véhicules avec plus d’espaces de rangements théoriques.

La berline complète le podium avec seulement 9% des voix.

A l’inverse, le ludospace ou le monospace ne recueillent que 6% des voix, confirmant que si les golfeurs veulent du coffre, ils espèrent encore une voiture avec une esthétique et des performances.

Pour la voiture idéale, les golfeurs et les golfeuses sont prêt à jouer le jeu.

Si en premier, 20% des golfeurs considèrent que le bon budget à allouer à ce véhicule adapté se situe entre 20 000 et 25 000 euros, la surprise de ce sondage, c’est de constater qu’ils sont tout de même 18% à monter entre 25 000 et 30 000 euros, et surtout 17% à être prêt à monter au-dessus de 40 000 € !

Autrement dit si l’offre actuelle déçoit, pour plus d’un tiers des golfeurs, une offre plus qualitative pourrait trouver un écho favorable.

On retrouve ici les caractéristiques à la base du succès récent des marques de golf ultra premium comme XXIO, HONMA ou PXG. Les golfeurs sont prêts à mettre plus, pour une offre qu’ils identifient plus haut de gamme.

A l’inverse, ils ne sont que 7% à imaginer un budget compris entre 10 000 et 15 000 euros.

A raccrocher avec le prix, la question sur la motorisation illustre la mutation des consommateurs.

Les golfeurs ne sont pas en reste par rapport aux aspirations de la population dans son ensemble.

A la question « Quel carburant vous paraît le plus adapté à votre besoin (les golfs sont souvent loin des centre-villes) ? », 39% des sondés répondent en premier l’hybride, devant le Diesel qui résiste plutôt bien à 32%, alors que l’essence arrive troisième à 21%.

Le véhicule tout électrique ne représente que 6% des résultats, alors que le GPL est quasiment inexistant à 0.9%.

La forte percée du véhicule hybride correspond à une plus grande sensibilité des golfeurs sur la question de l’environnement.

A la question « En tant que golfeur, vous sentez-vous plus concerné par l'écologie au moment de choisir un nouveau véhicule ? », 60% des sondés répondent entre beaucoup et un petit peu contre seulement 10% qui déclarent « pas du tout ».

Dans le détail, 28% sont très sensibles à l’environnement, et 34% un petit peu.

A ce titre, 89% des sondés estiment que les clubs de golf pourraient installer des bornes de recharges électriques sur leurs parkings.

Là-encore, une opportunité de service en plus à offrir de la part des golfs et en faveur de leurs membres.

« Globalement, les marques automobiles proposent-elles une offre satisfaisante pour les golfeurs/les golfeuses ? »

Sans surprise, 60% des golfeurs et des golfeuses répondent donc plutôt non !

Ils sont seulement 12% à répondre « oui, tout à fait »

Qui dit achat de véhicule suppose aussi à qui acheter ?

A la question « A qui faites-vous le moins confiance pour votre achat ? » les sondés répondent à 39% les mandataires en ligne, devant les organismes financiers (21%).

Elite-Auto, Aramis, Auto-Discount, degrifcars…, les mandataires en ligne ne recueillent pas vraiment vos bons avis, de même que les banques comme le CIC, le Crédit Agricole ou encore la BNP.

La défiance est même très élevée quand il s’agit de la relation au quotidien, après l’achat « Pour le service après la vente, en cas de problème, quel opérateur vous inspire le moins confiance dans le traitement de votre réclamation ? »

A nouveau, les mandataires sont pointés du doigt pour 40% des sondés, devant les banques ou organismes financiers cités dans 26% des cas.

C’est légitimement le garage indépendant qui ressort grand gagnant de ce sondage, devant ces organismes, mais aussi la concession automobile d’une grande marque.

A la question « En concession, considérez-vous que vous êtes correctement informé par les vendeurs sur votre achat ? », il y a encore 35% des sondés qui répondent par la négative.

En cas de problème ou de question sur le SAV, les sondés ne font pas confiance aux concessionnaires dans 20% des cas, contre seulement 12% pour le garage indépendant.

A ce sujet « Quelle profession vous inspire le moins confiance ? », le réparateur automobile arrive toujours en tête avec 22% des réponses, devant le banquier 18% et l’assureur aux coudes à coudes.

A noter que le journaliste, (moi y compris) arrive en quatrième position avec 16% des voix devant l’agent immobilier (13%).

Le professeur de golf ne recueille pas 1% des voix de défiances !

Pour conclure, à la question libre, « quel véhicule recommanderiez-vous ? » la synthèse des résultats classe 72 propositions dont 2 modèles qui ressortent finalement en tête et ex-aequo, le Volvo XC90 et le Range Rover.

Ces deux véhicules semblent être ce qui s’approche le plus du véhicule idéal ou de rêve du golfeur, en attendant peut-être une offre améliorée et qui fasse vraiment l’unanimité…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 509
  • 1 commentaire
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
A bientôt 40 ans, au lieu de décliner, Adam Scott ...
Des voyages de golf plus confortables, tout en par...

Auteur

 

Commentaires   

pascal.carcassonne@libertysurf.fr
0 #1 Bizarre, bizarre...pascal.carcassonne@libertysurf.fr 26-02-2020 16:43
Seulement 17% des sondés sont prêts à dépenser plus de 40.000 Euros pour une voiture mais les 2 modèles qui ressortent en tête de leurs recommandations valent plus de 60.000 Euros... N’y a t-il pas un paradoxe ici ???

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.