Phil Mickelson passe le cap des 50 ans, mais pour lui « Ce n'est qu'un nombre…»

Phil Mickelson « Lefty », le gaucher préféré du monde du golf, portant une casquette bleue logotée KPMG, vient de passer le cap des 50 ans. Il est difficile de croire que Lefty a un demi-siècle, vu la façon dont il arpente encore les fairways aujourd’hui. Ce qui le rend si spécial et qu’il est sûrement pour toujours l'une des plus grandes personnalités sportives de tous les temps.

Découvrez nos formules d'abonnements

Phil Mickelson, vient ainsi d’avoir 50 ans le 16 juin 2020. L’homme a gagné trois vestes vertes, une Claret Jug, un trophée Wanamaker, et une plaque au World Golf Hall of Fame. Il a un gros compte bancaire, des invitations pour jouer au golf dans le monde entier, et un manoir en construction dans le Sud Est de la Floride.

C’est un jeune de 50 ans. Vous connaissez certainement l'un de ses mouvements signature à la fin d’un trou, celui de soulever sa célèbre casquette, de repousser ses cheveux opulents derrière son front, comme un surfeur sortant de l'océan. Pourquoi ? Parce qu'il le peut toujours…

Les golfeurs de toutes les générations sont impressionnés par son jeu court, mais son swing est sous estimé, c’est pourtant un modèle de puissance et de rythme.

La longueur de sa carrière s’inscrit dans la suite de celles de Sam Snead, Gary Player, Jack Nicklaus et Tom Watson.

Phil Mickelson a 50 ans et ne fait pas partie du Top 10 mondial depuis 2014, mais il est toujours l'un des joueurs les plus aimés du golf.

Il est toujours l'un des hommes incontournables de chaque diffusion de tournoi à la TV, et tant que Tiger Woods n'est pas sur le parcours, il a la plus grande galerie de supporters sur chaque tournoi où il joue. 

Ses nombreuses batailles avec Tiger Woods au fil des ans, ses 44 victoires sur le PGA Tour, cinq tournois majeurs, et son intronisation au World Golf Hall of Fame en 2012, font de lui une véritable légende du golf.

Le golf a eu la chance d'avoir Phil Mickelson et Tiger Woods en même temps.

Ce sont deux prodiges du sud de la Californie qui se sont lancés sur les parcours publics aux côtés de leurs pères, et obsédés par le golf.

Et là, les similitudes s'arrêtent. Pendant des années, ils ont été ennemis. Puis quelque chose a changé. Ils ne pouvaient pas être plus différents, et pourtant, ils offraient quelque chose pour plaire à tout le monde.

Phil Mickelson joue en gaucher depuis le jour où il a commencé à copier le swing de son père dans l’arrière cour de leur maison, et à se transformer ainsi en golfeur gaucher, bien qu'il soit un droitier naturel.

Cependant, c'est sa personnalité unique, ses hauts et ses bas, sa façon de se déplacer sur un parcours de golf, et maintenant sa domination sur les médias sociaux, qui lui valent un nom au premier plan dans le golf parmi toutes les tranches d'âge.

Les images marquantes de Phil Mickelson, ce sont ses pouces levés en direction des tribunes et des ses fans, son grand sourire, se bizarrerie, et maintenant même ses blagues, qui font que les gens vont toujours vers Phil Mickelson.

Il peut également continuer à bien jouer au golf, et il a remporté deux victoires chacune de ces deux dernières saisons (dont l’ATT Pebble-Beach Pro-Am en 2019 sur un parcours qu’il affectionne particulièrement), après avoir passé près de cinq ans sans hisser un trophée.

En ce qui concerne le côté moins positif des choses, l'effondrement de Phil Mickelson à l'US Open de 2006, et le fait qu'il poursuive toujours ce titre en majeur pour terminer le grand chelem de sa carrière.

La carrière de Phil Mickelson, jusqu'à aujourd'hui

Le prodige du golf nommé Phil rôdait sur les parcours ensoleillés de Californie du Sud, en particulier les parcours publics de San Diego. Il jouait souvent avec son père, un pilote, et son grand-père maternel, un pêcheur commercial.

Il a grandi en devenant grand et fort, mais n'a jamais perdu sa puérilité espiègle. Et San Diego est toujours son port d’attache.

Après avoir remporté trois championnats individuels de la NCAA et obtenu son diplôme de l'Arizona State, Phil Mickelson a fait ses débuts professionnels sur le PGA Tour en 1992.

Avant, Lefty avait fait son premier swing en tant que pro, il avait déjà une victoire à son actif, le Northern Telecom Open, qu'il avait remporté un an plus tôt en tant qu'amateur. Cette victoire lui a valu une exemption de deux ans sur le PGA Tour.

Phil Mickelson a remporté sa première victoire en tant que pro un an plus tard, en 1993 au Buick Invitational. Pendant la décennie suivante, il a accumulé victoire après victoire, mais les titres majeurs sont restés insaisissables, au point d’être qualifié de « meilleur joueur du monde à ne pas avoir remporté de majeurs.

Cette étiquette lui a longtemps collé à la peau.

En avril 2004, avec 21 victoires professionnelles à son actif, Phil Mickelson a enfin remporté son premier grand tournoi de golf au Masters, en devançant d’un coup Ernie Els.

Cette victoire lui a enlevé beaucoup de pression.

Il a ensuite remporté deux autres tournois majeurs les deux années suivantes, y compris le championnat PGA, et sa deuxième veste verte.

En 28 ans sur le PGA Tour, il a remporté 44 tournois, dont cinq majeurs (3 Masters, 1 PGA et 1 British Open).

Sa dernière victoire est survenue en février 2019 lors du Pro-Am AT&T Pebble Beach.

En 2019, pour la première fois en 26 ans, Phil Mickelson est sorti du top 50 du classement mondial officiel du golf, signe d’un début de déclin, mais finalement très tardif pour un sportif de haut niveau.

Il n’a pas participé à la President’s Cup en décembre dernier. C’était la première fois qu'il n’intégrait pas l’équipe américaine emmené par… Tiger Woods, et depuis 1993.

Sa parole facile et son sens de l'humour ont fait de lui l'un des golfeurs préférés, sur et en dehors des parcours

Phil Mickelson ne peut peut-être pas prétendre être le plus grand golfeur de sa génération, mais il continue d'être le plus grand « showman » du golf, sa plus grande personnalité, et son meilleur artiste.

Dans l’histoire de la signature d'autographes, il se peut qu'il n'y ait personne dans aucun domaine, qui en ait signé plus qu'Arnold Palmer. Mais Phil Mickelson devrait être dans le top 10.

Il signe des programmes, des photos, des visières, des cartes de score, des drapeaux, des dos, des cuisses, et d'autres parties du corps. Il signe après avoir joué 65 et après avoir joué 75.

Il discute tout au long des sessions d’entraînement. Il a dit à un million de personnes que, oui il joue en gaucher, mais écrit son nom en droitier.

Grace à son charisme, pendant son long chemin de golfeur, il a incommensurablement promu le jeu de golf.

Dans les bons et les mauvais moments, Phil a toujours une bonne citation. Il parle aux journalistes avant chaque événement, et après presque chaque tour. Il utilise ses interviews pour se vendre, vendre ses marques, et le golf.

Son niveau de franchise est souvent rafraîchissant. Son résumé en cinq mots de sa prestation à l'US Open de 2006 vivra éternellement: « Je suis un idiot ».

C’est aussi sa façon de consoler ses supporters blessés par une de ses balles égarée dans la foule, sa bonne humeur guérit ses fans blessés.

« Si votre tête était un peu plus douce, je serais sur le fairway », a-t-il dit avec bonhomie à l'une de ses victimes au Mémorial en 2016.

Au fil des ans, les paroles de Lefty ont rivalisé avec ses coups de golf par leur impact sur le monde du golf. Après tout, il a dirigé la révolte qui a remanié la structure de l'équipe de la Ryder Cup américaine.

Il est possible que son opposition aux conclusions de l'USGA et du projet Distance Insights de R&A puisse avoir des résultats tout aussi percutants. Il a une forte opinion du projet et des organes directeurs qui l'ont supervisé.

Par ailleurs, il donne la priorité à la famille : Rien n'est plus important pour Phil que la famille. Il a appris cela de sa propre famille, les parents de sa femme Amy, les siens, son frère qui est son caddie, sa sœur également golfeuse professionnelle, ses trois enfants, son épouse.

En novembre 2018, Phil Mickelson a rejoint Instagram et nous avons rapidement été initiés au « Phireside With Phil », un aperçu de la transformation de ses mollets, des histoires sur le jeûne avec les mélanges de café.

Phil Mickelson est maintenant aussi un « showman » quelque fois un peu ridicule, mais divertissant. Sa page Instagram regorge de vidéos parfois limites, certaines satiriques, d'autres sérieuses, la plupart combinant les deux.

Tout cela est maladroit et pas raisonnable du tout d'un gars de 50 ans, et encore moins d'un joueur de 50 ans sur le PGA Tour, mais c'est ce qui fait Lefty... Espérons que nous continuerons à voir beaucoup plus de Mickelson, à la fois sur les réseaux sociaux, et surtout en compétition de haut niveau sur le PGA Tour.

Cependant, il ne faut pas oublier que Phil Mickelson n’a pas toujours été comme ça. Il était beaucoup plus réservé et montrait des choses plus classiques au regard du public.

Plus tôt dans sa carrière, on savait déjà qu'il avait un sens de l'humour exacerbé, mais on ne le voyait pas toujours.

Pourquoi ce cinquantième anniversaire est si important pour Phil Mickelson ?

Il est désormais éligible pour jouer sur le Champions Tour. Pour de nombreux golfeurs du PGA Tour, cette transition s'avère souvent lucrative, car les nouveaux arrivants réussissent traditionnellement bien, parce qu’ils rivalisent avec des compétiteurs plus anciens.

Bien que les résultats récents n'aient peut être pas été à la hauteur de ce que les gens attendent d'un des plus grands golfeurs gauchers du golf, Phil Mickelson n'est pas découragé. En fait, il est assez confiant dans sa capacité à toujours réussir sur le PGA Tour.

Phil Mickelson a déjà dit « quand j'arrêterai de frapper des bombes, je jouerai le Champions Tour », c’est donc une chance pour nous, il semble que nous allons encore voir de belles images de Phil Mickelson sur le PGA Tour.

Au cours des mois précédant la pandémie Covid-19, Phil Mickelson a disputé neuf tournois. Il a raté cinq cuts. Son meilleur résultat était une troisième place à l'AT&T Pebble Beach Pro-Am, où il avait gagné pour la dernière fois en 2019.

Lors de la première épreuve depuis le redémarrage du golf aux États Unis, le Charles Schwab Challenge, Mickelson a raté le cut.

Le moment est venu d'apprécier pleinement chaque apparition de Phil Mickelson, et à quel point il sera difficile de le remplacer quand il ne jouera plus.

Cela ne veut pas dire qu'il aura échoué. Cela ne signifie pas qu'il ne remportera pas un autre tournoi du PGA Tour, car il a l'air capable d'être le meilleur joueur de 50 ans que nous n’ayons jamais vu. Il a gagné au cours de chacune des deux dernières années.

On a demandé une fois à Phil Mickelson la différence entre un grand coup et un coup intelligent. « Un bon coup, c'est quand vous le retirez », a t-il dit. « Un coup intelligent, c'est quand vous n'avez pas le courage de l'essayer ».

Phil Mickelson est devenu un golfeur à succès en jouant une longue série de coups intelligents. Il est devenu un grand golfeur en en réussissant quelques uns incroyablement difficiles. Et il est devenu une légende par sa volonté de les tenter.

Merci de l'avoir fait, Lefty.

 

Crédit photo : Icon Sportswire, Instagram

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 311
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Bryson DeChambeau pousse-t-il le bouchon trop loin...
Bryson DeChambeau : Un nouveau modèle pour le jeun...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.