Posté par le dans Golf en France

Quelles perspectives pour les événements et salons de golf accueillant du public en 2021 ?

L'année a changé, mais le golf sera en grande partie tel que nous l'avons vu à la fin de 2020, avec pratiquement aucun spectateur sur les grands tournois, tests COVID-19 hebdomadaires pour les joueurs, et annulations possibles. Quand aux autres événements du golf, on ne peut rien espérer de réjouissant dans les semaines et mois à venir. Qu’en sera t’il du PGA Merchandise Show, et de la National Golf Week, la grande fête du golf prévue pour se tenir du 1 au 3 avril 2021 au Golf National ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Préambule 

La possibilité de tests rapides et les différents vaccins permettent d'espérer que d'ici cet été, de plus grands groupes de spectateurs seront autorisés à revenir sur les parcours, et que d’autres événements golfiques réunissant du public pourront à nouveau se tenir, peut-être, et à peu près normalement.

Comme pour la plupart des autres sports, il manque quelque chose aux tournois de golf sans spectateurs : Le rugissement de la foule et le fait de voir les fans supporter leurs joueurs manquent cruellement.

Bien que certains tournois soient autorisés à admettre un petit nombre de spectateurs, rien ne sera normal pendant au moins les premiers mois de 2021, et probablement au-delà.

PGA Merchandise Show

Le 68e PGA Merchandise Show, un incontournable événement annuel pour l'industrie du golf, a été annulé sous sa forme traditionnelle pour 2021, en raison des préoccupations concernant la Covid.

L'événement, qui s'est tenu pour la première fois à petite échelle en 1954, mais est devenu un incontournable mettant en vedette plus de 1000 entreprises et des dizaines de milliers de professionnels de l'industrie du golf qui viennent du monde entier, était prévu du 26 au 29 janvier 2021 au Orange County Convention Center, à Orlando, en Floride.

L'événement organisé chaque année au Orange County Convention Center, attire généralement plus de 40 000 professionnels, fabricants, membres des médias, et initiés de l'industrie du golf de la PGA of America.

La pandémie du COVID-19 se poursuivant aux États-Unis et dans le reste du monde, la sécurité de toutes les personnes impliquées a eu la priorité. Le PGA Merchandise Show 2021 qui doit commencer le 26 janvier, sera pour la première fois entièrement virtuel.

Avant l’annonce de l’annulation du PGA Merchandise Show sous sa forme « physique », plusieurs grandes marques du monde du golf avaient indiqué qu’elles prévoyaient de sauter complétement le salon s'il se tenait, dans le meilleur intérêt, la santé et la sécurité de toutes les personnes impliquées.

Le salon virtuel comprendra les caractéristiques habituelles des événements de lancement de nouveaux produits, des salles d'exposition des exposants, des applications commerciales, des sessions de formation, des présentations de l'industrie, des réunions individuelles, du réseautage de groupe, des événements spéciaux, et des participations des célébrités du golf et des influenceurs.

Les professionnels de la PGA, les détaillants de golf, les leaders de l'industrie et les fabricants du monde entier assisteront au salon 2021 depuis leur domicile, leurs installations ou leurs bureaux.

On peut seulement se demander si cette forme virtuelle pourra réellement compenser l’absence du salon physique. Il y a fort à parier que le nombre de participants va fortement baisser, car le charme du PGA Show réside dans le fait de tester les nouveaux produits, de les tenir en mains, et de profiter de sensations.

Les conférences ZOOMS et autres réunions à distances, et de manière plus globale, le digital, permettent déjà de rendre ces formes de salons virtuels plus ou moins obsolètes.

La plupart des exposants ont déjà la capacité de communiquer directement vers les consommateurs, de sorte qu’il faut craindre un faible impact du PGA Show 2021 sur l’écosystème golfique.

Finalement, ne reste que la date comme le coup d’envoi des lancements de nouveaux produits, qui par ailleurs inondent déjà les réseaux sociaux.

Avant cette crise, le salon avait déjà perdu de sa force et de son intérêt, et notamment à cause de la digitalisation, et du côté Far West du business du golf.

En revanche, le salon conservait un attrait indéniable pour découvrir de nouveaux et petits fabricants, des Géo Trouvetous aux idées souvent étonnantes. Ce seront sans doute les grands perdants d’une moindre visibilité en 2021, et c’est bien dommage. 

Grands Prix et compétitions amateurs en France

Le calendrier des Grands Prix publié par la FFG commence avec le Grand Prix de Meaux qui devrait se dérouler les 3 et 4 avril prochain, pour se clôturer avec le Grand Prix de Roissy qui devrait se dérouler le 9 et 10 octobre 2021.

À l’heure actuelle, il n’y a aucune assurance que ces compétitions seront maintenues aux dates prévues.

Un communiqué de la FFG (Direction Relations & Développement Club) en date du 15 janvier 2021, à destination des Présidents et Directeurs de Golfs, annonce :

Extraits : « au-delà des restrictions qui pèsent actuellement sur la vie des clubs, il ne nous semble ni souhaitable, ni raisonnable de programmer l’organisation de manifestations sportives pour les semaines qui suivent celle du 20 janvier, tant que nous n’aurons pas plus de visibilité sur la situation sanitaire ».

« Certes, rien ne nous permet aujourd’hui de vous relayer une interdiction stricte pour les compétitions qui seraient programmées à une date ultérieure à la fin du mois de janvier, mais il nous semblerait regrettable que vos clubs annoncent l’organisation de compétitions, avant d’avoir, dans la foulée, à les annuler…
 A minima, vous pourriez communiquer auprès de vos joueurs en ayant recours au conditionnel, et en utilisant le formule consacrée « si le contexte sanitaire le permettait ».

Un autre communiqué de la FFG annonce le 18 janvier 2021 que le premier tour de la Coupe d’Automne 2020 qui devait se dérouler le dimanche 24 janvier 2021, pour se terminer fin février était annulé, compte tenu des dernières annonces gouvernementales sur la situation sanitaire et des recommandations fédérales qui ont suivies.

Le Comité d’Epreuve a donc décidé d’annuler l’organisation de l’édition 2020 de la Coupe d’Automne (aucun report n’étant possible).

National Golf Week

Avec curieusement un intitulé à consonance anglaise, la National Golf Week en France, imaginée par Pascal Grizot nouveau Président de la ffgolf, est annoncée comme une grande fête du golf, et prévue pour se tenir du 1 au 3 avril prochain, au Golf National à St-Quentin-en-Yveline.

Pendant ces 3 jours, devraient être réunis entre autres : Un grand salon du golf sur plus de 3000 m2, des essais de clubs, des conférences ouvertes au public, trois compétitions réservées aux amateurs et deux pro-ams, deux business days, et la soirée des Trophées du Golf.

Cet événement est annoncé comme un rendez-vous communautaire intense, réunissant plus de 30.000 visiteurs, début avril 2021.

Espérons que l’idée de Pascal Grizot, et sa volonté de convaincre les amoureux du golf de faire le voyage jusqu’à Saint-Quentin-en-Yvelines début avril, puissent se réaliser.

Ce que nous savons à ce jour, c’est que comme pour les autres événements réunissant du public, rien n’est moins sûr.

Les épidémiologistes, dont Arnaud Fontanet Professeur au Conservatoire national des arts et métiers et chercheur à l'institut Pasteur, pensent que par rapport aux variants, il faut s'attendre à une probable poussée de l'épidémie d'ici mars prochain, et peut-être à un niveau supérieur aux deux précédentes vagues.

Mais peut être que ces prévisions sont trop pessimistes, et que d’ici cette National Golf Week, la majorité des français seront vaccinés, et qu’ainsi 30.000 visiteurs pourront effectivement se rendre à Saint-Quentin-en-Yvelines à partir du 1er avril 2021 ?...

Cela étant, dans quelle psychologie seront les amateurs de golf français par rapport à des événements réunissant beaucoup de monde ? Les stades vont-ils se remplir aussi vite dès que les autorisations seront données ? Sincèrement, nous ne le savons pas.

A cette heure, nous ne savons pas quelles sont les informations que détiennent les organisateurs de la National Golf Week de la part des pouvoirs publics, sur les prévisions de l’état sanitaire en France début avril prochain.

Invariablement, tous les jours, ils annoncent de nouveaux exposants, comme si de rien n’était.

Que se passe-t-il si l’événement doit être repoussé ou annulé ? Un exposant nous a confié qu’il ne pourrait pas être remboursé s’il venait à se désengager.

Le Masters d’Augusta

Le premier majeur de l'année est dans moins de trois mois.

Le Masters de cette année, en avril, accueillera un nombre limité de spectateurs, a annoncé l'Augusta National Golf Club.

Le club, qui avait interdit aux fans de participer à l'événement de 2020, il y a deux mois, n'a pas précisé combien de fans seraient autorisés en 2021, ajoutant que les spectateurs seraient autorisés si « cela peut être fait en toute sécurité ».

Même si c'était plaisant de voir les joueurs à Augusta National l’année dernière, c’était sans spectateurs, ce sera tellement mieux s'ils peuvent revenir.

Le bruit de la foule de fans contribue à faire du Masters, le Masters... Il est toutefois peu probable que cette année un parcours comble de ces fans soit autorisé.

Peut être 10 000 spectateurs par jour seront admis.

C'était à peu près le nombre de spectateurs sur le parcours, pour le premier Augusta National Women's Amateur, le samedi avant le Masters 2019.

Cela peut peut-être fonctionner à nouveau, avec une version améliorée des tests rapides.

La Ryder Cup

La Ryder Cup 2020 a été reportée à septembre de cette année, espérons que la PGA of America et le Tour européen seront récompensées pour leur patience et leur prévoyance.

S'il elle avait été jouée en septembre dernier, elle l'aurait été avec un petit nombre de spectateurs. Et quiconque a suivi le Masters sans spectateurs sait que les plus grands événements sont vraiment impactés par la foule.

Il n'y a aucun événement de golf où cela est plus vrai que la Ryder Cup. L'environnement bruyant est une grande partie du spectacle.

Alors à quoi pouvons-nous nous attendre en septembre prochain ? D'ici là, il est certain qu'une bonne partie de la population devrait être vaccinée. Cela semblerait un pas en avant vers la possibilité de laisser Whistling Straits être envahis par des spectateurs.

Mais la jauge sera-t-elle vraiment à son maximum ? Peut-on encore imaginer un report d’un an ? A cette heure, personne ne détient la réponse.

Les autres Majeurs 

Après le Masters, le championnat de la PGA est prévu du 20 au 23 mai au Ocean Course de Kiawah Island en Caroline du Sud. L'US Open revient à Torrey Pines à San Diego, et le British Open, qui a été reporté en 2020 pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, devrait être joué au Royal St.George's à Sandwich, en Angleterre, du 15 au 18 juillet.

Pour tous ces tournois, c'est le même scénario concernant les spectateurs : attendez et voyez… Les vaccins, les restrictions gouvernementales et les tests auront tous un impact majeur. 

European Tour

Alors que le calendrier global pour 2021 contient 42 événements dans 24 pays, soit un bel effort pour un circuit qui a vu le report ou l'annulation de 18 événements en 2020, le calendrier initial est pour le moment assez clairsemé.

« Il ne fait aucun doute que le défi de remodeler notre saison 2020 à bien des égards a influencé notre approche de 2021 », a déclaré Keith Pelley, en résumé.

Pour limiter les déplacements, les tournois ont été regroupés par zones géographiques.

Et après le sprint de trois semaines qui commencera le 21 janvier à Abou Dhabi, suivra Dubaï, puis direction l'Arabie saoudite. Pour la suite, c’est l’incertitude.

Faute de lisibilité, il est bien difficile de savoir à quel moment le public sera autorisé à assister à tous ces événements du Tour européen. Jusqu'à nouvel ordre, les tournois se disputent à huis clos avec les seules caméras de télévision pour spectateurs.

Les conditions de la bulle sanitaire sont très strictes au point de décourager certains médias de demander des accréditations.

C’est le cas de JeudeGolf qui a demandé et obtenu une accréditation pour le Dubaï Desert Classic, mais a finalement renoncé.

Il nous était demandé dès le pied posé à Dubaï de nous enfermer dans un hôtel, pour limiter les déplacements du lieu de résidence à la salle de presse, et vice-versa.

C’est tout à fait compréhensible d’un point de vue de la sécurité sanitaire, et nous acceptons ce principe de précaution.

Cependant, nous préférons attendre des jours meilleurs pour travailler sur place, dans des conditions plus confortables. Espérons que cela pourra intervenir avant la fin de l’année 2021.

En tout état de cause, en ce mois de janvier, il règne beaucoup d’incertitudes sur une grande majorité des événements de golf à venir, tournois ou salons. Bien malin, celui qui pourra avancer des certitudes sur la suite. 

Crédit photo : JeudeGolf.org, Icon Sportswire

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 319
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter

Les influenceurs pour les marques de golf sur les ...
Parfois, un petit conseil suffit pour remettre le ...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.