Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Articles liés au mot clé « Tiger Woods »
Ce mot clé contient 2 articles privés qui sont uniquement accessibles par les membres.

Le Genesis Open à Pacific Palissades: Un tournoi du PGA Tour ou s’écrit souvent la légende du golf

Ce week-end se tenait sur le parcours du Riviera Country Club, le Genesis Open, un tournoi du PGA Tour, non loin de Los Angeles, dans la banlieue chic de Pacific Palissades. Deux ans plus tôt, j’avais eu l’opportunité de couvrir ce tournoi sur place. Déjà à l’époque, la pluie s’était invitée pour troubler cette fête du golf, alors que pourtant au bord de l’Océan Pacifique, on s’attendrait plutôt à une expérience Sea, Sun and Beach. Si vous n’avez jamais assisté à un tournoi du PGA Tour, je vous conseille de vivre l’expérience Genesis Open…

Tiger Woods entame une reprise en pente douce au Farmer’s Insurance Open sur les parcours de Torrey Pines

C’est un Tiger Woods beaucoup plus décontracté que l’an passé, qui a démarré sa nouvelle saison sur le PGA Tour. Dès le premier tour, il a été bien accompagné par Xander Schauffele et Tony Finau, deux des golfeurs américains qui vont candidater cette saison pour intégrer, l’équipe du Tigre, dans le cadre de la President’s Cup 2019. Effectivement, Woods sera le capitaine de l’équipe américaine, et de plus, probablement dans un rôle unique en son genre, capitaine et joueur. En attendant, cette perspective de fin de saison, Tiger, le seul a cumulé 166 coups sous le par sur les deux parcours, nord et sud de Torrey Pines, débute justement sa quête de victoire par un parcours qu’il affectionne particulièrement.

Les raisons d’espérer une bonne saison 2019 pour Tiger Woods

Alors qu’il devrait procéder à des ajustements au sujet de son calendrier en 2019, Tiger Woods qui a remporté sa 80eme victoire sur le PGA Tour à Atlanta en septembre dernier, devrait démarrer sa nouvelle saison avec un niveau de confiance radicalement différent par rapport à 2018. Dans le coup pour la victoire sur deux majeurs, les raisons d’espérer le voir gagner un des quatre gros tournois sont plus que crédibles.

Quel pourrait-être le calendrier de Tiger Woods en 2019 ?

Présent aux Bahamas pour disputer le Hero World Challenge, un tournoi de golf qui réunit 18 des meilleurs golfeurs de la planète, et dont il s’occupe de l’organisation, Woods a livré quelques révélations sur son programme à venir en 2019. Alors qu’un an plus tôt, il annonçait son retour sans vraiment savoir trop à quoi s’attendre, douze mois plus tard, les perspectives peuvent être raisonnablement revues à la hausse pour le vainqueur du dernier TOUR Championship à Atlanta. Son calendrier à venir devrait être marqué par plusieurs changements notables.

Tiger Woods – Phil Mickelson : Un match à 9 millions de dollars pour parler de golf ?

Il s’agit incontestablement des deux plus grandes stars du golf mondial depuis plus de 20 ans. A eux deux, ils cumulent 19 victoires en majeurs, 123 victoires sur des tournois du PGA Tour, 16 victoires dites Internationales (autres que PGA Tour), 20 participations à la Ryder Cup. Réunis dans un match de gala pour la bagatelle de 9 millions de dollars au vainqueur, dans un format de retransmission « pay per view » qui rappelle les grands championnats du monde de boxe, l’événement a alimenté en amont de nombreux débats sur la toile, et notamment pour savoir si un tel match pouvait être vraiment bénéfique à l’image du golf…

L’expérience type d’un spectateur à Paris pour la Ryder Cup 2018

Je vous propose de dérouler l’expérience d’un spectateur muni d’un billet pour aller à la Ryder Cup au Golf National de Saint-Quentin-En-Yvelines. J’ai pu mener l’expérience mercredi pour une journée d’entraînement. L’objectif était de pouvoir suivre l’entraînement de Tiger Woods, et des membres des deux équipes, comme par exemple, Sergio Garcia ou Rory McIlroy.

Tiger Woods remporte le Tour Championship : Le Come-back triomphant !

Trou numéro 72 du Tour Championship 2018 disputé sur le parcours du East Lake Golf Club près d’Atlanta, la foule descend le fairway du 18eme et dernier trou du tournoi, dans les pas de Tiger Woods, Rory McIlroy, leurs cadets et les officiels.  La foule est immense. La liesse est incroyable. Woods s’apprête à gagner son 80eme tournoi du PGA Tour, cinq ans après avoir été numéro un mondial, et après sa dernière victoire chez les professionnels. Plus personne ne semblait y croire, pourtant, deux putts plus tard, Woods venait de pousser la balle au fond du trou, et lever les bras au ciel, sans avoir manqué de donner un petit coup sur le sol avec son putter, comme pour se dire « Non, je ne suis pas en train de rêver. Je suis bien en train de gagner le dernier tournoi de la saison. » He is back !

Tiger Woods peut conclure sa saison 2018 en apothéose au TOUR Championship - Crédit photo : Michael Wade - Icon

Il est arrivé à Atlanta tout sourire. Sortant du 18eme trou après avoir joué 65 jeudi sur le parcours d’East Lake, théâtre du dernier tournoi des play-offs de la Fedex Cup 2018, le Tour Championship, Tiger Woods avait encore plus le sourire. Il avait visiblement très envie de commenter ses coups à la presse, et notamment son eagle au 18 pour occuper la tête du tournoi, en compagnie de Rickie Fowler. En l’espace de 10 mois, Woods a déjà réalisé une saison exceptionnelle. Il ne lui manque plus qu’un petit quelque chose à soulever…

tiger-woods-2-visages.jpg

C’est avec beaucoup d’émotion, de plaisir, et une pointe d’anxiété que je peux vous annoncer la sortie de mon premier livre, co-écrit avec le journaliste Jean-Louis Tourtoulon, à paraître le 20 septembre prochain aux éditions SOLAR, et intitulé « Tiger Woods – L’homme aux deux visages – Histoire d’une résurrection ». Pour un premier livre de 336 pages, le sujet ne pouvait être qu’à propos du sportif qui m’a le plus inspiré ces 25 dernières années, et sur lequel, j’ai déjà beaucoup écrit sur JeudeGolf.org. Cet article est forcément ci-après un peu particulier, je profite de l’occasion pour vous faire part de quelques mots sur l’histoire de ce livre… Comment nous avons traité ce sujet sur près de deux ans de documentations, d’enquêtes, et d’interviews. A l’origine du livre, Tiger n’avait pas encore repris les clubs pour jouer…

Tiger Woods : Le magicien est de retour - Crédit photo : Tim Spyers/Icon Sportswire

« The magic is back » Les éditorialistes américains rivalisent de bons mots au sujet du Tigre. Ce dernier a une nouvelle fois rugi comme au bon vieux temps. A 42 ans, après de longs mois d’absences, et même des années loin de son meilleur niveau (numéro un mondial en 2013), Tiger Woods a créé la sensation pendant un dernier tour sur un majeur de golf. Les audiences (+69% pour CBS entre 2017 et 2018) ainsi que l’affluence du tournoi ont grimpé en flèche. Surtout, Woods a proposé un récital de golf, émaillé de bons et de moins bons coup, mais surtout, il nous a tenu en haleine, comme aucun autre golfeur n’est capable de le faire…

Brooks Koepka remporte l’US PGA Championship 2018 - crédit photo : Tim Spyers/Icon Sportswire

Au cours d’une dernière journée spectaculaire sur le parcours du Bellerive Country Club, près de Saint-Louis, théâtre du centième US PGA Championship, dernier majeur de la saison 2018, dans un match à quatre entre Justin Thomas, Tiger Woods, Adam Scott et Brooks Koepka, c’est bien ce dernier qui va lever le Wanamaker Trophy. Favori après 54 trous, il a su tenir son rang, et garder la tête froide, même quand Justin Thomas ou Adam Scott ont pu le rejoindre aux commandes du tournoi.

US PGA Championship: Tiger Woods ravive la flamme du public  - Crédit photo : Keith Gillett/Icon Sportswire

Sa quête d’un quinzième majeur en carrière est bel et bien du domaine du possible à Saint-Louis sur le parcours de Bellerive. Malgré des conditions de jeux considérées comme « soft », le tigre a profité de la journée de samedi pour enchaîner deux bonnes parties (66-66), et se rapprocher de la tête sur le US PGA Championship 2018, dernier majeur de la saison.

WGC-Bridgestone Invitational: Woods compte sur le Moving Day

Devant les journalistes jeudi soir, Jason Day, auteur d’un bon début en 65 n’a été assailli que de questions autour de Tiger Woods, son partenaire du jour qui a rendu une carte de 66, son meilleur départ de la saison. L’australien ne s’en est pas offusqué. C’est un juste retour des choses quand Woods ne cessait de vanter les qualités de celui qui pourrait être considéré comme son meilleur disciple. Vendredi, Woods a mieux joué mais n’a pas pu convertir toutes ses occasions de birdies. Avec un score de 68, il se trouve à 5 coups des leaders. La journée de samedi va s’avérer cruciale dans l’hypothèse d’une première victoire de Tiger en 2018…

WGC-Bridgestone Invitational: Poulter, Fleetwood et Thomas déjà à -11

C’est plutôt inhabituel à Akron sur le parcours de Firestone, après deux tours du championnat du monde Bridgestone en présence de Tiger Woods, ils sont 45 sous le par, et les trois leaders sont déjà à -11. Ian Poulter qui a réussi un démarrage tonitruant (62 jeudi) a plutôt bien réussi sa deuxième journée, alors que Justin Thomas a fait chauffer son putter (64 vendredi) et Tommy Fleetwood continue sur sa lancée de scores très bas sur les gros tournois (63 vendredi). Les conditions favorisent des scores plus bas que d’habitude.

3 majeurs…3 victoires par des joueurs sans contrats clubs : Tendance ou coïncidence ?

Patrick Reed, Brooks Koepka, Francesco Molinari, ces trois golfeurs viennent de remporter consécutivement les trois derniers tournois majeurs, et ce, sans avoir nécessairement un contrat complet et officiel avec une seule marque de matériel. Libre de leurs choix en apparences, est-ce que le fait de choisir ses clubs n’est pas la meilleure solution pour jouer au plus haut niveau ? N’est-ce pas au contraire une nouvelle technique de communication alimentée en sous-marin par les marques pour changer le logiciel qui a cours depuis des décennies sur le tour ?