Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Articles liés au mot clé « Rory McIlroy »
Cette mot clé contient 1 blogs privés qui ne sont pas mentionnés ici.

Xander Schauffele : Vainqueur du TOC 2019 dans la peau d’un outsider

Quel début de saison 2019 en fanfare sur le PGA Tour ! Au cours du dernier tour du Tournoi des Champions (TOC) disputé sur le parcours de Plantation Course à Kapalua (Hawaii), l’américain Xander Schauffele a remonté un déficit de cinq coups, avec une carte incroyable en 62 marquée par deux eagles. Désormais numéro 6 mondial, Schauffele n’en finit plus de monter méthodiquement à l’ordre du mérite. Sacré meilleur rookie en 2017, pourquoi pas le futur meilleur joueur de l’année ?

WGC-HSBC Champions 2018 : Ils ont refait le match américains contre européens !

Non, non, ce n’est pas du golf, et c’est bien au badminton que les américains Brooks Koepka et Dustin Johnson, associés dans la même partie, ont défié les européens Justin Rose et Francesco Molinari, sur un terrain dessiné devant la chambre de commerce de Shanghai. Ce jeudi débutera le dernier championnat du monde de golf de la saison 2018, en présence du nouveau numéro un mondial, et de ses principaux rivaux. Koepka, tout juste vainqueur en Corée du Sud s’est dit enthousiaste à l’idée de rejouer. Son partenaire du jour sur le terrain de Badminton aura sans doute envie de mettre très vite un terme à ses aspirations de leadership golfique.

justin-thomas-winner-wgc2018-akron.jpg

La montagne a accouché d’une souris. Le duel annoncé entre Justin Thomas et Rory McIlroy a très vite tourné à l’avantage de l’américain. Tout comme à Augusta, le nord-irlandais n’a pas pu trouver le solutions pour rapidement mettre la pression sur le leader. Le numéro deux mondial a patiemment construit sa victoire. Thomas avait pris trop d’avance. Tous les challengers se sont cassés les dents, mais un joueur a tout de même sauvé l’essentiel…le numéro un mondial, Dustin Johnson.

WGC-Bridgestone Invitational: Match final au sommet entre McIlroy et Thomas - Crédit photo : Shelley Lipton/Icon Sportswire

Les fans de golf vont pouvoir se régaler avec un final mettant aux prises le leader Justin Thomas, et son principal challenger Rory McIlroy. Les deux golfeurs se connaissent bien, et ont régulièrement l’occasion de jouer ensemble des parties d’entraînements en Floride. Souvent l’occasion d’un concours de distance au drive, ce qui ne manque pas de les amuser… Sur le parcours du Firestone Country Club, où tout peut encore arriver, cette dernière partie risque bien d’enflammer la fin du tournoi, à une semaine de les retrouver dans la partie de Tiger Woods, pour le dernier majeur de la saison, le PGA Championship.

The Open 2018 : L'importance de la tactique sur le parcours de Carnoustie

Théâtre depuis jeudi du 147eme British Open, le parcours de Carnoustie en Ecosse pouvait permettre plusieurs approches tactiques pour tenter de « casser » le PAR et réaliser le meilleur score possible. A la différence de beaucoup de parcours pouvant accueillir des majeurs, Carnoustie n’a pas été nécessairement allongé au fil des ans. Son finish est toujours considéré comme l’un des plus délicats des parcours inscrits dans la rotation pour accueillir The Open, le troisième majeur de golf au calendrier. Avant le dernier tour, on pouvait déjà avoir une réponse claire et nette au débat sur la meilleure stratégie à adopter…

Comment McIlroy s’aide des statistiques sur le parcours pour améliorer son jeu

Il y a une semaine, Brandel Chamblee et Phil Kenyon s’écharpaient sur Twitter, notamment parce que l’un mettait en avant les statistiques comme un révélateur terrible d’un niveau de jeu au golf, et l’autre, contestait le fait que l’on puisse faire dire ce que l’on veut aux chiffres. Cette semaine, c’est autour de Rory McIlroy de dévoiler la place considérable des chiffres dans son approche du parcours, et le choix de ses coups. Comment les chiffres peuvent-nous aider à mieux jouer au golf ?

Wentworth : Rory peut-il redevenir McIlroy ? - Crédit photo : Getty Images

Oui, Rory McIlroy a remporté un beau tournoi déjà cette saison. C’était le tournoi du PGA Tour, Arnold Palmer Invitational sur le prestigieux parcours de Bay Hill. Oui, son début de saison est loin d’être catastrophique, y compris sur le circuit européen, avec une belle deuxième place à Dubaï en début d’année. Est-ce que pour autant ses résultats sont à la hauteur des attentes que nous pourrions placer en lui ? Son début de tournoi à Wentworth dans le cadre du BMW PGA Championship, l’une des plus belles épreuves de l’année en Europe, donne une première indication de son niveau de jeu. Le vaincu malheureux du dernier Masters à Augusta peut-il redevenir le numéro un incontesté à courte échéance ?

Image : Fotolia Irlande du Nord

Pour un petit pays, l'Irlande du Nord occupe une place de choix sur la scène mondiale du golf, elle a produit trois champions cumulant six titres majeurs au cours de la dernière décennie : Rory McIlroy, Graeme McDowell et Darren Clarke. Le succès de l'Irlande du Nord n'est cependant pas du hasard, on y trouve certains des meilleurs parcours de golf du monde.

Patrick Reed remporte le Masters d’Augusta 2018 - crédit photo : Getty Images

Le texan de 27 ans remporte sa première veste verte après un putt décisif sur l’avant dernier trou du tournoi. Au départ du 72eme trou, Patrick Reed, en -15, a su conserver son avance magistralement acquise pendant les trois premiers tours. Sans être absolument brillant dimanche, Reed n’a pas failli, au contraire de McIlroy, très, très décevant sur ce dernier tour, alors que Jordan Spieth a réalisé dans le même temps, un dernier tour exceptionnel. Finalement, Reed s’impose avec un coup d’avance sur Rickie Fowler, l’autre animateur des derniers instants du Masters, premier à le saluer avant qu'il n'aille signer sa carte, et réaliser qu'il est le nouveau champion du Masters.

Masters Augusta 2018 : Rory McIlroy part à la chasse au grand-chelem - crédit photo : Getty Images fournie par TaylorMade

A 28 ans, Rory McIlroy court toujours après une victoire Augusta. C’est le dernier majeur qui manque à sa prestigieuse collection. En 2011, le monde entier pensait qu’il mettrait vraiment peu de temps pour se remettre de son dernier tour manqué alors qu’il était en position favorable. 7 ans plus tard, Rory doit encore se créer cette même occasion, et cette fois, la transformer pour de bon. C’est toujours son objectif numéro un !

McIlroy, prêt à en découdre en match-play et à Augusta, explique ses changements de matériel

Cette semaine, le nord-irlandais Rory McIlroy, tout juste vainqueur du Arnold Palmer Invitational à Bay Hill en Floride s’apprête à disputer au Texas, le championnat du monde de Match-Play DELL. De retour à son meilleur niveau, de retour dans le top-10 mondial (numéro 7 à l’OWGR), McIlroy pourra-t-il maintenir son niveau de performance élevé pendant deux semaines, et surtout ne pas brûler trop de carburant à quelques jours du Masters, dont il est redevenu l’un des favoris ? Il a livré quelques indications à son équipementier, depuis Austin, théâtre du WGC, et au cours d’un entretien qui nous a été transmis.

McIlroy remporte le Arnold Palmer Invitational 2018 après avoir pris une leçon de putting

Auteur d’un dernier tour parfait, lors du final du Arnold Palmer Invitational 2018 disputé à Bay Hill en Floride, Rory McIlroy a une nouvelle fois démontré qu’avec un putting en place, il pouvait dominer l’élite des meilleurs golfeurs, dont un Bryson DeChambeau très en vue, un solide Justin Rose, et surtout, un Tiger Woods de plus en plus consistant, sortie après sortie sur le PGA Tour. Pour gagner sa première victoire et lancer sa saison, Rory McIlroy a dû revenir aux fondamentaux de son putting avec le concours d'un génie du putting, Brad Faxon.

Pebble-Beach : Le Masters d’Augusta 2018 en point de mire pour les gauchers

Pour les connaisseurs du PGA Tour, le parcours de Pebble-Beach, théâtre ce week-end du ATT Pro-Am, tournoi très particulier dans le calendrier de la saison de golf, se dispute sur un parcours qui partage un point commun souvent décisif avec le parcours du Masters, Augusta… C’est un parcours plus favorable aux gauchers. Justement, cette semaine, deux gauchers ont terminé aux deux premières places. Ted Potter Jr s’est imposé devant Phil Mickelson, actuellement en très grande forme. A une semaine de la fin du « West Coast Swing » dont le final aura lieu à Pacific Palissades pour le Genesis Open. Revue de formes des principaux favoris à deux mois du Masters.

Omega Dubaï Desert Classic 2018 : McIlroy perd, Li gagne - Crédit Getty Images

Pour la septième manche de la saison de l’European Tour 2018, tournoi disputé au Moyen-Orient, à Dubaï pour l’Omega Desert Classic, un tournoi d’une dotation de 3 millions de dollars, Rory McIlroy ne sait pas trop s’il doit apprécier le verre à moitié vide ou à moitié plein. Dans une saison qu’il a lui-même annoncée pour être chargée, finalement deuxième du tournoi après avoir occupé la tête, McIlroy engrange les points de la Race To Dubaï, classement des meilleurs européens, et peut espérer revenir à la dixième place mondiale. Si la tendance est positive, McIlroy a encore du chemin à faire pour redevenir le numéro 1 incontesté…

Crédit photo : Abu Dhabi HSBC Championship - EGA

Le championnat de golf HSBC d'Abu Dhabi met en vedette cette semaine une pléiade d’étoiles, incluant Henrik Stenson, Justin Rose, Rory McIlroy, Dustin Johnson et Tommy Fleetwood. Cet événement est toujours traditionnellement depuis plus de dix ans, l'un des plus importants du début de saison. Avec le retour attendu de McIlroy sur le parcours pour une saison qu'il décrit volontairement comme chargé, avec Dustin Johnson en position de numéro un mondial et déjà vainqueur sur le tour américain, et Fleetwood comme tenant du titre, les meilleurs joueurs du monde vont essayer de lancer parfaitement la saison moyen-orientale qui coïncide pourtant avec le calendrier... européen.