Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Articles liés au mot clé « Francesco Molinari »

Un mercato 2019 des golfeurs professionnels sous le sceau des agents libres

Le ton a été donné avec le transfert de Justin Rose qui a quitté TaylorMade pour Honma. Ce n’est pas le seul mouvement déjà intervenu sur ce mercato 2019. L’américain Gary Woodland, classé autour du 40eme rang mondial, second du récent tournoi des champions à Hawaii, a signé chez Wilson, alors que l’italien Molinari teste actuellement des fers Callaway. Côté français, Raphael Jacquelin vient de poster une photo de son nouveau sac Srixon. Le marché promet d’être l’un des plus animés depuis plusieurs saisons…

WGC-HSBC Champions 2018 : Ils ont refait le match américains contre européens !

Non, non, ce n’est pas du golf, et c’est bien au badminton que les américains Brooks Koepka et Dustin Johnson, associés dans la même partie, ont défié les européens Justin Rose et Francesco Molinari, sur un terrain dessiné devant la chambre de commerce de Shanghai. Ce jeudi débutera le dernier championnat du monde de golf de la saison 2018, en présence du nouveau numéro un mondial, et de ses principaux rivaux. Koepka, tout juste vainqueur en Corée du Sud s’est dit enthousiaste à l’idée de rejouer. Son partenaire du jour sur le terrain de Badminton aura sans doute envie de mettre très vite un terme à ses aspirations de leadership golfique.

Classement mondial Golf: Comment ça marche et les enjeux de la fin de saison 2018

Comment déterminer avec précision quel pourrait être le meilleur golfeur du monde, dans un environnement sportif où n’existe pas un circuit professionnel unifié ? Tel est le casse-tête auquel s’est confronté le Royal et Ancient en 1986. Le classement mondial du golf professionnel est ainsi né, et a couronné 21 golfeurs depuis son origine.  D’ici à fin 2018, il reste un majeur et deux championnats du monde. Dustin Johnson peut-il être vraiment le meilleur golfeur de la planète, surtout sans gagner de majeur ?

3 majeurs…3 victoires par des joueurs sans contrats clubs : Tendance ou coïncidence ?

Patrick Reed, Brooks Koepka, Francesco Molinari, ces trois golfeurs viennent de remporter consécutivement les trois derniers tournois majeurs, et ce, sans avoir nécessairement un contrat complet et officiel avec une seule marque de matériel. Libre de leurs choix en apparences, est-ce que le fait de choisir ses clubs n’est pas la meilleure solution pour jouer au plus haut niveau ? N’est-ce pas au contraire une nouvelle technique de communication alimentée en sous-marin par les marques pour changer le logiciel qui a cours depuis des décennies sur le tour ?

Tiger Woods tout près de gagner son 15eme majeur à Carnoustie

Dimanche 22 juillet à Carnoustie en Ecosse, le monde du golf a failli trembler. Dix ans après sa dernière victoire en majeur à l’occasion de l’US Open 2008, Tiger Woods s’est retrouvé un temps en tête du British Open, et cela ne devait rien au hasard. Sur un parcours rendu difficile par le vent, le tigre qui avait réussi un début de journée idéal occupait la tête au moment d’attaquer les huit derniers trous. Finalement parti à la faute sur les trous 11 et 12, il a laissé pour un temps le soin à un autre de remporter un majeur. Pour ce qu’il démontre depuis le début 2018, et en particulier ce week-end, Woods est plus que jamais en mesure de s’imposer en tournoi. En l’espace de seulement huit mois, il est déjà de retour dans le top-50 des meilleurs golfeurs au monde.

Francesco Molinari devient le premier italien à remporter The Open Championship - David Blunsden/Actionplus/Icon Sportswire

Il aura fallu 147 éditions pour qu’un italien remporte The Open. L’histoire retiendra que c’est sur le parcours de Carnoustie où le français Jean Van De Velde aurait pu remporter la Claret Jug en 1999 que Molinari a finalement triomphé. Une juste récompense pour l’italien de 35 ans, pro depuis 2004 qui affiche une forme étincelante cette saison. Déjà vainqueur du BMW PGA Championship à Wentworth, et du Quicken Loans National sur le PGA Tour, Molinari sera assurément l’un des meilleurs atouts de l’équipe européenne de Ryder Cup à Paris, en septembre prochain. Quel chemin parcouru depuis Medinah en septembre 2012...

tiger-woods-putting-2018.jpg

Cette semaine, deux figures du golf mondial, un chroniqueur, et un guru du putting se sont opposées de manière très vive au sujet du putting de Tiger Woods. L’un assénant des statistiques froides et implacables, quand l’autre répliquait que l’on peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres. Sur le fond, à l’occasion du Quicken Loans National, tournoi du PGA Tour disputé près de Washington, Francesco Molinari s’est imposé avec huit coups d’avances sur le second, et dix sur Tiger. Ce débat sur le putting du tigre nous ferait pratiquement oublier qu’il a pris la quatrième place finale.

BMW PGA Championship : C’était la semaine de Francesco Molinari

En interview après sa victoire, le turinois de 35 ans a reconnu qu’il avait eu un brin de chance sur l’ultime trou du tournoi. Ceci étant, sa prestation tout au long du week-end à Wentworth a tout simplement été impériale. Ses coups de fers chirurgicaux sont venus à bout d’un Rory McIlroy qui pensait avoir fait le plus difficile, après deux premiers tours exceptionnels. Finalement, un remake du lièvre et de la tortue… L’italien bondit à la vingtième place du classement mondial, et assure quasiment sa place dans l’équipe européenne de Ryder Cup, en septembre prochain à Paris. Peut-il être justement un leader de l’équipe ?

Passage de Nike vers TaylorMade

Tiger Woods a rejoint Rory McIlroy parmi les joueurs sous contrat avec Nike pour le matériel de golf qui ont commencé à utiliser des bois TaylorMade. D’où vient ce subit engouement des pros, et surtout ce choix quasi-systématique en faveur de l'ancien rival, alors qu'il existe encore une dizaine de compétiteurs...