Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Articles liés au mot clé « ffgolf »
Ce mot clé contient 2 articles privés qui sont uniquement accessibles par les membres.

Licences golf 2018 : Pas d’effet boom lié à la Ryder Cup en France

On attendait les derniers chiffres des licences avec impatience. Y-allait-il avoir un effet Ryder Cup en 2018 ? Au moment de lancer son projet d’organisation dix ans plus tôt, la Fédération Française de Golf tablait alors sur un plan de croissance régulier pour atteindre 700 000 licenciés en 2022. En ouvrant le dossier statistiques des licences 2018 récemment publié, c’est la déception qui l’emporte. Pas de +10, +5 ou même +2% de croissance, mais un faible 0,6% qui illustre l’inadéquation de l’offre avec les besoins de la demande. N’est-il pas venu le moment d’un nouveau projet de développement avec de nouvelles têtes et de nouvelles idées ?

François Illouz lance le débat développement du golf post-Ryder Cup

En octobre 2016, François Illouz publiait un billet sur les réseaux sociaux, pour en quelque sorte alerter le golf français, sur la performance des joueurs du haut niveau, l’impact supposé de la Ryder Cup, et plus généralement sur le faible développement du golf en France. Janvier 2019, son nouveau billet intitulé « Bonne année au golf Français » reprend un certain nombre de constats qu’il formulait trois ans plus tôt, désormais à l’épreuve des faits. S’il épargne habilement Pascal Grizot, son plaidoyer implique directement l’actuel Président de la Fédération Française de Golf, et les membres de l’institution. Quelques jours après Bernard Pascassio, et sa lettre à l’encontre de l’European Tour, en plein contexte Gilets Jaunes, la France du Golf post-Ryder Cup se réveille avec la gueule de bois, et déboussolée. Il y a pourtant toujours de l’espoir.

Open de France 2018 : La dernière d’HNA

Seulement un an après son arrivée, le sponsor titre chinois HNA devrait confirmer son retrait dès 2019 du sponsoring de l’Open de France de golf, soit un an avant le terme de son accord initial avec le Tour Européen.  Amené par Keith Pelley dans la perspective de la Ryder Cup, et le déploiement de sa stratégie autour des Rolex Series, HNA argumente, tout comme Alstom auparavant, de difficultés financières pour justifier son retrait.  Il reste douze mois pour trouver une solution d’urgence dans le but de pérenniser l’édition 2019.

Le Ryder Cup Tour fait son Tour de France

Pendant deux jours à Lyon, place des Terreaux (1 et 2 juin), la Ryder Cup poursuit son tour de France des centres-villes, et ce, dans l’objectif d’aller à la rencontre des français, et faire parler du plus grand événement de golf. La Ryder Cup aura lieu en septembre prochain au Golf de Saint-Quentin-En-Yvelines près de Paris. A quatre mois de l’événement, il faut faire monter la mayonnaise. Si l’initiative est intéressante, elle manque encore de relais médiatique. C’est pourtant la bonne formule.

Le casse-tête des parents de futurs golfeurs et golfeuses pro en France

En 2018, au classement mondial masculin des meilleurs amateurs, on peut retrouver 205 jeunes français classés entre la 5913eme place (Maxime Le Provost) et la 57eme (Edgar Catherine). Pour les jeunes filles, le même classement indique 118 joueuses classées entre le 61eme rang (Agathe Laisne) et la 2273eme place (Marie Beauvalet-Boutourye). Derrière chacun et chacune de ses jeunes, se trouve une famille. Tous et toutes n’ont pas l’ambition de devenir professionnel de golf, mais disons que beaucoup y songent… Comme en témoigne une maman d’une de ces joueuses, en France, c’est un peu le parcours du combattant. Sous couvert d’anonymat, elle a souhaité apporter son témoignage.

La FFgolf adapte sa stratégie sportive pour viser le top-20 mondial

Jeudi 17 mai 2018 – Conférence de presse à Levallois-Perret au siège de la Fédération Française de golf, Jean-Lou Charon, et Pascal Grizot, entourés de Gwladys Nocera et Thomas Levet présentent les contours d’une nouvelle stratégie pour le développement du haut niveau en France. Une ambition : Propulser un, une ou plusieurs joueurs vers le top-20 mondial dans les 5 prochaines années. Un constat : Le haut niveau est toujours le meilleur moyen de doper la pratique d’un sport par le grand public. Une problématique : La FFG fait le constat d’un niveau de performance actuellement insuffisant, et se livre au passage à un début d’autocritique. La fédération veut hausser le niveau d'exigence avec les aspirants professionnels. 

Gagner à la maison ! Le parallèle entre le Golf Français et le Golf Espagnol

Il voulait absolument gagner. Le public voulait qu’il gagne. Jon Rahm Rodriguez a ressenti lors du dernier tour de l’Open d’Espagne 2018  toute l’attente, et même l’intensité du public espagnol. Au lieu de le tétaniser, cela l’a visiblement galvanisé. En ce début de saison, le golf espagnol professionnel semble rayonnant sous l’impulsion de plusieurs joueurs dans le top-100 mondial. La France a connu pareille expérience en 2004, 2005 et 2011 avec les victoires de Jean-François Remesy et Thomas Levet sur l’Open de France. Alors que pour Jon Rahm, cela semble marquer un début de cycle, dans le cas des deux français, c’était plutôt un aboutissement. Quels enseignements peut-on en tirer ?

Adrien Saddier, golfeur français parmi les leaders du dernier tour en termine avec son Open de France 2017

Le HNA Open de France vient de rendre son verdict. Pour une première, le spectacle a été au rendez-vous sur le parcours, et l’organisation a été plutôt de bonne facture, sans grosses fausses notes. Toutefois, un élément ajoute de l’ombre au tableau et interroge sur l’état de santé du golf dans notre pays : l’absence de public. Sans parler du prix des places qui n’est pas nécessairement l’explication, d’autres facteurs se cumulent et laissent craindre des lendemains qui déchantent, sans une réflexion, et une réaction à la mesure du défi qui attend toute la filière.

François Illouz sonne de nouveau la charge et cible la FFG

18 octobre – 26 avril 2016…six mois après avoir ouvert le débat sur la performance des golfeurs français au plus haut niveau, François Illouz, avocat brillant et ex-responsable de la fédération française de golf pour justement le haut niveau, golfeur amateur au passé brillant, champion du monde en duo avec Pascal Grizot, remet aujourd’hui sur la table la question des choix stratégiques portés par la fédération, et ses ex-collègues. Sans prendre partie, nous vous décryptons les points relatés par François Illouz, en invitant chacun à la retenue, et au contraire, à poursuivre le débat au moment où seul Alexander Levy est effectivement dans le top-100 mondial.

Nombre de licenciés golf en France en 2016: Vers l’inversion de la courbe ?

Cela pourrait rappeler une promesse électorale, pourtant il s’agit bien du nombre de golfeurs en France qui ne cesse d’aller dans le mauvais sens depuis 2012…La FFGolf a récemment publié le bilan de la campagne 2015 concernant les licences, et le résultat est encore négatif pour la troisième année consécutive. Cependant l’érosion a considérablement ralenti, laissant penser que le plus gros de la baisse est passé. Pour autant, peut-on espérer un rebond dès 2016 ? Nous avons analysé les chiffres des licences dans le détail, et recoupé avec des données sur les six premiers mois de l'année.