Posté par le dans Interviews

Le golf: C'est beaucoup plus que juste un sport, c'est un art de vivre!

Portrait de femmes qui sont à la fois actives, mamans, golfeuses, et impliquées dans le monde du golf.... Dans ce cadre, nous avons décidé de donner la parole à Kristel Mourgue d’Algue, golfeuse aux multiples casquettes et au parcours golfique prestigieux. Quelle est son activité ? Que pense-t-elle de la place des femmes dans le golf ? Quel regard porte-elle sur la filière golf pendant cette période difficile?

Découvrez nos formules d'abonnements

Un palmarès impressionnant

Kristel Mourgue d’Algue, fait partie de la quatrième génération des Mourgue d’Algue à faire du golf.

Son père, a créé le trophée Lancôme, et même le premier magazine de golf.

Il a été plus de trente fois champion de France, et a construit, en tant que développeur, de très nombreux parcours de golf, en France et à l’étranger.

Sa mère, suédoise, a disputé le championnat du monde de golf pour la Suède et ensuite pour la France. Elle a manqué de peu de remporter le championnat des Etats-Unis seniors, allant jusqu’en finale.

Kristel Mourgue d’Algue, quant à elle, a gagné deux fois le championnat de France sur le circuit européen, a remporté neufs titres de championne de France, et est arrivée troisième à l’Open de Pays de Galles.

Elle a également représenté la France à trois reprises au Championnat du monde.

Cette golfeuse prodige a étudié dans une faculté américaine grâce à une bourse, où elle a pu coupler études et golf de très haut niveau.

Elle a d’ailleurs également remporté le championnat national américain NCAA (un tournoi universitaire aux Etats-Unis).

Elle nous dévoile qu’il s’agit même de son plus beau souvenir de golf.

C’était l’une des premières françaises (et français) à partir étudier aux Etats-Unis, et cela lui a permis de ne pas avoir à choisir une carrière professionnelle, tout de suite après le bac.

Après avoir remporté la 30ème place au classement européen, Kristel Mourgue d’Algue a rejoint son père dans l’édition, ils ont publié ensemble le premier guide Peugeot des 1000 meilleurs golfs européens.

Ils ont ensuite étendu ce guide à l’échelle mondiale, avec le guide Rolex des 1000 meilleurs golfs dans le monde. 

Depuis trois ans, elle a débuté une activité en tant que consultante de golf.

Son rôle est de conseiller les sociétés qui souhaitent investir dans le golf en stratégie golf et médias.

Grâce à son expertise à la fois amateur et professionnelle, Kristel Mourgue d’Algue a développé une vision globale du monde du golf, et a acquis un réseau mondial dans ce domaine.

Elle écrit aussi des articles dans la presse nationale, et internationale sur des sujets golfiques variés.

Les Mourgue d’Algue sont également maintenant propriétaires du golf de Grand Saint Emilionnais, à Bordeaux.

Un grand cru signé Tom Doak, qui est connu pour être un des trois meilleurs architectes contemporains de golf au monde.

Ce golf est classé cinquième meilleur golf de France sur 600 autres golfs de l‘Hexagone.

Enfin, elle est "inspectrice" pour le support américain Golf Magazine, en charge de classer les meilleurs golfs au monde.

Avec un panel de 79 inspecteurs dont 4 femmes, et étant une spécialiste de l’architecture des golfs, Kristel Mourgue d’Algue teste et classe les golfs du monde entier.

Elle est également ambassadrice golf pour les hôtels BeachComber à l’Ile Maurice, qui s’avère être la première chaîne hôtelière créée là-bas, dans les années 1950.

Le golf, bien plus qu’une passion chez les Mourgue d’Algue

Cette passionnée d’architecture de golf ne se rappelle pas de la première fois où elle a tenu un club de golf, elle ajoute même:

« Pour nous, le golf c’est beaucoup plus que juste un sport. C’est un sport, un jeu, un art de vivre… ».

Ce qui lui plaît le plus dans le golf, c’est justement que ce n’est pas « qu’un sport ».

Le golf représente pour elle un jeu d’humilité, un jeu contre soi-même où on ne peut pas se mentir, un art de vivre qui fait voyager, un art à part entière grâce à l’architecture de golf.

C’est également un sport intergénérationnel que l’on peut pratiquer en famille, de 7 à 77 ans.

Au-delà des récompenses prestigieuses, le golf a beaucoup apporté à la famille Mourgue d’Algue.

Il leur a permis de partager une passion, quel que soit le niveau de chacun.

« Le golf est fédérateur et intra générationnel, il nous rapproche. Il nous permet de partager des moments géniaux en famille, pendant près de quatre heures, de voyager, et découvrir des destinations grâce au golf. C’est fabuleux ! »

Mais alors pourquoi l’architecture de golf passionne tant cette championne de golf ?

Elle nous explique que cela lui a permis de progresser, en s’intéressant et en comprenant  l’architecture des parcours.

Elle a appris à déjouer les stratégies des architectes. Elle a donc réalisé des meilleurs scores par la suite, et a amélioré sa pratique, et sa vision du jeu.

De par ses activités, Kristel Mourgue d’Algue est très active sur les réseaux sociaux.

Ce dont elle aime le plus parler, c’est évidemment d’architecture de golf.

Elle partage des points de vue sur cet art qui la passionne tant, car elle trouve qu’en France, on ne s’est pas encore beaucoup intéressé à cet aspect-là du golf.

Nous avons alors jugé important que cette golfeuse très active et impliquée dans la filière du golf, nous livre son regard sur la filière et la période actuelle.

Selon elle, la Fédération française de golf fait de son mieux en cette période difficile, que ce soit pour les licenciés que pour les golfs. E

lle juge formidable la relation que la fédération entretient avec ses licenciés via les réseaux sociaux, avec notamment les programmes proposés pendant les confinements.

« En tant que licenciés, c’est très agréable d’avoir du contenu dans ces périodes très difficiles, pour garder le lien ».

Elle a d’ailleurs remarqué au travers du golf de Grand Saint Emilionnais que la fédération tente d’aider la filière au mieux, et apporte un soutien important aux clubs, en réalisant un maximum de démarches pour les aider à traverser cette période.

Pour finir cet entretien, que pourrait nous dire Kristel Mourgue d’Algue sur la place des femmes dans le monde du golf ?

« Une fois de plus, la femme est l’avenir de l’homme » répond-elle instinctivement.

Elle explique ensuite que toutes les enquêtes réalisées à ce sujet démontrent que les clubs ont tout intérêt à attirer les femmes au golf.

« Ce sont les femmes qui amènent les enfants au golf le plus souvent. Si on attire les femmes au golf, elles y amèneront aussi leurs enfants, et inversement. » ajoute-elle.

La golfeuse pense donc avec conviction que si la femme vient au golf, c’est alors toute la famille qui viendra.

« Une étude américaine montre que la première difficulté des femmes au golf est de venir dans un club seule ».

Elle argumente alors que les clubs qui ont mis en place des cours collectifs 100% féminins, ont réussi à transformer ces femmes en golfeuses assidues.

Elle trouve cependant que les femmes sont dans l’ensemble assez représentées dans le monde du golf, que ce soit dans les médias ou à travers les campagnes de publicités, ou encore chez les marques.

Selon elle, le problème vient d’abord des clubs qui n’ont pas encore saisi l’importance d’attirer les femmes.

« Je ne suis pas partisane de la parité, je trouve que c’est artificiel comme concept. Je ne suis pas anti-féminisme non plus, mais je suis plus pour un mouvement naturel. »

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 384
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Masters 2020 : Tiger Woods, toujours le Maître d’A...
Masters 2020 : Dustin Johnson en contrôle avant le...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.