Posté par le dans European Golf Tour

Le calendrier 2020 de l’European Tour manque sa cible, mais replace l’Open de France en juillet

Désormais réellement considéré comme le « second » circuit professionnel après le PGA Tour, l’European Tour a pourtant une carte à jouer avec le remaniement du calendrier du circuit nord-américain. Alors que ce dernier se termine beaucoup plus tôt depuis cette année, l’European Tour a une fenêtre ou une chance à saisir, dans ce qui pourrait devenir peut-être un jour, un circuit mondial unifié. Pour cela, Keith Pelley le sait bien ! Il faut développer le concept des Rolex Series ! En 2020, le prochain calendrier n’arrive pourtant pas à atteindre l’objectif fixé initialement, 10 dates au lieu de 8 ! L’Open de France manque toujours à l’appel dans ce décompte, de même que l’Open d’Allemagne, pourtant le plus grand pays golfique d’Europe Continentale.

Découvrez nos formules d'abonnements

Le prochain calendrier du circuit européen professionnel vient d’être dévoilé, et il marque deux informations importantes : Le nombre de Rolex Series n’augmente pas comme prévu initialement par Keith Pelley, et l’Open de France revient à sa date préférentielle, en juillet.

On peut imaginer que le tollé provoqué en France par le déplacement de la date en Octobre, le lobbying de l’influent Bernard Pascassio, et le retour d’un sponsor titre enfin trouvé (Amundi) ont contribué à faire changer d’avis le comité européen.

Le « French » reviendra donc bien du 2 au 5 juillet 2020, et fait étonnant de l’annonce de l’European Tour, le parcours n’est pas officialisé (TBD pour To be determinated).

On imagine mal la Fédération Française de Golf ne pas vouloir imposer son « Golf National », et autoriser une nouvelle rotation de l’Open dans différents golfs de l’hexagone.

Il y a donc fort à parier que cette incertitude soit levée rapidement, pour ramener l’Open de France à Saint-Quentin-En-Yvelines.

Cependant, faut-il se réjouir d’un retour de l’Open de France tout début juillet ?

A cette même date, se tiendra le WGC-StJude, un championnat du monde qui réunira les meilleurs golfeurs, et la plus grande attention médiatique et internationale.

L’Open de France rentrera donc directement en conflit avec un plus gros événement golfique, donnant de lui l’image d’un tournoi de second plan.

Cela étant, l’Open de France a toujours eu du mal à attirer les 50 meilleurs golfeurs du monde, et en particulier américains.

La conséquence pourrait toutefois être ailleurs, et consacrer l’absence des golfeurs dans le top-50 à 100, ce qui dans ce cas serait plus préjudiciable au tableau français.

Comme l’indiquait Raphael Jacquelin au cours de notre émission exclusive « Raphael : Une vie sur le tour », les sponsors pourraient plus facilement soutenir un « gros » tournoi en France, à condition de s’assurer d’avoir 80 à 90% du meilleur champ de joueurs possibles.

C’est donc toujours un peu l’histoire du chat qui se mord la queue, et le calendrier n’arrange décidément pas le sort de l’Open de France, toujours considéré comme un « petit » tournoi.

Les membres du board de l’European Tour se sont dit tout au long de cette année « Ah, ces français, ils s’énervent vraiment », et du coup, font machine arrière sur la date. Demain, il pourront se dire « Ah, ces français, ils ne sont jamais contents. »

Et pour cause, la question de l’Open de France n’est toujours pas posée comme un point névralgique dans le calendrier européen, et pour au moins trois raisons : La position géographique centrale de la France en Europe, le fait que même si c’est un « petit » pays au regard des anglo-saxons, la France est le deuxième plus gros contingent de golfeurs en Europe Continentale après l’Allemagne, et enfin, malgré l’absence de progression forte du nombre de licenciés dernièrement, la France reste un gisement de croissance à exploiter, et comme il n’y en a pas beaucoup d’autres en Europe !

Ce calendrier 2020 se résume finalement à cela : Des ajustements de dates, et pas d’annonces fortes. C’est surtout le reflet de la situation d’échec relative et actuelle de Keith Pelley, le directeur de l’European Tour.

Au moment de la création des Rolex Series, il avait lui-même annoncé pour objectif de porter dès 2018, le format à 10 épreuves.

Deux ans après cette date cible, le format reste à 8 épreuves, notamment parce qu’en France, et en Allemagne, les deux locomotives du golf en Europe Continentale, le compte n’y est pas !

Personne n’est dupe de la situation de l’Open d’Italie, toujours considéré comme Rolex Series alors que le golf Italien est en crise financière dans la perspective d’accueillir la Ryder Cup.

Il y a fort à parier qu’après l’édition italienne, l’Open d’Italie connaisse le même sort que l’Open de France, faussement dopé pour l’occasion.

Les Rolex Series pourraient alors tomber de 8 à 7, marquant un coup terrible contre le projet de Pelley, qui a de plus en plus de mal à retenir les meilleurs golfeurs européens, à l’image de Rory McIlroy et Paul Casey.

La seule chance de Pelley vient peut-être d’un coup de pouce inattendu du PGA Tour, qui en concentrant son propre calendrier pour se terminer avant la fin de l’été, laisse un espace libre à l’automne pour faire exister l’Europe, en première ligne golfique.

Quatre ans après avoir lancé les Rolex Series, il ne faut pas parler d’échec.

Cela reste un grand pas en avant, et même le salut de l’European Tour.

Toutefois, l’économie du golf en Europe démontre qu’elle ne peut pas supporter une telle course en avant, avec des dotations à plus de 7 millions de dollars par épreuve.

Si la question se pose en France, elle se pose tout autant en Allemagne, l’autre grand oublié des Rolex Series, et depuis 2016, début du format.

Le Porsche European Open aurait pourtant le profil d’un tournoi Rolex Series. Les Allemands hésitent à passer le pas.

Pour le moment, l’European Tour arrive à simplement à masquer son incapacité à aller de l’avant en faisant quelques corrections de dates. L’Andalucia Masters, le Trophée Hassan II, le Scandinavian, le British Masters, et donc l’Open de France glissent.

En 2020, il faut ajouter un événement particulier au calendrier : Les Jeux Olympiques de Tokyo ! Toujours un dilemme pour le monde du golf qui ne sait pas très bien comment intégrer ce format dans son calendrier.

En l’occurrence, les Jeux se disputeront la même semaine que l’un des plus gros tournois du calendrier européen : Le British Masters !

Ce nouveau calendrier 2020 n’est donc pas un événement en soi, en attendant enfin un circuit mondial unifié, quitte à ce que la première partie de l’année se joue aux USA, puis une partie en Europe, et enfin une partie en Asie.

Le point culminant de la saison sera bien entendu la Ryder Cup, fin septembre aux Etats-Unis. Nous verrons alors si le nouveau calendrier américain permet aux joueurs d’arriver en meilleure forme, sachant que le fait de jouer à domicile est bien entendu crucial.

Calendrier 2020

Dates    Tournois           

Nov. 28 – Déc. 1             Hong Kong Open           

Nov. 28 – Déc. 1             Alfred Dunhill Championship    

Déc. 5 – 8           Afrasia Bank Mauritius Open    

Déc. 19 – 22      Australian PGA Championship  

Jan. 9 – 12          South African Open hosted by the City of Johannesburg

Jan. 16 – 19       Abu Dhabi HSBC Championship*           

Jan. 23 – 26       Omega Dubaï Desert Classic     

Jan. 30 – Fév. 2 Saudi International Powered by SBIA    

Fév. 6 – 9           ISPS Handa Vic Open    

Fév. 20 – 23       WGC – Mexico Championship

Fév. 27 – Mars 1 Oman Open   

Mars 5 – 8          Commercial Bank Qatar Masters            

Mars 12 – 15     Magical Kenya Open     

Mars 19 – 22     Hero Indian Open         

Mars 25 – 29     WGC – Dell Technologies Match Play    

Avril 9 – 12        The Masters Tournament          

Avril 16-19         Maybank Championship            

Avril 23-26         Volvo China Open         

Avril 30 – May 3 Estrella Damm N.A. Andalucia Masters hosted by the Sergio Garcia Foundation

Mai 9-10             GolfSixes Cascais           

Mai 14-17          PGA Championship       

Mai 21-24          Made in Denmark         

Mai 28-31          Dubaï Duty Free Irish Open*     

Juin 4-7               Trophée Hassan II         

Juin 11-14          Scandinavian Invitation

Juin 18-21          U.S. Open         

Juin 25-28          BMW International Open          

Juillet 2-5           Open de France

Juillet 2-5           WGC – FedEx St. Jude Invitational          

Juillet 9-12         Aberdeen Standard Investments Scottish Open*            

Juillet 16-19       The 149th Open Championship

Juillet 30 – Août 2 Betfred British Masters hosted by Lee Westwood

Juillet 30 – Août 2          Jeux Olympiques           

Août 6-9             Tournoi à confirmer au Royaume-Uni

Août 13-16         Tournoi à confirmer

Août 20-23         D+D Real Czech Masters            

Août 27-30         Omega European Masters         

Sept. 3-6            Porsche European Open            

Sept. 10-13        BMW PGA Championship*       

Sept. 17-20        KLM Open        

Sept. 25-27        Ryder Cup         

Oct. 1-4              Alfred Dunhill Links Championship        

Oct. 8-11            Italian Open*   

Oct. 15-18          Mutuactivos Open de Espana   

Oct. 22-25          Portugal Masters          

Oct. 29 – Nov. 1 WGC – HSBC Champions          

Nov. 5-8             Turkish Airlines Open* 

Nov. 12-15         Nedbank Golf Challenge hosted by Gary Player*            

Nov. 19-22         DP World Tour Championship, Dubaï*

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 302
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Le rêve des golfeurs en automne et en hiver : alle...
Le Skins Game : Un challenge qui peine toujours à ...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.