Posté par le dans Golf en France

La filière golf en France adopte des mesures en conséquence de l'épidémie de COVID_19

Dans la foulée de la déclaration solennelle du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, incitant les Français à se protéger face à la propagation du virus COVID_19, les acteurs de la filière golf mettent en place des directives visant à protéger les golfeurs, et les golfeuses. Au premier rang, la Fédération Française de Golf n’a pas tardé à annoncer des mesures de reports des épreuves sous sa responsabilité, et au moins jusqu’au 31 mai 2020.

Découvrez nos formules d'abonnements

Tout à fait naturellement, la filière golf se met au diapason de la société française, et se prépare à vivre plusieurs semaines selon un rythme inédit.

Ce 13 mars, la FFGOLF a donc publié un communiqué pour annoncer le report des compétitions de golf visant à déterminer un champion de France, un champion régional ou encore départemental, masculin et féminin.

Seront aussi reportées les épreuves fédérales individuelles ou collectives, les compétitions interclubs directement organisées par la FFGOLF, les ligues ou les comités départementaux.

Dans le même esprit, les Grand Prix et les épreuves internationales pour les jeunes seront remis à plus tard.

La Fédération entend suspendre/reporter au maximum les rassemblements de jeunes golfeurs et golfeuses.

S’agissant des épreuves seniors, la FFG se sent obligée de rappeler qu’elle n’a pas à s’immiscer dans la vie des clubs, mais sous-entend fortement qu’il serait préférable de suivre les instructions du Président de la République, et remettre à plus tard.

Comme le précise les responsables et experts sanitaires, la crise pourrait durer 8 semaines.

Il s’agit principalement d’un effort de « court terme » pour épargner un maximum de vies.

A cette heure, la France compte plus de 3600 cas dont 154 dans un état grave, et malheureusement 79 décès.

Pour les compétitions de clubs, la FFG rappelle qu’elle ne peut interdire, d’autant que certaines compétitions de classements regroupent moins de dix personnes, et ne donnent pas lieu à des remises de prix.

En revanche, elle rappelle que les compétitions de clubs qui donnent lieu à des remises de prix ne doivent pas excéder 100 personnes, tout en invitant à nouveau au bon sens, et implicitement à reporter.

Dans ce sens, il semble, selon nos informations, que la société Blue Green ait déjà décidé de reporter toutes ses compétitions, qui avaient lieu au sein de ses golfs.

A cette heure, Blue Green n’a pas publié de communiqué officiel à ce sujet. Notre information n’est donc pas encore vérifiée.

Dans ce cadre, nous-même, JeudeGolf, organisateur pour la première fois de MyGolfTest Démo Days, événement qui devait réunir plus d’une centaine de personnes au Golf Club de Lyon du 16 au 17 mars, en présence de 10 marques, avons pris la décision de reporter cet événement, et avant l’allocution du Président, conscient qu’il n’était pas approprié d’organiser une telle réunion, avec le risque de se passer des clubs de mains en mains toute la journée, et faire courir des risques inutiles à nos invités, nos abonnés, les membres du club, les démonstrateurs des marques, et nos collaborateurs.

Dans le même état d’esprit, la direction du Mondial du Golf, sous l’impulsion de Clément Moulé de La Raitrie avait déjà pris l’initiative d’annuler son événement, et une semaine plus tôt.

« C’est avec beaucoup de déception et de tristesse que nous avons décidé, de commun accord et après consultations des principaux partenaires de l’événement, d’annuler l’édition 2020 du Mondial du Golf. La non-possibilité de venue des exposants issus des zones à risque (Italie et Chine), les nombreux désistements liés à la situation actuelle et aux difficultés économiques qu’elles engendrent pour les acteurs du tourisme en France et à l’étranger font que, à notre grand regret, nous ne sommes pas en mesure d’assurer un événement de qualité pour les visiteurs et les derniers exposants souhaitant la tenue de l’événement. »

D'autres ont fait des choix différents. Nous avons appris aujourd’hui, 13 mars 2020, que la société GolfPlus avait néanmoins maintenu son événement GolfPlus Fitting Days, prévu jusqu’au 14 mars, au Golf de Longchamp.

Seule la société PING avait décidé d’annuler sa participation au dernier moment, et pour suivre la logique se précaution sanitaire.

Les autres marques s’en remettaient au jugement des organisateurs, et notamment à savoir le filtrage des participants, et la mise à disposition de gels hydroalcooliques, sous la responsabilité des organisateurs.

Dans l’après-midi, le journaliste du Journal du Golf, Benjamin Cadiou a posté un message sur Twitter pour indiquer un cas de COVID_19 parmi le staff, et la fermeture du golf à 18h.

A 21 heures, le post du journaliste avait déjà disparu de sa page Twitter, de sorte qu’à cette heure, cette information n’est plus vérifiable, et doit donc être prise avec une extrême prudence.

Sur le site Internet du Golf de Longchamp, vous pouvez lire ce soir une information concernant la fermeture du golf jusqu’à nouvel ordre, et par mesure de sécurité.

La direction du golf considérant être concernée par la mesure visant à interdire les rassemblements de plus de 100 personnes, et du fait de la nature du practice qui dépasse très souvent ce nombre, et en temps normal.

Par ailleurs, depuis quelques heures, les membres de clubs reçoivent des mails de la part de leurs directeurs ou équipes de gestion, qui prennent eux-aussi des dispositions fortes pour les protéger.

C’est le cas du UGOLF de Mionnay qui multiplie les communications pour annoncer dans un premier temps l’annulation des regroupements juniors, les cours collectifs et individuels de l’école de golf, et toutes les compétitions jeunes, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Le golf réfléchit à l’opportunité de réaliser des vidéos d’instructions à destination de ses élèves.

Si le golf reporte ses principales compétitions, il reste ouvert, et les cours adultes demeurent possibles.

S’agissant des premières dates du Srixon Texas Scramble Tour 2020, nous n’avons pas à cette heure d’informations qui indiqueraient le report des premières dates.

Comme le précise la FFGOLF, il appartient à chaque golf de prendre la décision de maintenir ou pas les rendez-vous, en fonction du nombre de participants.

Au-delà du report des tournois professionnels en Europe ou aux Etats-Unis, le golf amateur se prépare à adapter son fonctionnement pour les prochaines semaines, et notamment limiter les occasions de propager la pandémie.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 391
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Le PGA Tour se met à l’arrêt en raison du coronavi...
#NoGolf en France : Une raison sanitaire et aussi ...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.