Posté par le dans Voyages golf

COVID_19 : Quels sont les pays de l'espace Schengen qui redeviennent accessibles ?

Petit à petit, l’étau sur le tourisme golfique en Europe semble pouvoir commencer à se desserrer en ce mois de mai 2020. À ce stade, les marchés touristiques européens dépendent encore totalement des liaisons aériennes, et des décisions gouvernementales. Apparemment certains marchés de golfeurs voyageurs, dont le marché britannique, plus résilient et avec des compagnies aériennes plus robustes, pourraient vraisemblablement profiter de l’aubaine pour accroître leur trafic vers les destinations d’Europe du Sud.

Découvrez nos formules d'abonnements

Pour le moment, pour les golfeurs français qui souhaitent faire un voyage de golf en Europe ou ailleurs dans le monde, et même si l'Europe veut relancer l'économie et le tourisme en rouvrant progressivement les frontières, tout n'est pas si simple.

Si certains pays comme l’Italie prévoient de rouvrir leurs frontières rapidement, les autorités françaises restreignent toujours les sorties du territoire pour les ressortissants français, en nous demandant de ne pas anticiper de vacances à l’étranger.

Il est à noter cependant que le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, laisse entrevoir une lueur d’espoir en déclarant que le français n’auront pas le droit de voyager en dehors de la France jusqu’à la mi juin au minimum, mais de là en déduire que nous pourrons sortir de France à partir de cette date, il y a encore un grand pas…

Les Britanniques sont sans aucun doute les plus passionnés de notre sport et avec le plus grand désir de recommencer à voyager pour jouer au golf, le Portugal et l’Espagne étant parmi les principales destinations pour leurs vacances de golf.

Il est également clair que les Scandinaves, une fois qu'ils auront à nouveau rétabli les conditions pour voyager, et parce qu'ils ne peuvent pas jouer au golf dans leur pays pendant l'hiver, devraient reprendre leurs voyages de golf cet hiver.

Les réalités sont différentes d'un pays à l'autre, l'Espagne ne sachant toujours pas exactement quand rouvrir. Le Royaume Uni et l'Irlande sont également « bloqués ».

La Suède n'a même pas fermé les parcours de golf, la réalité étant totalement différente, car ils ont eu le plus grand nombre de joueurs sur les parcours de golf jamais enregistrés au cours des premiers mois d’une année.

Le Danemark, en revanche, a fermé ses parcours de golf un mois seulement, et le retour au jeu a connu une grande affluence.

Dans les pays terres d’accueil de voyages de golf, les opérateurs sont unanimes à considérer qu'il devrait y avoir une plus grande flexibilité dans les conditions de réservation, comme par exemple permettre des annulations plus proches de la date d'arrivée, et aussi devoir être préparés pour des voyages réservés à la dernière minute.

L'Italie prévoie de s’ouvrir aux pays Schengen le 3 juin 2020

Depuis le 18 mai, les parcours de golf sont maintenant ouverts dans toute l’Italie, avec également les bars et les restaurants ouverts à l'intérieur des clubs de golf. Même si les compétitions ne sont pas encore autorisées.

À partir du 18 mai, les italiens peuvent se déplacer sans limites à l'intérieur de leur région. Et à partir du 3 juin, il n'y aura plus de restrictions régionales (sauf en cas de nouvelles décisions du gouvernement) et il y aura également une réouverture des frontières à tous les citoyens de l'espace Schengen, sans quarantaine ni auto-certification.

L'industrie du tourisme italien peut donc redémarrer lentement, avec l'ouverture des frontières de l'espace Schengen et la disponibilité d'hôtels, de restaurants et de parcours de golf, des bars, magasins, plages, gymnases, salons de coiffure et de beauté.

En Espagne

Le golf est de retour sur la Costa del Sol et les golfeurs peuvent enfin se diriger vers le premier tee de départ, avec plus d'enthousiasme que jamais.

Le 18 mai, les clubs de golf de la Costa del Sol ont ouvert leurs parcours conformément aux nouvelles mesures de sécurité de l'Office du tourisme de la Costa Del Sol et de la RFGA (Fédération royale andalouse de golf). Ainsi, 90% des parcours de golf sont désormais ouverts.

La première destination golfique du sud de l'Europe, avec la plus forte densité de parcours de golf d'Europe continentale, ouvre ses portes et ses fairways au cours de cette importante première phase.

L'Office du tourisme de la Costa del Sol et la RFGA sont ravis d'annoncer que, depuis le 18 mai, quatre-vingt-dix pour cent des clubs de golf de la Costa del Golf prennent désormais des réservations et ont incorporé tous les aspects requis dans le protocole officiel pour la réouverture comme prescrit par le gouvernement espagnol, ce qui permet aux golfeurs de profiter de leur jeu, avec une garantie de santé et de sécurité.

Les gestionnaires des parcours de golf, en coopération avec RFGA et IAGTO, et sous la tutelle de l'office de tourisme de la Costa del Sol, ont travaillé ensemble à l'établissement de politiques communes en matière de flexibilité en matière de réservation et d'annulation, dans le but d'encourager les Golfeurs espagnols et étrangers à réserver leur séjour de golf dans cette destination de golf, dès que les conditions permettront un accès facile, en avion, en train ou en voiture.

Neuf semaines après le début du verrouillage général, l'Andalousie où environ 90% des parcours de golf sont déjà ouverts, a entamé un processus de désescalade qui se déroulera progressivement jusqu'à fin juin, en 4 phases établies par le gouvernement espagnol.

La réouverture des parcours de golf dans toute la région est désormais autorisée, et les 8 provinces d'Andalousie sont incluses à ce moment dans la 1ère période de désescalade, ce qui permet l'ouverture d'installations sportives de plein air dans des conditions limitées.

Début mai, le gouvernement espagnol a approuvé la prorogation de l'état d'urgence pour la quatrième fois depuis sa première proclamation le 14 mars afin de maîtriser la crise sanitaire. La prochaine date limite sera fixée à minuit le 24 mai. Plus d'extensions peuvent avoir lieu.

Les îles Canaries sont l'une des zones les moins touchées par le Covid-19, donc Gran Canaria Golf, heureux d'annoncer que le Real Club de Golf de Las Palmas et Maspalomas Golf ont été les premiers parcours de golf de l'île à commencer à recevoir des golfeurs la semaine dernière.

Cela est conforme à la prochaine phase annoncée par le gouvernement espagnol avec l'ouverture d'installations sportives en plein air. Tous les clubs de Gran Canaria qui ouvrent sont conformes aux nouveaux codes de santé et de sécurité.

Toute la Région de Valence est passée à la phase 1. Cela permet la réouverture des parcours de golf dans les zones où ils étaient restés verrouillés la semaine précédente en raison des restrictions de la phase 0.

Un groupe de 12 parcours de golf reprendra ses activités au cours de cette semaine du 18 au 24 mai. Ils se joignent aux 13 parcours qui ont déjà rouvert la semaine dernière, pour faire une offre totale de 25 parcours de golf ouverts dans la région de Valence.

À Majorque, ce sont 19 parcours de golf qui sont prêts à vous accueillir. À partir du 11 mai, il est possible de revivre notre grande passion à Majorque. Majorque est l'un des endroits d'Espagne où le taux d'infection est le plus faible.

Tous les parcours sur l'île ont été réadaptés, et leurs protocoles de sécurité et d'hygiène ont été mis à jour pour respecter strictement les réglementations établies dans la lutte contre Covid-19.

Portugal

Si pour les touristes français, le Portugal bénéficie de conditions exceptionnelles pour un séjour de golf, l’incertitude est toujours bien là en ce qui concerne les prochaines vacances d’été à l’étranger.

Le gouvernement portugais a décidé d'adopter un assouplissement progressif des mesures adoptées pour lutter contre la pandémie Covid-19.

La Fédération portugaise de golf (FPG) avait annoncé fin avril le plan de reprise progressive de la pratique du golf, qui comprend dans la première phase la réouverture conditionnée des parcours de golf en mai, et dans la seconde, le retour à la compétition en juillet.

Le 18 mai, le Portugal a franchi une nouvelle étape importante dans le processus d'ouverture progressive de l'économie et de la vie sociale.

Coïncidant avec la Journée internationale des musées, cette nouvelle phase est marquée par l'ouverture non seulement des musées, mais aussi de toutes les autres installations culturelles telles que les monuments, les galeries d'art, les palais et les églises.

À cette date, des restaurants, cafés, pâtisseries, terrasses et établissements commerciaux jusqu'à 400 mètres carrés pouvaient également ouvrir leurs portes.

Selon une déclaration de Turismo de Portugal, « c'est la deuxième fois qu'une ouverture progressive et contrôlée, après celle du 4 mai, où des commerces locaux, des librairies, des coiffeurs, des instituts de beauté, des bibliothèques, activités nautiques, les parcours de golf, taxis, loueurs de voitures, et certains services publics et transports, avec des résultats très positifs ».

Le Portugal n’envisage pas de mettre en place une forme de quarantaine, mais si les aéroports sont ouverts pour les vols en provenance de l’UE, et donc de la France, cependant à ce jour, ces vols sont restreints par les autorités françaises.

Islande

Les plus de 60 parcours de golf dans toute l'Islande sont ouverts au public, en attendant les dernières nouvelles du gouvernement.

Le gouvernement islandais vient d’annoncer qu'il comptait commencer à assouplir les restrictions sur les arrivées internationales au plus tard le 15 juin 2020, tandis qu'à partir du 15 mai, certains professionnels arrivant en Islande, notamment des scientifiques, des cinéastes et des athlètes, sont éligibles pour une quarantaine allégée.

Pour le ministre du Tourisme : « Lorsque les voyageurs reviennent en Islande, nous voulons avoir tous les mécanismes en place pour les protéger avec les progrès réalisés dans la lutte contre la pandémie. La stratégie de tests en Islande, de traçabilité et d'isolement à grande échelle s'est révélée efficace jusqu'à présent. Nous voulons nous appuyer sur cette expérience de création d'un endroit sûr pour ceux qui veulent changer de décor après ce qui a été un printemps difficile pour nous tous ».

Au plus tard le 15 juin 2020, les voyageurs devraient avoir le choix entre une quarantaine de deux semaines ou un test de dépistage du virus à leur arrivée, ou encore prouver autrement qu'ils sont indemnes d'infection au coronavirus.

Les voyageurs devront probablement télécharger et utiliser l'application de traçage officielle déjà utilisée par 40% de la population islandaise.

Les derniers détails sur l'assouplissement des exigences de quarantaine pour les voyageurs seront annoncés d'ici la fin mai.

Avec seulement trois infections confirmées en mai, les autorités islandaises souhaitent maintenir les progrès réalisés jusqu'à présent dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

Les mesures de dépistage pour les voyageurs seront fréquemment revues pour s'assurer que la pandémie reste sous contrôle, et toutes les mesures tiendront compte de l'état de la pandémie et des restrictions de voyage en vigueur dans d'autres pays.

Ces mesures n'empêchent pas l'option d'ouvrir bilatéralement les frontières entre les pays exempts de coronavirus.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 340
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Kady, assistant personnel du golfeur : La nouvelle...
Olivier Raynal : Avec le confinement, le besoin de...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.