Posté par le dans Accessoires Golf

JeudeGolf a 10 ans et déménage !

Le 4 juillet 2010, je procédais à la première mise en ligne d’un nouveau site Internet, JeudeGolf.org au nom choisi pour évoquer le fait que le golf est et était avant tout un jeu. JeudeGolf devait être avant-tout un site d’information francophone, dans un temps, un autre temps, où peu de sites français émergeaient sur le golf, dans un océan de contenus anglophones. C’était il y a 10 ans, et depuis le golf sur Internet a changé de manière spectaculaire, que peu et même aucun aurait prédit. 2010-2020, c’est donc une première tranche de vie complétée par JeudeGolf.org. Pour démarrer la décennie suivante, JeudeGolf a justement déménagé dans un nouveau studio/laboratoire de performance dédié au Golf, à Caluire, en région Lyonnaise, et qui se voudra accessible à ses abonnés.

Découvrez nos formules d'abonnements

Un anniversaire à partager avec vous…

Ci-après, nous avons réalisé une petite vidéo pour vous inviter à votre tour à prendre la parole, et me décrire votre vision du site, de ses 10 ans, de vos coups de cœurs, de vos souvenirs, ou tout simplement partager ce moment d’anniversaire avec nous.

Vous pouvez m’adresser votre vidéo via Facebook ou via Whatsapp ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Cette séquence sera compilée avec les vidéos déjà reçues pour créer plusieurs clips diffusés prochainement pour fêter les 10 ans, et ainsi vous donner la parole.

Un nouveau studio de performance golf à Caluire (69)

Début juillet, nous avons déménagé le laboratoire/studio de Miribel à Caluire pour une surface augmentée du double (90m2 de surface utile), et en prévision d’installer de nouveaux équipements technologiques, en plus du Trackman 4. (Exemple : Sam Putt Lab, HackMotion, HoleMorePutts, BodyTrack et une surprise)

Ce studio permettra d’augmenter notre capacité à produire des contenus et des tests innovants, et toujours en toute indépendance.

Ce lieu se voudra une maison accessible à nos abonnés, et passionnés de golf pour continuer à décupler les échanges.

Pendant le confinement, nous avons d’ailleurs activé le groupe Whatsapp, les Amis de JeudeGolf, pour créer du lien entre les membres de la rédaction, et les abonnés désireux de nous interpeller directement sur des articles à traiter, ou des questions liées au média ou au golf.

Cet été, nous allons aménager le studio, et j’aurai donc l’occasion de vous écrire à nouveau pour vous indiquer quand il sera opérationnel.

Les premières années de JeudeGolf

Cet anniversaire plus que tout autre me touche. 10 ans, une décennie, pour un média, c’est un premier cap, que j’aurai la relative faiblesse de considérer comme une étape de maturité, et de légitimité.

En dix ans, beaucoup de sites se sont créés, et beaucoup ont aussi malheureusement déjà fermé.

Si vous êtes familier de l’actualité, de l’information, et particulièrement des médias, vous savez sans doute que déjà en 2010, le monde des magazines était dans une crise profonde.

Justement Internet est venu bouleverser le fragile équilibre de la presse papier. Jusqu’en 2010, j’étais moi-même Directeur Marketing pour des enseignes de vente à distance, et par catalogue papier.

Je venais donc du métier du papier !

Et au cours d’un rendez-vous avec mon interlocuteur de La Poste, ce dernier m’avait annoncé que la baisse du courrier autour des supports papier était déjà en baisse en 2010… du niveau prévu pour les 5 ans à venir !

Il fallait être aveugle pour ne pas considérer que le monde était en train de changer, et qu’Internet s’était déjà en fait imposé…

J’avais perçu qu’il manquait « quelque chose », un site pour parler de golf, alors que sur les boites de balles, la traduction du tee au green se transformait le plus souvent « du terte au vert » !

Le marketing du matériel de golf était à son âge d’or.

Aucune ou peu de contradiction, et un discours biblique sur la performance… tout était merveilleux, et pourtant, les golfeurs et les golfeuses commençaient à s’interroger sur l’authenticité de ce discours.

Ils et elles ne gagnaient pas nécessairement 15 mètres par an, et à chaque nouveau driver. Il manquait un site de golf pour poser ces questions.

Le premier site était « grossier » dans sa forme. Il convient de le regarder avec les yeux de l’époque. Depuis 10 ans, Internet a beaucoup changé.

Je débutais avec très peu de moyens, et je devais tailler « la roche », jour après jour, pour définir, une forme, un fond, et en fait une obsession : Créer de la valeur ajoutée.

Pour créer de la valeur ajoutée, il fallait déjà commencer par cultiver la valeur différenciatrice.

Au départ, forcément une aventure personnelle, mais avec le secret espoir d’en faire une aventure plus collective, et plurielle.

Placer le journalisme avec un grand J au centre, et en face du lecteur, le client final.

Pendant trois ans, j’ai tâtonné, cherché, posé les premières pierres, mais aussi porté par le succès rapide du site en termes d’audience sur un marché de niche, et qui n’excédait pas 400 000 licenciés.

5000 visiteurs de juillet à décembre 2010, puis 50 000 en 2011, et 100 000 en 2012…

Au bout de trois ans, une autre réalité s’est imposée à moi.

Après un premier voyage au salon du golf 2012 à Paris pour présenter mon site aux acteurs et institutions du marché, les principaux, et reçu un accueil glacial, j’ai fait le constat que la publicité ne pourrait pas être un modèle économique unique pour ce média de golf sur Internet, et qui mettrait l’authenticité au cœur de sa ligne éditoriale.

2012 a été ma chance de comprendre qu’en parallèle, dans un domaine différent, Mediapart avait réussi ce qu’aucun autre média en France n’avait réussi depuis plusieurs années : Être rentable !

Comment ont-ils fait ? Simplement en rappelant que le journalisme d’investigation avait une valeur ajoutée, et qu’elle méritait d’avoir un prix, quel que soit le support, papier ou digital.

C’est devenu ma doctrine, et je n’en ai jamais dévié. Une entreprise, un média ne peut pas exister sans clients, sans abonnés.

2013 a été une année de rupture. Passer le site en accès par abonnement des lecteurs pour commencer à dessiner un modèle économique viable.

Effectivement, cette décision n’a pas été populaire. Elle reste d’ailleurs très marginale, car si quantités de sites ont déjà fermés, d’autres continuent à se créer en arguant justement de toute leur gratuité à vos yeux.

Et pour quelle liberté éditoriale ?

Au lieu de chercher à courtiser les marques, je me suis concentré sur la création de contenus à valeur ajoutée, à chercher une forme de vérité, d’abord concernant le matériel de golf.

Je me suis formé, j’ai testé, tapé des balles, et tapé des balles, appris à maîtriser un Trackman, 2 puis 3, puis 4.

J’ai consommé des quantités de données, échangé avec les spécialistes et les clubfitters, notamment Alexandre d’Incau, commencé à toucher du doigt ce qu’était vraiment un club de golf.

A la suite de cela, je suis parti aux Etats-Unis pour visiter tous les ingénieurs des grandes marques, en me payant intégralement les 15 jours de voyages.

Aucun autre journaliste de golf n’avait fait cela avant moi !

J’ai été dans des endroits qui n’avaient jamais été ouvert à un journaliste (Dixit José Miraflor – Cobra).

J’ai été plusieurs années d’affilés à Orlando au PGA Merchandise Show, bien avant que cela devienne à la mode sur Facebook.

Le site a continué à progresser en audience. J’en ai profité pour le moderniser, et investi sur l’outil à chaque fois que je faisais rentrer un euro.

En 2016, le site dépassait déjà les 270 000 visites par an, et plus de 570 000 pages lues.

Sur un rythme soutenu, je créais en moyenne 500 à 600 nouveaux contenus par an. Les tests de clubs sont rapidement devenus les contenus les plus populaires, mais aussi les plus complexes à réaliser.

Au départ, avec l’aide de Clément Morelle, et du magasin US Golf de Lyon, je testais tout ce que je pouvais, avec aucun soutien des marques. Tant mieux, j’étais libre de ma parole. 

Le site a continué son développement jusqu’en 2018 pour intégrer le SPIIL, syndicat de la presse indépendante et en ligne, dont sont aussi membre Rue89 et Mediapart parmi les plus illustres, et plus de 200 autres acteurs de la presse professionnelle française.

Dans la foulée, en juin 2018, ultime reconnaissance pour un média, et un journaliste, JeudeGolf a été reconnu par la chambre paritaire des agences de presses et publications, média d’utilité publique (reconnaissance du Ministère de la Culture Française), ce qui donne des droits, mais aussi des devoirs.

En parallèle, JeudeGolf a construit son premier studio de fitting/test de clubs, acheté son Trackman 4, et des premiers équipements de clubfitting. Les tests sont alors de plus en plus poussés, surtout dans le but d’être précis, informatifs et utiles.

Le site ne traite pas ou plus que de matériel, le spectre éditorial s’est considérablement élargi. J’ai veillé à donner la parole plus qu’à me mettre en avant. JeudeGolf n’a jamais été un blog, mais depuis toujours un média, et dans un cadre professionnel.

Je n’ai eu de cesse de faire rentrer de nouveaux consultants, des coachs reconnus dans les domaines de l’enseignement du swing, du putting, de la préparation physique et mentale…. et donc de diversifier mes sources.

Le site a pratiquement changé de forme tous les ans avec toujours l’obsession de le rendre meilleur, plus lisible, plus confortable, et plus commerçant.

A la différence des médias gratuits pour qui l’internaute est souvent le produit vendu à un annonceur, le lecteur est le CLIENT.

Je n’écrivais pas pour mettre des mots sur Google, mais pour des clients qui exigeaient et exigent de l’indépendance, de l’objectivité, et de l’intégrité, tout en acceptant que parfois je pouvais me tromper.

La relation client est et était alors au centre de mon projet d’entreprise.

Objectivement, je me suis dépensé tous les jours au cours de ses 10 ans pour vous rendre satisfait, et fidèle, pour que vous m’aidiez en fin de compte, à tracer le seul chemin possible pour un média de golf objectif : L’indépendance.

JeudeGolf, en somme, c’est vous qui l’avez fait.

Certains lecteurs ont écrit des articles diffusés sur JeudeGolf, et aujourd’hui, Yannick Baduel, client depuis 3 ans, est même devenu membre de l’équipe rédactionnelle.

JeudeGolf s’est transformé d’une aventure personnelle en média collectif reconnu pour sa qualité, et son unicité, son authenticité.

En 2017, j’ai commencé à imaginer JeudeGolf.tv pour compléter JeudeGolf.org.

Justement dans le bureau de Steve Pelisek, président de Titleist Clubs, je me mords la lèvre, et me dit que pour le même coût du voyage, j’aurais pris une petite caméra, et en plus d’un article, j’aurais pu ramener des images que beaucoup n’ont jamais vu…

Il m’aura fallu plus de 18 mois pour construire JeudeGolf.tv, à la fois pour faire développer un site 100% fait sur mesure par Michael Debilly, notre chef de projet informatique depuis déjà 5 ans.

Dans le même temps, il m’aura fallu aussi rencontrer Jean-Pierre Pondepeyre (Président d’E-magineurs), passionné de golf, qui va véritablement m’aider à développer les premiers contenus avec un verni plus professionnel.

JeudeGolf, ce n’est déjà plus moi, c’est eux, l’aventure est collective, et c’est loin d’être fini…

Ce n’est même qu’un début, comme si dix premières années n’avaient que servi à être sur une nouvelle ligne de départ, pour démarrer la suite avec un esprit en même temps de conquête et d’humilité.

En dix ans, j’ai eu beaucoup de joie, beaucoup de passion, jamais un doute de mettre un pied par terre le matin, peu dormi, pas toujours eu le temps de jouer au golf, de m’occuper de mon jeu, donner la parole à beaucoup, et il faut aussi le dire pris quelques coups.

En 2020, l’audience de JeudeGolf progresse de +20%. Nous avions déjà dépassé en 2019 les 400 000 visites, et 1,5 millions de pages lues. En dix ans, le site a accueilli près de 3 millions de visiteurs.

Je n’ai plus qu’un mot à vous dire : Merci

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 414
  • 6 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Mots clés: JeudeGolf
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Bryson DeChambeau : Un modèle de golfeur extrêmeme...
Témoignage d'un golfeur senior : Reprendre le golf...

Auteur

 

Commentaires   

sylvainmazieres@hotmail.com
0 #6 Merci, bravo et bonne continuationsylvainmazieres@hotmail.com 28-08-2020 20:42
Bonjour, je suis maintenant abonné depuis plusieurs années et je dois dire que la lecture de chaque article (bon, honnêtement, je ne lis pas tout non plus...) est un vrai plaisir ! J'aime l'indépendance de vos opinions par rapport aux autres sites (qui se veulent aussi parfois indépendants !)
Habitant Lyon, au plaisir de se rencontrer !
Sylvain
herve.picot@wanadoo.fr
0 #5 Merciherve.picot@wanadoo.fr 12-07-2020 10:56
Merci pour tous vos articles tant techniques, que de matériels et touristiques.
Beaucoup trop passionné de matériel et regardant des vidéos de Txg, 2nd swing et lisant plugged golf j'aurais aime que vos tests têtes soient faits a ISO shafts et plus de tests shafts a ISO têtes.
Il serait amusant que vous testiez et classe les shafts série en montrant leur qualité ou pas comme peut le faire d'Incau
jmvitiello@gmail.com
+1 #4 Mercijmvitiello@gmail.com 10-07-2020 00:32
Bonjour à toute l'équipe.
Je ne peux pas dire depuis combien d'années je vous lis, mais ça en fait quelques unes.
Une trajectoire en progrès continus, des contenus intéressants qui se renouvellent, pas de prise de tête ni d'avis convenus pour satisfaire tout le monde...
Alors oui, merci et bonne continuation !
strappe@club-internet.fr
+1 #3 BRAVO et LONGUE VIEstrappe@club-internet.fr 09-07-2020 19:26
71 ans - 10 d'Index - passionné de technique, depuis 2 ans que je suis abonné, je ne peux qu'être satisfait de vos analyses très souvent objectives
Jacques
bernard.pellegrin@wanadoo.fr
+1 #2 Bonjour et bravobernard.pellegrin@wanadoo.fr 09-07-2020 12:57
Abonné depuis qq mois je découvre JeudeGolf...
Beaucoup d’articles intéressants.
Les articles techniques sont parfois(souvent) un peu complexes pour moi. J’ai commencé le golf assez tardivement 55-60 ans et je ne joue régulièrement que depuis 10 ans(j’ai 71) index 23....
Je lis également tous les autres articles non techniques qui donnent un autre éclairage sur ce jeu magnifique...
Une seule petite et modeste suggestion, pourriez vous être plus synthétique ou je dirai mieux encore plus didactique que vous ne l’êtes déjà...
Merci également pour votre présence auprès des abonnés, j’ai formulé une seule question-suggestion et vous m’avez très vite répondu.
Bien golfiquement !
Bernard
mhezkia@gmail.com
+1 #1 Bravomhezkia@gmail.com 08-07-2020 19:32
Je tenais à vous féliciter et à vous remercier. Je vous ai découvert, il y a maintenant deux ans, suite à la reprise du golf après un long arrêt d'environ 15 ans. Déjà, à l'époque, j'en avais marre de tous ces discours marketing, qui ne reflétaient en rien la réalité des golfeurs amateurs, je dirai des golfeurs de tous les jours. Sur votre site, j'ai trouvé des réponses à mes questions, des articles passionnants, parfois, un peu trop techniques. Mais cela n'est pas grave, l'essentiel, est que chacun y trouve son bonheur. Vous avez même réagi très vite à un mail que je vous avais adressé au sujet de la baisse de qualité des produits golfiques. Bref, continuez, gardez la même ligne directrice, c'est la seule gagnante, à mon avis. Longue vie ! MH.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.