Garrick Higgo, star montante de l’European Tour, et maintenant du PGA Tour

Préparez vous à entendre de plus en plus souvent parler de Garrick Higgo, surtout après sa première victoire sur le PGA Tour. Garrick Higgo est le golfeur le plus chaud de la planète en ce moment ! Le jeune gaucher sud-africain de 22 ans a remporté le Palmetto Championship au Congaree Golf Club avec un coup d’avance sur Chesson Hadley. C'est sa troisième victoire dans le monde au cours des deux derniers mois après avoir remporté deux victoires sur le Tour européen. En avril, HIGGO a remporté le Lopesan Gran Canaria, deux semaines plus tard, il a remporté le championnat des îles Canaries.

Découvrez nos formules d'abonnements

Trois semaines après que Phil Mickelson, le plus célèbre gaucher du golf, et membre du World Golf Hall of Fame, ait surpris le monde avec sa victoire au PGA Championship, c’est un autre gaucher au sourire éclatant et à l'instinct de tueur, le très jeune Garrick Higgo, qui a ainsi remporté le Palmetto Championship à Congaree lors de son deuxième départ sur le PGA Tour.

Le fait le plus marquant de ce tournoi, et qui restera, sera celui de Garrick Higgo, effaçant un retard de six coups pour l’emporter lors de son deuxième départ en carrière sur le PGA Tour.

Il est le plus jeune Sud-Africain à gagner sur le PGA Tour depuis Gary Player, qui a souvent été une caisse de résonance pour son jeune compatriote, et qui l’avait appelé très tôt ce matin là.

Gary Player, âgé de 85 ans, a déclaré à son jeune compatriote de ne pas s'inquiéter de l’avance de 6 coups de Chesson Hadley au départ du dernier tour.

« Il m'avait dit qu'il l'avait fait auparavant, gagné plusieurs fois en partant de six derrière, sept derrière », a rappelé Garrick Higgo. « Essayez juste de faire de votre mieux. Vous ne savez pas ce qui peut arriver ».

Mais, même inspiré par l’appel téléphonique matinal de Gary Player, revenir de « six downs » dans le dernier tour n'arrive pas souvent, c'est le plus grand retour sur le PGA Tour cette saison.

C'est tout sauf un coup de chance, Garrick Higgo est déjà triple vainqueur sur le circuit et a remporté deux de ses quatre derniers départs, tous deux aux îles Canaries, ce qui l'a propulsé dans le top 60 du classement mondial.

Gary Player, neuf fois champion en majeur, a révélé qu'il était ému après avoir vu Garrick Higgo remporter son premier titre sur le PGA Tour au Palmetto Championship en Caroline du Sud dimanche. Il a déclaré que la star de 22 ans du Sunshine Tour était « destiné à la grandeur », après sa victoire.

Quelques temps auparavant, Garrick Higgo a inscrit le tour le plus bas de sa carrière sur le circuit européen au troisième tour (63) sur le Golf Costa Adeje aux Canaries, pour se placer en tête de deux coups avant la dernière journée.

Le dimanch­­­e, Garrick Higgo a clôturé avec un superbe score de 63, pour terminer à 25 sous le Par, pour remporter son deuxième titre sur le circuit européen.

La première victoire de Garrick Higgo sur l'European Tour était survenue l'année dernière à l'Open du Portugal. Cependant, il a admis avoir subi beaucoup plus de stress pour remporter son deuxième titre, et une conversation avec Gary Player l'a aidé à garder son sang-froid pour s'assurer la victoire.

« Nous rêvons tous de faire des choses incroyables. J'ai parlé à Gary hier soir, en fait », a déclaré Garrick Higgo le dimanche. « Il a juste dit qu'il n'y avait pas d'avance et que je devais jouer comme si j’étais deux derrière, c'était gentil de sa part et il me l'a dit tellement de fois, mais je n'ai jamais vraiment eu d'avance, donc je n'ai pas eu à m'inquiéter pour ça ».

« Je lui ai beaucoup parlé en fait », a déclaré Garrick Higgo. « Je lui ai parlé toute la semaine. Il m'a téléphoné après chaque tour Nous avons parlé de toutes sortes de choses à propos de mon swing, peu importe, tout ça. Puis il m'a téléphoné le matin, il a juste dit de ne pas trop penser à ce que font les autres gars, faites juste votre truc et restez là-haut, vous ne savez jamais ce qui pourrait arriver ».

En comparant cette victoire à celle du Portugal l'année dernière, Garrick Higgo a déclaré que celle de 2020 était plus intimidante car il essayait toujours d'obtenir le statut du Tour européen à temps plein.

« Ce sont deux semaines très différentes. Celle de l'année dernière au Portugal, je savais que je devais gagner pour changer de statut car je n'avais que le statut Challenge Tour et comme il s'agit d'un événement co-sanctionné, le vainqueur monte d’une catégorie ».

Garrick Higgo est également entré dans l'histoire en Espagne en remportant la 500e victoire sur le circuit européen par un ancien joueur du Challenge Tour, et il bénéficie désormais d'une exemption de deux ans sur le circuit européen.

Cette victoire a alors également permis à Garrick Higgo de grimper de 45 places pour atteindre une 65e meilleure place en carrière au classement mondial officiel du golf.

Higgo est resté en Espagne pour prendre le départ de l'Open de Ténérife au Golf Costa Adeje à Ténérife.

Garrick Higgo a continué d'écrire son propre chapitre dans les livres d'histoire de l'European Tour alors qu'il remportait une deuxième victoire en trois semaines au Championnat des îles Canaries 2021.

Seulement 14 jours après avoir remporté l'Open de Gran Canaria Lopesan avec un record du tour le plus bas sur le Tour européen, en 255, un dernier tour en 64 et un trou en un, l'ont placé à 27 sous le Par, et lui ont donné une victoire de six coups au Golf Costa Adeje.

Le joueur de 21 ans devient également le quatrième plus jeune joueur ayant trois victoires sur le circuit européen et c'est la première fois que nous avons trois vainqueurs Sud africains consécutifs sur le circuit européen depuis 2012, et c'est aussi la première fois que cet exploit est réalisé en dehors de l'Afrique du Sud.

Son élévation à la 65e place l’avait positionné pour obtenir son premier départ en Majeur en tant que Top 70 et de se qualifier automatiquement pour le championnat PGA.

Et il était ravi de faire ses débuts en majeurs au championnat PGA sur le parcours Ocean du Kiawah Island Golf Resort, où il termina à la 64e place, en étant admiratif de la victoire de Phil Mickelson.

« Je suis ravi d’avoir passé le Cut, et ensuite de faire un bon score le dimanche, cela montre que je peux jouer un majeur ».

« C'était la plus grande chose que j'ai apprise de cette semaine. Cela m'a donné une bonne motivation, sachant que beaucoup de grands noms ont manqué le Cut, et j'étais toujours là ».

Après sa victoire au Palmetto Championship, Garrick Higgo n’a pas perdu beaucoup de temps pour la célébrer, il avait un avion à prendre pour se rendre à San Diego pour l'US Open à Torrey Pines. « Je ne deviendrai pas fou ce soir », a-t-il déclaré.

Garrick Higgo se hisse à la cinquième place du classement Race to Dubai en partenariat avec Rolex, il entre maintenant dans le top 40 du classement mondial après avoir été 728e le 1er juin 2019, et va surfer sur une vague de confiance jusqu'en Californie.

Il obtient le statut complet du PGA Tour, une place dans les Masters. « Je viens de passer à un autre niveau maintenant. Je vais donc voir ce que mon jeu peut faire. J'aime jouer et voir ce que fait mon jeu et où il me mène. Je vais continuer comme ça ».

Ceux qui y prêtaient attention savaient que ce n'était qu'une question de temps jusqu'à ce que Garrick Higgo fasse ce saut. C'est juste arrivé un peu plus tôt que prévu.

Et Garrick Higgo devra décider maintenant de son calendrier, se concentra-t-il sur le PGA Tour, l’European Tour, le Sunshine Tour, ou va-t-il à être à plein temps à travers le monde ?

« Mon rêve a toujours été de jouer en permanence sur le PGA Tour, donc pour le moment, je vais me concentrer là-dessus, voir si je peux continuer », a-t-il déclaré. « Mais je jouerai en Europe, c'est sûr. Mon objectif est toujours la Race to Dubai, voir comment je peux finir là-dessus, puis jouer quelques tournois Sunshine également. Sans eux, je ne serais pas ici ».

« Toute cette expérience était complétement différente de tout ce que j'ai jamais vécu auparavant. Je n'ai pas vraiment joué souvent devant des grandes foules, alors de passer de rien à 10 000 personnes ce n’était pas insignifiant. Mais, j'ai apprécié ça. C'est définitivement comme cela que je veux jouer tout au long de ma carrière ».

  

Crédit des photos de Garrick Higgo : Getty Images

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 220
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter

Notre top-5 des parcours de golf à découvrir en pr...
Universités américaines (II): Le témoignage d'un g...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.