Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

FedEx Cup, départ demain d’un sprint de 3 semaines pour remporter 15 millions de dollars

À la veille du départ sur le Northern Trust, il reste 125 golfeurs pouvant espérer remporter la FedEx Cup, et remporter la prime de 15 millions de dollars (13,4 millions d’euros). Les séries éliminatoires de la FedEx Cup ont été établies en 2007 et ont été remportées par Tiger Woods pour la première année de son existence. Cette année, pour la première fois, les séries éliminatoires comporteront trois événements, contre quatre auparavant. Qui sont les favoris ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Les 125 meilleurs golfeurs de la course aux points sont admis au Northern Trust cette semaine. Les 70 premiers à partir de là passent au BMW Championship, et finalement, les 30 premiers se qualifieront pour le Tour Championship. Il n’y a pas de semaine de congé, alors c’est un sprint de trois semaines au sommet qui attend les meilleurs joueurs.

La saison du PGA Tour 2018-2019 a commencé il y a dix mois, mais après un rythme effréné au cours des quatre derniers mois, il ne reste plus que les séries éliminatoires de la FedEx Cup, où les 125 meilleurs joueurs chercheront à se qualifier pour le Tour Championship et l’objectif final d’un gain de 15 millions de dollars.

Il y a un an, c'était Justin Rose qui avait remporté ce prix alors que Tiger Woods remportait le Tour Championship, sa première victoire en cinq ans.

Les séries éliminatoires de la FedEx Cup commencent jeudi 8 août au Liberty National à Jersey City, New Jersey, avec le Northern Trust.

Le Liberty National, est un parcours magnifique et offre une vue imprenable sur le port de New York, la Statue de la Liberté et le panorama de Manhattan.

Les rénovations apportées au parcours après la Barclays de 2009 l'ont rendu beaucoup plus jouable, et plébiscité par des fans inconditionnels comme Rory McIlroy et Phil Mickeson fort de son statut de membre des célébrités de premier plan, qui comprend entre autre l'ancien maire de New York, Rudy Giuliani, le propriétaire des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, Robert Kraft, et les artistes Justin Timberlake et Mark Wahlberg.

C’est également le lieu de la victoire décisive de l’Amérique à la Presidents Cup 2017. Cette semaine, plusieurs des joueurs qui ont fait équipe pour l'équipe américaine à l'automne 2017 seront prêts à se battre.

Lorsque le jeu commencera dans The Northern Trust, les plus grands noms du golf seront prêts à affronter le parcours généralement balayé par le vent et la foule tapageuse de Big Apple.

Le parcours se jouera en Par-71 cette semaine, sur une distance de 6740 mètres.

Tiger Woods revient à la compétition après sa sortie prématurée au Royal Portrush le mois dernier. Il s’élancera jeudi à partir du tee numéro 10 à 7h43 avec Scott Piercy et le vainqueur du Wyndham Championship, J.T. Poston.

Parmi les autres grands noms du golf on va retrouver Brooks Koepka, Rory McIlroy, Matt Kuchar, Dustin Johnson, Webb Simpson, Jon Rahm, Justin Thomas, Bryson DeChambeau, Tommy Fleetwood, Justin Rose, Marc Leishman, Rickie Fowler, Xander Schauffele, Gary Woodland, Patrick Cantlay.

Lors des deux précédentes éditions de cet événement sur le Liberty National, les scores gagnants étaient de -9 (Heath Slocum en 2009) et -11 (Adam Scott en 2013).

Il sera sans doute difficile de descendre les scores beaucoup plus bas que cela cette semaine, sauf dans des conditions de temps et de jeu parfaites.

10 joueurs se détachent au jeu des pronostiques

Tous les joueurs engagés cette semaine ont gagné leur place, mais au jeu des pronostiques il y a dix joueurs qui se détachent pour remporter ce premier match éliminatoire.

Brooks Koepka

1er au classement actuel FedEx. 1er du classement mondial officiel.

Bien entendu, son jeu n’est pas totalement irréprochable, malgré que son bilan surnaturel nous laisserait le croire. Il peut se mettre dans une impasse de temps en temps, mais pas au point de gêner sa capacité à résister à tous ceux qui voudraient se tenir devant lui.

En fait, il est plus précis que Dustin Johnson et Rory McIlroy, bien qu’il s’agisse d’une marge relativement étroite.

Il est sans doute le meilleur golfeur sur la planète aujourd’hui, surtout lorsque son jeu est bien calibré. Il dit qu’il s’entraîne seulement avant les majeurs, ainsi il s’est présenté sur le parcours une heure avant pour remporter le WGC-FedEx St. Jude.

Ce golfeur peut tout faire, et il est infaillible. C’est une combinaison semblable à une machine bien huilée.

Rory McIlroy

2ème au classement actuel FedEx. 3ème du classement mondial officiel.

Rory McIlroy a joué un golf si impressionnant ces derniers temps que presque personne ne peut rivaliser…

L’irlandais a disputé cette année 16 tournois du PGA Tour, dont 14 Cuts passé, ses deux échecs ont été des surprises majeures lors du Memorial Tournament et de l’Open Championship.

Sur les 14 Cuts qu’il a passés, il a terminé dans le top-dix douze fois, avec sept top-cinq et deux victoires à son actif. Impressionnant au cours d'une longue saison…

Rory McIlroy a officiellement déclaré que le Liberty National était l'un des meilleurs parcours que le circuit de la PGA avait le privilège de visiter.

Il y a eu de solides débuts dans ce qui était alors les Barclays en 2013. Il a fini à égalité pour la 19e place cette année à -5 sous le Par. Adam Scott était à six coups de gagner, mais McIlroy a réalisé un excellent parcours en -6 au deuxième tour.

McIlroy a remporté la FedEx Cup en 2016, et il est prêt pour une autre course au titre en 2019. Ne soyez pas surpris de le voir démarrer en trombe au Liberty National.

Webb Simpson

9ème au classement actuel FedEx. 13ème du classement mondial officiel.

Webb Simpson entre dans ces séries éliminatoires de la FedEx Cup à la neuvième place du classement général, avec cinq Top cinq au cours de la saison 2019.

Il a également un jeu conçu pour relever les défis du Liberty National, avec une combinaison de précision au départ (28ème sur le Tour) et d’un putter enflammé (11ème en coups gagnés).

Webb Simpson a une vraie chance de remporter le titre de la FedEx Cup.

Justin Rose

11ème au classement actuel FedEx. 4ème du classement mondial officiel.

Justin Rose, c’est lui qui a remporté la FedEx Cup l’année dernière et il a passé la majeure partie de la fin 2018 au début de l’année 2019 à se battre pour le titre de numéro 1 mondial avec Dustin Johnson et Brooks Koepka.

C’est un homme d’affaires sur le parcours. Il a participé à ces séries éliminatoires avec une série de quatre finales consécutives dans le top 20, et bien qu’il soit passé de la troisième place au classement mondial à la quatrième place, on peut compter sur lui.

Justin Rose a également une histoire positive sur laquelle s'appuyer au Liberty National, où il a terminé à égalité en deuxième position en 2013, en jouant 68-68-70-68.

Matt Kuchar

3ème au classement actuel FedEx. 17ème du classement mondial officiel.

Au cours des deux derniers mois, le meilleur résultat de Matt Kuchar a été une place d’ex aequo pour la quatrième place au RBC Canadian Open.

Matt Kuchar a déjà effectué deux voyages solides mais peu spectaculaires au Liberty National, terminant T28 en 2009 et T19 en 2013, mais sa forme cette année est sans commune mesure avec celle qu’il avait auparavant.

Dustin Johnson

7ème au classement actuel FedEx. 2ème du classement mondial officiel.

S’il est septième au classement de la FedEx Cup, il n’a actuellement inscrit qu’un top 10 depuis le Masters.

Sa principale qualité est son jeu court. Dustin Johnson a passé beaucoup de temps au cours des deux dernières années à s’améliorer avec les fers courts et les wedges, et il s’est donné la souplesse dont il a besoin pour se sortir du pétrin sans faire exploser sa carte de score.

Dustin Johnson a raté le Cut ici en 2013, mais il a eu une bonne semaine en match-play dans la Presidents Cup 2017, où il a été le meneur de points pour l'équipe américaine. Il a joué deux matches, chacun avec Brooks Koepka et Matt Kuchar.

Tommy Fleetwood

19ème au classement actuel FedEx. 12ème du classement mondial officiel.

Il a évolué dans la bonne direction au cours des dernières semaines, en se classant quatre fois parmi les 25 premiers, ainsi que parmi les cinq meilleurs de l’Open Championship et du WGC-FedEx St. Jude Invitational.

C’est la deuxième fois que Tommy Fleetwood s’engage dans les séries éliminatoires de la FedEx Cup, et si il joue comme l’an dernier l’indique, les choses ne peuvent que s’améliorer.

L’Anglais a terminé T20-T24-T8-T11 lors des séries éliminatoires de l’année dernière, terminant 19ème.

Patrick Cantlay

6ème au classement actuel FedEx. 10ème du classement mondial officiel.

Ses huit top 10 en 18 départs cette année le positionne troisième devant Rory McIlroy (12) et Jon Rahm (10), à égalité avec Brooks Koepka, Matt Kuchar et Gary Woodland.

Il n’y a vraiment aucun sommet que Cantlay ne pourrait atteindre et qui devrait surprendre quiconque à ce stade de sa carrière.

Jon Rahm

10ème au classement actuel FedEx. 7ème du classement mondial officiel.

Il a terminé dans le top 10 de cinq de ses huit derniers départs dans le monde, avec une victoire à Lahinch au Dubai Duty Free Irish Open, montrant qu'il était au sommet de sa forme.

Si Jon Rahm est au top de son jeu sur le Liberty National, il sera un important prétendant cette semaine et pour la suite des play-offs.

Justin Thomas

17ème au classement actuel FedEx. 9ème du classement mondial officiel.

Justin Thomas semble enfin être en pleine forme, et il a retrouvé un bon rythme dans son jeu ces dernières semaines.

Justin Thomas a raté la majeure partie des deux mois qui ont suivi sa blessure au poignet. Depuis son retour en juin, il a démontré une amélioration constante et il donne l’impression que ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne revienne à son meilleur niveau.

Demain, ces 125 grands champions du golf prendront le départ au Liberty National, et à l’issue de cet avant avant dernier parcours de la Fedex Cup 2019, seuls 70 d’entre eux se retrouveront pour le BMW Championship, la semaine prochaine.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 238
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Pourquoi Sergio Garcia a t’il autant de mal à cont...
FedEx Cup : À l’image de Bryson DeChambeau, des j...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.