Posté par le dans Golf Senior

Pourquoi la coordination œil-main est si importante pour les golfeurs, surtout pour les seniors?

Quand vous jouez au golf, vous ne pensez peut-être pas beaucoup à votre coordination œil-main, à moins que vous ne commenciez à ressentir des problèmes. Des difficultés de coordination œil-main peuvent survenir pour diverses raisons. L’âge est l’une des raisons les plus courantes. À mesure que les gens vieillissent, ils peuvent connaître une baisse de la vitesse et de la coordination des mouvements. Bien qu'il s'agisse d'un aspect naturel du processus de vieillissement, cela rend souvent les tâches quotidiennes simples plus difficiles et cela peut affecter votre jeu de golf.

Découvrez nos formules d'abonnements

Nous utilisons tous la coordination œil-main sans même y penser, mais c'est en fait un processus complexe qui commence lorsque nos yeux se fixent sur un objet, en l’occurrence pour nous, une balle de golf.

Nos yeux captent les informations visuelles et envoient ces informations à notre système visuel. Le système visuel intègre et traite ces informations, puis envoie des signaux aux muscles qui contrôlent le mouvement de nos mains.

Le résultat est le mouvement coordonné entre nos yeux et nos mains, nous permettant d'attacher nos chaussures, de saisir un objet, ou de taper avec un club dans les mains, dans une balle de golf.

En vieillissant, notre capacité à effectuer des tâches avec la même précision et la même vitesse que lorsque nous étions plus jeune diminue. Cela comprend le temps de réaction et la dextérité, deux éléments importants de la coordination œil-main pour bien jouer au golf.

Dans une étude de 2014 de Trusted Source, les chercheurs ont découvert une relation entre l'âge avancé et le déclin de la motricité fine. Una autre étude a mis en avant une baisse liée à l'âge qui a également été observée dans la motricité perceptuelle.

Les chercheurs ont découvert que les changements liés à l'âge dans la structure, la fonction et la biochimie du cerveau affectent la motricité. Cela peut expliquer la baisse de la coordination œil-main observée chez les golfeurs à mesure qu'ils vieillissent.

Une autre étude récente a révélé que les changements de perception visuelle liés à l'âge peuvent également affecter la coordination œil-main. L'étude a montré que les personnes plus jeunes interprètent et réagissent à l'espace proche du corps d'une manière fondamentalement différente de celle des adultes plus âgés.

La coordination œil-main est très différente au golf que dans tout autre sport, mais elle a des points communs avec le base-ball et le tennis, en ce sens qu'elle joue un rôle dans tous les aspects du jeu.

La coordination œil-main est exploitée dans de nombreuses activités du quotidien. Verser le lait, plier les vêtements, poser le verre sur le dessous de verre.

Chaque sport l'utilise d'une manière différente. Certains sports récompensent les compétences réactionnaires tandis que d'autres récompensent une concentration intense.

Votre coordination œil-main doit être excellente même si vous êtes un sportif moyen, une erreur de calcul mineure peut être désastreuse en terme de résultat.

Chez les seniors, le déclin de la coordination œil-main, est une réalité chez presque tous

Avec une baisse de la coordination œil-main, le cerveau a du mal à communiquer efficacement lorsqu'il dit aux mains d'effectuer un mouvement.

En 2013, la revue Psychological Science a rapporté qu'en plus des changements physiques et perceptifs, certaines difficultés pour atteindre et saisir des objets peuvent être causées par des changements de cadre de référence mental chez les personnes âgées.

Les seniors pourraient être moins en mesure d'ajuster leurs mouvements, ce qui est également valable pour les golfeurs seniors.

Cependant, jouer au golf, est aussi un excellent exercice pour améliorer la coordination œil-main. Le simple fait de « jouer avec une balle » et de la lancer, même si les mains sont prolongées par un club de golf, permet d’améliorer cette coordination.

Faire la même chose en équilibre précaire, comme dans une pente, est un exercice encore plus exigeant.

Ce n’est pas une plaisanterie, mais jouer à des jeux vidéo peut aider à améliorer la coordination œil-main.

Une étude de l’Université de Toronto a révélé que les personnes qui jouent à des jeux vidéo sont mieux en mesure d’améliorer la coordination œil-main que celles qui ne le font pas.

Quel que soit son âge, l’entraînement de coordination œil-main est important

L'entraînement corporel est une pratique naturelle et quotidienne pour un sportif. En effet, de nombreux types d'entraînement se développent chaque jour, certains étant orientés ou inspirés par des performances sportives spécifiques.

Cependant, les entraînements de coordination corps-œil, ou mieux pour certains sports, les entraînements de coordination œil-main, sont rarement mentionnés.

Pourtant, pour la plupart des athlètes, le développement de la coordination œil-main est de la plus haute importance, afin d’obtenir d’excellents résultats.

Le monde du sport peut offrir de nombreux exemples. Pensez à un footballeur courant d'un côté du terrain à un autre en évitant les autres joueurs, ou bien, à un joueur de rugby passant le ballon à un partenaire, ou même quand un boxeur esquive un coup direct.

Dans tous ces cas, et dans bien d'autres, la coordination corps-œil est le premier allié qui aide les sportifs.

La plupart des sportifs de haut niveau évaluent régulièrement leur habileté sportive et cherchent toujours des moyens de la peaufiner.

La thérapie visuelle peut aider à améliorer les compétences dans tous les sports, y compris le base-ball, le football, le hockey, la lutte, le volley-ball, la natation, le tennis, le football, et le golf.

Les principales compétences visuelles dont un sportif doit tenir compte sont :

Perception de la profondeur dynamique, qui implique à la fois la capacité de la personne à se déplacer facilement dans un espace tridimensionnel et à évaluer la distance des objets.

Dans le sport, c'est en particulier la vision binoculaire, c'est-à-dire l'utilisation des deux yeux, qui fait la différence.

Le calcul du timing pour anticiper ses actions ou corriger ses mouvements est à la base des activités d'un sportif, c'est pourquoi la perception de la profondeur dynamique est si importante.

Où devriez-vous regarder lorsque vous frappez une balle de golf ?

Dans à peu près tous les sports auxquels vous avez joué, à un moment donné on vous a donné le conseil séculaire de « garder un œil sur la balle ».

La focalisation de nos yeux a un effet significatif sur notre coordination œil-main. En termes simples, il n'est tout simplement pas facile de frapper quelque chose de manière solide si vous ne la regardez pas.

Lorsque vos yeux s’égarent, vos bras et vos mains le font aussi. Le golf est l'un des très rares sports impliquant une balle et un club, et où la balle est stationnaire. Cela nous donne de nombreuses occasions de nous concentrer facilement sur la balle.

En fait, il n’y a pas beaucoup d’excuses pour ne pas garder un œil sur la balle au golf. Après tout, elle est complètement immobile et juste en face de nous.

Est-ce que tous les joueurs expérimentés regardent la balle de golf lorsqu'ils frappent, et si oui quelle partie de la balle ?

Si l'un d'entre vous a déjà regardé Annika Sorenstam, la plus grande joueuse de golf de tous les temps, vous connaissez la réponse à la première partie de cette question.

Annika Sorenstam a en fait son visage tourné vers la cible à l'impact, et regarde au-delà de la balle. Bien que ce ne soit pas si courant chez les joueurs expérimentés et les professionnels, Annika n’est certainement pas la seule à jouer comme ça.

Beaucoup de joueurs du Tour ont déclaré qu'ils regardaient en fait à quelques centimètres devant la balle. Ce n'est pas un mauvais conseil en fait, car cela aide le joueur à prendre un bon divot après la balle, et à se concentrer vers l'avant à travers l'impact.

C’est de loin préférable de frapper la balle ainsi que de la toucher trop « clean », ce qui entraîne un manque de compression et de distance.

Pour les joueurs qui ont du mal et un manque de divots avec leurs fers, concentrer son regard sur un endroit à quelques centimètres devant la balle vaut la peine d'être essayé.

Alors que la plus grande joueuse de tous les temps regardait devant la balle, le plus grand de tous les joueurs masculins, Jack Nicklaus, a déclaré qu'il baissait les yeux et voyait la balle entière dans son ensemble. Il ne n’était pas concentré sur l'avant, l'arrière, le haut ou le bas, il regardait juste la balle.

Vous constaterez que la grande majorité des joueurs de golf entrent dans cette catégorie.

Ce que vous constaterez cependant, c'est qu'il existe de nombreux styles chez les professionnels et les amateurs. Il n'y a pas vraiment de règle. Comme pour la plupart des choses au golf, il s’agit simplement de trouver ce qui vous convient, et de vous y tenir.

Certains font controverse, et sont d’avis qu’il ne sert à rien de garder le regard sur la balle 

Annika Sorenstam avait déjà son visage tourné vers la cible à l'impact, et Jack Nicklaus regardait la balle…

Tout comme Iron Byron, un robot utilisé par l'USGA pour déterminer si les balles de golf soumises répondent aux exigences appropriées, et qui est capable de frapper parfaitement la balle 10000 fois de suite sans la voir, de nombreux golfeurs aveugles sont capables de frapper la balle mieux que leurs homologues voyants.

Si Iron Byron et les golfeurs aveugles sont capables de bien frapper la balle sans une grande coordination œil-main ou sans jamais voir la balle, pourquoi les golfeurs doivent ils garder un œil sur la balle ?

Pour utiliser la coordination œil-main comme dans d’autres sports, c’est l’objet en mouvement que nous devrons voir, pas la balle qui est fixe. La balle n'est pas l'objet en mouvement au golf, c’est la tête du club.

Nous devons voir la trajectoire de la tête du club, son angle d'approche de la balle et son angle de face pour déterminer si quelque chose ne va pas avant l'impact, puis apporter les corrections nécessaires pour que la balle soit frappée presque parfaitement.

Après avoir lancé le swing, la tête du club quitte notre vision périphérique et ne revient pas en vue avant d’être à mi-chemin de notre swing vers l’avant (downswing).

Combien de temps avons-nous pour faire les corrections appropriées avant l'impact une fois que la tête du club a réintégré notre vision périphérique ?

Cet temps est infime, et dans ce cas, utiliser la coordination œil-main est humainement impossible au golf.

Chacun se fera son propre avis sur cette vision controversée de la coordination œil-main au golf.

Quelle zone de la balle viser ?

Si vous ne savez pas où regarder lorsque vous frappez une balle de golf, le conseil courant est de se concentrer soit sur la balle entière, un endroit devant la balle, une partie spécifique de la balle, ou le quart arrière intérieur de la balle de golf, il n'y a pas vraiment de règle ni de méthode éprouvée.

Expérimentez et découvrez ce qui fonctionne le mieux pour vous personnellement.

Regarder le quart arrière intérieur de la balle de golf, permet de faciliter un swing intérieur-extérieur, pour plus de puissance et de contrôle.

Pour chaque sport de balle avec un club ou une raquette que nous pratiquons, que ce soit le tennis ou le golf, l'objectif est de frapper le quart arrière de la balle pour une puissance et un contrôle ultimes.

Lorsque vous frappez l'extérieur, vos bras se déconnectent généralement de votre corps et vos bras et poignets se relâchent tôt. Cela provoque une accélération maximale avant l'impact, ce qui entraîne une décélération du club avant la frappe.

Pour les joueurs qui recherchent un meilleur contrôle et une meilleure distance, regarder le quart arrière intérieur de la balle serait alors la bonne solution.

Comme le dit le dicton « gardez les yeux sur la balle », cela signifie aussi suivre la balle avec vos yeux une fois qu'elle a décollé. Pour ce faire, vous devrez faire pivoter votre tête vers la cible.

Garder la tête baissée trop longtemps est préjudiciable, et une erreur courante que font les joueurs débutants, car la première chose qu'on leur dit quand ils commencent à jouer au golf, est de garder la tête baissée.

Gardez les yeux sur la balle, mais continuez à la suivre avec vos yeux après l'impact.

Cependant, cette affirmation pourrait être contredite par des exemples comme Joaquin Niemmann ou de nombreuses golfeuses professionnelles, comme par exemple Paula Creamer, qui gardent justement la tête très « basse » longtemps après l’impact.

Gardez les yeux sur la balle, mais continuez à la suivre avec vos yeux après l'impact, cela reste une intention sur laquelle nous pourrions tous nous mettre d’accord.

En la matière, bien qu’il y ait déjà eu beaucoup d’études scientifiques, il semble qu’il reste encore beaucoup de sujets à explorer pour arriver à un consensus. En attendant, chaque golfeur doit se livrer à sa propre expérimentation.

Enfin, votre vue pourrait avoir un impact sur votre coordination œil-main

Faites vérifier vos yeux une fois par an. Non seulement votre médecin peut vous aider à vous fournir des verres correcteurs si votre vision s’est détériorée, mais il peut également s’assurer que vous n’avez pas une affection oculaire susceptible d’affecter votre vision.

Si vous n’êtes pas adepte des jeux vidéo, vous pouvez également améliorer votre compétence « oeil-main » en consacrant quelques minutes par jour à un simple exercice de vision proche-loin, explique Josh Sandell, DC, spécialiste en médecine du sport et entraîneur en conditionnement.

La coordination œil-main n'est probablement pas quelque chose à laquelle vous pensez consciemment lorsque vous vous dirigez vers le départ d’un parcours de golf ou une séance de practice mais cela devrait l'être, dit Sandell.

Il cite une étude bien connue sur les basketteurs qui ont amélioré leur pourcentage de lancers francs de 22% en utilisant la technique de « l'œil silencieux ».

Ils le font essentiellement, en se concentrant sur le bord avant du cerceau pendant au moins une seconde avant de tirer. On devrait pouvoir appliquer cette astuce en se concentrant sur la balle de golf avant de la taper…

« Ce type de concentration peut être incorporé pendant toute forme de mouvement athlétique, mais il doit être conscient, du moins au début, jusqu'à ce qu'il devienne une seconde nature et que vous ne réalisiez pas que vous le faites », déclare ainsi Josh Sandell.

En conclusion, la bonne coordination œil-main peut sembler être quelque chose avec laquelle vous êtes né ou non, mais cela peut aussi être une compétence acquise.

Pour des exercices plus spécifiques au golf et des suggestions basées sur vos capacités visuelles actuelles, demandez à votre ophtalmologiste ou à un spécialiste de la vision sportive.

 

Crédit photo : JeudeGolf.org, USGA, Icon Sportswire

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 500
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Tiger Woods dans la moins bonne forme de sa carriè...
Le projet du prochain président de la FFGOLF peut ...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.