Pourquoi le CBD est en train de devenir l'un des secrets les moins bien gardés du golf ?

Selon la personne que vous écoutez, le CBD (Cannabidiol) est un élixir miracle, de l'huile de serpent vénéneux, ou quelque chose entre les deux. Cependant une chose est certaine, bien qu’il soit extrait de la plante de cannabis, chaque jour qui passe, on a l'impression que l'influence du CBD sur le golf augmente. Phil Mickelson a été aperçu en train d'utiliser de l'huile de CBD lors des Masters 2019, tandis que Bubba Watson, Charley Hoffman et Lucas Glover ne sont que quelques noms du PGA Tour qui ont maintenant un sponsor CBD.

Découvrez nos formules d'abonnements

Malgré de nombreux acteurs autour du CBD, et un manque flagrant de clarté et de réglementation, c'est devenu un phénomène de plusieurs milliards de dollars qui semble exploser en taille chaque année. La prolifération des variantes de produits CBD fait partie des efforts accrus pour commercialiser et vendre du CBD auprès du grand public, et des golfeurs…

En 2019, au PGA Merchandise Show 2019, il n’y avait six exposants présentant une forme de produit CBD. Au Salon 2020, ce nombre était de 19. Les joueurs du PGA Tour commencent à représenter des sociétés de CBD comme Medterra (Lucas Glover, Charley Hoffman) et cbdMD (Bubba Watson).

Vous avez sans aucun doute entendu des discussions autour des nouvelles du PGA Tour en ce qui concerne le CBD, qu'un nombre croissant de professionnels utilisent pour maximiser leur récupération, réduire l'anxiété et améliorer la concentration.

Les golfeurs amateurs s'inspirant constamment du Tour professionnel, le CBD est donc en train de s’imposer comme une « merveille de bien-être » dans l'industrie du golf.

Pour commencer, clarifions une chose, le CBD n’est pas destiné à vous faire « planer ». On dit qu'il favorise la relaxation, soulage la douleur et aide à la récupération après un effort physique. Cela pourrait t’il vous aider pour votre jeu de golf ?

Malgré des opinions divergentes sur son efficacité réelle, l'acceptation du CBD augmente. Mais la question à un million reste posée : le CBD fonctionne-t-il vraiment ?

La meilleure réponse que l’on puisse trouver est « peut-être » ou « cela dépend ».

Certes, cette réponse n'est pas très satisfaisante. Mais il y a des raisons importantes pour lesquelles il n'est pas possible d'être définitif sur le CBD, à commencer par considérer à quel point cette industrie est trouble pour le moment.

Il est aujourd’hui impossible de ne pas entendre parler de CBD. Depuis la lotion aux boissons pour sportifs, il semble y avoir une certaine intégration de chanvre ou de cannabidiol, mais en fait qu'est-ce que le CBD ?

Le CBD est extrait de la plante de cannabis ou de marijuana, et n'est qu'un des nombreux composés chimiques de la plante. Le THC étant la propriété enivrante de la plante de cannabis, et n'est pas un composant des produits commercialisés à base de CBD.

Le CBD est devenu populaire dans les cercles de la culture pop et de la médecine alternative. Aujourd’hui, il n'est pas inhabituel de voir qu'une personne âgée utilise une crème CBD pour traiter l'arthrite. On dit que le CBD réduit l'anxiété, l'inflammation, l'insomnie, et soulage les douleurs chroniques.

Les athlètes ont commencé à utiliser le CBD pour aider à la récupération musculaire et à la gestion de la douleur, et le produit aiderait également à réguler le système immunitaire et à supprimer les réponses inflammatoires, ce qui peut à la fois aider à prévenir et à traiter les blessures.

Depuis que l'Agence mondiale antidopage a retiré le CBD de sa liste de substances interdites en 2018, l'organisation antidopage du PGA Tour ne répertorie plus le CBD comme substance interdite pour les joueurs.

Elle se concentre plutôt sur l'illégalité du THC. Selon le directeur exécutif du programme antidopage du PGA Tour, Andy Levinson, le CBD est devenu un sujet populaire parmi les joueurs du PGA Tour, et son département a vu une augmentation des demandes de renseignements concernant sa légalité sur le PGA Tour. 

Parmi les organisations qui poursuivent leurs recherches sur le CBD, l'Organisation mondiale de la santé a publié un rapport attestant la sécurité du produit, déclarant : « À ce jour, il n'y a aucune preuve de problèmes de santé publique associés à l'utilisation de CBD pur ». 

Il existe plusieurs façons de prendre du CBD ou de l'huile de chanvre. Les huiles et lotions, qui prennent le plus de temps à être absorbées mais ont des effets plus durables, sont les plus faciles à utiliser et sont connues pour apaiser la peau et les muscles.

L'ingestion de CBD est devenue la forme la plus populaire. Les huiles comestibles peuvent être ajoutées aux aliments ou aux boissons pour une utilisation simple, mais prennent généralement quelques heures à faire effet. Ainsi, les bonbons et les chocolats sont devenus une forme gourmande et plus rapide d'ingestion de CBD.

L'inhalation de CBD introduira le composé dans votre système le plus rapidement, mais disparaîtra également plus rapidement. Cela peut prendre la forme d'huiles de vapotage ou de cigarettes électroniques qui chauffent le liquide CBD à inhaler.

Quels bienfaits pour la santé le CBD peut-il apporter ?

Si vous voulez des réponses directes sur ce que les produits CBD peuvent faire pour vous, vous devrez cependant chercher ailleurs que chez les entreprises dont vous pouvez acheter les produits.

Les entreprises elles-mêmes ne sont pas autorisées à faire des allégations directes, car aucun de leurs produits n'a été approuvé pour un tel usage spécifique par la Food and Drug Administration (FDA).

Un seul médicament à base de CBD est approuvé par la FDA : l’Epidiolex, qui est utilisé pour traiter les crises d’épilepsie chronique connues sous le nom de syndrome de Dravet.

Deux médicaments synthétiques à base de THC sont également approuvés par la FDA, mais l'industrie plus large du CBD devra probablement attendre plusieurs années avant de vraiment pouvoir vanter les avantages spécifiques liés à leurs produits, car un plus grand nombre de recherches et d'études sont nécessaires avant que la FDA puisse statuer de manière affirmative.

Le côté « à la mode » de l'industrie du CBD a mis ces trois lettres dans des produits improbables comme la lotion pour les cheveux, les cure-dents et le papier toilette. On en trouve également dans toutes sortes de produits alimentaires, des cookies aux smoothies, en passant par les bonbons. 

Pour Taylor Massey, directeur de la division golf pour Medterra CBD, l'une des principales entreprises produisant et commercialisant du CDB, il y a cinq raisons pour lesquelles un golfeur bénéficierait de l'utilisation du CBD :

1- Le CBD peut aider le corps à récupérer et permettre à un golfeur de jouer tour après tour, jour après jour. Que vous ayez mal de la veille, ou que vous combattiez la lenteur qui accompagne le vieillissement, le CBD peut vous aider à restaurer votre corps pour que vous soyez prêt à jouer au golf aussi souvent que vous le souhaitez…

2- le CBD vous calme. Nous avons tous eu cette nervosité sur le premier tee et la sensation de malaise de devoir frapper une première balle devant des gens. Que vous jouiez dans un championnat de club, ou que vous soyez nerveux au départ d’une partie amicale, prendre du CBD avant une partie de golf peut vous aider à calmer vos nerfs.

3- Les golfeurs professionnels, et amateurs aussi, voyagent très loin pour jouer au golf. Le CBD peut aider à apporter l'homéostasie à votre système et à équilibrer votre corps. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles nous voyons de plus en plus de golfeurs professionnels utiliser nos produits à des fins de voyage. « C'est un excellent moyen de descendre de l'avion prêt à partir pour votre prochain parcours de golf ».

4- Soulager les courbatures et les douleurs. Le CBD peut aider à supprimer naturellement l'inflammation. Les maux de dos, les douleurs articulaires et autres ne sont pas rares pour les golfeurs. Les courbatures peuvent être une partie malheureuse de la vie, il est peu probable qu’un golfeur se sente à 100% sur le parcours. Le CBD peut aider à combattre les courbatures et les douleurs qui pourraient autrement vous empêcher de jouer.

5- Une énergie plus ciblée. Certains produits à base de CBD, comme les bonbons gélifiés de Medterra, sont des pépites d’énergie. Ils sont composés de CBD, de caféine, de B6, de B12 et d'acides aminés qui aident à la clarté mentale et à la concentration. Chaque golfeur connaît ce sentiment d’être « groggy » sur les premiers trous qui suivent les premiers départs. Le CBD peut vous aider à démarrer votre journée et à vous concentrer davantage sur les neuf derniers trous.

Cependant, plusieurs grands noms du golf ont fait leurs propres recherches et ont même signé des partenariats avec des sociétés de CBD. Leurs logos et marques apparaissent maintenant sur des visières et des sacs à travers les tournois.

Billy Horschel a passé six mois sans se classer parmi les huit premiers en 2019, avant de trouver un remède à son jeu de golf en difficulté. Billy Horschel, cinq fois vainqueur sur le PGA Tour, a commencé à utiliser des produits à base de cannabidiol, ou CBD, peu de temps après avoir raté le Cut au British Open.

Il a ensuite été classé quatre fois parmi les huit premiers au cours des quatre mois suivant, et jouait l'un des golfs les plus réguliers de sa carrière avant que la saison ne soit suspendue en mars en raison de la pandémie de coronavirus.

Billy Horschel, champion de la FedEx Cup 2014, est convaincu que les crèmes et poudres infusées de CBD produites par la société Beam ont contribué à son retour au sommet de sa forme en augmentant sa qualité de sommeil et en diminuant l'inflammation des genoux et des chevilles.

Billy Horschel est devenu si optimiste sur les produits, qu’il est récemment devenu un investisseur dans la société Beam.

Il est le dernier d'un groupe grandissant de membres du Tour, dont Bubba Watson, deux fois champion des Masters, et Scott McCarron, le vainqueur en titre de la Schwab Cup sur le Champions Tour, qui sont des joueurs payés pour promouvoir les produits CBD.

Leur plaidoyer semblerait signaler une acceptation croissante de l'utilisation du CBD dans le monde conservateur du golf professionnel.

Pour Bubba Watson qui a conquis Augusta National deux fois en trois ans, le CBD est la clé pour prolonger sa carrière fructueuse. Il est l'un des partisans les plus fervents du CBD en tournée et a demandé à sa propre équipe de médecins d'analyser exactement ce qu'il prend, pour s'assurer que cela convient à son corps et ne l’expose pas au risque d’échec d'un test de dépistage de drogue.

Watson a déclaré à CNN : « Je vois Phil Mickelson gagner à 48 ans, donc j'ai au moins huit ans de plus pour avoir une chance de gagner des tournois. Donc, pour moi, il s'agissait de créer de la longévité dans le golf et de passer du temps avec mes enfants. Le CBD me convient facilement ».

Les bienfaits du CBD sur la récupération résonnent particulièrement chez Bubba Watson, qui souhaite maximiser son soulagement de la douleur et améliorer son sommeil. Bubba Watson a signé un partenariat avec une société CBD et affiche cette affiliation sur ses visières.

Lucas Glover a connu sa meilleure saison en plus d'une décennie en 2019. Cela comprenait une quatrième place au Honda Classic et un total de 7 classements parmi les dix premiers. Lucas Glover pense que l’utilisation du CBD parallèlement à l’amélioration de son jeu n'est pas une coïncidence.

« Je dors mieux et je sens que ma récupération est meilleure. En ce qui concerne ma santé générale, je me sens bien. Je peux faire la différence quand je me réveille le matin et c’est une grande partie du problème.

J’ai toujours eu des douleurs lancinantes. L'anxiété est quelque chose que j'avais également combattu. C'était le vrai tirage au sort pour moi ».

Lucas Glover n'a pas non plus de problème avec les avertissements et la position officielle du PGA Tour sur le CBD. Il accepte que ce soit ce qu'ils doivent faire pour réglementer le fair-play dans le jeu, et n'est pas découragé pour l’utilisation du produit. « Ce n’est pas ce que les gens pensent, ce n’est pas la marijuana », a-t-il déclaré. « Je n'ai pas rencontré une seule chose qui ait été négative ».

Scott Piercy, quadruple vainqueur sur le PGA Tour a signé un partenariat en avril 2019 avec Real Brands, développeur de produits de consommation CBD. L'engagement de Scott Piercy envers le produit est évident et il tient à faire connaître les avantages du CBD pour les golfeurs.

Il a déclaré: « Je suis fier de rejoindre l'équipe Real Brands. J'ai pris le temps de faire connaissance avec l'équipe de Real Brands et j'ai hâte de faire ce que je peux pour aider à développer leurs marques de CBD dérivé du chanvre ».

Phil Mickelson n'utiliserait du CBD qu'à la suite d'une séquence extraite du Masters 2019, où il semblait ingérer de l'huile de CBD lors de son deuxième tour.

L’utilisation du CBD par Phil Mickelson aurait certainement du sens, étant donné sa nature anti-inflammatoire. Le quintuple champion en majeur souffre en effet d'arthrite psoriasique et a même joué dans des publicités pour la médecine de l'arthrite.

Le CBD pourrait-il être ce qui le maintient en forme ?

Récemment, l'AMA, l'Agence mondiale antidopage, a déclassifié le CBD de sa liste de substances interdites, ce qui signifie que les professionnels du Tour peuvent désormais inclure de manière fiable les produits CBD dans leurs régimes de récupération et de bien-être.

Le CBD fera-t-il une différence pour les golfeurs amateurs ?

Les golfeurs professionnels sont excellents dans ce qu'ils font. Nous, les amateurs, ne pouvons peut-être pas frapper à 350 mètres comme ils le peuvent, mais nous sommes tous des êtres humains.

Ils partagent les mêmes maux et problèmes que beaucoup d'entre nous, et doivent affronter la vie de tous les jours. Le CBD est ajouté aux régimes de santé de millions de personnes à travers le monde pour les aider à gérer la douleur, à améliorer leur sommeil et à essayer de maintenir un mode de vie plus sain.

Pour beaucoup, le CBD pourrait être la solution qui nous permet de continuer à pratiquer le sport que nous aimons pendant de nombreuses années.

Il reste que dans les esprits, l’image du CBD peut difficilement être dissocié de celle du Cannabis, et si aux États Unis et en Grande Bretagne, les dérivés de CBD on pris place dans les rayons de proshop, c’est loin d’être le cas en France.

Le point sur la législation française concernant le CBD

Le 19 novembre 2020, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a rendu son arrêt dans l’affaire C-663/18, dite Kanavape.

Dans cet arrêt, la CJUE considère qu’en l’état des connaissances scientifiques et sur la base des conventions internationales en vigueur, l’huile de CBD ne constitue pas un produit stupéfiant.

Elle en déduit que les dispositions relatives à la libre circulation des marchandises sont applicables à ce produit et qu’une mesure nationale qui interdit la commercialisation du CBD issue de la plante entière constitue une entrave à la libre circulation.

Les autorités françaises prennent acte de cet arrêt. Elles tiennent à souligner que, dans cet arrêt, la CJUE reconnaît que l’application du principe de précaution pourrait, sous réserve d’éléments scientifiques probants, justifie une réglementation restreinte de la commercialisation des produits à base de CBD. Elles étudient les voies et moyens pour prendre en compte ses conclusions.

Les autorités réitèrent d’ores et déjà leurs avertissements concernant les effets potentiels nocifs de la molécule de CBD, encore peu connue.

Elles signalent en outre les risques sanitaires liés au Δ-9-tétrahydrocannabinol (THC), molécule classée comme stupéfiant, que sont susceptibles de contenir les produits issus du chanvre.

Elles appellent à la plus grande vigilance concernant les modes de consommation de ces produits, notamment la voie fumée, dont la toxicité est avérée.

Par ailleurs, il est rappelé que les produits contenant du CBD doivent être soumis au respect des dispositions législatives françaises, et plus particulièrement des suivantes :

Ils ne peuvent, sous peine de sanctions pénales, revendiquer des allégations thérapeutiques, à moins qu'ils aient été autorisés comme médicament par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé ou la Commission européenne sur la base d'un dossier évalué selon des critères scientifiques de qualité, sécurité et efficacité.

Les publicités en faveur de produits contenant du CBD ne doivent pas entretenir de confusion entre le cannabis et le CBD et faire ainsi la promotion du cannabis. Cette pratique est susceptible de constituer l’infraction pénale de provocation à l’usage de stupéfiant.

Si aux États Unis et en Grande Bretagne, le CDB sous différentes formes est présent dans les proshop, et que ce n’est pas encore le cas en France, en 2021, on compte en France environ 400 boutiques qui vendent des produits issus du CBD (produits alimentaires, huiles, cosmétiques, e-cigarettes, infusions, fleur à fumer ou inhaler, etc.), pour un marché qui pèse aujourd'hui 150 à 200 millions d'euros et pourrait atteindre le milliard d'euros d'ici à 2023 si le flou juridique qui l'entoure est levé. (Source Le Parisien).

Le gouvernement français planche en ce moment même sur la question.

Crédit photo : JeudeGolf.org, Icon Sportswire, iStock

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 553
  • 2 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter

Callaway Golf : 2021 l’année de tous les records f...
Cobra espère profiter de l’impression 3D pour se p...

Auteur

 

Commentaires   

admin
0 #2 Information importanteadmin 19-05-2021 22:02
Bonjour Manuel, Nous comprenons votre position et point de vue. De notre côté, en qualité de média indépendant et professionnel, nous ne pouvions pas ne pas traiter ce sujet, et de manière impartiale. Notez que nous rapportons uniquement des faits, et ne prenons pas partie. En complément, vous l'aurez aussi sans doute noté, nous avons bien mentionné la position très claire du gouvernement français sur ce sujet, et qui n'est pas comparable à ce qui se passe outre-Atlantique. Au risque de se répéter, cet article est une information, en aucun cas, un partie pris, une publicité ou une incitation d'aucune forme. Notre métier consiste à informer en donnant le maximum d'éléments de réflexions à nos lecteurs.
mhezkia@gmail.com
0 #1 Etonnant...mhezkia@gmail.com 19-05-2021 20:00
Je suis très étonné de cet article, tout au moins du sujet de cet article et ce qu'il sous-entend... Je dirai même qu'il me met mal à l'aise dans une certaine mesure... Existe-t-il des études scientifiques prouvant les allégations annoncées ? Quelles sont-elles ? Tout cela ressemble fort à une énième tentative de nous refourguer des produits dits naturels sous n'importe quel prétexte. Secret ? Secret de Polichinelle, oui ! Et comme indiqué dans l'article, des champions sont rémunérés (grassement ?) pour faire la promotion de ces produits. Là, ma confiance envers eux disparaît totalement. Depuis quand la participation à une publicité sous couvert d'une notoriété quelconque permet de se dire que le produit proposé est parfait, honnête, avec une action sincère ? Croyons-nous encore ces affirmations ? Comme évoqué, ce genre d'allégations n'est pas possible en France, au risque de se retrouver devant un Tribunal, et c'est heureux. Nous sortons à peine de l'obscurantisme avec certaines pratiques médicinales qui n'ont jamais apporté la preuve de leur efficacité, ce n'est pas pour se retrouver avec le nouvel avatar d'une pseudo thérapeutique qui reste avant, tout un enjeu purement commercial. Jadis, nous avons déjà eu, au golf, les bracelets en cuivre, qui amélioraient la récupération musculaire, réduisaient la fatigue, supprimaient le golf-elbow et facilitaient le swing. Nous avons eu les chaussettes qui faisaient disparaitre la fatigue, les ampoules et les entorses. Depuis quelques temps, nous sommes inondés de pubs pour des lunettes miracles qui permettent de retrouver les balles perdues !!! Je les ai eu en main ! Une arnaque, mais ça je m'en doutais ! Tous ces objets ont rejoint ou rejoindront le néant qu'ils n'auraient jamais dû quitter. Il serait dommage de voir notre sport pollué par des poudres de perlimpinpin ou ces objets à l'image de la bague de Ré (Vous vous souvenez ? Danièle Gilbert et Télé 7 jours ?). Les arnaqueurs et profiteurs de tous poils ont encore de beaux jours devant eux. Est-ce que ces beaux champions de golf ont besoin de ces pubs pour vivre ? La naïveté de mes coreligionnaires ne cessera jamais de m'étonner. Demain, on rase gratis !

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.