Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Golf - PGA Tour : Actualités résultats classement

Actualités du golf professionnel et du circuit américain de golf, le PGA Tour.

Retrouvez des articles et des vidéos sur les meilleurs joueurs de golf de la planète et des reportages sur les principaux tournois de la saison, sans oublier des focus sur les MAJEURS de golf.

Le PGA Tour désigne la plus importante compétition de golf professionnel au monde, et pourtant ce circuit ne se déroule quasi-exclusivement qu'aux USA !

Circuit masculin par opposition à la LPGA qui vaut pour les filles, le PGA Tour se dispute toute l'année, de janvier à décembre.

Historiquement, le PGA Tour a vu le jour en 1968, quand il s'est indépendantisé de la Professional Golf Association, qui regroupe l'ensemble des enseignants de golf américains.

Le PGA Tour est la 1ère division du golf professionnel US, alors que le Nationwide tour est l'anti-chambre des Pros.

Sachant que le golf se pratique à tout âge, les anciens champions peuvent disputer à partir de l'âge de 50 ans, le champions tour, une compétition pour Senior.

Attention de ne pas confondre PGA et USGA (United States Golf Association) qui serait plutôt l'équivalent du Royal & Ancient, pour fixer les règles du golf aux Etats-Unis tout comme peut le faire en France, la FFG.

Les 4 tournois majeurs (Masters, US Open, British Open, Pga Championship) ne sont pas directement organisés par la PGA, car ils sont indépendants, et comptent pour l'ensemble des autres tours professionnels, y compris bien sûr le PGA tour.

A la fin de la saison, le PGA tour récompense le meilleur joueur de l'année, en fonction des victoires sur le tour, le classement à la money-list et la moyenne de score sur la saison.

Depuis quelques saisons, et afin de renforcer l'intérêt du public pour le golf, le PGA Tour a trouvé un accord avec Fedex pour organiser les play-offs de la Fedex Cup, dont l'épilogue a lieu sur le Tour Championship en fin de saison.

Crédit photo : Icon Sportswire

Quand J.B. Holmes a remporté le Genesis Open, le week-end dernier, ce qui était formidable pour lui, était plutôt insupportable pour tous ceux qui l'ont regardé jouer, et surtout pour les autres joueurs dans sa partie, Adam Scott et Justin Thomas. Le jeu lent sur le PGA Tour est encore malheureusement mis en lumière, et il semble qu'il n'y ait pas pour l'instant d'éclaircie à l'horizon sur ce sujet. Alors que le golf change ses règles pour attirer plus de nouveaux joueurs, l'exemple d'un jeu rapide ne semble toujours pas venir des pros...

Comment Mickelson repousse les limites de l’âge pour gagner sur le PGA Tour?

Pendant un peu plus de quatre jours, Phil Mickelson, 48 ans, a démontré une précision chirurgicale dans l’attaque des greens du parcours de Pebble Beach, pour remporter son cinquième titre sur ce parcours si important dans sa carrière, terrain où son grand-père a été caddie, un siècle plus tôt. En cette année d’US Open, justement à disputer sur le parcours de Pebble Beach, du 10 au 16 juin prochain, le seul majeur qui manque encore au palmarès de Lefty, ce dernier retrouve une seconde jeunesse. L’américain annonce la couleur : De nouveau, dans le top-20 mondial, il compte bien continuer à peser sur les débats. Mais comment fait-il ?

Rickie Fowler : De perdant magnifique à vainqueur du Waste Management Open 2019

Quand il a mis sa balle dans l’eau au trou numéro 11 du TPC de Scottsdale, on pouvait se demander légitimement, si Fowler n’allait pas une nouvelle fois laisser partir une victoire qui lui tendait les bras, pour se transformer encore en perdant magnifique. A tout juste 30 ans, par un heureux concours de circonstance, Fowler est pourtant celui qui a finalement soulevé la coupe, sa cinquième sur le PGA Tour. Cette victoire va-t-elle enfin lui permettre de débloquer son compteur en majeur ?

Magistral Justin Rose déjà vainqueur à Torrey Pines avec ses nouveaux clubs - Crédit photo : Alan Smith/Icon Sportswire

On a connu par le passé des adaptations ou des changements de clubs plus difficiles pour les golfeurs professionnels. Le Justin Rose « new look » de 2019 a repris les bonnes habitudes du Justin Rose habillé Adidas et drivant du TaylorMade de 2018, à savoir gagner ! Au moment de sa victoire en Turquie, Rose avait déjà envoyé un message très impressionnant, mais le champ de joueurs n’était pas encore comparable à celui du Farmers Insurance Open, disputé à Torrey Pines en Californie. Devant McIlroy, Rahm ou Day, l’anglais de 38 ans a démontré beaucoup d’autorité.

Tiger Woods entame une reprise en pente douce au Farmer’s Insurance Open sur les parcours de Torrey Pines

C’est un Tiger Woods beaucoup plus décontracté que l’an passé, qui a démarré sa nouvelle saison sur le PGA Tour. Dès le premier tour, il a été bien accompagné par Xander Schauffele et Tony Finau, deux des golfeurs américains qui vont candidater cette saison pour intégrer, l’équipe du Tigre, dans le cadre de la President’s Cup 2019. Effectivement, Woods sera le capitaine de l’équipe américaine, et de plus, probablement dans un rôle unique en son genre, capitaine et joueur. En attendant, cette perspective de fin de saison, Tiger, le seul a cumulé 166 coups sous le par sur les deux parcours, nord et sud de Torrey Pines, débute justement sa quête de victoire par un parcours qu’il affectionne particulièrement.

Le putting de Mickelson planté dans le Desert Classic 2019

Un jour sans qui arrive au plus mauvais moment ! Phil Mickelson a perdu le Desert Classic 2019 disputé sur le parcours de La Quinta, pour un coup, et alors qu’il avait cumulé le deuxième score le plus bas de sa carrière après 54 trous. Et dire qu’il a rendu une dernière carte de 69, trois coups sous le par, et enragé parce qu’il n’avait tout simplement pas rentré assez de putts, pour reprendre le jeune Adam Long, primo vainqueur sur le PGA Tour, et jamais vu à pareille fête auparavant.

Sony Open 2019 : Matt Kuchar une victoire arc-en-ciel

Il n’a beau pas avoir encore remporté de majeurs, Matt Kuchar est une des figures les plus connues sur le PGA Tour. Sans victoire depuis quatre ans, il vient de remporter deux succès en l’espace de trois mois, le Mayakoba Golf Classic et le Sony Open à Hawaii. Avant de profiter de deux semaines de vacances au soleil, l’américain de 40 ans a profité du « Hawaii Swing », pour revenir tout près de son meilleur niveau. Cela valait bien une victoire sous un arc-en-ciel sur le 18eme trou du Waialae Country Club.

Xander Schauffele : Vainqueur du TOC 2019 dans la peau d’un outsider

Quel début de saison 2019 en fanfare sur le PGA Tour ! Au cours du dernier tour du Tournoi des Champions (TOC) disputé sur le parcours de Plantation Course à Kapalua (Hawaii), l’américain Xander Schauffele a remonté un déficit de cinq coups, avec une carte incroyable en 62 marquée par deux eagles. Désormais numéro 6 mondial, Schauffele n’en finit plus de monter méthodiquement à l’ordre du mérite. Sacré meilleur rookie en 2017, pourquoi pas le futur meilleur joueur de l’année ?

Les raisons d’espérer une bonne saison 2019 pour Tiger Woods

Alors qu’il devrait procéder à des ajustements au sujet de son calendrier en 2019, Tiger Woods qui a remporté sa 80eme victoire sur le PGA Tour à Atlanta en septembre dernier, devrait démarrer sa nouvelle saison avec un niveau de confiance radicalement différent par rapport à 2018. Dans le coup pour la victoire sur deux majeurs, les raisons d’espérer le voir gagner un des quatre gros tournois sont plus que crédibles.

Quel pourrait-être le calendrier de Tiger Woods en 2019 ?

Présent aux Bahamas pour disputer le Hero World Challenge, un tournoi de golf qui réunit 18 des meilleurs golfeurs de la planète, et dont il s’occupe de l’organisation, Woods a livré quelques révélations sur son programme à venir en 2019. Alors qu’un an plus tôt, il annonçait son retour sans vraiment savoir trop à quoi s’attendre, douze mois plus tard, les perspectives peuvent être raisonnablement revues à la hausse pour le vainqueur du dernier TOUR Championship à Atlanta. Son calendrier à venir devrait être marqué par plusieurs changements notables.

Bryson DeChambeau seul golfeur à avoir gagné 4 tournois en 2018

Nouveau driver dans son sac, et déjà une nouvelle victoire pour Bryson DeChambeau, le véritable phénomène de l’année 2018, désormais numéro 5 mondial, et qui n’en finit plus d’impressionner. A l’occasion d’un des premiers tournois de la nouvelle saison du PGA Tour, le Shrinner Hospitals for Children Open, l’américain de 25 ans a continué son entreprise de démonstration. Il semble bien parti pour durer et compter au plus haut niveau.

Xander Schauffele remporte le WGC-HSBC Champions au bon moment

Rookie de l’année 2017 après deux succès sur le PGA Tour dont une victoire spectaculaire sur le dernier tournoi, le TOUR Championship à Atlanta, Xander Schauffele ne pouvait pas retomber dans l’anonymat bien longtemps. L’américain aux origines Allemandes, françaises, et chinoises signe la quatrième victoire d’un golfeur US sur un championnat du monde en 2018. Sur le parcours du Sheshan International Golf Club situé à Shanghai, le jeune golfeur de 25 ans a douché les espoirs de son compatriote, Tony Finau, l’homme du week-end, et contrarié les plans de l’anglais Justin Rose pour récupérer la place de numéro un mondial.

Prendre les fairways n’est plus l’objectif numéro 1 pour les meilleurs golfeurs du tour

Pour scorer sur un parcours de golf, vous avez sans doute déjà lu ou entendu qu’il était primordial de prendre un maximum de fairways en régulations. Des études ont même démontré une corrélation entre le nombre de fairways touchés par parties et le score sur 18 trous. Pourtant, les faits observés récemment sur le PGA Tour, et notamment en 2018, laissent penser qu’à haut niveau, ce n’est plus un critère déterminant pour gagner. Bien entendu, c’est à relativiser avec la nature et la préparation des parcours de golf aux Etats-Unis. A l’occasion de la Ryder Cup à Paris, l’équipe américaine a essentiellement perdu son match contre l’équipe européenne sur le nombre de fairways pris en régulation…

Brooks Koepka : Meilleur golfeur de l’année 2018, et encore il n’a pas aussi bien putté qu’en 2017 !

Vainqueur de deux tournois majeurs en 2018, l’américain Brooks Koepka ancien pensionnaire du circuit européen de golf, a remporté le titre de « Joueur de l’année » pour le compte du PGA Tour. Son nom est sorti devant Bryson DeChambeau, Dustin Johnson, Francesco Molinari, Justin Rose ou encore Justin Thomas. Blessé en début de saison, peu de personnes auraient pu parier sur une tel scénario. Golfeur en manque de reconnaissance médiatique, le voilà propulsé sur le devant de la scène…

Pourquoi le PGA Tour a besoin d’une personnalité telle que Patrick Reed

A 28 ans, Patrick Reed, originaire du Texas (San Antonio) traîne une réputation de « bad boy » du golf qui pourrait en faire un des personnages les plus antipathiques du circuit américain. Encore récemment, il s’est illustré en critiquant le choix du capitaine de Ryder Cup, Jim Furyk de décomposer la paire formée avec Jordan Spieth. Reed n’a pas la langue dans sa poche, et n’hésite jamais à s’exprimer, sans craindre de déplaire. Au début des années 2000, le PGA Tour ne cessait de vanter « This Guys are goods », ce qui illustrait autant les qualités techniques des meilleurs pros, que leur attitude sur et en-dehors du parcours. En 2020, le circuit pourrait bien avoir intérêt à communiquer sur « This Guy is bad »…