Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Golf - PGA Tour : Actualités résultats classement

Actualités du golf professionnel et du circuit américain de golf, le PGA Tour.

Retrouvez des articles et des vidéos sur les meilleurs joueurs de golf de la planète et des reportages sur les principaux tournois de la saison, sans oublier des focus sur les MAJEURS de golf.

Le PGA Tour désigne la plus importante compétition de golf professionnel au monde, et pourtant ce circuit ne se déroule quasi-exclusivement qu'aux USA !

Circuit masculin par opposition à la LPGA qui vaut pour les filles, le PGA Tour se dispute toute l'année, de janvier à décembre.

Historiquement, le PGA Tour a vu le jour en 1968, quand il s'est indépendantisé de la Professional Golf Association, qui regroupe l'ensemble des enseignants de golf américains.

Le PGA Tour est la 1ère division du golf professionnel US, alors que le Nationwide tour est l'anti-chambre des Pros.

Sachant que le golf se pratique à tout âge, les anciens champions peuvent disputer à partir de l'âge de 50 ans, le champions tour, une compétition pour Senior.

Attention de ne pas confondre PGA et USGA (United States Golf Association) qui serait plutôt l'équivalent du Royal & Ancient, pour fixer les règles du golf aux Etats-Unis tout comme peut le faire en France, la FFG.

Les 4 tournois majeurs (Masters, US Open, British Open, Pga Championship) ne sont pas directement organisés par la PGA, car ils sont indépendants, et comptent pour l'ensemble des autres tours professionnels, y compris bien sûr le PGA tour.

A la fin de la saison, le PGA tour récompense le meilleur joueur de l'année, en fonction des victoires sur le tour, le classement à la money-list et la moyenne de score sur la saison.

Depuis quelques saisons, et afin de renforcer l'intérêt du public pour le golf, le PGA Tour a trouvé un accord avec Fedex pour organiser les play-offs de la Fedex Cup, dont l'épilogue a lieu sur le Tour Championship en fin de saison.

US Open : L’étonnante victoire de Brooks Koepka - crédit photo : USGA

Le golf de haut niveau nous réserve parfois des histoires surprenantes. Tellement surprenantes qu’elles paraissent incroyables. Brooks Koepka a remporté dimanche son deuxième US Open consécutif alors que plus tôt dans la saison, il était resté sur le flanc pendant près de trois mois et demi avec une blessure au poignet. La semaine avant de disputer le second majeur de la saison, il s’était même déplacé une cote. Et pourtant, dimanche, avec une dernière carte de 68, une des meilleures, mise à part celle historique de Tommy Fleetwood en 63, Koepka a remporté le plus difficile des tests de golf ! A peine croyable !

US Open : Un troisième tour controversé et faussé ? - Crédit photo : USGA

Le troisième tour de l’US Open 2018 disputé à Shinnecock Hills a rendu son verdict, et le fait est que les golfeurs qui ont joué dans l’après-midi ont semblé être lourdement pénalisés par des conditions de jeu plus difficiles, à l’image du numéro un mondial Dustin Johnson inhabituellement à la peine sur les greens. Le soir venu, la colère grondait du côté des joueurs considérant que dans ces conditions, le résultat du tournoi ne pouvait être qu’aléatoire. L’USGA qui organise le tournoi est pointé du doigt. A trop vouloir exister entre le Masters et The Open, l’US Open s’est encore pris les pieds dans le tapis !

US Open 2018 : L’inattendu Monsieur Matthieu Pavon - Crédit photo : USGA

Qui aurait prédit que le jeune français, Matthieu Pavon, 25 ans, originaire de Toulouse passerait le cut de l’US Open à Shinnecock Hills, l’un des tournois de golf le plus difficile au monde, et en sortant des qualifications ? Un test de golf au sens propre pour un golfeur qui découvre ce majeur américain, ses stars, et ses difficultés. Pour une première, Pavon réalise une performance très solide !

US Open 2018 : Tiger Woods manque son retour - crédit photo : USGA

Trois ans que Tiger Woods n’avait plus disputé l’US Open. Tiger aura fait deux petits tours puis s’en va. Le parcours de Shinnecock Hills aura eu raison de son jeu. Dès le premier trou, le ton était donné. Un triple bogey qui allait se révéler prémonitoire de la suite des événements sur un véritable test de golf. Pour autant, faut-il s’inquiéter pour le tigre ? Pas si sûr, il est loin d’être le seul favori à avoir explosé. D’ici le British Open, il ne disputera qu’un seul tournoi. A mi-saison, certes, il n’a pas gagné, mais il joue toujours, et visiblement sans douleurs.

US Open 2018 : Dustin Johnson a déjà fait la moitié du chemin vers la victoire - Crédit photo : USGA

Après 36 trous sur le parcours de Shinnecock Hills, on peut déjà distinguer deux tendances : Ceux qui peuvent encore se battre pour la victoire comme Dustin Johnson, Ian Poulter, Justin Rose et Brooks Kopkea, et ceux qui peuvent faire une croix sur l’US Open 2018 comme Jordan Spieth, Rory McIlroy ou Tiger Woods.  Malgré des conditions clairement défavorables, Dustin Johnson s’est encore illustré. Il démontre même avec une certaine régularité qu’il est peut-être le meilleur joueur de sa génération sur l’US Open depuis 10 ans.

Fait rare sur le PGA Tour, l’américain Dustin Johnson a remporté le tournoi Fedex St Jude Classic bien avant d’arriver lui-même sur le dernier green, celui du 72eme trou.

Fait rare sur le PGA Tour, l’américain Dustin Johnson a remporté le tournoi Fedex St Jude Classic bien avant d’arriver lui-même sur le dernier green, celui du 72eme trou. Déjà largement leader du tournoi devant Andrew Puttnam et JB Holmes, le boss a rentré son approche au fer 9 à plus de 154 mètres du drapeau pour signer un ultime eagle, scellant définitivement une victoire qui ne faisait plus de doute. Au passage, Dustin Johnson récupère le fauteuil de numéro un mondial, seulement quelques jours avant le début de l’US Open à Shinnecock Hills.

Joaquin Niemann - Memorial Tournament. Crédit photo : Adam Lacy/Icon Sportswire

C’est un jeune chilien de 19 ans, Joaquin Niemann, qui a créé l’autre surprise pendant le Memorial Tournament en ce début de mois de juin 2018. Bryson DeChambeau l’a remporté, mais la 6 eme place de Joaquin Niemann, après qu’il ait été en tête à l’issue du premier tour a surpris les observateurs, sauf naturellement, ceux qui s'étaient intéressés au golf amateur ces deux dernières années.

Tiger Woods à la recherche de son meilleur putting avant l’US Open

Cela fait 6 mois que Tiger Woods est revenu à la compétition. Il a déjà disputé 9 tournois sur le PGA Tour, et obtenu deux top-10 pour un seul cut manqué. Ce premier tour de chauffe permet de constater qu’il est largement au niveau des meilleurs (80eme mondial), et en capacité de gagner prochainement un tournoi. Il occupe actuellement la dixième place sur le tour pour le nombre de coups gagnés sur le parcours. Woods n’est pas loin d’avoir pleinement retrouvé la plénitude de ses moyens. Ce qui ne manque pas de surprendre les chroniqueurs à travers le monde. Pourtant, ce week-end à l’occasion du Memorial, chez Jack Nicklaus, un compartiment du jeu lui a cruellement fait défaut.

Memorial Tournament: Une victoire vraiment mémorable pour Bryson DeChambeau

Green du 18 sur le parcours de Muirfield Village, le public retient son souffle. Bryson Dechambeau, seul en tête à -16, n’a plus qu’un difficile putt de 3 mètres pour remporter sa deuxième victoire sur le PGA Tour en deux ans. Patrick Cantlay et Kyle Stanley ont laissé passer leur chance. Le second nommé a surtout été très malheureux sur ce dernier trou avec son tee shot qui attrape un arbre et recule de 40 mètres pour l’empêcher d’envisager de toucher le green en deux. Ce coup du sort va le marquer sur l’issu du tournoi, et justement offrir une première occasion à son rival. Il venait pourtant de rentrer quatre birdies consécutifs.

Justin Thomas : Nouveau numéro un mondial de golf et star du prochain Open de France

Dustin Johnson devait réaliser une très bonne performance au Player’s pour espérer conserver le fauteuil de numéro un mondial une semaine de plus. Il était bien parti pour y parvenir après un excellent premier tour. Finalement, trop inconstant, et surtout moins dominateur que l’an passé, sa 17eme place finale n’a pas suffi à contenir Justin Thomas. Ce dernier, qui lui avait plutôt réalisé un mauvais début de semaine avant se reprendre pendant le week-end, en a profité pour devenir le 21eme numéro un depuis l’avènement de l’ordre mondial (OWGR). Bonne nouvelle pour les fans de golf en France, il vient d’annoncer sa venue à l’occasion du prochain HNA Open de France. Une occasion rare de voir un numéro un mondial en activité sur un parcours français...

Player’s Championship 2018 : Webb Simpson remporte sa victoire la plus difficile - crédit photo: David Rosenblum

Avec une avance de sept coups sur son plus proche poursuivant au départ du dernier tour, il était difficile d’imaginer un autre scénario que la victoire méritée de Webb Simpson, sur cette édition 2018 du Player’s Championship, disputé sur le Stadium Course du TPC de Sawgrass. Cela valait bien un bisou de la part de Madame Simpson sur le green du 18, après le dernier putt.

Player’s Championship 2018 : Tiger Woods bat un nouveau record !

Les semaines passent et ne se ressemblent pas pour Tiger Woods depuis son retour à la compétition. A 42 ans, et après plusieurs mois sans jouer à haut niveau, si tout le monde rêve d’un come-back couvert de succès, à en juger par le niveau de la concurrence, cela n’a rien de si évident. Pourtant, peu à peu, Woods monte en puissance, et se rapproche petit à petit de son meilleur niveau. Samedi su le parcours de Ponte Vedra Beach, le TPC de Sawgrass, il a tout simplement battu son propre record de score sur un tour du Player’s Championship. Attention, c’est un signe sérieux à prendre en considération !

Player’s Championship 2018 : Renaissance ou coup d’éclat pour Webb Simpson

16h30 vendredi à Ponte Vedra Beach sur le parcours du TPC Sawgrass, Webb Simpson frappe un coup de fer en direction du green du 13. Il regarde la balle voler. Elle se pose à quelques mètres du drapeau. Avec sa prise de putting caractéristique, il rentre le putt pour birdie. Il va enchaîner ce scénario sur deux trous suivants, 13, 14 et donc 15. Sur tous les putts, il donne l’impression de pouvoir rentrer la balle à chaque occasion. Le vainqueur de l’US Open 2012, connu pour son utilisation du Belly-putter désormais proscrite, démontre qu’à 32 ans, il peut encore être l’un des meilleurs golfeurs du monde.

Jason Day remporte le Wells Fargo Championship 2018- crédit Getty Images

Départ du 17 sur le dernier tour du Wells Fargo Championship, tournoi du PGA Tour 2018, disputé sur le parcours de Quail Hollow près de Charlotte en Caroline du Nord, Jason Day compte un seul coup d’avance avant de taper son coup de fer. Il a 203 mètres pour atteindre le centre du green. En bonne position pour gagner son second tournoi de l’année, l’ancien numéro un mondial frappe un draw qui se pose à quelques mètres du drapeau. La balle épouse la pente, roule très vite jusqu’au trou, tape le drapeau, ce qui freine considérablement sa course. Un putt pour birdie plus tard, Jason Day  avait repris les deux coups d’avances qu’il avait au départ de ce dernier tour.

Tiger Woods termine la mise au point de ses nouvelles lames TaylorMade TW Phase 1

En 2017, Tiger Woods a signé des nouveaux contrats avec TaylorMade pour les clubs, et Bridgestone pour les balles. Si Tiger est toujours principalement sponsorisé par Nike pour les vêtements, il a géré en douceur la transition pour passer d’un sac « full » Nike à bientôt « full » TaylorMade. Il a progressivement mis en jeu des bois, modifié le logo sur ses fers, et désormais à l’occasion du Wells Fargo Championship, il va étrenner ses nouveaux fers TW Phase 1. Opération de communication pour Woods ou pour TaylorMade ?