Plus de 4000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour l'abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon AD 333 Tour offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Golf féminin

Actualités du golf féminin et des circuits - européen et US - de golf féminin : LPGA et Ladies European Tour.

Des articles et des vidéos sur les meilleures joueuses du circuit golf féminin, y compris des reportages sur les principaux tournois de la saison et les MAJEURS féminins dont le prestigieux Evian Masters.

Le golf féminin est plus que jamais l'avenir du golf, comme tant à le démontrer le dernier rapport "Golf Vision 2020" produit par la banque HSBC, grand argentier du golf mondial.

Au niveau français, les golfeuses représentent 25% du champ des joueurs de golf qui foulent chaque semaine et week-end, les parcours des quelques 700 parcours de l'hexagone.

Sur 418 000 licences en 2011, on recense 118 000 licences féminines, en augmentation de 1,7% par rapport à 2010.

Mais en réalité, ce chiffre masque le fait que le golf a encore du mal à séduire les françaises, et doit muter pour pouvoir attirer nos "ladies".

50% des golfeuses ont plus de 55 ans et seulement 2% des joueuses de golf licenciés ont entre 19 et 25 ans. Il s'agit de la classe d'âge la moins représentée.

Les golfeuses de moins de 18 ans représentent 10% des golfeuses et une partie de l'avenir du golf féminin. Ce chiffre est très encourageant et souligne les efforts de la FFG en matière de golf scolaire, et de journées découvertes pour les parents et les enfants.

Dans son projet "Cap 500 000 licenciés", la FFG pourrait travailler plus particulièrement son offre auprès des jeunes femmes. Pour autant, les contraintes rencontrées par cette catégories sont nombreuses : manque de temps, difficulté à se déplacer en dehors des centres urbains, coût d'accès à l'activité, et enfin image très masculine et pas encore assez jeune ou girly !

Pour développer le golf en France, il faudra développer le golf féminin, et en particulier séduire les jeunes femmes. Tout l'avenir du secteur peut en dépendre !

Golf urbain, baisse des coûts, modification des formats de jeu (développement des 6 et 9 trous pour un jeu plus rapide), une communication plus féminine et plus jeune, autant de pistes de réflexions pour développer le golf féminin en France.

Cristie Kerr, photo Mark Newcombe Visioningolf

Situé sur plus de 600 hectares dans la campagne, mais à seulement 40 minutes de Manhattan, le Trump National à Bedminster, est l'un des domaines de golf les plus prestigieux au monde. Il accueille du 13 au 16 juillet 2017, l’U.S. Women's Open, qui est considéré comme le premier championnat du monde de golf féminin.

Karine Icher leader du premier majeur de golf féminin de l’année !

Et si c’était enfin la bonne ! Depuis ses débuts en majeur en 2001, Karine Icher n’a encore jamais remporté de majeur, ni de tournois sur le LPGA Tour, circuit dont elle est membre depuis 2003, une longévité rare pour une golfeuse française. En tête du ANA Inspiration, premier majeur de la saison de golf féminin, disputé sur le parcours de Rancho Mirage, la française a rendu une première carte de 67, sa meilleure performance jusque-là, et alors que le premier tour n’a pas encore été à son terme en raison de fortes rafales de vents.

Quelle est la place des femmes dans le golf ?

Les progrès sont lents et le golf féminin a encore du mal à se tailler une place parmi les sports les plus pratiqués par les femmes. Mardi dernier, le club de golf Écossais de Muirfield a finalement voté pour admettre des femmes comme membres, pour la première fois dans l'histoire des 273 années du club. Ce signal est le bon, mais sera-t-il suffisant pour susciter plus de vocations, et d'envies auprès des jeunes filles ? Notre article creuse la question, et aborde un des points qui explique pourquoi les femmes ne se sentent pas encore assez concernées... et ce, dès le plus jeune âge, Muirfield ou pas.

Crédit photo : HSBC Women's Champions 2017

Les meilleures joueuses mondiales se retrouvent pour disputer la dixième édition des Championnats féminins HSBC à Singapour, également connu sous le nom de « Asia's Major ». Avec 19 des 20 meilleures joueuses du monde alignées au Sentosa Golf Club cette semaine, l’animation « laser » n’est pas passée inaperçue.

Ping dévoile une nouvelle gamme de clubs G Lady pour les femmes

La marque américaine vient de lancer la gamme G Le pour les Dames, comprenant un nouveau driver, un putter et tout ce qui va entre les deux. Un design féminin et moderne et des shafts allégés devraient permettre à Ping de séduire une large clientèle féminine. Dans un environnement toujours plus masculin, quelle place pour le matériel pour les femmes ? Ping entend apporter la réponse…

Caddy: où sont les femmes ?

Le caddy, c’est l’acteur incontournable de la réussite du golfeur professionnel. Présent à ses côtés sur les fairways et les greens pendant les compétitions, il porte le sac, mais est aussi le stratège qui évalue les facteurs extérieurs comme le vent ou la distance pour in fine donner le bon conseil au joueur. Une profession très reconnue mais essentiellement masculine, même auprès des golfeuses…

Ladies European Tour: En 2017, ce sera toujours la disette !

Le circuit féminin européen est en train de tranquillement disparaître dans une certaine indifférence. Certes en 2016, le circuit affichait encore 30 dates à son agenda, dont 9 seulement sur le continent européen. En 2017, le calendrier complet n’est pas encore publié. Il ne devrait pourtant pas présenter plus d’épreuves en Europe, ce qui finit de pousser un certain nombre de joueuses européennes, dont des françaises à jeter l’éponge, faute de moyens suffisants pour voyager tout autour du monde. C’est le cas de Lucie André qui en arrive au point de privilégier le LETAS, circuit de seconde division intégralement joué en Europe. Quel avenir et quelles solutions pour le golf féminin professionnel en Europe ?

 Comment attirer plus de femmes au golf en 2017 ?

On entend souvent que la femme est l’avenir de l’homme. En matière de golf, c’est encore plus vrai. A un moment où globalement dans le monde, le nombre de pratiquants golf stagne, ce qui est aussi le cas en France, il est peut-être grand temps de se poser la question « Comment attirer plus de golfeuses ? ». Selon les pays, la gente féminine représente déjà entre 20 et 25% de la population golfique. Passer de 25 à 50%, cela équivaudrait en France à 200 000 joueuses de plus ! Exactement ce dont la fédération aurait besoin pour atteindre son objectif de dynamisation, et renouvellement de la filière !

Le retour de Michelle Wie

Le retour au plus haut niveau de Michelle Wie est passionnant après autant de hauts et de bas. En cette fin d’octobre 2016, au Sime Darby LPGA en Malaisie, Michelle Wie a réalisé sa meilleure performance sur un tour depuis un an, en jouant 66 lors du premier jour. C’est seulement la quatrième fois cette année qu’elle passe un tour en moins de 70.

Annika Sorenstam couronnée pour son œuvre - Crédit photo : Mark Newcombe

Elle a marquée son époque tout comme Tiger Woods, Annika Sorenstam va recevoir fin novembre prochain, le Lifetime Achievement Award, et rejoindre ainsi ses illustres prédécesseurs, dont Arnold Palmer, Jack Nicklaus, Greg Norman, Gary Player, Peter Dawson et Tim Finchem. C’est l’occasion de revenir sur son parcours exceptionnel au niveau du golf mondial féminin. Annika Sorenstam reste aussi populaire aujourd'hui qu’elle l'était au cours de sa carrière pendant 15 ans, de 1993 à 2008.

Jeux Olympiques féminins à Rio, les médaillées

La Sud Coréenne Inbee Park remporte les Jeux Olympiques de golf et la médaille d’or, devant  la Néo-Zélandaise Lydia Ko médaille d’argent, et la Chinoise Shanshan Feng médaille de bronze. Inbee Park devient la deuxième championne Olympique de golf féminin, en succédant plus de cent ans après à Margaret Abbot qui en 1900 avait reçu en récompense un bol, en guise de médaille d’or.

Carlota Ciganda, premier tour des Jeux Olympiques de Rio en 2016

Quand la durée moyenne d’un tour dure plus de cinq heures et demi, certaines joueuses s’impatientent, et l’intérêt des spectateurs fond sous le soleil brésilien. Si pour le retour du golf au JO, on a regretté l’absence de nombreux golfeurs, les meilleures golfeuses sont bien là, et il serait dommage que leur participation ne soit pas un succès total à cause du jeu trop lent. De ces critères dépendront sans doute l’avenir du golf aux jeux Olympiques.

JO de rio 2016: Le golf féminin a rendez-vous avec son destin

Trop souvent dans l’ombre des hommes, les golfeuses professionnelles souffrent grandement d’un manque d’exposition médiatique. Pourtant, à la différence de beaucoup d’autres sports de haut niveau, les golfeuses sont souvent jolies et agréables à regarder, de véritables athlètes, et proposent une technicité incroyablement gracieuse. Elles n’ont pas grand-chose à envier aux hommes, et les Jeux Olympiques vont peut-être leurs donner une chance de sortir d'un relatif anonymat. Les jeux vont-ils pour autant favoriser l’émergence d’une Tiger Woods en jupe ?

Marie Fourquier: Choisir des clubs pour travailler le contact de balle

Tout comme Ariane Provot, Marie Fourquier est une joueuse espoir du golf féminin français, et elle a la particularité d’avoir connu une carrière éclair chez les amateurs, puisque deux ans après avoir disputé son premier grand prix, elle faisait ses premiers pas parmi les professionnels. Marie Fourquier n’as pas un parcours comme les autres, et c’est peut-être son point fort au moment d’aborder le plus haut niveau européen. Découvrez au travers de son interview, son parcours, ses ambitions, ses choix de clubs, son passage du statut amateur à professionnel, et une vidéo de son coup préférée, le bois 3 depuis le tee départ.

Ariane Provot:

Présente au Golf National pour une journée de démonstration avec son sponsor, nous avons eu l’occasion de rencontrer Ariane Provot, golfeuse sur le Ladies European Tour depuis 2014. Après une très belle carrière amateur qui l’a vu notamment être sacrée championne de France à cinq reprises, et remporter pas moins de vingt grand-prix, elle ambitionne désormais de rentrer dans le top-30 européen pour viser ensuite le circuit américain. L’occasion d’aborder avec elle, son métier, ses ambitions, son matériel, et ce qui lui donne beaucoup de confiance sur le parcours : le chipping !

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements