Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Retrouvez des articles et des vidéos sur les meilleurs joueurs européens de golf, des reportages sur les principaux tournois de la saison sur le "vieux continent", les Iles Britanniques et au Proche-Orient*.
L'European Golf Tour regroupe trois circuits professionnels de golf : l'European Tour, l'European Senior Tour et Challenge Tour....
Cela peut paraître anecdotique mais le siège de l'European Golf Tour se trouve dans l'un des berceaux du golf : Wentworth !
L'European Golf Tour a d'abord été créé par des anglais dans le but de ne pas se laisser dépasser par le PGA Tour américain, qui avait largement tendance à dominer le monde du golf professionnel.
La plupart des tournois ont lieu logiquement en Europe, mais dans un souci de concurrence avec le PGA Tour, dont avait tendance à croire qu'il était le seul tour mondial, les européens ont délocalisé une partie du calendrier dans d'autres continents.
L'avantage a été de mettre en place un calendrier sur 12 mois, pour pouvoir toujours jouer au golf avec une météo clémente !
En effet, en janvier, les golfeurs jouent en Afrique du Sud et en Asie du sud-est pour finir la saison au Moyen-Orient.
Les tournois ayant lieu en Europe se tenant surtout entre mars et octobre.
Pourtant à l'origine, l'European Golf Tour n'avait pas été fondé dans le but d'organiser les tournois, mais seulement pour gérer au mieux les intérêts, et revenus des golfeurs professionnels.
A l'instar du PGA Tour, l'European Tour coorganise la Ryder Cup tous les 2 ans en mettant sur pied une équipe d'une dizaine de ses meilleurs joueurs.
Depuis 2012, le tour européen est en conformité avec le calendrier civil.

Auparavant, la saison commençait en fin d'année, après le tournoi de Valderama qui clôturait la saison en octobre !
En 2009, le tour européen a connu une nouvelle révolution, et toujours pour suivre son grand-frère - le PGA Tour - qui se lançait dans l'aventure de la Fedex Cup, en mettant sur pied la Race to Dubai !
Il s'agit en fait de l'ancien système de l'ordre du mérite qui a été remplacé par cette nouvelle appélation pour conclure la saison au Dubai World Championship.
Initialement, le tour avait mis en jeu un bonus de 10 millions de dollars à se répartir entre les 15 meilleurs joueurs, mais avec la récession économique en Europe, le montant a été réduit à 7,5 millions de dollars !
More

Il y a trois ans, nous nous posions déjà la question : « le belge Thomas Pieters pouvait il être un possible numéro un mondial du golf ? ». Depuis, et bien qu’il ait joué un rôle clé dans la Ryder Cup 2016 au Hazeltine National, la carrière de l’Anversois a connu une régression constante. Cette première victoire en trois ans, obtenue sur l'Albatross Resort à Prague sur le Tour européen, le ramènera-t-il enfin dans l’élite du golf, où beaucoup d’autres se sentent déjà si bien installés.

31 Hits
0 commentaires

Lundi 19 août 2019, l’European Tour a annoncé un plan en quatre points visant à résoudre le problème du jeu lent dans le golf. L’institution n’a donc pas perdu de temps pour répondre à la question la plus chaude d’un été de golf. Le plan, qui entrera en vigueur en novembre, portera sur quatre domaines : la réglementation, l’éducation, l’innovation, ainsi que le nombre de joueurs dans chaque champs. Le nombre de joueurs par tournoi sera aussi réduit de 156 à 144.

45 Hits
0 commentaires

Avec le recul, est-ce que l’irlandais Shane Lowry voudrait vraiment changer son histoire récente, et notamment échanger un cut manqué en 2018 à Carnoustie, les larmes et les doutes qui l’ont accompagné, pour le triomphe souriant et chantant de Portrush en 2019 ? En l’espace d’un an, Lowry ne s’est pas nécessairement métamorphosé, il a touché le fond pour remonter de la plus belle des manières. Il a su faire face à ses démons pour sortir vainqueur… Déjà leader avec 4 coups d’avances à Oakmont en 2016, il craignait de perdre à nouveau un majeur qui lui semblait promis…

175 Hits
0 commentaires

En remportant dimanche le 148eme Open britannique de golf, l’Irlandais Shane Lowry a démontré qu’en moins d’un an, dans ce sport magnifique, mais parfois terrible, on pouvait passer des larmes à la joie. A 32 ans, primo vainqueur en majeur, irlandais, Shane Lowry a aussi et surtout le temps d’une semaine, mis à l’honneur le golf irlandais, et fait oublier les fractures d’une île divisée. Le cliché ci-dessus, d’un Lowry marchant triomphalement à la façon d’un Tiger, sur l’ultime green du tournoi avec toute la foule unie derrière lui, restera sans doute comme l’une des images de l’année de golf 2019.

172 Hits
0 commentaires

Au golf, une grave blessure au poignet, suivie d’une longue interruption de jeu peut être accompagnée d’une lente reprise, et d’une période de doutes. A 33 ans, Bernd Wiesberger, vient de remporter deux tournois de l’European Tour, le Made In Denmark et le Scottish Open, et ce, en seulement 6 départs. Il avait pourtant été forcé de couper avec le golf pendant plus de sept mois. Vainqueur en play-off du français Benjamin Hebert, il démontre que pour qu’il y ait un come-back victorieux, il faut qu’il y ait eu un « avant » significatif, et derrière, une volonté sans faille de revenir. Leader de la Race (classement européen aux points), l’Autrichien a déjà été membre d’une équipe d’Eurasia Cup, et remporté de gros tournois, comme l’Open de France 2015. Retour sur une expérience négative transformée en motivation pour se dépasser…

131 Hits
0 commentaires

Dimanche, avant de s’élancer pour la dernière partie, l’espagnol Jon Rahm avait cinq coups de retard sur la tête. Rien qui ne puisse effrayer le natif de Barrica (24 ans) puisque sur les deux dernières parties, il a tout simplement rentré plus de birdies que de pars (12 contre 11), et autant d’eagles que de bogeys (sur les 27 derniers trous). Son dernier tour a été magistral du premier au dernier putt. Son nom figure désormais en tête du classement de la Race to Dubaï. Il fait aussi office de favori pour le prochain British Open, qui sera disputé du 18 au 21 juillet prochain, sur le parcours de Royal Portrush, où tous les joueurs devraient être à égalités… Ce parcours n’a pas accueilli The Open depuis 70 ans. Jon Rahm est-il en train de devenir une référence en matière de jeu sur un links ?

228 Hits
0 commentaires

Début mai 2019, le classement de la Race To Dubaï, qui sert à classer les meilleurs golfeurs évoluant sur le circuit européen, nous révèle les dysfonctionnements actuels de ce tour professionnel, dans l’ombre du grand circuit PGA Tour américain, de plus en plus dans le rôle de la première division mondiale de golf. A ce stade de la saison, nous devrions avoir une hiérarchie déjà établie des meilleurs joueurs, et des têtes d’affiches. C’est loin d’être le cas, et révélateur d’un système à bout de souffle.

444 Hits
0 commentaires

Ces dernières heures, la toile s’est agitée à la publication sur Twitter, d’une liste de noms de joueurs du tour européen reconnus pour jeu lent, et ce, par l’italien Eduardo Molinari, qui a pris sur lui de rompre la loi du silence. En 2016, le tour européen avait pourtant annoncé des mesures vigoureuses pour combattre le jeu lent. Trois ans plus tard, les choses ne semblent toujours pas avoir accéléré dans le bon sens.

458 Hits
0 commentaires

Crédit photo : Jeremy McKnight/Icon Sportswire

Sergio Garcia a été exclu du tournoi Saudi International pour avoir intentionnellement endommagé jusqu'à cinq greens sur le parcours de golf. Le tournoi c’est déroulé sur un tout nouveau parcours de golf où les greens auraient posé un problème toute la semaine pour les joueurs. The Saudi International est un tout nouveau tournoi qui se déroule sur le récent parcours de Royal Greens Golf Course qui vient d'ouvrir ses portes en 2018 dans King Abdullah Economic City.

477 Hits
1 commentaire

Qui pourra empêcher Bryson DeChambeau de devenir numéro un mondial de golf en 2019 ?

Justin Rose vient de remporter avec la manière, le Farmers Insurance Open, à Torrey Pines, devant quelques-unes des plus grandes stars du jeu, notamment Rory McIlroy, Jason Day ou encore Jon Rahm. De l’autre côté de la planète, l’américain Bryson DeChambeau s’était attribué quelques heures plus tôt, le Desert Classic à Dubaï, sa déjà quatrième victoire sur les neuf derniers tournois disputés, sa première victoire de rang au niveau international. On savait déjà que DeChambeau était un phénomène, le numéro 5 mondial résout avec une telle facilité toutes les difficultés qui se présentent à lui, que le trône de numéro un pourrait bien lui revenir avant la fin de l’année 2019…

438 Hits
0 commentaires

Abu Dhabi HSBC Championship 2019 : Shane Lowry de bout en bout

L’irlandais Shane Lowry pourrait bien inspirer un grand nombre de golfeurs amateurs. Sur le premier tour du HSBC Abu Dhabi Championship 2019, le golfeur déchu du PGA Tour a réussi l’étonnante prouesse de scorer dix coups sous le par, après avoir seulement touché quatre fairways dans la journée ! Finalement vainqueur samedi du tournoi qu’il aura mené de bout en bout, Lowry montre que les chemins de traverses ont parfois du bon… pour gagner un tournoi, ou gérer une carrière entre PGA et European tour.

263 Hits
0 commentaires

Alexander Levy : Une saison 2018 satisfaisante avec des déceptions

Fin de saison, l’occasion de dresser un bilan de l’année 2018 pour le golfeur français Alexander Levy. Il porte le statut de numéro un français. Vainqueur d’un tournoi, la seule victoire française sur l’European Tour, il sait pourtant que sa saison 2018 n’a pas complètement répondu à ses propres attentes. Un peu trop loin pour prétendre à une place dans l’équipe de Thomas Bjorn, il semble avoir bien passé ce moment, et se tourner activement vers 2019, avec toujours un seul mot à la bouche : Travail.

276 Hits
0 commentaires

Le Golf Européen a-t-il encore besoin de l’European Tour ?

Dans une lettre ouverte à Keith Pelley, patron de l’European Tour, et publiée sur le journal l’EQUIPE, Bernard Pascassio, figure emblématique du golf français, membre PGA European Tour depuis 40 ans s’interroge sur le sort de l’Open de France. Si Bernard Pascassio choisit le principe d’une lettre ouverte, c’est bien pour être lu par une majorité de personnes, et en l’occurrence, le public français, et pas forcément parce qu’il a la certitude d’être lu par la principal intéressé. Sans doute n’escompte-t-il pas de réponse de la part d’un organisme qui ne semble plus, et depuis longtemps, en connexion avec les golfeurs, et les golfeuses. Et si le golf européen se passait de l’European Tour, alors que se profile un Hard Brexit, pas sans conséquences pour cette organisation essentiellement britannique ?

421 Hits
0 commentaires

La Belgique championne du monde de golf : Le reflet d’un pays en plein boom ou le succès d’un bon tandem ?

« Ce succès est très important car il va permettre de changer la façon dont les jeunes chez nous voient le golf. C'est essentiel qu'ils puissent s'identifier à des joueurs qui gagnent. Dans quinze jours on fera une journée avec des jeunes golfeurs à la maison, et je sais que ça va être génial de leur transmettre un peu de cette victoire. » Beaucoup de pays et de fédérations rêveraient d’avoir un golfeur qui s’exprime ainsi, après une brillante victoire internationale, signe de nouvelles opportunités de développements et d’émotions à partager. Thomas Pieters exprime ici le bénéfice d’une première victoire aux championnats du monde de golf pour la Belgique. Est-ce le résultat d’un pays en plein développement ou alors le bénéfice d’un tandem parfaitement constitué entre Thomas Pieters et Thomas Detry ?

306 Hits
0 commentaires

Manassero : La désillusion d’un grand espoir du golf italien

Dix ans… c’est le temps qui sépare les débuts tonitruants de celui qui allait devenir le plus grand espoir du golf italien, et même européen, avec une 117eme place éliminatoire des Q-school de l’European Tour, disputés cette semaine en Espagne. En 2019, Matteo Manassero ne pourra compter que sur des invitations pour jouer des tournois du grand circuit, et devra construire sa saison à venir sur le Challenge Tour, l’antichambre de la première division européenne. Depuis plusieurs saisons, cette issue paraissait inévitable.

467 Hits
0 commentaires