Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Bubba Watson s'impose à Torrey Pines et remporte le tournoi de San Diego


Bubba Watson s'impose lors du Farmer's Insurance Open au nez et à la barbe du héros local, Phil Mickelson ! Leader au départ du dernier tour, le gaucher Mickelson s'est fait dépassé dans la dernière journée par Watson qui rendra une carte de 67 contre une carte de 69 (-3 sous le par) insuffisante pour garantir la victoire final à Mickelson.


Rageant, d'autant que Mickelson avait là une belle occasion de se rassurer et d'affirmer son retour au premier plan dans la quête du titre de numéro 1, lui qui voit Woods s'empêtrer dans ses ennuis conjugaux et s'est fait dépassé par Westwood et Kaymer au classement mondial.

Phil Mickelson sait que c'est l'année ou jamais pour prendre sa revanche sur Tiger Woods et prendre enfin les commandes du circuit mondial de golf. Longtemps, le meilleur joueur du monde a ne pas avoir gagné de majeur, le chouchou du public américain pourrait hériter d'un nouveau surnom : "le meilleur joueur du monde à ne pas être encore numéro 1 !"

Cela n'enlève rien à la performance de Bubba Watson, cogneur du circuit US, connu pour la longueur de ces drives, celui-ci a enchainé 3 jours de son meilleur golf en rendant successivement 3 cartes de 65, 69 et 67 pour remporter la victoire finale.

Bill Haas co-leader samedi n'a pas tenu le choc et craque littéralement lors du dernier tour pour rendre sa plus mauvaise carte du tournoi (75, soit 3 au-dessus du par) pour échouer à une triste neuvième place.

Mais que dire de Tiger Woods qui pour son tournoi de reprise a marqué le pas durant le week-end pour conclure son retour à une quelconque 44ème position !

Bien parti lors des 2 premiers jours avec des cartes de 69, le jeudi et le vendredi, il s'était rapidement enlevé toute forme de pression lié à son retour à la compétition mais finalement il ne trouvera jamais le bon rythme, ni la capacité à élever son jeu bloquer à 74 et 75 sur les deux jours du week-end.

Pression du public (plus nombreux le week-end), swing pas tout à fait au point, difficulté à être régulier sur 4 jours, le tigre a pu recueillir sur ce tournoi des informations précieuses sur son jeu pour préparer les prochaines semaines et notamment un rendez-vous incontournable du début de saison : le Masters d'Augusta où tous les yeux sont rivés sur lui au grand bénéfice de ses principaux adversaires.

En attendant le très discret numéro 1 mondial actuel, l'anglais Lee Westwood est finalement le moins présent des 4 prétendants au titre de n° 1, sur la scène golfique en ce début de saison où Kaymer, lui a déjà affiché ses ambitions.

Affaire à suivre...

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2175
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Au Volvo Golf Champions, enfin une victoire pour P...
Approach S1 de Garmin : la montre GPS spécialement...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.