Bubba Watson signe avec Ping le contrat le plus exceptionnel de l'industrie du golf

Bubba Watson va prendre le départ du Masters 2020 à Augusta qui se jouera à huis clos cette semaine, avec l’objectif d’endosser une troisième veste verte. Bubba Watson a toujours été un peu différent des joueurs typiques du PGA Tour, et maintenant, le déjà deux fois champion du Masters a également un contrat résolument différent, un « contrat à vie » avec son sponsor et équipementier Ping. Bien que les conditions financières de l'accord n'aient pas été divulguées, Ping a confirmé que l'accord prolonge la relation bien au-delà de la carrière espérée de Bubba Watson sur le PGA Tour.

Découvrez nos formules d'abonnements

« Je joue avec l’équipement Ping depuis que je suis enfant », a déclaré Bubba Watson dans un communiqué publié par Ping. « J'adore l'entreprise, et je crois sincèrement que Ping s'engage à fabriquer le meilleur équipement. Je ne saurais assez remercier la famille Solheim pour son soutien tout au long de ma carrière. Ping et la famille Solheim ont joué un rôle important dans ma carrière de golfeur, et ma vie. Je suis très reconnaissant qu’ils aient mis leur confiance en moi pour les représenter pour le reste de ma carrière ».

Personne à ce jour n'a une relation plus longue dans l'industrie de l'équipement de golf que Bubba Watson avec Ping.

Le premier putter de Bubba Watson était un Ping B60, et il a joué sans interruption avec les clubs de la société depuis qu’il a reçu un jeu de fers junior à l’âge de 8 ans. Bubba Watson, qui vient de fêter son 42e anniversaire, compte 12 victoires sur le PGA Tour, dont deux titres aux Masters.

Ping est dans l’ADN de l’équipement de Bubba Watson, et cela ne changera pas de sitôt après que les deux parties se soient entendues sur ce nouveau contrat.

Ping l'appelle un contrat « à vie », ce qui est très rare dans une industrie où la plupart des accords pour les clubs et les balles ne durent que quelques années.

« Nous sommes extrêmement heureux de faire cette annonce », a déclaré John K. Solheim, président de Ping. « Nous comprenons que c'est unique dans le monde de l'équipement sportif, mais Bubba l'est aussi.

Il a beaucoup fait pour Ping au cours de son incroyable carrière, et nous avons estimé que le moment était venu de prendre cet engagement envers lui. Son niveau de compétence et sa créativité sur les parcours de golf ont défini sa carrière, mais sa générosité et sa compassion font de lui un candidat idéal pour Ping.

Il est comme une famille pour nous et nous sommes très heureux qu’il soit avec nous pour le reste de sa carrière de golfeur ».

En dehors de l’accord que Phil Mickelson a signé avec Callaway en 2017 pour jouer avec l’équipement de la société pendant le reste de sa carrière de joueur en compétition, le nouveau contrat de Bubba Watson est le plus long et le plus unique de l’industrie du golf.

C’est une offre hors des sentiers battus, qui convient à l’un des joueurs les plus créatifs de l’histoire du jeu de golf.

Bien qu'inhabituel d'un point de vue commercial, l'accord est logique pour Bubba Watson, qui répugne à apporter des changements. Lorsque qu’il est passé aux balles Volvik avant la saison 2017, l'expérience a duré moins d'un an avant qu’il ne revienne aux Titleist Pro V1x.

« Je déteste changer d'équipement », a déclaré Bubba Watson. « La sensation est toujours nouvelle. Il y a des moments où j'attrape un nouveau club, et je ne le frappe même pas, parce que ça ne va pas ».

Bien que même les non initiés puissent trouver Bubba Watson perspicace, sa sensibilité avec l'équipement de golf est un cadeau rare. Tout comme Tiger Woods peut dire l'épaisseur de la face d'un driver en le brossant contre l'herbe, Bubba Watson a une qualité de scientifique au sujet de ses clubs, et il le sait.

 

« Il ne s'agit pas toujours de regarder la balle voler », a-t-il déclaré en 2014. « Je peux dire s'il manque un morceau de ruban adhésif sous le grip. Je peux sentir si l'angle du loft est un peu décalé, ou si le club est un peu trop lourd d'un côté à cause de trop de colle. C'est une affaire étrange, mais je peux le faire d'une manière ou d'une autre ».

Entre Ping et Bubba Watson, c’est une très longue histoire de fidélité

Bubba Watson avait été signalé à l’attention de Ping pour la première fois par Billy Weir, un représentant commercial de longue date de la société Ping, en Géorgie et dans le nord de la Floride.

Lorsque Billy Weir a pris sa retraite, il s'est retrouvé à jouer fréquemment avec un jeune bombardier gaucher qui a attiré son attention. Il n’a pas fallu longtemps avant que Billy Weir ait contacté le PDG de Ping, John A. Solheim, pour lui faire part du talent brut et de la créativité de Bubba Watson sur le parcours.

À partir de là, Bubba Watson était sur le radar de Ping.

« Je me souviens de mon grand ami Billy Weir qui me parlait de Bubba et comment il avait le don de jouer au golf comme il ne l’avait peu vu. Il n'était pas seulement un gros frappeur, il jouait avec créativité et passion », a déclaré John A. Solheim.

« Il s'est vraiment démarqué. Je l'ai rencontré pour la première fois quand il avait l'âge de 13 ans, et nous avons depuis développé une très étroite amitié », a déclaré John A. Solheim.

« Il me rappelle mon père Karsten à bien des égards. Bubba est un penseur très créatif qui fait les choses à sa manière, en particulier dans sa façon de penser le marketing. Son idée de jouer un manche rose et une tête de club rose n'est qu'un exemple de sa créativité, ce qui nous a amenés à nous associer à lui pour collecter plus de 250 000 $ pour l'hôpital pour enfants de Phoenix ».

En 2016, Ping avait annoncé la vente de 6 000 drivers PING G roses en édition limitée, similaires à celui utilisé par Bubba Watson, et un don de 60 $ à la Fondation Bubba Watson pour chaque driver rose vendu.

C'était la troisième fois en quatre ans que la société Ping s'associait à Bubba Watson dans le cadre de cette collecte de fonds, qui dépasserait alors un million de dollars en dons depuis ses débuts en 2012.

« Bubba est un penseur créatif, et sa décision de se distinguer en utilisant un driver et un manche roses ont contribué à rendre ce programme possible », a déclaré John A. Solheim, PDG de PING.

« Je l'ai rencontré pour la première fois à l'adolescence et il fait partie de notre équipe depuis qu'il est devenu professionnel en 2003. Il a un cœur immense et continue d'utiliser son succès au golf pour aider les gens dans le besoin, en particulier les enfants ».

L’histoire de Bubba Watson

Gerry Lester Watson Jr., mieux connu sous le nom de Bubba, est né en 1978 en Floride, Bubba Watson est unique en tant que golfeur, gaucher et totalement autodidacte. Son surnom « Bubba » a été choisi par son père qui l’a surnommé comme le joueur de football américain Bubba Smith.

Il a commencé ses exploits au golf comme un enfant de 6 ans frappant, des balles autour de sa maison. Il soutient qu'à part une première leçon de golf avec son père, il n'a jamais eu de leçon formelle.

Comme la plupart des autres enfants qui grandissent, Bubba Watson n'a pas pratiqué un seul sport. En plus du golf, il a également joué au baseball. Il a pratiqué les deux sports dans ses années de lycée, avant de faire face à une décision : golf ou baseball ?

Bubba Watson a évidemment choisi de continuer avec le golf, prenant ce qui a sans aucun doute été le bon choix. Son père, cependant, avait des idées différentes. Il voulait que son fils joue au baseball.

Pourtant, Bubba Watson s'est mis au golf et a finalement obtenu une bourse d'études à l'Université de Géorgie après avoir joué au golf au collège. Bubba Watson a réussi avec la Géorgie, aidant à remporter le championnat SEC en 2000.

Il est assez sûr de dire que maintenant, compte tenu de ses deux victoires au Masters et de ses douze victoires sur le PGA Tour, le golf était le bon choix. Et cela ne veut pas dire que son père était complétement contre son fils jouant au golf, car il était lui-même golfeur.

C'est au cours de ses études universitaires qu'il s'est fait connaître pour ses drives incroyablement longs. En 2003, Bubba Watson a pris la décision de devenir professionnel en rejoignant le deuxième niveau du Web.com Tour (anciennement le Nationwide Tour).

Bubba Watson a passé deux ans sur le Web.com Tour, finissant finalement assez haut sur la liste de gains sur le Tour, pour se qualifier et devenir membre du PGA Tour 2006.

Ses premières saisons ont vu Bubba Watson renforcer sa confiance en devenant un incontournable du Tour, menant alors sur le PGA Tour la distance au drive.

Bubba Watson a du attendre 2010 pour sa première victoire sur le PGA Tour, et il l’a fait à la dure. Il a fait face à une série éliminatoire contre Corey Pavin et Scott Verplank au Travelers Championship 2010, remportant le play-off à la mort subite au deuxième trou.

Il a dédié sa victoire au Travelers Championship à son épouse et à son père Gerry, qui luttait contre le cancer du poumon et est décédé plus tard en octobre 2010.

Sa côte a augmenté encore plus cette année-là quand il a joué dans une autre éliminatoire contre Martin Kaymer au championnat PGA, perdant de justesse.

2010 a été suivie par une solide année 2011, avec ses deuxième et troisième victoires sur le PGA Tour.

Au début de la saison 2012, le monde entier a découvert que Bubba Watson était l'un des meilleurs, surtout lorsqu'il a reçu la légendaire veste verte pour avoir remporté le Masters.

Il répétera l'exploit en 2014 pour son deuxième majeur à ce jour. Watson continuerait à avoir de bonnes saisons, atteignant la 3e place du classement mondial officiel de golf en 2015.

En 2015, il a atteint un autre sommet en réalisant son meilleur classement PGA, à la deuxième place.

En 2019, il est qualifié pour les éliminatoires de la FedExCup, c’est l'un des neuf joueurs à le faire dans chacune des 13 premières saisons de l'ère de la FedExCup.

Il a terminé la saison 81e au classement FedExCup, ne réussissant pas à se qualifier pour la deuxième épreuve des Playoffs pour la première fois de sa carrière. Il à cette année là réussi trois Top-10 et 14 Cuts en 19 départs.

2020 a marqué sa 12e saison de qualification pour le championnat BMW. Il a enregistré trois Top-10, mis en évidence par un T3 au Waste Management Phoenix Open, et réussi 13 Cuts sur 20 départs.

Bubba Watson c'est bâti une solide réputation auprès des fans et des joueurs

À travers tout cela, Watson s'est bâti une réputation, non seulement en tant que grand golfeur, mais aussi en tant que père et mari dévoué, apprécié des fans et des golfeurs pour sa nature détendue et facile à vivre.

Bubba Watson est censé être réservé et poli dans son pantalon de golf sur mesure et son polo constellé de logos de sponsoring. Il garde ses expressions discrètes, à la fois sur le parcours et dans les interviews avec les médias, en s’exprimant avec les clichés incontournables du « un trou à la fois, un coup à la fois ».

Joueur avec une grande personnalité, il est connu pour faire preuve d'un tout aussi grand sens de l'humour, et d'une émotion sans réserve sur le parcours de golf et devant les caméras.

Alors que d'autres champions se cachent derrière leurs attitudes stoïques, Bubba Watson ne se prive jamais d’une ou deux blagues devant la galerie, ou de verser une larme ou deux lorsqu'il remporte un trophée.

C’est toujours l'un des plus longs frappeurs du Tour depuis des années, il est connu pour prendre des risques sur le parcours, qu'un joueur plus sensé mais moins divertissant n'essaierait jamais.

Alors qu'il poursuit sa 19e année de golf professionnel, Watson, 42 ans, et ses collègues pros ont passé des mois inattendus à la maison, lorsque le PGA Tour a été interrompu pour la Covid-19.

Pendant une année normale, la saison du PGA Tour se déroule presque tout au long de l'année, mais en 2020 les restrictions virales ont annulé les tournois du printemps et du début de l'été.

Alors que le Tour reprenait en juin, Bubba Watson pouvait se retrouver à la maison quelques jours par semaine, avec les tournois du jeudi au dimanche, les parties d'entraînement et les pro-ams remplissant le reste de la semaine.

Quand il rentre à la maison, la famille dîne ensemble. « Je pense à la cuisine d’Angie pendant que je suis sur la route », a déclaré Bubba Watson à Mansion Global.

« Nous nous asseyons à la table de la cuisine tous les soirs et dînons ensemble. Le mardi taco et la soirée cheeseburger me manquent vraiment pendant la saison. Bien sûr, je peux obtenir tout cela dans un hôtel ou un restaurant, mais ce n’est pas la même chose ».

Bubba Watson au chevet des enfants

Il a rencontré sa future épouse, Angela Watson, en Géorgie, alors que tous les deux étaient en tournée. Elle a joué dans l’équipe féminine de basket-ball.

Le couple s'est marié en septembre 2004. Ils ont décidé d'adopter un enfant après avoir découvert qu'Angela ne pouvait pas en concevoir naturellement.

Bubba et sa femme Angie, ont adopté leur fils Caleb le 26 mars 2012 et ont adopté leur fille Dakota en décembre 2014.

« Quand je suis à la maison, Angie et moi nous assurons de coucher les enfants ensemble tous les soirs. Pendant le temps supplémentaire passé à la maison avec l’interruption des tournois, c'était vraiment un moment spécial pour pouvoir avoir ce temps ensemble ».

Bubba Watson et son épouse étendent leur amour des enfants au delà de leurs propres enfants, s’impliquant dans plusieurs organismes de bienfaisance de la PGA Tour Junior Golf et agissant en tant qu’ambassadeurs du Studer Family Children's Hospital de Pensacola.

En outre, les Watsons donnent du temps et de l'argent à Birdies for the Brave, une initiative nationale de sensibilisation militaire avec le PGA Tour, dédiée à honorer les hommes et les femmes des forces armées américaines.

Il a créé la Fondation Bubba Watson en janvier 2014. La mission de la fondation est d'améliorer la vie quotidienne des personnes dans le besoin, et de mettre un accent particulier sur l'aide et l'inspiration des enfants, des jeunes adultes, et des personnes associées à l'armée américaine.

À l'été 2016, il s'est engagé à faire un don d'au moins 250000 $ pour les efforts de secours et de rétablissement de la pire inondation dans la région de Virginie-Occidentale depuis plus de 100 ans. Watson et sa famille passent 4 à 5 mois par an dans leur résidence d'été dans la région.

Cette même année, a fait un don de 100 000 $ pour aider aux efforts de récupération des inondations en Louisiane. Son cadet, Ted Scott, est de la région.

Buba Watson est membre du boys band « Golf Boys » avec Ben Crane, Hunter Mahan et Rickie Fowler. Ils mettent régulièrement en ligne leurs « interprétations » sur YouTube, et font don de l'argent reçu à des œuvres caritatives. 

Crédit photo : Bubba Watson – Icon Sportswire

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 211
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Jouer au golf à Porto Rico, une escapade d’hiver a...
Masters 2020 : Pourquoi Bryson DeChambeau est l’ab...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.