Posté par le dans Actus marques

Adidas et TaylorMade se séparent officiellement en octobre 2017

Adidas et TaylorMade se séparent officiellement en octobre 2017

C’est un des événements majeurs de l’année concernant les marques de matériel. Adidas et TaylorMade ont officiellement séparé leurs activités dans le golf cette semaine. Pour TaylorMade, c’est le début d’une toute nouvelle histoire qui ouvre beaucoup de questions sur la stratégie future, et un besoin de rapidement remplir les blancs. Histoire d’une mutation à vitesse grand V, et des premières décisions opérationnelles prises cette semaine…

Découvrez nos formules d'abonnements

Après des mois d’annonces, la séparation est maintenant officielle entre Adidas et TaylorMade

En l’espace de quelques jours TaylorMade plus qu’Adidas a communiqué tous azimuts.

Pas forcément pour dissimuler le fait que début octobre 2017, les deux entités allaient être officiellement séparés, mais pour se montrer à pied d’œuvre sur tous les fronts, et ne pas laisser penser que le bateau pourrait partir à la dérive.

Les enjeux sont colossaux.

Nous parlons d’une marque qui détient par exemple en France 28% du marché des bois de parcours en valeur (première place), 20% pour les fers (deuxième place), 10% pour les putters (cinquième place), 3% pour les wedges (sixième place) et 9% pour les balles (cinquième place).

Quelques années en arrière, TaylorMade cumulait même la première place pour les bois avec les fers.

Au plus haut de sa forme, en 2012, la marque américaine d’équipements de golf avait réalisé 1,7 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Du jamais vu dans la profession, ce qui lui faisait ambitionner de savoir plutôt quand que comment elle atteindrait la barre mythique des 2 milliards.

Patatra, le joli rêve caressé par Mark King, alors président de TaylorMade s’est effondré alors qu’il se voyait déjà en chef de file de tout le business du golf, et notamment initiateur d’un projet ambitieux de rénovation du jeu de golf : Le projet Hack Golf qui a finalement disparu.

Le « Steve Jobs » du golf a finalement cédé son siège pour un poste plus honorifique qu’opérationnel chez le propriétaire Adidas.

En 2015, les ventes n’étaient plus que d’un milliard

 

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2037
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter

Cobra F-Max : Une gamme typée senior
Lacoste Ladies Open 2017 : Christie Kerr en pôle p...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.