Posté par le dans European Golf Tour

Adam Scott solide leader du British Open de Golf après le 3ème tour

Adam Scott solide leader du British Open de Golf, 3ème majeur de la saison

Le 3ème tour du British Open de golf a livré son verdict sur le parcours du Royal Lytham & St Annes Golf course.  Des confirmations et des déceptions et surtout un leader qui s’affirme tout en haut du leaderboard, à savoir un Adam Scott impérial, agressif dans ses attaques de fairways, et terriblement efficace avec son long putter.

L’australien partira aujourd’hui dimanche 22 juillet avec un net avantage comptable sur tous ses poursuivants (-11et 4 coups d’avances sur Graeme McDowell et Brandt Snedeker) mais aussi un avantage psychologique non négligeable, car il a été très régulier pendant trois jours.

Tout semble lui réussir, à commencer sa stratégie au départ des trous et sur les fairways ! N’hésitant pas à sortir les bois et le driver, Scott profite de sa puissance pour propulser les balles le plus loin possible sur le fairway, et ainsi se laisser des attaques de greens plus courtes.

Cette stratégie est payante, quand on ne perd pas la balle sur les côtes des fairways dans les herbes hautes des terribles roughs du parcours links de ce 3ème majeur de la saison.

Pari réussi car en plus d’être très long, il prend les fairways en bonne position.

Au putting, l’australien semble avoir trouvé le bon rythme avec son belly putter qui exige justement un mouvement parfaitement maitrisé pour donner la bonne vitesse à la balle.

En plus de rentrer des putts pour trois birdies hier, Scott a su sauver des pars avec parfois la réussite du champion sur des putts à plus de 8 mètres !

1 seul bogey qu’il aurait presque pu éviter  sur le trou numéro 13, et il rend une 3ème carte de 68, la moins bonne depuis  3 jours, c’est dire le haut niveau de jeu produit par ce golfeur de 30 ans, caddéyé par Steve Williams.

En conférence de presse, l’australien en pleine confiance répondait aux journalistes présents qu’il préférait de loin être en tête que d’être chasseur, dans la mesure, où cela signifie qu’il joue tout simplement mieux que les autres !

En bonne voie pour s'imposer dimanche, et remporter son premier majeur en carrière

Dimanche, il partira avec McDowell, après avoir disputé son 3ème tour avec Snedeker, qui lui n’a pas été en réussite dans son jeu de golf, et est sans doute la déception du jour.

Leader, il semblait en mesure de gêner, l’australien mais pris par l’enjeu ou moins en réussite, le golfeur américain de Nashville a tout simplement commis 6 bogeys pour 3 birdies.

Rendant une carte de 73, la différence s’est faite avec leader sur la capacité à sauver des pars, ce que n’a pas pu toujours réaliser l’américain.

Scott aura peut-être plus de résistance avec le nord-irlandais, Graeme McDowell, déjà vainqueur en majeur et redoutable sur le 3ème tour, ou alors avec un retour de Tiger Woods avec sa fameuse chemisette rouge du dimanche, synonyme de victoire en majeur !

Mais Tiger Woods ne devra pas compter sur une défaillance d'Adam Scott mais bien sur une partie de golf extraordinaire pour combler son handicap de 5 coups au départ du tee numéro un, dimanche après-midi.

Si Scott se contente de jouer 69, il faudra au moins une carte de 64 pour que Tiger Woods arrache un play-off, soit une performance relativement exceptionnelle avec au moins 6 birdies et aucun bogey !

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2418
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le
Twitter
Facebook
G+
In
pinterest

Restez informé

Recevez notre newsletter
Préparation physique aux Arcs pour l'équipe de Fra...
Tiger Woods a-t-il choisi la bonne stratégie sur l...

Auteur

 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.