Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Voyages golf

80% des parcours de golf sont concentrés dans dix pays !

80% des parcours de golf sont concentrés dans dix pays !Selon une récente étude commanditée par le Royal & Ancient, bien que le golf se développe dans de nombreux pays,

les dix plus grandes nations, dont la France, offrent toujours la plus grande majorité des parcours, à commencer par les Etats-Unis qui fin 2014 restent la première puissance du golf.

Sommaire de l'article sur le développement du golf dans le monde

  1. La règle des 10/80 !
  2. Les pays les plus développés représentent la grande majorité des parcours de golf en nombre
  3. Et ce n’est pas fini !

Fin 2014, on a dénombré près de 34 011 parcours répartis dans 206 pays tout autour du monde pour un total de 576 534 trous ! 

79% de ce total est réparti sur seulement dix pays : Australie, Canada, Angleterre, Japon, et Etats-Unis en tête. 

Cette domination n’est pas encore remise en cause par les pays en développement pour l’activité golf qui se trouvent en Asie, en Afrique, et aux Caraïbes. 

La règle des 10/80 !

De nos jours, on trouve encore beaucoup plus de pays qui ont juste un parcours que de pays qui en ont plus de cent chacun. 50 pays ne comptent d’ailleurs qu’un seul parcours de golf sur tous leurs territoires. 

Pour un golfeur globe-trotter, il est clair que la majorité des parcours vont se trouver davantage dans l’hémisphère Ouest. 

L’Amérique du Nord réuni avec l’Amérique du Sud pèse 55% du total parcours mondial, et quand on ne compte que les Etats-Unis, ce chiffre est déjà de 45% ! 

Derrière le continent Américain, on retrouve naturellement l’Europe avec 22% des parcours, encore loin devant l’Asie, le continent en plus forte progression, à 14% ou l’Océanie à 6%. 

L’étude démontre que malgré la grande proportion de clubs privés, de resorts de golf, et de golfs construits au milieu centres résidentiels, le golf est largement accessible au plus grand nombre.

71% des parcours de golf sont ouverts au public ! 

Cependant, ce chiffre démontre que 29% des parcours ne le sont pas, ce qui est encore en quelque sorte un frein au développement du sport. 

On pourrait comprendre que 5 à 10% des parcours soient en accès limité, notamment les grands parcours qui accueillent des compétitions internationales. 

De notre point de vue, c’est certainement un point qui mériterait d’être soulevé à un moment où le golf peine à recruter de nouveaux joueurs. 

Certes, les débutants ne vont pas commencer par aller jouer dans les clubs privés.

Cependant, l’existence de ce type trop répandue de clubs fermés continue de produire une image élitiste assez néfaste pour l’accessibilité au jeu de manière décomplexée. 

Attention, quand nous écrivons décomplexé…cela ne veut pas pour autant dire, sans respect de l’étiquette ! 

Pour en revenir aux résultats de l’étude, le nombre de parcours de golf reste très corrélé au développement économique des nations.

parcours-golf-monde-mini.jpg

 

Les pays les plus développés représentent la grande majorité des parcours de golf en nombre

8 pays comptent plus de 500 parcours quand 33 pays n’en comptent aucun !

De ce fait, il existe de grandes disparités par continent pour l’accessibilité au jeu.

Alors qu’en moyenne mondiale, on trouve un trou de golf pour 12 500 habitants, en Afrique, ce ratio est huit fois supérieur.

Par opposition, en Amérique du Nord ou en Océanie, ce ratio est au contraire dix fois inférieur avec seulement 1200 habitants par trous en Australie ou en Nouvelle-Zélande.

Concernant l’Asie, ce que cette statistique ne révèle pas, c’est qu’après des années de très fortes croissances du nombre de parcours, déjà près de 4778, pour un trou de golf pour 46 000 habitants, un ratio dix plus élevé que pour l’Europe, le nombre de parcours est déjà à un niveau très élevé et suffisant pour couvrir la demande des golfeurs urbains ou péri-urbains.

Entre l’Europe, et l’Asie, les tailles de populations ne sont pas comparables, et le fait que le continent Asiatique pèse déjà la moitié du nombre de parcours en Europe est très révélateur du développement accéléré à l’Est.

Pour rappel, l’Asie représente 31% de la superficie mondiale contre seulement 7% pour l’Europe, ou 16% pour l’Amérique du Nord.

Et ce n’est pas fini !

On pourrait penser qu’avec un tel nombre de parcours de golf dans le monde, la croissance pourrait s’atténuer au moins dans les pays développés et seulement s’accélérer dans les pays en développement, mais la réalité est toute autre.

A ce jour, l’étude dénombre près de 696 parcours d’au moins 18 trous en cours de construction ou en projet.

A ce jour, l’étude dénombre près de 696 parcours d’au moins 18 trous en cours de construction ou en projet.

Si tous ces parcours venaient à sortir de terre, et que dans le même temps, aucun parcours ne venait à fermer (irréaliste), cela signifierait tout de même une croissance de 2% par rapport au total des parcours actuel.

80% des projets de développement sont encore trop concentrés sur l’Asie, l’Europe et l’Amérique du Nord, les locomotives du golf mondial, et pas assez en Afrique ou en Amérique du Sud.

L’Asie représente à elle-seule 30% des projets en cours de développement, ce qui va encore accentuer sa part dans l’offre mondiale, et confirmer son statut de nouvelle place forte, faisant progressivement basculer le centre de gravité vers l'est, et un peu moins sur les seuls Etats-Unis.

Malgré ce constat, le golf commence à arriver dans des pays nouveaux.

En 2013, la Biélorussie et l’Azerbaidjan se sont dotés d’un premier parcours.

Idem pour la Géorgie en juin 2014, alors que la Macédoine et Sao Tome et Principe construisent actuellement leur tout premier terrain de golf.

Dans les pays où le golf commence à percer, on pourra aussi saluer l’implantation de nouveaux clubs en Bolivie, à Chypre, en Egypte, en Iran, à Oman, au Qatar, et aux Emirats Arabes Unis.

Ces chiffres positifs ne masquent pas le fait que dans les plus grands pays, on observe une certaine tendance à  la baisse, considérée par les experts comme un mouvement d’ajustement entre l’offre et la demande.

Ainsi, aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et en Angleterre, on compte un certain nombre de fermetures.

L’Europe étant en pole position de ce funeste classement avec 110 fermetures pour 40 nouveaux projets (un déficit de 70 golfs).

A nuancer avec le fait qu’entre 2010 et 2014, notre continent avait ouvert 155 parcours !

En comparaison, en Amérique du Nord, le nombre de parcours fermé aux USA a été de 108 (comparable à l’Europe) pour seulement 28 ouvertures à prévoir, et 58 ouvertures passées. Soit, un ajustement bien plus net en Amérique du Nord par rapport à l’Europe !

Toutefois, ce phénomène est globalement effacé par la croissance mondiale du nombre de terrains.

Notre prochain article sera consacré au golf en Afrique...

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2127
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.