Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Chronique de golfeurs

5 questions à se poser avant de changer de moniteur de golf

5 questions à se poser avant de changer de moniteur de golf

Dans une relation élève-pro de golf, il peut arriver que le courant ne passe plus et que le joueur ne progresse pas autant que désiré. Si vous êtes en proie aux doutes, avant de prendre une décision, je vous propose cinq questions, qui pourront vous aider à y voir plus clair.

Découvrez nos formules d'abonnements

Dans le fonctionnement d’un tandem  élève-moniteur, il peut tout à fait arriver un moment où la performance ne soit plus au rendez-vous, et que le joueur stagne.

Même les meilleurs golfeurs de la planète passent par cette phase, et ce type de réflexion.

Encore récemment, Tiger Woods n’a pas hésité à changer de swing coach pour remplacer Sean Foley par Chris Como.

Bien évidemment, il ne le fait pas tous les jours. En 18 ans de carrière professionnelle, il a changé à quatre reprises. Le tout étant d’identifier le bon moment pour le faire.

Sommaire de l'article sur les moniteurs de golf et l'enseignement du golf

En tant qu’enseignant, je pense que ma priorité est d’identifier les objectifs de mes joueurs, et d'essayer d’éliminer les problèmes qu’ils rencontrent aussi vite et efficacement que possible.

Parfois, c’est facile, et parfois, c’est beaucoup plus difficile.

Mais le fait est que même si nous essayons toujours de faire progresser nos élèves, il peut arriver que cela ne fonctionne pas, et c'est très frustrant pour le joueur comme pour le pro.

Si vous pensez qu’il vous faut un nouveau pro ?

Je vais vous donner cinq conseils ou plutôt questionnements à vous poser avant de tenter cette solution.

Est-ce que votre pro utilise des outils pédagogiques avancés ?

En posant cette question, je n’insinue absolument pas qu’un pro qui n’utiliserait pas un radar de mesure comme le flightscope, ou le trackman, ou des caméras haute vitesse ne pourrait pas être un excellent pro, ce n’est pas du tout mon argumentation.

Simplement, je constate que les élèves qui ont accès à ce type d’outils progressent plus vites, car ils ont un feedback plus rapide et plus évident de ce qu’ils produisent.

En tant que golfeur, il est indispensable de sentir, et voir ce qui se passe au niveau du swing, et donc de pouvoir auditer son apprentissage.

Il faut donc utiliser la technologie comme une façon de démontrer aux amateurs que ce qu’ils sont en train de pratiquer est tout simplement la meilleure façon d’améliorer leurs jeux, en comparant les données, et les progrès à des instants précis, justement pour les quantifier.

Il n’y a pas un pro sur cette planète qui puisse tout voir sur un swing de golf.

De nos jours, il n’est plus concevable de travailler durablement avec un coach qui serait totalement réfractaire à la technologie.

Et justement par rapport à tout ce qu’elle permet d’amener comme précieux enseignements, complémentaires l’œil humain.

Est-ce que votre pro travaille avec des joueurs qui sont meilleurs que vous ?

On peut se raconter tout ce que l’on veut, mais la principale source de nouveaux clients pour un pro de golf reste le bouche à oreille.

De mon expérience, souvent quand un golfeur que je ne connais pas vient me voir, c’est parce qu’il a un ami ou une connaissance en leçon avec moi, et que ce dernier a progressé plus que lui.

L’un des meilleurs indicateurs de la performance d’un pro consiste à voir les progrès de ses meilleurs joueurs.

Est-ce qu’un pro travaille uniquement avec des débutants ? Est-ce qu’il travaille uniquement avec des joueurs d’index supérieur à 24 ? Ce sont des signes qui doivent interpeller un bon joueur.

Si vous étiez un golfeur professionnel, est-ce que vous ne chercheriez pas un pro qui travaillerait déjà avec d’autres très bons golfeurs pro ? Bien sûr que oui !

Idéalement, un moniteur voudrait toujours avoir une écurie pleine de joueurs qui ont démontré un bon niveau de progrès, et atteint le niveau qu’ils souhaitaient avoir.

Cherchez un pro qui est à l’aise avec le niveau de jeu que vous visez, et vous aurez trouvé votre homme.

Le plus sûr moyen d’y parvenir, c’est de trouver un pro qui a de meilleures élèves que vous !

Est-ce que votre pro s’adapte à vos facultés d’apprentissages ?

C’est aujourd’hui largement admis qu’il existe différentes façons d’apprendre.

Les plus communes sont visuelles, verbales, et kinesthésiques.

golf-coach.jpg

Il semble évident que vous et votre pro devrez avoir défini la meilleure façon de communiquer entre vous, pour être certain de vous comprendre.

Si vous avez développé et même en-dehors du golf, une méthode d’apprentissage plus visuelle que verbale, votre pro devra en tenir compte au moment de vous expliquer ce qu’il attend de vous.

En d’autres mots, est-ce que votre pro a pris le temps d’analyser votre méthode d’apprentissage, et de vous fournir les éléments qui vont vous parler le plus ?

Croyez-vous qu’un golfeur qui serait kinesthésique puisse apprendre rapidement avec un pro qui serait dans une approche uniquement verbale ?

Bien sûr que non, au contraire, il va se perdre.

D’une autre façon, si vous êtes visuel et que votre pro vous fait toujours travailler sur le ressenti, vous ne progresserez pas.

Trouvez donc un pro qui vous comprenne, et surtout comment vous apprenez, et votre association sera positive.

Dans le cas contraire, il est inutile d’insister.

Est-ce que votre pro prend en compte vos objectifs ?

Plus concrètement, est-ce que votre moniteur prend le temps de vous interviewer avant chaque leçon, vous demandant ce que vous cherchez à atteindre dans votre jeu de golf ?

Quel coup vous pose la plus grande difficulté ?

Quel est votre meilleur coup ?...

Si ce n’est pas le cas, c’est que vous n’êtes pas en relation avec un pro qui est en adéquation avec la direction que vous voulez donner à votre jeu.

gary-player_20141211-222833_1.jpg

Dans ma carrière, j’ai rencontré une grande variété de profils et de personnes ayant toutes des objectifs différents.

Certains avaient des objectifs qui avaient du sens pour moi, et d’autres moins.

Le fait d’enseigner n’est pas toujours ce que moi je crois être nécessaire. Il s’agit d'abord de répondre à la demande du joueur.

Si un golfeur vient me voir en me disant, je suis 30 d’index mais je veux savoir taper des coups en draw. Ce n’est pas ce que je lui aurai conseillé de maîtriser en premier.

Pour autant, le travail de coach consiste écouter l’élève, et l’aider à atteindre ses objectifs. Son plaisir viendra d'abord du fait de savoir faire ce qu'il cherche à faire. Il sera toujours temps pour moi de lui démontrer que d'autres éléments pourraient lui être plus utile.

Je vous conseille donc de chercher un pro qui vous aide d'abord à atteindre vos objectifs.

Est-ce que votre moniteur de golf croit tout savoir ?

Ce qui est particulièrement appréciable avec le fait d’enseigner du golf de nos jours, c’est qu’il y a une dynamique très forte autour des enseignants pour les aider mieux enseigner.

5 questions à se poser avant de changer de moniteur de golf

Quand j’ai débuté, l’enseignement du golf était comparable à un club privé et élitiste où personne ne voulait partager ses secrets.

Désormais, de plus en plus de pro partagent et échangent des bonnes pratiques. C’est très vrai aux Etats-Unis, ce n’est pas encore assez développé en France, mais les mentalités évoluent.

Internet a grandement facilité les échanges, et le partage d’informations.

Beaucoup d’enseignants tiennent des blogs ou des sites de conseils, et aux Etats-Unis, la PGA organise très régulièrement des séminaires d’échanges qui permettent aux pros d’apprendre des autres.

Il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre dans le fait d’enseigner du golf.

Pour vous, il faut donc fuir le pro qui donne l’impression de tout savoir, car ce n’est tout simplement pas humainement possible.

Si votre pro ne s’intéresse pas à ce que font les autres moniteurs, et ne continuent pas accroître sa propre base de connaissance, il sera très vite dépassé.

Tous les jours, on en apprend de plus en plus sur le swing de golf, et le corps humain, et tant et si bien que si vous ne cherchez pas ces informations, vous ne pouvez tout simplement pas vous améliorer en tant que moniteur.

Cherchez un pro qui a toujours envie d’apprendre, qui accepte de pouvoir se tromper, et qui cherche toujours à s’améliorer en écoutant les autres.

Aux termes de ce questionnement, vous aurez la réponse à savoir si vous devez changer de coach ou pas, mais surtout vous aurez une grille de lecture pertinente, pour analyser la qualité de votre relation de travail avec votre moniteur.

Bon cours de golf,

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2450
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Master Class PGA en petit jeu et entrainement de haut niveau certifié par la TPI (Titleist Performance Institute), Michel a dirigé la section Sport Études Golf Rhône Alpes de 1995 à 2001, et a formé plusieurs joueurs actuellement sur le tour européen.


Sur le site, il intervient comme consultant technique pour les questions liées à la pratique du golf pour les amateurs.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.