Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

2ème tour du 141ème British Open : des exploits et de la casse !

Sortie de bunker qui rentre directement dans le trou au 18 du British Open 2012

Pour le compte du second tour du 141ème British Open de golf, troisième tournoi majeur de la saison, les meilleurs golfeurs du monde ont régalé le public de coups de golf magnifiques, et d'exploits historiques sur le parcours du Royal Lytham & Saint-Annes Golf Course.

A commencer par l’américain, Brandt Snedeker, 31 ans et originaire de Nashville, qui a égalé un record vieux de vingt ans, propriété de Nick Faldo, à savoir jouer un total de 130 coups sur les deux premiers tours de The Open Championship.

Après avoir rendu une première carte de 66 (-4 sous le par) lors du premier jour, Brandt Snedeker a enchainé avec une deuxième journée exceptionnelle, qui l’a vu joué 64 (-6 sous le par) pour rejoindre dans les livres de record, Nick Faldo, auteur de ce même exploit en 1992 à Muirfield.

Brandt Snedeker n’est pas le seul golfeur à avoir alimenté les gazettes qui font le reportage du 141ème British Open.

Adam Scott, Tiger Woods et Rory McIlroy ont été les héros heureux ou malheureux d’une deuxième journée de golf sur ce parcours du littoral anglais.

Plan de ce résumé du 2ème tour du British Open 2012 :

  1. Habituellement très venté, ce links aurait dû être monstrueux à jouer !
  2. Le miracle du golf, c’est de nous proposer des duels et du suspense
  3. Les concurrents de Tiger Woods ne se laisseront pas faire !
  4. McIlroy perd un drive et les pédales ?
  5. Les performances varient entre l'aller et le retour, sauf pour Olesen
  6. Kucher, McDowell, Aiken, et surtout Dufner sont en chasse à -4
  7. Derrière les leaders du tableau d'honneur, il y a eu de la casse !
  8. Bye-bye les frenchies...
  9. Mickelson torpillé au large du British Open
  10. Les golfeurs célèbres qui ont manqué le cut 

Habituellement très venté, ce links aurait dû être monstrueux à jouer !

Sans vent, et avec une météo clémente, même si le ciel est gris, le parcours de ce troisième majeur de la saison est comme tout nu, et sans défense, face aux talents des golfeurs prêts à en découdre farouchement, pour ajouter un titre prestigieux à leurs tableaux de chasse.

Situation qui a le don de mettre les organisateurs dans l’embarras, alors que depuis plus de dix ans, ils s’évertuent à créer des conditions de jeu diabolique pour éviter des scores trop bas sur les majeurs !

Royal Lytham & Saint-Annes Golf Course

2012 devrait voir un golfeur remporter le tournoi avec un score total pour les quatre jours de tournoi près des -20 sous le par, et donc d’un score exceptionnel de 260 pour quatre tours !

De ce point de vue, Brandt Snedeker a fait la moitié du chemin vers la victoire, et sans la concurrence de golfeurs tels que Tiger Woods ou Adam Scott, on pourrait craindre que le sort du tournoi ne soit pas déjà joué.

Le miracle du golf, c’est de nous proposer des duels et du suspense

Miracle du golf ou plutôt talent de Tiger Woods qui s’accroche près de la tête du tournoi après deux tours, et reste un solide candidat à la victoire finale.

La question la plus importante, concernant le tigre est de savoir si, il va connaitre le même week-end que lors du dernier US Open ou si au contraire, il va réussir à enchaîner quatre jours de haut niveau, voir monter en puissance comme du temps de ses dernières victoires en majeur ?

En effet, lors du dernier US Open, disputé à San Francisco, Tiger Woods avait réalisé un très bon départ qui nous laissait penser qu’il allait écraser la concurrence. Au contraire, il rétrograda bizarrement sur les deux derniers trous à la façon d’un Docteur Jekyll et Mister Hyde, capable du meilleur et du moins bon.

A nouveau, pour ce majeur britannique, Woods est très bien parti mais va-t-il être capable d’aller jusqu’au bout ?

Les concurrents de Tiger Woods ne se laisseront pas faire !

A l'image d'Adam Scott, qui sans l’exploit de Brandt Snedeker serait toujours en tête du tournoi.

L’australien confirme qu’il est très en forme, et à l’aise sur ce parcours du Royal Lytham & Saint-Annes Golf Course.

Adam Scott en bonne posture pour remporter le British Open Championship 2012

En -9 après deux tours, Adam Scott compte trois coups d’avance sur Tiger Woods, et un coup de retard sur Brandt Snedeker, il se trouve donc en bonne position pour porter une nouvelle attaque au cours du troisième tour, surtout  que derrière, les écarts commencent à légèrement se creuser.

McIlroy perd un drive et les pédales ?

A commencer avec le pauvre Rory McIlroy, auteur d’un malheureux drive qui a touché la tête d’un jeune spectateur de 16 ans lors du premier tour.

Cet incident a laissé sur le carreau le jeune homme, ce qui a particulièrement affecté McIlroy, très inquiet pour l’état de santé de sa victime.

Il faut souligner le très beau geste du golfeur nord-irlandais, qui a offert une nuit d’hôtel au jeune garçon, ainsi qu’un repas sans manquer de lui envoyer son médecin personnel.

Très marqué par cet incident, le numéro deux mondial a du coup perdu de sa concentration sur le second tour, rendant une carte de 75 qui le prive de tout espoir de victoire dimanche, et le repousse à la 52ème place du classement.

Les performances varient entre l'aller et le retour, sauf pour Olesen

A l’inverse de la surprise du jour, Thorbjorn Olesen, auteur d’une carte de score de 66 (deuxième meilleure performance du jour) qui se retrouve en quatrième position du tournoi.

Le jeune danois a notamment sorti six birdies pour seulement deux bogeys, et a produit un jeu très solide sur l’ensemble du parcours avec un aller en 33 et un retour en 33 !

Thorbjorn Olesen peut-il créer la sensation ce week-end au British Open 2012 ?

A titre de comparaison, le meilleur performer du jour, Brandt Snedeker avec son score de 64 avait passé l’aller en 30, et le retour en 34 pour une carte de score vierge de tout bogey.

  • Adam Scott 34 et 33
  • Tiger Woods 32 et 35

Pour les autres poursuivants au sommet du leaderboard, il faut noter que Paul Lawrie se maintient au cinquième rang, mais sans avoir été en mesure de maintenir son niveau de jeu de la veille.

Avec une carte 71, il rentre dans le rang, et ne semble pas être en mesure de pouvoir contester aux leaders la victoire finale.

Matt Kucher, Graeme McDowell, Thomas Aiken, et surtout Jason Dufner sont en chasse à -4

Dufner, le meilleur américain sur le PGA Tour depuis le début de la saison 2012, mis à part Tiger Woods, leader de la Fedex Cup,  est un sérieux candidat pour dimanche !

Jason Dufner, l'homme du début de saison 2012 peut-il remporter son premier majeur ?

Auteur d’une carte de 66, les conditions de jeu et le parcours pourrait être idéal pour ce joueur de golf au profil technique similaire à celui du numéro un mondial, Luke Donald.

Court au driver mais toujours sur le fairways, les deux golfeurs ont d’ailleurs une sérieuse chance à jouer pour remporter leur premier majeur.

Luke Donald a opéré une très belle remontée avec un score de 68 qui le ramène à -2 et à 8 coups du leader.

Si le temps reste stable pendant le week-end, Donald et Dufner pourrait bien créer la sensation sur ce 141ème British Open, tant le parcours correspond à leurs jeux de golf, à la différence des parcours américains aux distances gigantesques.

Le parcours du Royal Lytham & Saint-Annes Golf Course mesure habituellement 6360 yards/ 5815 mètres pour les amateurs (par 71) qui démarrent des boules jaunes.

Derrière les leaders du tableau d'honneur, il y a eu de la casse !

Du côté des déceptions du jour, on note les contre-performances du belge Nicolas Colsaerts, qui malheureusement recule au classement après une lourde carte de 77 avec 5 bogeys et un triple bogey.

Idem pour Zach Johnson, l’homme en forme depuis une semaine qui a perdu sa potion magique avec un double-bogey et quatre bogeys.

Johnson avait pourtant réussi un super départ sur le premier tour tout comme Nicolas Colsaerts, et aussi Bubba Watson !

Bye-bye les frenchies...

En fond de classement, on remarque que Lee Westwood, mais surtout John Daly et Tom Watson ont passé le cut à la différence des deux français engagés, Raphael Jacquelin et Gregory Havret ou encore le récent vainqueur de l’Open de France, Marcel Siem.

Un cut couperet qui est tombé à partir de +4, score justement de Jacquelin après deux tours, qui doit être frustré car ce parcours pouvait bien lui correspondre.

Auteur de deux cartes en 72, le français n’a pas forcément très mal joué mais c’était trop juste pour espérer mieux.

Deux birdies n’auront pas suffi à effacer quatre bogeys !

Pour Gregory Havret, pas de cut passé sur ce British Open 2012

Et c’est encore plus rageant pour Gregory Havret qui aurait pu passer le cut sans un double bogey au quinze.

Son aller ne laissait rien présager de bon avec trois bogeys et aucun birdie, mais pourtant sur le retour, les putts se sont enfin mis à rentrer avec deux birdies au 10 et au 14 qui l’ont remis dans la course du cut.

Espoir anéanti par ce double au 15 ! Saluons pourtant le courage du français, qui a su se remettre de ce coup dur en réussissant un dernier birdie au 17.

Mickelson torpillé au large du British Open

La déception des tricolores n’est rien en comparaison du gros loupé du tournoi, celui de Phil Mickelson, qui a littéralement explosé et comme jamais en majeur !

Trois double-bogeys, trois bogeys pour un seul birdie, du jamais vu pour le gaucher américain qui a véritablement perdu pied sur ce tournoi ! Inquiétant car Phil est souvent très régulier en majeur, et ne commet la plupart du temps que très peu de fautes.

Phil Mickelson a coulé au large des côtes anglaises du Lancashire !

Mickelson est-il sur le déclin ? Ou passe-t-il trop de temps à s’occuper d’autres choses que de golf ? Il  serait sur le point d’investir dans le club de football américain de San Diego, sa ville natale.

Les golfeurs célèbres qui ont manqué le cut :

  • Anders Hansen, pourtant bien parti le jeudi avec une carte de 68 se plante le lendemain avec une carte de 76 !
  • Justin Rose jamais dans le coup avec des cartes de 74 et 70.
  • Sergio Garcia avec deux cartes de 72.
  • Charl Schwartzel : 69 et 75 !!! Cela fait désordre pour un récent vainqueur de Masters (2011)
  • Tom Lehman 73 et 72 : A quand la retraite ?
  • David Duval 74 et 71 : Fantome d’un numéro un mondial du début des années 2000.
  • Stewart Cink : 73 et 72 dépassé par la nouvelle vague US.
  • Sandy Lyle 74 et 72 content de pouvoir toujours participer et nous éclairer de sa science golfique.
  • Todd Hamilton : 72 et 74, un touriste américain qui a gagné le British Open par hasard.
  • Martin Kaymer : 77 et 69, ce gars a été numéro 1 mondial en 2010 ?
  • Stephen Ames : 74 et 73 pour ce canadien pourtant vainqueur d’un Players Championship.
  • Darren Clarke 76 et 71 pour le tenant du titre, cela fait désordre !
  • Ben Curtis : 75 et 74 pour un autre ancien vainqueur du tournoi.  A croire qu’ils sont maudits en 2012.
  • Justin Leonard 75 et 73 pour ceux qui se souviennent de ce golfeur made in années 90.
  • Trevor Immelman 74 et 75
  • Davis Love III 71 et 79 pour le capitaine de l’équipe américaine de Ryder Cup.
  • Paul Casey 72 et 79 toujours à la peine depuis sa blessure.
  • Angel Cabrera 71 et 81 avec une dernière journée avec quasiment que des bogeys !

Pour retrouver le classement complet du British Open après 2 tours: Leaderboard

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 3157
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.