Plus de 4000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour l'abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon AD 333 Tour offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

2050 : Qu’est-ce que pourrait être le golfeur « augmenté » ? Essai sur le transhumanisme

2050 : Qu’est-ce que pourrait être le golfeur « augmenté » ? Essai sur le transhumanisme

L’être humain augmenté est un sujet de plus en plus récurrent dans l’actualité, surtout depuis que de grandes sociétés de la Silicone Valley se sont mises en tête de repousser la mort. Depuis un siècle, les progrès de la médecine ont permis d’allonger considérablement l’espérance de vie, passant de 33 à 82 ans en moyenne. Cependant, un être humain est toujours programmé pour vivre une centaine d’années. Ce potentiel n’a pas encore réellement évolué. Le transhumanisme consiste à changer cette donne. Appliqué au golf, quelles pourraient être les nouvelles aptitudes des golfeurs ? A quelques jours du PGA Merchandise Show d’Orlando, les technologies en vue d'augmenter les capacités de golfeurs prennent de plus en plus de places…

Découvrez nos formules d'abonnements

Qu’est-ce que pourrait être un homme augmenté à horizon 2050 ?

A cette date, j’aurais près de 75 ans, et comme beaucoup d’individus, si je ne peux empêcher de prendre de l’âge, et donc vieillir, je serai soucieux de bien vieillir comme le bon vin.

Pour beaucoup d’entre nous, le sujet n’est pas de vieillir, mais d’être dans une condition physique et psychique la plus enthousiasmante possible ou la moins limitée.

Les milliardaires de la Silicone Valley, comme par exemple les fondateurs de Google, Larry Page et Serguei Brin, ont sans doute tellement gagnés d’argent qu’une vie « normale » ne suffirait pas à tout dépenser.

C’est sans doute une des dernières motivations pour des hommes immensément riches que de repousser, ce que nous appelons l’inévitable.

Si ce n’est pas seulement une lubie fantaisiste, mais que cela peut profiter à l’humanité toute entière, et améliorer la qualité de la vie, il faut saluer et encourager l’effort.

Schématiquement, l’homme augmenté en 2050 aura une meilleure vision, une meilleure circulation sanguine, de meilleures articulations, un cerveau plus développé, des tissus plus résistants, et des cellules en meilleur état. C’est en fait tout le corps humain qui sera « augmenté ».

Plus fort, plus haut, plus loin, l’homme augmenté sera moins fatigué, vieillira moins vite, et évitera les maladies héréditaires.

La technologie va permettre d’augmenter les capacités mentales et physiques comme jamais dans l’histoire de l’humanité.

Nous serons tous des Steve Austin en puissance (héros de la série l’homme qui valait 3 milliards, un astronaute devenu bionique).

Il suffit de se rendre une fois à Orlando pour le PGA Merchandise Show, pour se rendre compte que si l’homme augmenté est un sujet, le golfeur augmenté est du même acabit, et pas une vue de l’esprit.

technogolf-augmente.JPG

Le PGA Merchandise Show et l’apologie du golfeur augmenté

Si les marques de matériel et les rayons textiles se taillent toujours la part du lion, les entreprises liées aux nouvelles technologies, et ayant pour but d’augmenter votre performance sont de plus en plus présentes, et surtout, celles qui rencontrent le plus grand succès auprès d’un public de plus en plus curieux.

Comme pour l’homme augmenté, suivons les principaux organes qui pourraient être améliorés, et les conséquences sur la pratique du golf.

Commençons par la vue…Nous savons qu’en 2017, il est déjà possible de redonner la vue à des aveugles à l’aide d’implants rétiniens connectés avec le cerveau de manière électronique.

Certaines recherches se font actuellement sur la base d’éléments déjà présents dans la nature, comme par exemple le génome d’une algue qui peut se déplacer naturellement vers la lumière, alors qu’un autre projet est aussi en cours pour développer la vision nocturne avec un additif chimique, tel un chat.

Appliqué au golf, la vision qui est bien entendu un élément clé pour visualiser l’objectif, les obstacles et la distance.

Une augmentation de la vision naturelle de l’homme pourrait dépasser le projet des « google glass » qui consistait à fournir des informations directement sur les verres des lunettes, et même remplacer à terme les télémètres.

Le golfeur augmenté pourrait avoir une vision augmentée lui permettant de voir plus loin, et plus distinctement, sans outils additionnels telles que des lunettes.

D’ici une telle perspective, et 2050, il est plus probable qu’un projet lié à un support externe (lunette) voit le jour pour apporter instantanément toutes les informations utiles au golfeur. Avec les « google glass », nous n’en étions pas si loin.

S’agissant de la circulation sanguine, les chercheurs travaillent déjà sur un fluide synthétique qui permettrait d’éviter les pénuries de sang.

Avant 2050, ces mêmes chercheurs auront déjà mis au point des capsules capables de nettoyer le sang, et d’augmenter sa capacité de transport en oxygène.

Il n’y a qu’un pas à franchir pour parler de ralentissement du vieillissement et une meilleure résistance aux virus.

Pour le golfeur augmenté, cela pourrait signifier qu’en 2050, nous pourrions avoir toujours la même vitesse de swing (puissance) qu’à quarante ans, nous pourrions toujours marcher aussi vite, paraître moins vieux.

Le problème ne serait plus de chercher à raccourcir le temps de jeu sur le parcours, mais au contraire, transformer une partie jouée sur 18 trous en 36 !

Pour les os et les articulations, les prothèses du futur n’ont certainement pas de limites, sauf celles de notre imagination.

Pour le coup, Steve Austin et son corps bionique ne sera bientôt plus de la science-fiction, et pas seulement pour ceux qui auront perdu un membre.

Un bras ou une jambe articulée pour courir plus vite, sauter plus haut ou swinguer plus vite…C’est aussi envisageable pour un golfeur.

D’ici là, la technologie permet déjà de fixer des capteurs sur l’ensemble du corps humain pour analyser tous les mouvements du swing, et détecter les imperfections.

Demain, ces capteurs pourraient très bien être plus connectés avec notre corps, et notre cerveau, pour non seulement analyser, mais aussi directement corriger.

myswing.JPG

Le golfeur augmenté aurait par définition une technique beaucoup plus parfaite, dans un laps de temps d’apprentissage beaucoup plus court.

Comme il aurait des prothèses ou de meilleures articulations, Jack Nicklaus qui lui sera peut-être déjà au ciel, ne regrettera pas seulement que les balles soient plus performantes.

Il faudra changer les règles du jeu de golf. Un par 72 deviendra un par 36…Les pars 5 des pars 3 !

Nous ne driverons plus à 180/200 mètres de moyenne mais à 370/400 !

Le cerveau jouera aussi son rôle dans cette partition de la perfection.

D’ici à 2030, les ingénieurs, notamment ceux de Google auront mis au point une pensée de type cloud, et plus seulement d’ordre biologique. Le cerveau du fait de l’hybridation pourra fonctionner comme un nuage artificiel connecté en réseau.

Pour le golfeur, nous pourrions imaginer qu’avant de jouer un nouveau parcours, ce dernier pourra entièrement visualiser le parcours dans les moindres détails à l’aide d’implants greffés dans le cerveau, de même qu’une aide décisionnelle permettra de remplacer le caddie qui vous conseille le bon club selon les conditions météos et du terrain.

Surtout, d’ici à 2050, la lutte contre Alzheimer et Parkinson aura permis de remplacer les zones défectueuses du cerveau.

focusband-mini.JPG

Des applications vues l’an passé à Orlando comme la Focusband permettent déjà d’analyser les zones du cerveau en activité pendant le swing de golf. Cet outil va être directement intégré dans la préparation mentale des golfeurs.

Nous ne sommes plus dans la science-fiction mais déjà dans la réalité.

Avec l’aide des imprimantes 3D qui existent déjà, et l’exploitation des cellules-souches, la science permettra de fabriquer des organes in vitro (cœur, poumon, rein…). De plus, ces organes seront parfaitement compatibles avec le système immunitaire.

Le golfeur augmenté sera surtout dans ce cas un golfeur en meilleure forme.

A 75 ans, pas d’essoufflement, plus d’endurance, et une meilleure carte de score pour notre golfeur augmenté, toujours dans la forme de sa vie.

Un autre élément du corps humain pourrait être amélioré, et concerne aussi les golfeurs qui peuvent passer plus de 4 heures par jour au soleil : La peau.

Toujours à l’aide d’une imprimante bio 3D, des chercheurs français ont réussi à imprimer un fragment de peau avec des cellules humaines.

A ce rythme, en 2050, la peau sera intelligente, directement intégrée à l’épiderme avec des capteurs pour faire varier la protection solaire selon les rayons du soleil.

Pour les golfeurs et les golfeuses, fini la préoccupation de l’écran total ?

Dernier point à évoquer concernant le corps humain du golfeur augmenté, les cellules qui vont bénéficier de nouvelles thérapies pour en diminuer l’oxydation, et donc le vieillissement.

Les recherches se portent sur des petits organites à l’intérieur des cellules (les michotondries) qui servent de réacteur énergétique.

La recherche espère bien ralentir, et même inverser le vieillissement de ces organismes.

Des expériences menées sur des souris ont permis de gagner 40% de temps de vie supplémentaire.

En 2050, à 75 ans, je serai peut-être seulement à la moitié de ma vie ?

Le trans humanisme sera accompagné par un trans « machinisme » exacerbé ?

Le golfeur augmenté ne sera pas seulement un être plus performant intrinsèquement, il sera aussi muni d’un équipement augmenté.

Il se baladera sur le parcours à l’aide de chaussures de golf montées sur des drones qui le transporteront de part en part du parcours sans efforts.

Nous avons déjà des planches motorisées qui nous permettent de remplacer la voiturette de golf pour se transporter avec un sac de golf.

Les vêtements pourront changer de couleur en fonction de l’humeur, de même qu’ils s’ajusteront à volonté. Pantalon ou short ? Short ou pantalon ?

s2m.JPG

Un peu de pluie qui tombe soudainement, et de la casquette sortira un tissu protecteur synchronisé sur les pas du golfeur pour toujours le maintenir au sec ?

La balle de golf sera munie d’un gps déformable en coordination avec le noyau de la balle qui permettra de la trouver en un instant, et même d’activer une fonction pro tracer que nos yeux bioniques pourront suivre du regard.

De même qui si elle rentre dans un obstacle d’eau, vous aurez une télécommande pour la téléguider hors de l’eau, et la récupérer.

Les clubs seront connectés et fourniront des données sur la distance, la direction du vent, le taux de spin, etc.

Ceci dit, des marques sont déjà sur le point de proposer ce type de solutions avec des systèmes « Connect ».

kvest.JPG

Concernant, le transport des clubs, des robots électriques et connectés serviront de cadets pour porter les sacs, aider à choisir les bons clubs, et lire les pentes.

Le sac lui-même sera l’objet d’innovations pratiques pour transporter, ranger et entretenir votre matériel.

A la fin du processus, pourquoi faire ?

SI les golfeurs étaient augmentés de différentes manières, les golfs devraient suivre la même tendance, car un problème majeur pourrait se poser après toutes ces améliorations : Quel intérêt ? Quel défi relever si l’humain a toutes les réponses ?

Autrement dit, il y a un fort risque que le golfeur augmenté s’emmerde…

Pour citer un philosophe de notre temps, passionné de ces questions de Trans humanisme, Luc Ferry, auteur du livre « La révolution transhumaniste » : Allonger la vie au-delà de ce que nous connaissons, et au-delà d’améliorer les conditions de la vie au quotidien, n’aurait qu’un seul intérêt : l’amour !

Aimé et être aimé plus longtemps ! C’est uniquement cela le véritable bel enjeu de l’allongement de la vie.

S’agissant de golf, le golfeur augmenté aurait ainsi plus de temps pour contempler la beauté des golfs, partager des émotions avec d’autres golfeurs, voyager et prendre du plaisir.

Encore une fois, à condition de régler la question du défi…Quel intérêt de jouer au golf si nous réglons toutes les questions, et toutes les difficultés physiques en amont ?

robogolfpro.JPG

Autre grand sujet qui nous renvoie violemment à notre passé, tous les hommes seront-ils égaux devant le trans humanisme ? Allons-nous faire coexister des êtres humains augmentés avec des êtres humains simples ?

Beaucoup d’hypothèses non avérées à ce jour laissent entendre que l’homme de Neandertal a subi un génocide de la part de l’homme de Cro-magnon.

Une évolution en-a-t ’elle chassée une autre ? La plus faible ? Sur ce point, je resterai très prudent. Les plus grands experts n’ont justement que des hypothèses.

Autre question posée par l’homme augmenté, la surpopulation de la Terre, ce qui coïncide actuellement avec la relance par des projets privés de la conquête spatiale.

Au final, l’homme augmenté, et plus particulièrement le golfeur augmenté ne créé-t-il pas plus de questions que de solutions ?

Pour rester sur le sujet du golfeur, pourrait-on accepter des compétitions avec des golfeurs augmenté avec des golfeurs non-augmentés ? Quelle sera la définition du sport ? de la sportivité ? de l’effort ? du challenge à relever ?

Le golf sera-t-il toujours un loisir ?

D’ici 2050, on a du temps pour y réfléchir…

Sources :

Posté par le dans Insolites sur le golf
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 876
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité 24/06/2017

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements

Accédez aux offres US Golf !