Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Test matériel et clubs de golf

Test comparatif drivers Titleist 913 D2 et Mizuno JPX 825

Test comparatif drivers MIZUNO JPX 825 vs TITLEIST 913 D2

Notre consultant Matériel – Clément Morelle – nous propose un essai entre les drivers Mizuno JPX 825 et Titleist 913 D2, soit un driver à la forme plutôt originale contre un driver de « l’école classique ».

Découvrez nos formules d'abonnements

Comme pour nos essais précédents, nous avons réalisé nos mesures à l’aide d’un trackman au sein du magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or, sous le contrôle de notre consultant.

Pour ce test, Mizuno France a eu l’amabilité de nous faire parvenir un club de démonstration.

L’organisation du test comparatif Titleist 913 D2 contre Mizuno JPX 825

Pour le test, nous avons utilisé un driver Mizuno JPX 825 en loft 10,5° monté avec un shaft FUJIKURA regular 55 grammes, et un driver Titleist 913 D2 en loft identique monté avec un shaft Mitsubishi Diamana 62 grammes.

Et comme pour les essais précédents, nous avons fait appel à deux golfeurs d’index inférieurs à 10 et 20.

Résumé du test :

Depuis le début de l’année, quand on s’aventure sur les practices ou même sur les parcours, il n’est pas rare de croiser des amateurs de golf sortir un driver à tête blanche de leurs sacs. Cela démontre la force de persuasion de la marque à l’origine de ce gros coup de buzz.

Le driver Mizuno JPX 825 ne bénéficie pas de la même agitation médiatique, et il faut bien admettre que nous ne savions pas à quoi nous attendre, en dehors ce que nous avions déjà écrit lors de sa sortie sur le marché.

Depuis le début de nos tests, on a déjà largement constaté des écarts entre le discours des marques, et la réalité pour le golfeur lambda.

Cependant et concernant ce nouveau driver Mizuno, on retiendra essentiellement deux choses :

  • Côté performance : C’est l’une des bonnes surprises de la saison, et sans doute l’un des drivers les plus puissants sur le marché !
  • Côté look : Si l’esthétique générale est soignée, la forme presque triangulaire n’est pas très appréciée par les amateurs de drivers plutôt classiques.

Cet aspect nous ayant intrigué, nous avons directement interrogé Mizuno à ce sujet.

Pour Guillaume Gay, coordinateur Marketing golf de la marque « La forme légèrement triangulaire de la tête est issue de nos recherches sur la technologie « Harmonic Impact ». Cette technologie vise à offrir le meilleur son possible. Ce n'est pas juste une question de bruit, le son a un réel impact sur le touché et sur les sensations. Le design de tous nos clubs est soumis à cette technologie, afin de l'affiner pour le rendre le plus efficace possible, en fonction du profil que l'on a voulu donner au départ de la conception du club. »

Driver Mizuno JPX 825

Effectivement, quand on a interrogé nos testeurs après l’essai des deux drivers, ils ont apprécié le touché et les sensations globales du Mizuno.

Concernant le driver Titleist 913 D2, on retrouve un driver classique pour les puristes !

Connu pour être un fabriquant de clubs plus difficiles à jouer, Titleist surfe sur son image de marque pour gentleman driver.

Avec le 913 D2, on est à l’opposé du Mizuno JPX 825 et ses formes novatrices ! Le classicisme plaît, et même rassure à l’adresse.

Selon l’aveu même de notre testeur index 10, une fois le club à l’adresse « Je sens que je vais bien la taper ».

Durant les essais, on se rendra pourtant compte que côté smash factor, le Mizuno est en fait plus tolérant que le Titleist.

A mesure que nos tests drivers avancent, et que nous approchons de la fin pour l’exercice 2013, on peut commencer à discerner quels seront les clubs qui vont marquer l’année.

Et sans tomber dans le travers des tests qui concluent finalement que tous les clubs sont bons pour ne fâcher personne, le Mizuno JPX 825 constitue une bonne surprise en performance pure, bien que sa forme aura du mal à séduire tous les golfeurs.

Pour le Titleist 913 D2, simplement classique au niveau look, il ne sortira certes pas du lot de ce point de vue.

Driver de démo Titleist 913 D2

En revanche, lui-aussi côté performance, il aura son mot à dire pour figurer en bonne place dans la catégorie statistique « distance ». Et sans être le club le plus difficile à jouer de la saison !

Petite anecdote, le record de distance de la saison des tests drivers a été battu avec le Mizuno JPX 825 et une balle mesurée à 271 mètres !

Remarques techniques sur les deux drivers testés :

Le Driver Mizuno JPX 825 est légèrement plus long (45,5) que le Driver Titleist 913 D2 (45).Le Mizuno JPX 825 est de forme légèrement triangulaire

Concernant le swingweight, les deux clubs sont mesurés D2, ce qui est plutôt logique concernant le Titleist.

Côté poids, le 913 D2 est plus lourd (320 grammes) alors que le Mizuno pèse 307 grammes, sachant que déjà au niveau du shaft, on avait observé un écart de poids de 7 grammes, ce qui implique que la tête du Mizuno est aussi légèrement plus légère (6 grammes).

Face des deux drivers Titleist et Mizuno

La forme de la tête du Mizuno JPX 825 a beaucoup intrigué nos testeurs, et notamment au moment de poser le club au sol.

L’un d’eux a même déclaré « On ne voit pas trop comment le club repose sur le sol. » Visiblement, cet aspect visuel a été perturbant, et ne bénéficie pas à ce driver.

Hasard de nos tests, visuellement les deux drivers présentent des faces de club tout à fait similaires, et même quasi-identiques !

Posé l’un à côté de l’autre, impossible de dire lequel est lequel !

Les résultats quantifiés du test effectués par nos deux golfeurs-testeurs

Données TRACKMAN pour la comparaison des drivers Titleist 913 D2 vs Mizuno JPX 825

Pour comprendre le tableau ci-dessus, les deux premières lignes correspondent aux coups tapés par le golfeur numéro 1 (index 10), et les deux suivantes au golfeur numéro 2 (index 20).

A noter : Il s’agit d’un résumé et une moyenne des coups joués par les deux testeurs, et non pas les meilleurs coups ou les moins bons coups.

Légende des couleurs pour les tests drivers Titleist 913 D2 et Mizuno JPX 825Légende des graphiques : Le blanc et le bleu représentent les coups joués par le testeur numéro un, et jaune et rose correspondent aux coups du joueur numéro deux.

Les mesures réellement intéressantes à ce stade sont :

  • le « club speed » (vitesse du club pendant le swing),
  • le « ball speed » (vitesse de la balle à l’impact),
  • le « smash factor » (une mesure de l’efficacité entre la transmission de la vitesse de club vers la vitesse de la balle, qui indique à quel degré vous prenez bien la balle),
  • le « spin rate » (nombre de rotations que la balle effectue sur elle-même pendant le vol), le « carry » (portée de la balle en vol exprimé en mètres),
  • et le « lengt » (qui indique une estimation de la distance totale vol + roule de la balle de golf).

Les données mesurées pour le premier testeur (index 10) :

Légèrement plus court et plus lourd, le Titleist 913 D2 permet une vitesse de swing plus élevé (1 mph) que le Mizuno JPX 825.

Pourtant après l’impact, l’écart de vitesse de balle produit se resserre pour être pratiquement identique entre les deux drivers.

Et finalement au carry, le Mizuno produit des distances moyennes plus longues qu’avec le Titleist…avec un écart d’un degré en termes de angle de lancement vertical moyen (12.8° contre 11.8°), et une durée de vol moyenne assez longue (la plus élevée de tous nos tests (6 secondes 73).

En revanche, le Titleist donnant moins de spin à la balle, le 913 D2 refait son retard en distance totale avec la roule.

A ce jour, concernant la distance moyenne totale pour la catégorie des testeurs index inférieur à 10, le Mizuno JPX 825 est en tête de notre classement 2013, juste devant…le Titleist 913 D2 et le G25 (voir bientôt notre récapitulatif global).

Si en distance totale, le Mizuno et le Titleist sont très proches, le club d’origine japonaise offre un smash factor supérieur (1.47), et très près de la donnée idéale (1.50), ce qui en fait un club à la fois tolérant et puissant.

Le meilleur driver selon nos tests 2013 à ce jour sur cette double caractéristique puissance/tolérance !

En termes de dispersion, notre testeur n’a pas franchement bien tiré parti des deux drivers, en étant régulier dans l’irrégularité.

Comparatif dispersion driver Titleist 913 D2 et Mizuno JPX 825

Autant de balles à droite qu’à gauche, notre testeur n’a pas franchement démontré la précision de ces deux clubs, même si elles ne sont pas non plus dans le décor, vraisemblablement gêné par le fait d’utiliser des drivers avec des shafts regulars.

Testés avec des shafts stiffs, il est fort probable que notre testeur aurait mieux centré les balles sur le fairway.

Pourtant, et même si les sensations sont bonnes, notre testeur ne garderait pas ces drivers dans son sac, n’accrochant pas sur le look du Mizuno, visiblement déstabilisé par cette forme triangulaire, et pas non plus convaincu par le Titleist, sans doute trop classique et pas assez surprenant ? Les goûts et les couleurs...

Les données mesurées pour le second testeur (index 20) :

L’intérêt de faire tester deux clubs par deux testeurs de niveau de pratique golfique différent se vérifie sur un test tel que celui-ci, car et ce n’est pas toujours le cas, on ne retrouve pas les mêmes tendances statistiques entre les deux golfeurs.

Vue de la semelle du Mizuno JPX 825

L’écart de vitesse de swing est encore plus prononcé en faveur du Titleist 913 D2 (plus de 2,3 mph), et pourtant, nous avons demandé aux testeurs de taper des balles avec les deux drivers de manière alternative ! La fatigue ne peut donc pas rentrer en ligne de compte pour expliquer ce phénomène.

Ensuite, à l’inverse du premier testeur, la vitesse de balle est toujours supérieure avec le Titleist 913 D2, avec là-encore un écart conséquent de 1,7 mph, certes réduit par rapport à l’écart précédent de vitesse de swing.

Comme le premier joueur, le testeur index 20 démontre qu’il est plus à l’aise avec le club japonais (smash factor de 1.46 contre 1.44 pour le Titleist).

Pourtant, au carry comme en distance totale, le second testeur obtient les distances les plus longues avec le driver Titleist, et avec un écart substantiel par rapport au Mizuno.

On retrouve comme pour le premier testeur, un angle de lancement plus élevé pour le Mizuno, et un temps de vol de balle légèrement plus élevé, mais pas suffisant pour réellement permettre au second testeur d’aller plus loin, car le taux de spin plus bas du Titleist lui est plus favorable.

A la différence du premier testeur, il a mieux utilisé les deux clubs en termes de dispersion avec une majorité de balles au centre du fairway.

Comparaison des trajectoires des drivers Titleist 913 D2 et Mizuno JPX 825

L’avis général est plutôt positif. Notre testeur s’avouant moins perturbé que son collègue par la forme du Mizuno, et assez agréablement surpris de constater que malgré la réputation de clubs difficiles à jouer, le Titleist procure de très bons résultats en termes de distances.

En termes de sensations, notre testeur a apprécié les deux drivers, et au contraire du premier testeur, il garderait plus facilement ces deux clubs dans sa liste de choix.

Bilan du test comparatif drivers Titleist 913 D2 vs Mizuno JPX 825

Comme pour chacun de nos tests, avant de fournir une conclusion, nous devons préciser qu’il s’agit de test sans fitting sur-mesure. Les données que nous affichons peuvent être différentes, après un fitting approprié pour chaque joueur.

En conclusion, ce test révèle que le Mizuno JPX 825 est un driver puissant, et dans les mains de golfeurs d’index à un chiffre, il peut offrir des distances supérieures à ce que l’on peut trouver ailleurs sur le marché…

Pourtant, ce qu’il gagne d’un côté, il peut le perdre de l’autre avec une forme générale qui pourrait ne pas convenir aux puristes.

Le Titleist, plus classique, n’aura pas ce type de préoccupations, en revanche, peu de chances qu’il termine premier au classement du look, ne prenant pas assez de risque de ce point de vue.

Côté performance, c’est l’un des meilleurs drivers « distance » de l’année. Une valeur sûre…

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.