Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test Driver Wilson D-200

Test Driver Wilson D-200

Récemment référencé par notre partenaire technique, US Golf, et notre consultant, Clément Morelle, nous avons pu essayer l’ensemble des bois Wilson, dont le driver D 200, par rapport à notre panel de clubs. Le driver le moins cher du marché est-il aussi performant que ceux des marques les plus populaires ?

Préambule sur l’organisation du test driver Wilson D-200

Pour cet essai, US Golf (distributeur de matériel de golf avec 8 magasins en France) a mis à notre disposition un driver Wilson D-200 de loft 10,5° monté sur un shaft UST Mamiya Chrome Elements 44FR en graphite regular.

Bénéficiant des structures de fitting du magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or, nous avons mesuré le shaft à 46 inches, soit un inch de plus qu’un driver comme le Mizuno JPX-850, un élément qui devrait jouer en faveur de la vitesse de swing, et en défaveur de la maniabilité.

Ce qu’il faut savoir sur le Driver Wilson D-200

La première chose à noter concernant ce driver…est son prix ! A seulement 279 euros (prix tarif), le Wilson D-200 est l’un des drivers les moins chers du marché. Sera-t’il moins compétitif ?

En 2015, le prix moyen d’un driver neuf de dernière génération est plutôt de 382 euros, soit plus de 100 euros en plus !

L’histoire récente des produits mis sur le marché par Wilson a été marquée par la volonté de sortir des clubs toujours plus légers. Ce qu’on appelle les « Superlights » qui correspondent en théorie aux golfeurs ayant les vitesses de swings les plus faibles, et en disant cela, on pense souvent aux seniors ou aux débutants.

Cela ne manque pas d’avoir du sens, car nous parlons du segment de client majoritaire au golf !

Avec le D-200, il semble que Wilson veuille passer à l’échelon supérieur en proposant des options d’ajustements que l’on retrouve sur les clubs les plus évolués.

Pour Wilson, l’idée est de fournir aux golfeurs amateurs le même type de joujou qu’utilisent déjà les golfeurs les plus adroits.

Le D-200 peut être modifié d’un loft en moins ou d’un loft en plus par rapport 10,5°, et peut aussi être réglé upright ou pas pour favoriser le draw.

Driver Wilson Staff D200

Avec un poids total de 268 grammes, ce driver est toujours l’un des plus légers du marché, et même un gramme plus léger que le précédent modèle, le D-100.

Cela pourrait sembler ridicule, mais pour Wilson, au contraire, il s’agit d’une performance étant donné tout le poids qui a été ajouté sur ce produit en raison de la mise en place des options d’ajustements, et notamment sur le hosel !

Comme très souvent, les ingénieurs clament haut et fort que le centre de gravité a été déplacé vers le bas au bénéfice d’une couronne externe plus légère et plus fine.

Ambitieux ou prétentieux, à vous de juger, son concepteur chez Wilson prétend que ce club n’est pas seulement facile à swinguer, il est aussi un « anti-slice » très efficace.

Justifiant les options d’ajustement, la marque prétend que ces tests internes ont permis de constater un gain de 8 à 10 mètres pour le réglage en draw par rapport au réglage basique.

Tout l’enjeu du test va donc être de trouver :

  • Un niveau de performance comparable aux autres drivers du marché, et donc un rapport qualité/prix imbattable !
  • Un bon équilibre entre vitesse de swing, distance et smash factor.

Les conditions du test 2015

Pour les tests de clubs de golf, nous veillons à utiliser le même type de balle, afin de ne pas fausser les mesures entre les différents produits essayés.

Nous avons donc testé plusieurs drivers avec une balle Srixon Z-Star.

L’essai a été mené par un golfeur amateur masculin d’1m83,  disposant d’une vitesse moyenne de swing avec un driver de 93,7 mph (150 kmh).

Nous lui avons demandé de taper une dizaine de balles avec ce fer pour comparer les données avec les autres clubs de notre panel.

*Le trackman a été réglé pour des conditions normales  (température de l’air et dureté du sol).

Les 3 questions clés du test

Pour nous, chaque test doit aborder trois thématiques :

  • la tolérance ou maniabilité exprimée par le smash factor,
  • la puissance ou distance exprimée par le degré d’efficacité  du club,
  • et enfin, la précision ou dispersion des balles tapées avec le club, exprimé en écart horizontal et vertical par rapport au centre du fairway.

Le smash factor est le rapport entre la vitesse de club produite par le golfeur avec le club, et la vitesse de balle produite à l’impact.

Plus ce ratio est élevé, et plus, il traduit une bonne utilisation du club, ou une bonne adéquation club/golfeur.

Le ratio idéal est estimé à 1,50 et au-delà pour un driver.

En 2015, quel que soit le manche, la moyenne de notre panel est de 1,44.

Le degré d’efficacité d’un club est un rapport que nous calculons entre la vitesse de swing (l’effort produit par le golfeur) et le résultat au carry en mètres des balles tapées.

Une mesure qui permet de comparer des choses comparables, quel que soient les configurations de clubs testés, qui peuvent changer en terme de loft d’ouverture des faces de clubs, de longueur ou de poids de shafts, etc.

Enfin, le trackman nous permet d’éditer un graphique illustrant les points d’impacts des balles sur le fairway, et de mesurer en mètres les écarts entre les balles les plus courtes, et les plus longues (précision), et les balles les plus à gauche, et les plus à droite du centre du fairway (dispersion latérale).

En plus de ces paramètres, nous pouvons expliquer les résultats par le taux de spin donné à la balle, l’angle de décollage et d’atterrissage, et in fine, la distance parcourue en moyenne au carry (portée avant la roule).

Tolérance-Maniabilité

Ratio tolérance/puissance

Ce graphique représente le croisement du smash factor et du degré d’efficacité sur la base d’un driver monté sur un shaft graphite.

Avec un smash factor mesuré à 1,43, le driver Wilson Staff D200 est dans la bonne moyenne concernant la tolérance, et la maniabilité, et ce, alors que son shaft est plus long que la moyenne pour favoriser la vitesse de swing.

Ce qui apporte déjà une réponse à l’une des questions que nous nous posions en préambule de ce test !

Avec une tête très légère et un shaft rallongé, va-t-on réellement plus vite ? La réponse est un tout petit « oui » ! La vitesse de swing moyenne constatée a été de 93,7 mph contre 93,3 mph en moyenne avec d’autres clubs…L’effet est donc à la marge.

Puissance-Distance

Le graphique ci-dessus exprime aussi le degré d’efficacité du couple formé par le testeur et le Wilson D-200.

Le ratio calculé sur 10 balles pour le D-200 est de 2,33, soit légèrement au-dessus de la moyenne des drivers de notre panel (2,23) et dans la moyenne de ce que nous avons trouvé en 2015 (2,33).

Trajectoires

L’explication tient dans le fait que bien qu’en termes de vitesse de balle à l’impact, le D200 se situe en deuxième partie de peloton des drivers 2015, son taux de spin très bas (3ème le plus bas constaté en 2015 après le R15, et l’Aeroburner) lui confère une bonne distance au carry en moyenne.

Résultat intermédiaire – Quelle distance au carry pour un driver ?

Résultats au carry

Pour ce driver, nous obtenons une mesure de 199,6 mètres au carry et 223 mètres total, ce qui le situe en 4ème position des drivers testés en 2015 sur la longueur.

Précision-Dispersion

Dispersion

Pas franchement le point fort de ce driver censé être un « killer » de slice !

Sans être extrêmement dispersant, ce n’est pas ce club très léger qui pourra vous prémunir d’en mettre un peu partout. En même temps, ce n’est pas son premier objectif, qui rappelons-le est de fournir de la distance à des golfeurs n’ayant pas une très grande vitesse de swing.

Comparaison au panel de clubs déjà testés

Classement du panel par efficacité

Ci-dessus, un classement des meilleurs drivers que nous avons testé depuis 2012 selon le degré d’efficacité.

Ce classement regroupe les 28 meilleurs résultats quel que soit le « set-up » utilisé (poids et longueurs de shafts variables, acier ou graphite, stiff ou regular).

Ce n’est donc qu’un instantané, et n’a pas valeur de classement absolu. Simplement un indicateur de ce qui a donné le meilleur rendu sans fitting ou ajustement de la tête du club pour un golfeur d’index médian.

Classement du panel par smash factor (maniabilité) 

Ci-dessus, le même type de classement pour le smash factor toujours pour un testeur d’index médian.

Bilan du test

Sans casser la baraque au niveau de sensations éprouvées par notre testeur, le Wilson Staff D-200 entre dans la catégorie des bons drivers « qui font le job », et c’est plutôt rassurant finalement par rapport au prix affiché.

Ce qui nous permet d’en venir à la principale question posée en préambule de cet essai : le rapport performance/prix pour un club 100 euros moins cher qu’en moyenne par rapport au prix du marché.

Rapport performance / prix

Avec un prix aussi compétitif, pas besoin d’envoyer dix mètres plus loin  pour être le grand vainqueur 2015 de cette catégorie qui peut avoir du sens pour bon nombre de golfeurs qui hésitent à débourser à 400 € pour un nouveau driver !

Logiquement, notre indice, qui met en rapport la distance parcourue en mètres au carry par rapport au prix d’achat neuf de chaque driver testé en 2015, met en lumière le moins cher, car les écarts de performance d’un produit à un autre ne sont pas abyssaux.

Si le TaylorMade R15 génère bien la plus longue moyenne (207 mètres au carry contre 199 mètres pour le D200, les 8 mètres d’écarts valant finalement assez cher entre les deux clubs).

Ceci étant dit, il est vrai que dans une pyramide de valeurs, les derniers étages sont toujours les plus coûteux à construire…Bilan du test

Concernant le Wilson D-200, on retiendra un taux de spin assez bas, un angle de décollage assez élevé qui laisse penser que même si annoncé à 10,5°, le loft réel du club est sans doute plus élevé, et une vitesse de swing assez rapide pour favoriser la distance. 

Le véritable point noir reste la dispersion qui n’a pas franchement été bonne, ce qui est à nouveau logique avec un club très léger.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.