Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test driver Cleveland 588 Altitude

En 2014, Cleveland revient sur le marché des drivers avec deux produits distincts. Le 588 Custom est destiné aux golfeurs à un chiffre d’index, alors que le 588 Altitude se veut un driver facile à jouer, pour justement aider les golfeurs ayant une faible vitesse de swing, à atteindre de bonnes distances.

Test driver Cleveland 588 Altitude

Découvrez nos formules d'abonnements

Préambule

Pour ce test réalisé au sein du magasin US Golf de Champagne au Mont d’Or, sous le contrôle de notre consultant matériel, Clément Morelle, qui a mis à notre disposition un simulateur trackman*, nous avons testé un driver Cleveland 588 Altitude aimablement fourni par la marque.

Ce driver nous a été proposé en loft 10.5° sur un shaft Matrix Radix Sv en graphite regular spécialement conçu pour ce club.

Un shaft dont le poids est de 49 grammes, soit le shaft regular le plus léger possible dans la gamme proposée par Cleveland pour ce club.

Gamme de shafts qui comprend des shafts Matrix Ozik 6M3 Black Tie, Fubuki Tour 53, Matrix Ozik 6Q3, Miyazaki B.ASHA 4, Miyazaki JDL 6, et Kusala Black, Blue et Silver.

Probablement à ce jour, une des offres les plus vastes en matière de shaft pour une tête de driver !

Pour les tests de clubs de golf, nous veillons à utiliser le même type de balle, afin de ne pas fausser les mesures entre les différents produits essayés.

L’essai a été mené par un golfeur amateur masculin d’1m83, disposant d’une vitesse moyenne de swing au driver de 92 mph (148 kmh).

Nous lui avons demandé de taper une dizaine de balles avec ce driver pour comparer les données avec les autres clubs de notre panel.

*Le trackman a été réglé pour des conditions estivales (température de l’air et dureté du sol).

Quelques mots sur le driver 588 Altitude

Clairement typé club pour senior, le 588 Altitude nous a été présenté comme un club censé favoriser un angle de lancement élevé, et une maniabilité accrue.

Sur ce point, il est vrai que nous l’avons trouvé extrêmement léger à déplacer.

Le poids du shaft ajouté au poids de la tête en fait sans doute l’un des clubs les plus légers du marché en 2014, confirmant la longue tradition de Cleveland dans ce domaine.

Tradition qui avait été un peu oublié avec le driver Classic XL Custom de l’an passé que pour notre part nous avions plutôt noté positivement pour son rapport qualité/prix.

En plus de l’avoir testé au trackman, nous l’avons testé au practice en plein air, et sur le parcours.

Sans aucun doute possible, ce club donne une certaine confiance lié à sa facilité de déplacement dans l’espace.

Plus un driver est léger, et plus on a la sensation de pouvoir lui donner une très grande vitesse au moment du swing.

Inconvénient, trop léger, un golfeur à l’aise techniquement, ne pourra pas donner autant de poids qu’il l’aurait souhaité à la balle, ce qui pourrait à l’inverse le pénaliser en terme de distance.

Ce club est donc à mettre entre de bonnes mains.

De notre point de vue, de 15 d’index à débutant, ce club pourra parfaitement faire l’affaire.

Autre gros plus que nous avons observé à l’usage, le système d’alignement est très bien pensé.

En forme de crochet, l’aide à l’alignement vous permet de positionner la face de club de manière parfaite par rapport à la balle, ce qui accentue l’impression de confiance avant le swing.

Vous avez littéralement l’impression de mettre la balle dans les bons rails à l’adresse.

Résultat, le centrage de la balle dans le sweet spot s’en trouve amélioré.

Pour statuer sur ce test, les questions qu’il convient de se poser sont :

  • Est-ce que ce driver est tolérant ?
  • Est-ce que ce driver est puissant ?
  • Est-ce que ce driver donne une meilleure précision entre la dispersion, et la plage d’atterrissage

Tolérance ?

Précisons que pour nos tests, nous n’avons pas fitté les club ou changé les shafts, mais bien testé ce qui nous était proposé par les marques.

Mesures de la tolérance du driver Cleveland 588 Altitude

Pour déterminer la tolérance d’un club de golf, nous utilisons la mesure du smash factor, qui est le rapport entre la vitesse de swing du golfeur, et la vitesse de balle générée après l’impact.

Ce ratio peut aussi bien témoigner de la tolérance du club que de la restitution d’énergie de la face.

Concernant le 588 Altitude, ce ratio du smash factor ne défraie pas la chronique.

Alors qu’en moyenne, notre testeur obtient un score de 1,42 (l’idéal est à 1,50), il a été mesuré à seulement 1,39 avec le driver Cleveland.

Un écart qui ne semble pas important, mais indique qu’il y a mieux en la matière.

A titre de comparaison, sur une vitesse de swing sensiblement équivalente (94,1 mph) avec le driver Mizuno JPX-EZ, le testeur a obtenu un ratio de 1,46 pour une vitesse de balle générée à l’impact de 137,1 mph contre seulement 131,6 mph pour le driver Cleveland.

Rappelons que ce driver a été conçu en pensant particulièrement au golfeur senior, et pas dans l’optique de battre des records de distance pour des golfeurs moins de dix d’index !

La légèreté du club est très favorable à un autre élément : la vitesse de swing qui est de 94,4 mph alors qu’en moyenne sur un panel de drivers 10,5° en regular graphite, le testeur a été mesuré en moyenne à 91,8 mph, et même 92,1 mph pour tous les drivers testés indifféremment du loft et du shaft.

Ce qui est gagné d’un côté par plus de légèreté, est donc perdu d’un autre côté en poids mis dans la balle !

Encore un exemple, qu’en matière de drivers, il n’existe pas de solutions miracles, mais bien des compromis.

Puissance ?

Mesures de la puissance du driver 588 Altitude

Concernant la puissance, pour isoler celle qui peut être imputée au golfeur, nous prenons en compte un rapport que nous appelons le degré d’efficacité.

Ce rapport est un calcul entre la vitesse de swing produite par le testeur, et la distance parcourue au carry en yards par le coup tapé avec le club.

Plus ce taux est élevé, et plus cela signifie que le club est en moyenne efficace ou puissant.

A nouveau, le 588 Altitude ne semble pas être le club le plus performant du segment des drivers 10,5° graphite regular avec une note de 2,13 contre une moyenne à 2,17, et un meilleur club du panel à 2,37.

Pourtant à bien y regarder, vous pourrez constater qu’en terme de carry (distance parcourue au moment du contact avec le sol), notre testeur obtient un résultat très convenable, et même au-dessus de la moyenne avec 184 mètres contre 182 mètres au global des clubs testés.

Plusieurs paramètres jouent en faveur de ce club : la vitesse de swing élevé (94mph), un taux de spin moyen (3200 tours), et un angle de décollage dans la moyenne (16°).

En fait, ce qu’il faut comprendre derrière les chiffres, c’est que c’est un club facile à jouer pour générer beaucoup de vitesse, mais qu’en contrepartie, il ne restitue pas autant de puissance qu’il pourrait avec de telles caractéristiques.

Précision et dispersion ?

Mesures de la précision et de la dispersion du driver Cleveland 588 Altitude

Cette question vous intéresse généralement tout autant que la distance, et pourtant, c’est l’une des plus difficiles à trancher de manière objective.

Quelle est la part de performance imputable au testeur, quelle est la part imputable au club ?

Nous publions une réponse, car nous considérons qu’à testeur égal, le seul paramètre qui change est bien le club.

Cependant, les résultats publiés ci-dessus peuvent être différents pour d’autres joueurs de golf.

De manière objective, nous prenons en considération deux paramètres : la dispersion latérale moyenne, et la dispersion entre la balle la plus courte et la plus longue.

En plus de ce paramètre, pour ne pas tomber dans le piège des moyennes entre un coup tapé 10 mètres à gauche, et un coup tapé 10 mètres à droite qui donne une moyenne….de 0.

Nous prenons en compte le nombre de balles tapées le plus près du centre du fairway, soit 6 sur 10 pour le driver 588 Altitude, plutôt un bon résultat !

Dispersion constatée pendant le test du driver Cleveland 588 Altitude

Autre élément intéressant, et qui indique le niveau de tolérance du club par rapport aux coups décentrés, l’écart entre la balle la plus courte, et la plus longue n’est que de 27 mètres, soit dans la moyenne du testeur.

Un driver qui permettrait de battre un record de distance mais qui à contrario, lorsque la balle est mal centrée donnerait une distance faible est vraiment à proscrire, car sur le parcours, vous ne tapez pas que vos meilleurs coups.

Bilan du test :

A la lecture de ce test, vous pourriez être sceptique concernant ce driver.

Ce n’est pas le club le plus palpitant de l’année, pourtant, certains arguments méritent d’être regardés à deux fois !

Notamment, un paramètre que nous ne mettons pas toujours en avant : l’angle d’atterrissage !

Sur ce produit, vous remarquerez qu’avec un angle de décollage de 16°, l’angle d’arrivée de la balle au sol est de seulement 34°, ce qui favorise une roule plutôt importante.

Avec un angle d’atterrissage de seulement 5° de plus, vous pouvez perdre jusqu’à 7 mètres de roule !

Bien que nous sommes plus hésitants à vous donner la distance moyenne parcourue en prenant la roule et le carry (test réalisé en indoor, ce qui implique que certaines données soient des calculs du trackman), force est de constater que le driver 588 Altitude fait partie des clubs qui ont donné les balles les plus longues.

Et ce malgré le fait que le smash factor et le degré d’efficacité ne soient pas forcément parmi les plus élevés que nous ayons mesuré jusqu’à présent.

Cet exemple illustre le fait que ce club peut séduire un certain type de golfeurs à la recherche d’un club facile à jouer, et pouvant tout de même donner de bons résultats pour la distance ou la régularité.

C’est bien beau d’avoir un club puissant, mais si vous n’avez pas la vitesse de swing pour exploiter ces caractéristiques, vous n’obtiendrez rien de plus.

Pour un golfeur dont le swing est relativement bien installé, nous ne recommanderions pas ce club en premier.

D’autres drivers sont plus efficaces, notamment pour les golfeurs capables de swinguer à plus de 90 mph.

En revanche, pour un golfeur disposant d’un swing moins régulier ou moins rapide, ce club est à regarder avec attention.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.