Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test Driver Callaway X2HOT & X2HOT Pro

Pour ce nouveau test driver, nous avons bénéficié du chariot de fitting complet de Callaway, pour essayer le X2HOT dans 12 configurations possibles. Têtes en 8,5 pro contre 10,5… Shaft regular contre stiff…Shaft Aldila Tour Green contre Tour Blue…et en prime, nous avons modifié les lofts et les lies sous tous les angles pour chercher la meilleure configuration.

Test exclusif des drivers de golf Callaway X2HOT

Découvrez l'offre US GOLF pour votre prochain driver de golf, cliquez ici

Le principe du test

De plus en plus sur jeudegolf.org, nous poussons les tests au maximum.

Aucun autre support ne va aussi loin dans les tests de matériel de golf, véritable spécialité de notre site, et de notre équipe.

Toujours sous la houlette d’un professionnel du matériel de golf, notre consultant, Clément Morelle, nous avons passé plusieurs heures à disséquer ce nouveau driver Callaway X2HOT.

De cette façon, notre test se veut exhaustif, et nous permet d’être complet.

Un driver est toujours l’assemblage d’un grip, d’un shaft, et d’une tête, et le tout paramétré d’une façon standard.

La plupart du temps quand on se rend dans un magasin de golf et que l’on souhaite acquérir un nouveau driver, on peut rapidement être dépassé par toutes ces notions de réglages possibles.

Finalement, comment faire pour être certain d’acheter le bon club ? Et le conseil du vendeur ou du testeur s’appliquera-il à moi ?

Certains golfeurs chercheront la simplicité ! Après tout, le golf est un loisir. D’autres, chercheront la précision, car d’un réglage à un autre, on peut trouver jusqu’à 20 mètres d’écarts !

Avec notre test, nous vous livrons une lecture précise et indépendante de la marque, tout en vulgarisant les notions que nous utilisons pour analyser et justifier nos jugements, tout en vous livrant au final, l’avis objectif de notre rédaction.

L’organisation du test

driver X2HOTNous avons réalisé nos mesures au magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or, sous le contrôle de notre consultant matériel, Clément Morelle.

Nous avons utilisé la même balle pour tous nos tests de bois de parcours, à savoir une Srixon Z-Star.

Pour ce test, nous vous proposons en complément un comparatif avec les précédents clubs Callaway que nous avons testé : à savoir le Callaway XHOT, le Callaway Optiforce FT, le Callaway RAZR Xtreme Fit, et le tout dernier Big Bertha.

Enfin, comme écrit plus haut, nous avons testé 12 configurations possibles, en utilisant deux têtes distinces (8,5 pro et 10,5), trois shafts distincts (Aldila Tour Green et Tour Blue en regular, et un Tour Blue en stiff), ainsi que plusieurs réglages (draw, neutre, standard, -1, +1, et +2).

Les points clés du test : Smash factor & degré d’efficacité

Croisement du Smash factor et du degré d'efficacité

Smash factor :

Avec un score de 1.42 dans la meilleure configuration retenue, le driver Callaway X2 Hot n’est pas le club le plus tolérant du marché pour un golfeur d’index moyen.

A titre de comparaison, nous avons déjà trouvé des smash factor allant jusqu’à 1.46.

Cependant, il se situe dans la moyenne. (La moyenne de smash factor des drivers que nous avons déjà testé est de 1,419.

Pour rappel, le smash factor est le rapport entre la vitesse de swing, et la vitesse de balle générée. Cet indicateur traduit la bonne utilisation du club par le joueur.

La note optimum est de 1.50 et au-delà.

Comprenez que plus la note est élevée, et plus on peut considérer que le club permet une meilleure restitution de la puissance.

Sur ce critère, chez Callaway, le meilleur club reste le RAZR Fit Xtreme, probablement à ce jour, le meilleur driver produit par cette marque.

Le X2HOT se rapproche de la meilleure performance mesurée pour un club Callaway, et est même supérieur aux autres clubs de la marque.

Degré d’efficacité :

Avec un score de 2,51 en moyenne, le driver X2HOT dépasse largement les autres produits de la marque Callaway. De ce point de vue, c’est le meilleur driver Callaway, sachant que sur notre panel, la moyenne se trouve à 2,44.

Et comme vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessus, Callaway est plutôt bien notée sur ce critère, sauf dans le cas du RAZR Fit Xtreme qui était très difficile à jouer, surtout pour trouver le sweet spot.

Pour rappel, le degré d’efficacité est le rapport entre la distance parcourue et la vitesse de swing. Soit le rapport entre le résultat produit, et ce qu’il faut mettre comme énergie pour produire ce résultat.

Plus ce degré est élevé, et plus cela signifie que le club est facile pour produire de la distance.

De ce point de vue, un X2Hot est plus facile à utiliser par un golfeur moyen qu’un RAZR Fit Xtreme, club un temps utilisé par Phil Mickelson.

Résumé intermédiaire :

En corrélant smash factor et degré d’efficacité, nous nous rendons compte que le X2HOT marque un véritable progrès dans l’offre driver de Callaway.

Attention, ces deux données ne suffisent pas pour dire, si c’est un bon club ou pas.

A titre d’exemple, le driver Optiforce est en fait plus performant que le X2Hot quand nous nous intéressons à la distance maximum…Il y a encore d’autres paramètres à prendre en compte.

Simplement, le X2HOT rentre dans la catégorie des drivers convenables pour Monsieur Tout le monde….à condition de faire comme nous, et chercher soigneusement la meilleure configuration.

PS : Pour être précis, le RAZR FIT Xtreme est toujours le club Callaway avec lequel nous avons produit la plus grande distance sur une balle ! C’est en fait le reflet d’un club extrêmement exigeant en termes de qualité de centrage de balle sur le sweet spot.

Les points clés du test : Dispersion & Précision

Dispersion et régularité exprimées en mètres

Dispersion :

Comme il s’agit de moyenne, il faut aussi regarder concrètement les points d’arrivées des balles.

Cependant, le graphique ci-dessus permet de synthétiser une idée générale de la dispersion.

Comme vous pouvez le constater, soit notre testeur a progressé entre 2013 et 2014, soit il disperse beaucoup moins à droite avec le X2 HOT par rapport au modèle précédent X HOT.

Sur cette grille, le club qui a permis la meilleure régularité d’un point de vue de la prise du centre du fairway est le Big Bertha.

A l’opposé, le Razr Fit Xtreme était très difficile à maîtriser pour un golfeur d’index moyen, avec des conséquences très importantes sur la dispersion à droite.

Précision :

Quand on utilise un club de golf sur le parcours, ce qui est intéressant, ce n’est pas la meilleure balle, mais la moyenne ou plutôt plage de distance atteinte avec ce même club.

Plus la plage est élevée, et plus la précision du club est faible.

Dans cette mesure, le driver Callaway X2 HOT est très performant avec une des plages d’écarts entre la meilleure balle et la moins bonne en termes de distance parmi les plus courtes du marché.

Cette mesure est à prendre avec des pincettes, car elle dépend beaucoup du testeur, et sa forme du moment.

Cependant, cette réglant étant la même pour tous les clubs, le X2 hot est bien le meilleur club jusqu’à preuve du contraire.

Meilleur que son prédécesseur le X Hot de 2013, et meilleur que des clubs qui permettent pourtant des balles plus longues, comme l’Optiforce, ou le RAZR Fit Xtreme.

Cependant, cet argument est à double tranchant, car la régularité est obtenue au détriment de la longueur. Le X2 Hot n’atteignant pas des sommets en termes de distance au drive.

Test du X2 HOT PRO 8.5 avec shaft Aldila Tour Blue

Ci-dessus, le test du X2 HOT PRO en 8.5 sur un shaft Aldila Tour Blue regular : Meilleure version en -1N (gris)

Test X2 HOT PRO 8.5 sur shaft Aldila Tour Green

Ci-dessus, le test du X2 HOT PRO en 8.5 sur un shaft Aldila Tour Green regular : Meilleure version en N-1 (bleu)

Test X2HOT 10.5 en neutre standard en deux shafts Aldila Tour Blue et Green

Ci-dessus, le test du X2 Hot Standard en 10.5 en Aldila Tour Green NS contre Aldila Tour Blue en DS : Meilleure version en NS (Rose)

Test X2 HOT avec shaft stiff

Ci-dessus, le test du X2 HOT PRO en 8.5 réglage NS sur shaft Aldila ATX55 stiff versus X2 HOT 10.5 standard réglage NS sur le même shaft : Meilleure balle avec le 10.5 (bleu foncé).

A la lumière de ces résultats, le stiff n'est pas recommandé pour un golfeur dont la vitesse de swing est inférieure à 95 mph, soit la grande majorité des golfeurs amateurs.

CF, la dispersion beaucoup plus grande à gauche qu'avec un shaft regular, et la distance qui n'est pas meilleure.

Résumé intermédiaire :

Nous avons eu du mal à pousser le X2 Hot dans ses retranchements en termes de distance, cependant nous notons que ce club est surtout une amélioration de la version précédente XHOT commercialisé en 2013.

Entre les deux shafts Aldila (Tour Green et Tour Blue), notre préférence va au Blue, plus léger et plus maniable.

Entre les deux têtes, la 8.5 Hot Pro est aussi moins accessible que la 10.5 qui semble un choix plus raisonnable pour un amateur.

Résultats complets du test :

Performances des drivers Callaway

Sur le tableau ci-dessus, retrouvez l’intégralité de nos tests de drivers Callaway, à savoir le XHot de 2013, le X2Hot Pro (8,5), le X2Hot (10,5), le RAZR Fit Xtreme de 2013, le FT Optiforce (2013-2014), et le Big Bertha (2014).

Pour les versions X2Hot Pro et X2Hot, nous avons retenu les chiffres des configurations qui ont finalement été les meilleures, et pas l’ensemble des douze clubs testés, sans quoi le tableau aurait fini par être incompréhensible.

Remarque : Alors que le loft 8,5 devrait donner un loft dynamique plus bas, finalement en version normal standard de la tête, nous avons trouvé un loft dynamique de 18,1 (voir tableau), ce que vous pourriez juger surprenant par rapport à d’autres clubs testés en loft de départ à 10,5 !

Cela s’explique aussi par le shaft qui a permis une vitesse de swing nettement supérieure par rapport aux autres configurations du X2Hot Pro que nous avons mesuré en 13, 14,4 et 15,9 de loft dynamique avec d’autres réglages, soient des angles de lancement plus bas, et plus conformes à une tête 8,5°

Comme quoi, le loft de départ n’est pas un élément suffisant quand il est pris en compte seul !

Vous pouvez très bien prendre un tête « fermée » mais avoir un swing et un shaft qui modifie ce paramètre.

D’où la nécessité impérieuse de toujours tout contrôler avant d’acheter un club par un test en situation réelle, et si possible avec un radar de mesure.

Vitesse de swing :

Le couple tête/shaft X2Hot et X2Hot Pro est dans la très bonne moyenne en termes de vitesse de swing par rapport à notre testeur, et même dans les temps du driver Optiforce, modèle proposé par Callaway en Juillet, dont c’était l’énorme point fort.

La vitesse de swing isolé n’est pas le seul élément qui joue dans la performance, mais c’est tout de même un élément primaire clé pour un driver !

De ce point de vue, pas de souci avec le nouveau X2Hot, et quel que soit la version, standard ou pro.

C’est aussi le signe d’une certaine facilité à le jouer.

Loft dynamique :

Par rapport au XHot de 2013, à tête équivalente, nous trouvons un léger écart supplémentaire d’angle de lancement, soit 16,6° par rapport à 15,8° sur deux versions comparables (hors la X2Hot Pro, voir explications plus haut).

C’est une confirmation du travail actuel des marques pour relever l’angle de lancement des drivers.

A titre de comparaison, l’Optiforce portait les balles très hautes (près de 20°). Les trajectoires du X2Hot sont donc plus conventionnelles.

Vitesse de balle :

Indicateur clé de la performance du couple golfeur/club, la vitesse de balle du X2Hot n’est pas spectaculaire, et Callaway a déjà permis mieux, toujours avec l’Optiforce qui reste une référence pour les golfeurs d’index moyen.

La performance générée par la face du driver X2Hot est en retrait. Ce qui se retrouve dans un smash factor convenable mais pas exceptionnel (entre 1.35 et 1.42, assez loin du chiffre magique, à savoir 1.50).

A nouveau, nous pouvons considérer que le X2Hot est convenable d’un point de vue tolérance/performance, mais ce n’est pas le plus fort de son domaine.

Sans doute, le choix d’un club qui va très bien fonctionner pour les golfeurs d’index relativement élevé, et beaucoup moins pertinent pour un golfeur d’index assez bas.

Taux de spin :

C’est le principal point que travaillent les marques depuis douze mois !

De ce point de vue, le X2Hot est une réelle amélioration du XHot.

Ce qui a été perdu en vitesse de balle par rapport au modèle 2013, a été regagné en taux de spin réduit de plus de 400 tours entre XHot et X2Hot Pro, et même 800 tours entre XHot et X2Hot !

Carry :

Résultat des courses, si la version X2Hot Pro qui est en fait plus difficile à jouer et à optimiser pour un index moyen permet de gagner seulement un mètre au carry par rapport au XHot de 2013, essentiellement du fait d’un angle de lancement plus élevé et un taux de spin réduit, et malgré une perte de vitesse de balle, le X2Hot classique donne un net gain de distance de près de 9 mètres en moyenne.

Comme déjà écrit, nous pouvons enfoncer le clou, la version X2hot est une réelle amélioration du Xhot, même si ce n’est pas encore le driver le plus performant du marché.

Avec 186,9 mètres de moyenne au carry, le X2Hot est dans la bonne moyenne de notre panel (180,6 mètres), et seulement six clubs permettent de faire un peu mieux.

Performance finale : La distance totale

Analyse des distances

En plus du carry, pour obtenir la distance totale, l’angle d’atterrissage et donc la roule intervient dans le calcul d’un projectile lancé à une certaine vitesse.

Comme nous l’avons vu, l’angle de décollage, le spin joue en faveur du X2Hot, alors que la vitesse de balle générée par la face n’est pas optimum.

Avec la meilleure version du X2Hot, soit une tête 10,5 réglée normal-standard, montée sur un shaft Aldila Tour Green, nous sommes finalement arrivé à produire une distance totale supérieure en moyenne au champion de Callaway jusqu’à présent de Callaway sur 2013-2014, le driver Optiforce, qui pourtant bénéficie d’une meilleure vitesse de balle, mais d’un moins bon smash factor, et finalement aussi d’un angle d’atterrissage beaucoup trop élevé et en rapport avec un angle de lancement lui-même trop élevé.

Comprenez que pour faire de la distance, l’Optiforce utilisait des « trucs », alors que le X2Hot est plus conventionnel.

En roule, l’écart entre les deux clubs est de huit mètres en moyenne en faveur du X2hot, qui lui-même gagnerait trois mètres par rapport au XHot de 2013.

Au global de la distance, nous trouvons une moyenne de 212 mètres pour le X2Hot, soit la meilleure moyenne pour un driver Callaway, par rapport à tous les autres modèles.

Pour enfoncer le clou, le X2Hot est aussi le club le plus efficace de la gamme avec un degré d’efficacité mesuré à 2,51. La moyenne totale de notre panel est de 2,44, et les meilleurs drivers du marché monte à 2,61, toujours sur notre panel.

En fait, le bas blesse seulement sur un point !

Au cours de notre test, le driver X2 Hot a démontré qu’il était assez régulier en termes de distance produite sur chaque coup, et l’écart entre la meilleure et la moins bonne balle est très réduit, avec seulement 7 mètres !

Un argument intéressant pour les golfeurs qui cherchent de la régularité plutôt que des exploits une fois de temps en temps.

Cependant, en distance maximum, notre testeur a eu du mal à monter le X2Hot à plus de 216 mètres, alors que d’autres modèles Callaway monte à 229 mètres sur la meilleure balle.

En clair, le X2Hot est à l’opposé du RAZR Fit Xtreme, à savoir ultra performant pour golfeur ultra-performant.

Au contraire, c’est un bon club pour golfeurs normaux.

Bilan du test :

Notes des drivers

Avec une note globale de 15,5 sur 20, le driver X2 Hot fait partie des bons drivers de notre panel, et démontre un net progrès par rapport à la version précédente.

Le Callaway X2HOT est plutôt joli à regarder, et ne fera pas tâche dans un sac de golf ; preuve du savoir-faire de Callaway en matière de design de driver.

Dès les premières balles tapées, les sensations sont plutôt bonnes. Ce club peut convenir à une majorité de joueurs.

En revanche, le système de réglages des bagues sur le hosel finit par être plus compliqué que sur l’équivalent TaylorMade.

A l’usage, à force de modifier les bagues, et de taper des coups, on se rend compte que les bagues ont tendance à se jointer, et du coup, impossible de les décoller pour continuer à les régler.

L’avis sur ce point est assez négatif. D’autant, qu’ils nous a fallu de longues minutes pour comprendre le système de réglage entre D,N, S, et -1, +1, +2…

Finalement, D pour draw, N pour neutre, et S pour standard…mais alors quelle différence entre neutre et standard ?

Pour avoir testé toutes les positions, le draw fonctionne bien. Cependant, comme notre testeur a déjà naturellement tendance à jouer entre hook et draw, le fait de rajouter du draw accentue trop l’effet.

Nous pouvons imaginer que pour la plupart des amateurs qui ne tapent pas long et droit, mais avec soit un effet de hook, soit un effet de slice…le plus simple est peut-être de rester neutre sur ce choix, car contrairement aux idées reçues, la position draw n’ajoute pas de distances en mètres.

Au contraire, dans notre test, les coups tapés avec l’option draw sont plus courts qu’en standard, car encore plus à gauche et en courbe, finalement les balles sont moins longues.

Point très important de ce test, heureusement que nous avons poussé le vice à tester 12 configurations possibles du X2 Hot pro, sinon, nous n’aurions sans doute pas été très positif sur ce driver.

Des 12 configurations possibles, nous n’avons trouvé que deux bonnes formules par rapport à notre testeur :

  • Soit la version X2 Hot en tête 8.5Pro avec un shaft Aldila Tour Blue graphite 55 grammes regular, et un réglage de tête neutre avec un angle de loft baissé de 1 degré.
  • Soit la version X2 Hot classique en 10,5 avec un shaft Aldila Tour Green graphite regular, et un réglage de tête neutre et standard.

Ceci pour affirmer que comme bien souvent, si vous prévoyez d’acheter ce club, il est indispensable de passer du temps pour chercher la bonne configuration, car d’un réglage à un autre, la plage d’écart est considérable.

L’avis de la rédaction :

Concernant les performances, nous notons un gros mieux par rapport à la version précédente (X Hot) qui nous avait laissé sur notre faim.

Le nouveau driver 2014 gagne nettement en efficacité, même s’il perd un peu en maniabilité et en tolérance par rapport au modèle 2013. Au final, le résultat est tout de même nettement meilleur.

Callaway a encore du travail pour rattraper TaylorMade en termes de tolérance et de distance par rapport aux modèles JetSpeed et SLDR, surtout pour les golfeurs qui cherchent un maximum de distance.

Dans l’offre actuelle de Callaway, pour un golfeur d’index moyen, il nous semble que le X2 Hot est un choix plus intéressant que l’Optiforce ou le Big Bertha…à condition de faire les bons choix de têtes, de shafts et de réglages, sinon, le résultat peut être très décevant.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.