Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Prendre plus de fairways au drive pour plus de greens en régulation

Pour bien scorer au golf, il est primordial de bien driver, et prendre des fairways, afin de se donner un maximum de chances de bien jouer le coup suivant. Après un premier coup bien placé sur un par-4 ou un par-5, il est plus simple de toucher le green avec un club plus court.

Plus de fairways touchés au drive engendre souvent plus de greens en régulation

Découvrez nos formules d'abonnements

Plus vous utilisez un club ouvert, et plus vous aurez de chances de réussir une approche précise

Pourquoi ? Avec un wedge, vous avez plus de chances de poser la balle à un mètre de votre cible qu’avec un fer-5.

Pour avoir plus de régularité au drive, il faut en fait être capable de répéter chaque fois le même swing dans le même tempo.

Plus facile à dire qu’à faire ? Justement, cela pourrait être un bon objectif de travail au practice.

Comment y parvenir, quelques conseils pour travailler votre tempo au drive

Dès la prise d’élan, vous faites partir votre driver en premier. En fait, il faut avoir en tête de faire pivoter les épaules le plus tard possible. Trop de rotation et trop tôt des épaules peut nuire à la qualité de votre swing.

Une astuce consiste armer les poignets le plus tôt possible, afin de mettre le driver dans la bonne ligne et le bon tempo.

Les poignets sont dans un axe horizontal avec le sol suite à un armement rapide au démarrage du backwing

Enfin à la moitié du backswing, il convient de mieux positionner le bras gauche dans le bon plan de swing afin de conserver le bon angle d’attaque et éviter trop de déperdition à l’impact.

Pour le visualiser, observer que le bon plan du club se situe entre la tête et l’épaule, plutôt que le club au-delà de l’épaule droite.

Enfin en haut du backswing, il est très important de bien plier le poignet gauche (pour un droitier) afin de ramener la tête du driver dans l’alignement vers la cible.

Au sommet du backswing, les poignets sont pliés et permettent au club de pointer dans la direction de la cible

Dans le cas contraire, ce n’est pas forcément mauvais, mais cela engendre une perte de régularité de votre drive.

En fait, si vous laissez votre club pointer à gauche de la cible, cela entrainera plus de trajectoire de votre balle vers la gauche.

A l’inverse, vous risquez d’avoir un swing vertical vers la balle.

Bref, la bonne position pour vos mains et vos poignets en haut du backswing consiste à amener la tête du driver en direction de la cible pour être sûr d’exécuter un bon drive.

Dans la vidéo ci-dessus, notez en particulier, la posture de la tête de Webb Simpson.

Ce dernier s'évertue à conserver sa tête bien droite pendant la majeure partie de la montée.

Au downswing, on constate que sa tête reste en arrière le plus longtemps possible y compris après l'impact.

Les bras sont tendus au maximum pendant toute la durée du swing.

Notez encore la posture finale de son corps, droit comme un i !

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.