Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Quelle est l'importance de la précision au drive quand on joue au golf?

Seul 19 des 50 premiers joueurs mondiaux sur la money list* font partie du Top 50 des joueurs pour la précision au drive ! Comme quoi, même pour les Pros, les approches et le putting font la différence sur le parcours !

Comment améliorer sa précision au drive ?

Précision au golf et bonne carte de score sont intimement liées !

*au golf, c'est le classement des gains qui détermine en partie le classement mondial.

A l'entrainement et au practice, ne passez pas plus de 50% de votre temps de jeu à faire du drive, car vous ne sortez le driver en moyenne que pour le jouer qu'entre 40% et 55% du total de vos coups sur le parcours.

Les pros qui sont les plus longs sont rarement les plus précis !

Au niveau professionnel, on distingue deux grandes catégories de golfeurs : les longs frappeurs - bons putters et les frappeurs précis - bons putters.

On précise bon putter car si vous êtes un très long frappeur, et que vous passez beaucoup de temps dans les roughs, sans un excellent putting, peu de chances de pouvoir remporter des tournois.

A l'inverse, les golfeurs qui sont courts mais précis sur le fairway, souffriront d'un handicap de distance qu'ils vont devoir compenser sur et autour des greens, pour espérer briller au sommet des leaderboards.

Dans les longs frappeurs, on trouve des joueurs comme Bubba Watson, Boo Weekley, Nicolas Colsaerts ou encore Tiger Woods.

Dans la catégorie des golfeurs plus précis que longs, on va retrouver des joueurs comme Luke Donald, Graeme McDowell ou Jason Dufner.

Mais contrairement aux idées reçues, la première catégorie ne domine pas nettement la seconde sur le PGA Tour ou l'European Tour.

Alors certes, si un golfeur professionnel ne fait pas partie des longs frappeurs, il doit impérativement exceller dans le petit jeu pour avoir au moins une chance de bien figurer.

A l'inverse, taper loin ne suffit pas à garantir des gains en tournois !

Boo Weekley est l'exemple des joueurs très longs au drive, qui pourtant a mis plus de trois ans à remporter son dernier succès sur le PGA Tour.

Bien que cela ne soit pas impossible en théorie, il est très rare qu'un golfeur professionnel arrive à dominer en même temps les statistiques de puissance et de précision.

Ce qui explique pourquoi d'un tournoi à un autre, il est très rare qu'un joueur arrive à remporter plusieurs épreuves dans la même saison.

Sauf peut-être Tiger Woods qui est sans doute celui qui se rapproche le plus de la perfection sans jamais l'atteindre.

Consultez notre rubrique sur le matériel de golf pour trouver des informations sur les drivers les plus précis et les plus tolérants.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.